MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Problème avec la maîtresse qui semble exclure mon fils

37 ans Rennes (35) 8666
Voilà, je vous explique la situation :
Eliott est entré à l’école en septembre dernier à 2 ans et 7 mois en très petite section (sur les conseils de la maîtresse  
rencontrée lors des portes ouvertes qui avait réussi à me convaincre que c’était mieux pour les enfants puisque du coup ils étaient tous « nouveaux » en septembre, contrairement à ceux arrivant en janvier).
Bref, Eliott rentre à l’école propre comme demandé et ne parlant pas super bien (je lui en avais parlé elle m’avait répondu qu’ils avaient l’habitude et qu’ils les comprenaient toujours).
Fin octobre, après quasiment un lavage de drap par jour, je vais voir l’ASEM en lui disant que je ne comprends pas pourquoi il fait pipi à l’école alors que partout ailleurs il l’est. Et là elle me demande si à la maison il demande. Moi : « Bah évidemment il demande sinon comment on saurait ? Elle : Bah nous il demande pas ». Le soir j’en ai parlé à Eliott en lui disant qu’il fallait demander à Marion pour faire pipi. Depuis ce jour plus aucun accident…
Bref, il aura fallu attendre 1 mois et demi de pipi et surtout que JE pose la question pour qu’on « m’alerte ».

Fin janvier, reclash. Eliott était de très mauvaise humeur, je préviens donc la maîtresse qu’il est crevé/ronchon/énervé (aucune mention inutile). Réponse :
« Ho bah on a l’habitude, Eliott il est toujours triste. Moi : Ha bon comment ça ? Elle : Bah depuis la rentrée ça a toujours été comme ça. » Pardon ? Mon fils est triste à l’école depuis septembre et on ne nous dit rien ?????
Je finis par me calmer en me disant que si il y avait VRAIMENT un problème on aurait été convoqués par le Directeur.

Et là ce matin…
Nous sommes allés à Disney à Pâques, et j’avais mis le
« compte-rendu » dans son cahier de l’école. Hier soir la nounou me dit que l’école s’est très bien passée et qu’Eliott a raconté son séjour à la classe. Ce matin j’arrive à l’école la bouche en cœur, fière de mon fils. Et la maîtresse de dit :
-« Oui enfin il a raconté… On n’a rien compris. J’ai demandé à Nathalie (l’ASEM) elle n’a rien compris non plus. Et on s’est rendue compte que c’était la première fois que l’on entendait Eliott parler depuis la rentrée
-Moi : ha bon ? Bah écoutez nous on le comprend très bien, la famille, nos amis et la nounou aussi. Alors évidemment ce n’est pas parfait mais il parle comme un garçon d’a peine 3 ans, il n’a pas de retard.
-Elle : Si vous le dîtes.»
Quoi ????????? Personne n’a pris la peine de lui adresser la parole depuis septembre et la on vient me dire qu’il a un retard de langage ????
Bref, depuis ce matin je ne décolère pas et je n’ai qu’une envie c’est de l’attendre à la sortie pour lui en coller une.
Il faut savoir aussi que nous avons une maîtresse « copine », c'est-à-dire qui copine avec certaines mamans (celles qui lui amènent des fleurs tous les matins par exemple, oui oui tous les matins) et qui ses enfants préférés (les enfants de ces mêmes mamans principalement).

Enfin voilà, je ne sais pas quoi faire. J’ai envie de prendre RDV avec le Directeur mais je ne suis pas persuadée que ça aura un quelconque impact. Mais en même temps ça me tue de me dire que mon fils n’est pas intégré dans sa classe par la maîtresse.

Merci à ceux et celles qui ont lu jusqu’au bout, vos conseils sont les bienvenus
31 ans 3196
C'est dingue ce que tu racontes ! Et scandaleux !

A ta place je n'hésiterais pas à lui rentrer dedans, et à prendre rendez-vous avec le directeur. Mais le risque avec une personne maltraitante (car oui, c'est de la maltraitance), c'est qu'elle se venge ensuite sur ton petit garçon. Dans ce cas, je pense que je dirais carrément à la nana que si elle continue à maltraiter mon fils, elle aura affaire à moi.

Dans le pire des cas, c'est envisageable de le changer d'école ? Je ne sais pas du tout comment ça se passe.

Enfin, n'hésitez pas à en parler à votre fils et à lui faire comprendre qu'il n'est pas un "problème". Souvent – et paradoxalement – les enfants culpabilisent en silence lorsqu'ils sont victimes de maltraitance.

Courage, et tiens-nous au courant :kiss:
37 ans Rennes (35) 8666
_Aphasie_ a écrit:
C'est dingue ce que tu racontes ! Et scandaleux !

A ta place je n'hésiterais pas à lui rentrer dedans, et à prendre rendez-vous avec le directeur. Mais le risque avec une personne maltraitante (car oui, c'est de la maltraitance), c'est qu'elle se venge ensuite sur ton petit garçon. Dans ce cas, je pense que je dirais carrément à la nana que si elle continue à maltraiter mon fils, elle aura affaire à moi.

Dans le pire des cas, c'est envisageable de le changer d'école ? Je ne sais pas du tout comment ça se passe.

Enfin, n'hésitez pas à en parler à votre fils et à lui faire comprendre qu'il n'est pas un "problème". Souvent – et paradoxalement – les enfants culpabilisent en silence lorsqu'ils sont victimes de maltraitance.

Courage, et tiens-nous au courant :kiss:


Merci de ton message. Ca me rassure, je ne suis pas parano...
Le Directeur je suis sure qu'il prendra le parti de sa maitresse. Elle est la depuis longtemps, elle SAIT elle tu penses...
Pour le changer d'école oui ce serait possible mais ps forcément bien non plus, il commence à avoir des copains mine de rien, mais en tous cas tout faire pour qu'il change de maitresse l'an prochain oui ça c'est certain.

Et effectivement je ne peux pas vraiment lui rentrer dedans, il reste 1 mois et demi d'ecole autant que ça se passe le mieux possible, et qu'il ne soit pas totalement exclu...
31 ans 3196
Je comprends ton désarroi... C'est fou que des gens comme ça puissent sévir en toute impunité auprès des enfants. A la crèche où va mon fils, il y a une nana qui manifestement déteste son boulot, et les enfants avec. Elle est constamment excédée, leur crie dessus, soupire avec ostentation, ne sourit jamais. Quand elle est là, il y a une ambiance horrible, tous les bébés sont angoissés, la plupart pleurent.

On a hésité à lui en parler, à elle ou à la directrice, mais c'est le seul "mouton noir" dans une équipe de 5 ou 6 encadrants adorables. Les enfants ne sont jamais seuls avec elle, et jamais toute la journée. Donc bon, on ronge notre frein, en se disant que notre petit garçon aura aussi affaire à ce type de personne dans la vie... Mais c'est rageant. En tout cas, elle a l'air d'avoir compris qu'elle ne doit pas s'aviser à nous faire des remarques (elle en a fait à d'autres parents), je suis prête à mordre si besoin :vamp:
45 ans pépettesland 1803
Question idiote : j'imagine que tu as déjà eu un entretien individuelle avec la maitresse un peu plus long que juste le matin ou le soir entre deux portes non ?
C'était à quelle période de l'année ?
Qu'est ce que la maîtresse t'avais dit à cette époque ?
Voyait elle un problème spécifique au comportement de ton enfant ?
Et depuis, as tu refait un point sur la progression de ses acquis ?

Bref, comme tu l'auras sans doute compris, je suis beaucoup plus nuancée qu'Aphasie sur la question car, a ce que tu racontes, je ne suis pas persuadée que la maitresse ne veut pas intégrer ton fils dans sa classe. Si c'était le cas, pourquoi l'aurait elle laissé raconter a ses petits camarades sa visite chez disney ?
Par contre, peut être voit elle en lui un petit garçon timide et ne veut elle pas le brusquer de peur de le dégouter de l'école ? Ou alors, comme il est plus jeune que les autres, arrive t'il moins à s'imposer et du coup se laisse t'elle plus accaparer par les autres ?
Dans ce cas, il peut être bon en effet de lui dire comment tu vois les choses en tant que maman et comment ton fils se comporte chez vous, car c'est parfois, voire souvent, très différent entre l'école et la maison.

Vers 3 ans les enfants peuvent évoluer très vite et chacun a un rythme différent donc il faudrait déjà vérifier ce qu'en pense la maitresse et si vraiment elle stress ou si cela lui semble une progression normale.
A ce que je lis c'est toi qui parle de retard de langage alors que je n'ai pas l'impression que la maitresse te l'ai explicitement dit mais j'ai peut être mal compris en fait.
38 ans 306
Stef, je n'ai pas encore fait l'expérience de l'école mais quand même ça me choque.

Sur le cahier de liaison il n'est rien noté ?
tu n'as ou le papa jamais eu de compte rendu après la classe, de discussion informelle ou de RDV formel avec la maîtresse ?

Ca me fait flipper ce que tu dis, qu'en mai on te dise Eliott n'a pas parlé de l'année, et personne ne t'en a parlé alors qu'il parle bien à la maison. C'est pas normal, faut que tu insistes pour qu'au moins à partir de maintenant il y ait un minimum d'info donnés aux parents au moins quand y a un point d'attention.

je sais que l'école n'est pas la crèche, ou on a beaucoup plus le temps de discuter avec les parents, leur dire ce qu'on a fait dans la journée etc mais faut un minimum sur ce qui est des aquis, ou non, des questionnements, des progrès non?
38 ans Bas Rhin 2894
Je commencerai par demander un rendez vous à la maîtresse pour parler calmement (pas au milieu des autres parents enfants le matin ou le soir), pour savoir ce qu'il en est exactement du comportement de ton fils à l'école. Est il juste timide ou est ce que c'est plus profond? L'implique t elle dans les rituels?
37 ans Rennes (35) 8666
Alors, j’essaie de répondre a tout le monde en même temps :

Non, nous n’avons jamais eu de rendez vous avec la maitresse, on la voit juste le matin vite fait (vite fait encore une fois parce que dés que ses « copines » arrivent c’est fini. J’ai vu essayer de lui dire un truc le matin sans y parvenir parce qu’elle était trop occupée à taper la discut’. Même la nourrice le soir parfois récupère Eliott dans le couloir parce qu’il l’a vue, mais la maîtresse étant occupée à discuter avec ses copines ne l’a pas appelé (les autres non plus d’ailleurs, attention ce n’est pas QUE mon fils).

Pour ce qui est de l’évolution, tout le monde autour de nous l’a bien ressenti, que ce soit la famille ou la nourrice, il est plus social, il parle plus etc. Mais en même temps je ne vois pas comment elle pourrait s’en rendre compte si elle ne lui a jamais parlé de l’année.

Pour ce qui est du retard de langage, c’est ce qu’elle insinuait, donc j’ai clairement dis « Mon fils n’a pas de retard de langage, ce à quoi elle a répondu « Si vous le dîtes ». Je pense que ça ne souffre d’aucune ambiguïté.

Et donc non elle ne parle d’aucun problème ni rien, sinon je pense qu’on aurait été convoqués. C’est ce que j’expliquai plus tot. Quant à l’impliquer dans les rituels, elle nous a clairement dit dés le début de l’année que pendant les activités les tous petits restaient à jouer si ils ne voulaient pas participer. Leur propose t’on ? Ca je n’en sais rien.

Il faut savoir aussi qu’une fois elle me parlait du petit copain d’Eliott qui allait avoir 4 ans et qui avait (d’après elle) un retard de langage, moteur et au niveau du développement en général. Déjà d’une j’ai trouvé ça super déplacé de m’en parler à moi. Et deux, 1 semaine plus tard dans le cahier on voyait la photo de l’anniversaire du petit bonhomme en question qui fêtait ses 3 ans…

Je vais voir pour un rendez vous mais c’est mon mari qui ira je pense, sinon moi je me connais je vais lui rentrer dedans. Je suis déjà d’un tempérament fonceur mais quand ça touche à mon gamin je suis une louve pour ne pas dire une hyène lol
45 ans pépettesland 1803
Au vu de tes réponses, je pense que tu as tout à fait raison de prendre un rendez-vous avec la maitresse afin d'éclaircir certains points sur le fonctionnement de la classe.

Il peut être intéressant en effet de savoir comment les tous petits sont intégrés aux autres, quels sont leurs activités, ce qu'ils sont sensés avoir acquis à la fin de l'année, bref ce genre de choses auxquelles vous auriez dû normalement avoir accès.
Il est également important que la maitresse puisse savoir comment votre fils se comporte avec vous (et de manière générale avec les personnes avec qui il est en confiance). Cela peut l'aider à se faire une autre idée des capacités de ton fils.

Par principe, quand les enfants étaient plus jeunes, j'ai toujours eu pour habitude de faire un point avec leurs maitres(ses) au bout d'un mois, le temps qu'ils connaissent l'enfant et avant que les problèmes ne s'installent.
A part avec une maitresse un rien psychorigide, cela a toujours bien fonctionné.
Et si un truc me chiffonne, je n'hésite jamais à reprendre un rendez-vous.
38 ans 306
Je ne comprends pas pourquoi ton fils ou ceux de son âge ne sont pas impliqués. Déjà il n 'est plus "tout petit", il a 3 ans et 4 mois, Il y a des enfants de 2 ans qui entrent en septembre? je pense qu'il a du faire plein de progrès mais c'est sûr que si on laisse des enfants à part, ça n'avance pas beaucoup...

c'est dommage que les parents ne puissent participer à une matinée dans la classe par exemple ;)

J'espère que ce sera mieux l'an prochain vu qu'il ne sera plus en TPS.

en tous les cas j'en reviens pas qu'une maitresse dise en mai "c'est la 1ere fois qu'on l'entend", alors qu'il parle à la maison, sans jamais vous en avoir parlé.
37 ans Rennes (35) 8666
Oui c'est ça qui m'a fait halluciné le plus. On voit bien qu'il parle bien nous ne sommes pas inquiets de ce côté là.
Mais c'est le fait qu'il parle pour la première fois...
44 ans à la maison ! 10072
Il y a des enfants qui sont timides en classe et/ou en public en général, ça n'a rien d'anormal ni de choquant pour une instit. ça ne me surprend pas plus que ça qu'elle ne se soit pas inquiétée. Les "retards" de langage non plus ne sont pas particulièrement exceptionnels.
Avec l'instit, il doit y avoir un échange, donc ça fonctionne dans les deux sens : c'est aussi à toi de demander de temps en temps à l'instit si tout se passe bien. ;)
37 ans 242
J'ai vécu la même chose avec ma fille, qui est en PS, on en parlait avec l'instit à la sortie, ça m'angoissait de plus en plus que ma fille soit mal à l'aise dans sa classe, alors mon compagnon a pris rendez-vous et nous y sommes allés tous les trois, depuis ce jour, ma fille parle en classe.

L'instit ne vous remet pas tous les trimestres un cahier avec ce qu'ils font en classe et des évaluations?
37 ans 242
trashrap a écrit:
Il y a des enfants qui sont timides en classe et/ou en public en général, ça n'a rien d'anormal ni de choquant pour une instit. ça ne me surprend pas plus que ça qu'elle ne se soit pas inquiétée. Les "retards" de langage non plus ne sont pas particulièrement exceptionnels.
Avec l'instit, il doit y avoir un échange, donc ça fonctionne dans les deux sens : c'est aussi à toi de demander de temps en temps à l'instit si tout se passe bien. ;)


Je plussoie
Les instits laissent les enfants s'adapter à l'école, se sociabiliser en tps/ps...en ms, si ton enfant rencontre des difficultés, l'instit le signalera aux parents.
37 ans Rennes (35) 8666
Je lui demande tous les matins si tout se passe bien. Quand elle est dispo pour parler avec moi, c'est inlassablement "Oui oui tout va bien" et puis par moment boom! une bombe.
B I U


?>