MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Pour celles qui sont inscrites en salle de sport...

25 ans Tu vois où c'est le Puy de Dome ? Et bah, c'est pas là. 975
Kikou les gens,

Il y a deux jours, après une réflexion d'un mois, je me suis inscrite en salle de sport. Pas pour maigrir, juste pour entretenir mon corps car ces  
derniers temps, j'ai très peu bougé, je me suis empiffrée de frustration, j'ai un peu végété, et ça ne me correspond pas. Je suis bonne vivante, mais j'aime pas mal m'activer dans la vie.

Pour l'instant, j'y suis allée deux fois, j'avais un peu le trac au début, avec la sensation de ne pas m'y être à ma place... Mais très vite, j'ai pris mes repères, et franchement, j'ai adoré d'avoir plusieurs machines à disposition, d'aller à mon rythme (je n'ai pas pris de coach, pas envie d'avoir quelqu'un sur mon dos, et en plus de toute façon, je n'ai pas d'objectifs). Ca me fait beaucoup de bien, et j'y retournerai l'esprit léger, on s'y sent finalement un peu comme à la maison.

Cependant, je ne peux pas m'empêcher de redouter de tomber dans le "self-validation". Le self-validation, pour celles qui ne connaissent pas, c'est quelque chose qu'on subit un peu dans la vie de tous les jours, mais qui est assez présent chez les grands sportifs. C'est simplement lorsqu'on se met à faire du sport (ou simplement faire hyper gaffe à son apparence), au début pour prendre soin de soi, mais que ça finisse par devenir une obsession. Je le constate chez quelques connaissances sportifs, dont un qui est à la limite du body-bluider. Et je le vois bien qu'il est totalement tombé dans le self-validation. Quand ils te parlent de sport, c'est limite sectaire et je trouve ça malsain, leurs vies sont chronométrés, régis par le sport et le compte de calories... Ils pensent sport, bouffent sport, baisent sport...

Ce n'est pas ma façon de pensée en général, mais vu que je vais côtoyer une salle de sport à présent, je crains en fait de vouloir me mettre inconsciemment en "compétition". De genre, au bout de trois mois, constater des changements physiques, et me dire fatidiquement "Heey pas mal, mais je veux aller plus loin !". Ce n'est pas ce que je veux, je veux simplement me sentir bien dans ma peau, dans mon corps, s'il se muscle, c'est un bonus mais au fond, je m'en fous, je veux juste m'aérer l'esprit par le sport. ^^

Est-ce que vous comprenez ce que je veux dire ? Est-ce qu'il y a ici des femmes qui ressentent ça, et qui ont trouvé une solution pour ne pas tomber dedans ? Qu'est-ce que vous vous dites dans votre tête pour ne pas entrer en compétition avec les personnes plus sportives que vous en salle, ou pendant votre séance de sport quel qu'il soit ?

Je vous remercie d'avance de vos réponses !
50 ans 472
J'y vais depuis très longtemps et je comprends tout à fait ce que tu veux dire. Ce sont les gens qui publient toutes ces maximes fitspo sur Facebook, ça me gonfle !

Je suis tombée dans ce travers avec la course à pied. J'ai commencé à courir tranquille et j'ai fini par faire un marathon. Depuis j'ai fait marche arrière en prenant un peu de recul. On fait du sport pour être en bonne santé et quand on se rend compte qu'on accumule les blessures, il faut faire le point. Je me suis dit que je n'étais pas une sportive de haut niveau, que personne ne m'attendait aux JO et que je n'avais rien à prouver.
Le fait de courir un marathon ou de soulever plus de poids que la voisine ne me rendra pas plus heureuse. Ca ne va rien changer à ma vie.
Le fait de réussir des choses renforce peut être l'estime de soi mais c'est assez éphémère. sorti de la salle, c'est du vent.

Cela a changé des choses au niveau de mes relations : je ne supporte plus de fréquenter des gens qui fument et boivent de l'alcool. Je le faisais aussi avant mais j'y suis devenue allergique. C'est ce qu'on appelle "se couper de ses relations sociales" mais j'y vois plutôt du positif dans mon cas.
31 ans 1525
Je n'arrive pas à lire le message de miss wilow en entier donc dur de répondre... quelqu'un pourrait le citer en entier svp?
S
46 ans suisse 932
MissWillow a écrit:
Kikou les gens,

Il y a deux jours, après une réflexion d'un mois, je me suis inscrite en salle de sport. Pas pour maigrir, juste pour entretenir mon corps car ces derniers temps, j'ai très peu bougé, je me suis empiffrée de frustration, j'ai un peu végété, et ça ne me correspond pas. Je suis bonne vivante, mais j'aime pas mal m'activer dans la vie.

Pour l'instant, j'y suis allée deux fois, j'avais un peu le trac au début, avec la sensation de ne pas m'y être à ma place... Mais très vite, j'ai pris mes repères, et franchement, j'ai adoré d'avoir plusieurs machines à disposition, d'aller à mon rythme (je n'ai pas pris de coach, pas envie d'avoir quelqu'un sur mon dos, et en plus de toute façon, je n'ai pas d'objectifs). Ca me fait beaucoup de bien, et j'y retournerai l'esprit léger, on s'y sent finalement un peu comme à la maison.

Cependant, je ne peux pas m'empêcher de redouter de tomber dans le "self-validation". Le self-validation, pour celles qui ne connaissent pas, c'est quelque chose qu'on subit un peu dans la vie de tous les jours, mais qui est assez présent chez les grands sportifs. C'est simplement lorsqu'on se met à faire du sport (ou simplement faire hyper gaffe à son apparence), au début pour prendre soin de soi, mais que ça finisse par devenir une obsession. Je le constate chez quelques connaissances sportifs, dont un qui est à la limite du body-bluider. Et je le vois bien qu'il est totalement tombé dans le self-validation. Quand ils te parlent de sport, c'est limite sectaire et je trouve ça malsain, leurs vies sont chronométrés, régis par le sport et le compte de calories... Ils pensent sport, bouffent sport, baisent sport...

Ce n'est pas ma façon de pensée en général, mais vu que je vais côtoyer une salle de sport à présent, je crains en fait de vouloir me mettre inconsciemment en "compétition". De genre, au bout de trois mois, constater des changements physiques, et me dire fatidiquement "Heey pas mal, mais je veux aller plus loin !". Ce n'est pas ce que je veux, je veux simplement me sentir bien dans ma peau, dans mon corps, s'il se muscle, c'est un bonus mais au fond, je m'en fous, je veux juste m'aérer l'esprit par le sport. ^^

Est-ce que vous comprenez ce que je veux dire ? Est-ce qu'il y a ici des femmes qui ressentent ça, et qui ont trouvé une solution pour ne pas tomber dedans ? Qu'est-ce que vous vous dites dans votre tête pour ne pas entrer en compétition avec les personnes plus sportives que vous en salle, ou pendant votre séance de sport quel qu'il soit ?

Je vous remercie d'avance de vos réponses !
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
papille a écrit:
Je n'arrive pas à lire le message de miss wilow en entier donc dur de répondre... quelqu'un pourrait le citer en entier svp?



Désactive Adblock.
31 ans 1525
Je n'avais pas de bloqueur de publicités.
Merci Sirelle.
Je répondrai plus tard :)
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Et tu n'as pas vu le mot "suite" en bleu à cliquer ?

Si c'est le cas sans bloqueur de publicité, c'est inquiétant pour le fonctionnement du forum.
31 ans 1525
Non pas de lien pour lire la suite non plus (cela était déjà arrivé d'ailleurs, puis le lien était apparu une autre fois sans quelconque changement de paramétrage...).

D'ailleurs j'ai découvert après coup que le message était lisible intégralement dans le "mini historique" qui apparaît quand on veut répondre sous le cadre de texte qu'on rédige en réponse.
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Le boss est au courant du problème.

A suivre.
45 ans Lorraine 4315
bonjour MissWillow !

Je vais à la salle 3*2 heures par semaine et ce , depuis deux ans .
Quand la salle s'est ouverte dans mon quartier , c'était une évidence pour moi de m'y inscrire alors que je n'ai jamais été sportive ( j'étais restée sur la torture du sport au lycée ) .
je voulais rester en forme pour pouvoir continuer à aider mon homme qui est handicapé .

Quand je réfléchis à ton interrogation , j'ai peut-être eu un peu tendance à augmenter mon temps sur les machines cardio pour augmenter ma perte de poids . (j'ai perdu 7-8 kg la première année ) puis mon corps a retrouvé son fichu set-point , sans diminuer le sport pourtant .
donc voilà , mon "self-validation" s'est arrêté là :lol:

ce début d'été , j'ai bossé un peu plus le renfo musculaire pour avoir les bras moins mous en débardeur .

mais j'en fais jamais des masses , y'a un moment , ça fatigue ;-)
Je suis plutôt tendance feignasse moi .
peut-être j'aimerai être encore plus musclée , voir les muscles "dessinés" je trouve ça plus beau que d'être toute flasque , mais je n'en n'ai pas la "volonté" ou le "courage" . Je me suis aussi rendu compte que le muscle ne prend pas la place de la graisse

mais je me tiens à ces 3 séances car ça détend terrible !

Ta question me rappelle quand je faisais encore des régimes et que je me demandais si j'arriverai à m'arrêter avant de tomber dans l'anorexie .

p'tet cela dépend aussi de ta salle ? la mienne est vraiment cool , y'a pas de poids libres donc pas de body-builders .

j'ai deux copines qui font vraiment bcp de sport ( tous les jours ) mais elles ont une grosse tendance à tout contrôler dans leur vie , particulièrement au niveau alimentaire .
Pour être addict au sport, il faut avoir une tendance additive en general je pense .

voilà pour mon expérience :)
87 ans 9431
Déjà, pour voir son corps beaucoup changer, il faut en bouffer, des heures, et puis ça dépend de ce que tu y fais à la salle… Les filles qui affichent leurs tablettes de chocolat sur Instagram, elles y passent leur vie et font de la muscu pure et dure, avec une diète très stricte à côté (ou elles ont 14 ans, ça aide). C'est pas en faisant du cardio ou en soulevant des haltères de 4 kilos qu'on ressemble à une bodybuildeuse.

Perso c'est 4 séances de muscu par semaine, mais musculation pure, juste 5 minutes de rameur en échauffement. Le cardio pour maigrir j'en ai bouffé des centaines d'heures à l'époque de mes régimes, ça me sort par les yeux complet maintenant. Plus d'autres activités à côté (VTT, un peu de course à pied, nage en eaux libres, boulot physique). Le résultat se voit beaucoup après quelques années, mais ça part très vite (arrêt pour pb de santé pendant trois mois… on repart de zéro ou presque.)

Je n'ai pas la diététique adaptée : en proie à de sérieux TCA, s'il faut que je me tienne au riz dinde que je déteste, c'est l'anorexie totale assurée et donc je mange aussi des saloperies. Je prends des protéines mais sans rapport avec le sport, à la demande de mon endocrine car très carencée. Mon copain est lui complètement à fond, compléments en tout genre,il pèse sa bouffe et tout et tout (pour manger assez, pas pour se restreindre) et ça ne nous empêche pas de sortir avec nos amis, de boire du vin à l'occasion etc.

J'ai pas l'impression qu'on soit des ayatollahs, on en parle que avec nos amis de la salle, nos potes qui ne font pas de sport nous charrient sur notre évolution physique (que ce soit lui ou mois, on a beaucoup changé depuis 3/4 ans qu'on en fait) mais pas de prosélytisme d'un côté ni de l'autre.

Euh sinon, c'est quoi baiser sport ? ça m'intéresse :lol:

Pour finir, je pense qu'on est addicts au sport dans le sens où plus on fait, plus on a envie d'en faire… le week end prochain on s'inscrit à un cours de rock en plus du reste
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
"Baiser sport" : Tu n'as pas vu le film "Le magnifique" ?...:lol:
S
46 ans suisse 932
AUCUN risque pour moi. Dabord je me suis inscrite il y a 2 ou3 ans suite à un gros burn out. Mes 5 premières minutes sur un elliptique j'ai pleuré, je suis descendue de la machine je pensais ne jamais revenir....

Donc j'y vais régulièrement depuis à mon rythme,en plus d'autres activités, qi gong danse and co. Pas de risque pour moi car vraiment pas envie de rejoindre ce "club" des personnes qui y passent un temps dingue. Et dan soon cas je suis limitée physiquement car je me suis fait mal en suivant des conseils inadaptés genre la presse ca m'est interdit niveau genoux.

J'aime surtout les cours d'aquagym et sinon mes petits parcours renforcement musculaire et cardio. C'est cool surtout pour quand il pleut/ fait froid/ quand c'est le soir ou le week end etc.....maintenant moi genre l'été il fait beua je suis dehors sur mon vélo ou en balade et pas en salle sauf pour l'aqua.

Dans mon cas aussi l'obésité me place directement hors toute forme de compétition avec quiconque.

Mais je compte quand même me réabonner surtout pour l'offre en cours sur un grand créneau horaire .Etr avec mes horaires irréguliers c'est super car j'ai du mal à pouvoir suivre un cours fixe.
45 ans Lorraine 4315
sirelle a écrit:

Dans mon cas aussi l'obésité me place directement hors toute forme de compétition avec quiconque.



juste pour l'anecdote ;-) y'a quelques jours on s'est fait un défi "abdos" avec la coach de la salle ( qui est devenue une amie ): battre deux mecs de la salle , sportifs , et la vingtaine . bah ma quarantaine et mon imc vers 35 ont battu les mecs , ils ont abandonné avant moi :multi: !!!!!
87 ans 9431
pour revenir au message initial, MissWillow tu dis que tu n'as pas d'objectif… j'ai été dans ton cas et ça n'a pas donné grand chose. Au bout d'un moment je me suis emmerdée et j'ai arrêté d'y aller.

aujourd'hui j'ai un objectif, faire mes 4 séances/semaine, et avoir une progression en termes de charge, et un programme d'entraînement. Certainement pas de perdre tant de kilos ou d'atteindre telle taille de vêtement, parce que c'est pas comme ça que ça marche.

Pour ce qui est de la compétition, ça se situe entre moi… et moi :lol:

Etant dans une salle à 99,99 de mecs, dont un champion de France de Bobybuilding et un ex Mister Univers, je vois pas bien comment je pourrais me mesurer… les autres femmes qui viennent sont soit des filles qui viennent faire du cardio que je croise deux fois l'an, soit une prof de fitness de 32 ans qui s'entraîne deux fois par jours 6 jours sur 7 donc bon… :lol:

LadyB ça m'étonne pas, je vois peu les mecs aux abdos, eux ce qu'ils veulent c'est des bras, des pecs et un dos en V ;) moi je fais les ados à la poulie haute et certains sont déjà venus me dire wouah tu mets aussi (ou plus) lourd que moi, ou tu fais des séries de 20 ! ou tu en fais bien beaucoup… ça les épate, parce qu'eux c'est pas leur priorité
B I U


Discussions liées
?>