Le 12.10.09 Par Anne

Les rondes n’ont pas leur place dans la mode, d’après Karl Lagerfeld : Lettre à Karl

karl-obesite
Les femmes rondes n’ont pas leur place dans la mode, a déclaré dimanche le styliste allemand, Karl Lagerfeld, sur le site du magazine allemand Focus.
“Vous avez de grosses bonnes femmes assises avec leur paquet de chips devant la télévision qui disent que les mannequins minces sont hideux”, a-t-il jugé.
Et il ajoute, sur les podiums “personne ne veut y voir des femmes rondes”. Le monde de la haute couture est fait de “rêves et d’illusions” poursuit Karl Lagarfeld précisant que le débat sur la maigreur des mannequins était absurde.

Voici donc ma lettre à Karl :

Cher Karl,

L’autre jour des journalistes sont venus te demander ton avis sur la décision du célèbre mag allemand Brigitte d’arrêter les mannequins pro et de travailler avec des vraies femmes. Ils sont venus te demander ça à toi, Karl Lagerfeld, le célèbre couturier déjà connu pour son régime draconien et ses frasques anti gros, anti gras.

Karl mon frère Karl n’as tu rien vu venir ?
Bon sang tu leur a servi pile ce qu’ils attendaient ! Une pépite, une karlerie ou une lagerfelderie qui est en train de faire le tour du monde. Et que crois tu qu’on en pense ?

A l’heure où le débat sur l’influence des modèles sur l’image des femme commence à entrer dans tous les esprits et les rédactions de journaux féminin, tes déclarations arrivent comme un gros 4×4 à un sommet sur l’écologie.
Provocateur, ça peut amuser les premières fois. Puis à force on se dit ce type est un peu…lourd. Et ensuite on en rigole, mais on se dit qu’il a un problème.
Attention, si tu continues tu vas finir dans le rayon VanDamme et Chuck Norris des librairies.

Karl, je pense que derrière le grand Karl Lagerfeld, il y a un petit enfant blessé qui se faisait traiter de gros à l’école.
Il y a un Karl qui est profondément fatigué de toutes ces mondaineries, de tous ces journalistes, de tout ce monde d’apparence. Un Karl qui sait qu’il a entre ces mains un grand pouvoir qu’il peut utiliser.

Je rêve du jour ou tu vas enlever ton armure en direct sur un plateau télé Karl, balancer tes lunettes, déchirer ta chemise, et ouvrir ton coeur devant le monde entier.
“Regardez moi, je suis Karl Lagerfeld et je suis un type comme les autres. Vous n’êtes pas contents avec mes bourrelets ? Moi aujourd’hui je me sens bien, et à partir de maintenant c’est ça la mode !”

Et à partir de ce jour la planète entière célébrera chaque année le “karl Largarfeld said love yourself day”

Vas y mon Karlito !

En bonus : Karl Lagerfeld est un type comme les autres, ça détend : http://racked.com/archives/2008/12/12/racked_giveaway_extravaganza_karlfest_2008_part_2.php

karl-homcomlautres

Beth Ditto qui a rencontré Karl Lagerfled face à face récemment a dit : “Il est beaucoup plus dangereux d’être une féministe, de se retrouver face à Karl Lagerfeld et de le regarder droit dans les yeux. Il y a une pression bien plus importante que d’être à un concert punk remplis de personnes qui savent à propos de politiques et de féminisme.”
“It is much more dangerous to be a feminist and stand in front of Karl Lagerfeld and look him in the eye. That felt like resistance far more than being at a punk show full of people who already know about politics and feminism.”

Photos d’intro : Karl Lagerfeld en 2000 – Karl Lagerfled et Beth Ditto 2009

Merci à Sophie qui m’a transmis la news hier via Facebook


?>