MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

réduction mammaire, ça y est c'est fait !

Z
97 ans chezmoi 1168
Pourquoi avoir besoin de se justifier, surtout ici!!
A
33 ans Par ici 628
Oh oui je sais bien,
ça fait juste suite à quelques discussions avec a-no par ci par là.

Et puis, à mes difficultés, je cherche des raisons, des solutions surtout. Alors je partage ici (pas simple à exprimer pour moi d'ailleurs) rien de plus.

A+
Ça rime
45 ans Lorraine 4319
vu ce que tu dis sur ta poitrine Andrea , je me demande pourquoi tu ne te fais pas opérer .
déjà mon 95I je ne le supporte plus .....
A
33 ans Par ici 628
De ton côté, est ce que tu t'es posé la question de la réduction ?
87 ans 9549
Je pense que Andrea a beaucoup construit sa personnalité et son rapport aux autres autour de cette spécificité, en ayant une poitrine ridiculement petite par rapport à la sienne j'ai eu une période d'adaptation après la réduction (ben oui passer du 85 F vidé tombant à un insolent 85 D qui paraît moins que ça, ça change la silhouette et la perception des autres) donc je comprends, a postériori, ses hésitations. Pas facile de s'adapter à son nouveau soi. Les autres semblent découvrir maintenant que je suis une personne et non une paire de seins qui marche. Et pourtant ils n'étaient plus si gros que ça…

Maintenant je ne comprends pas non plus la non-décision d'Andrea sachant que le problème est évolutif, il faudra y passer un jour, pas de problème pour le moment mais quand la poitrine fera le triple de maintenant ? C'est tout à fait différent d'une hypertrophie classique si on peut dire… Mais encore une fois j'entends ses appréhensions…. d'ailleurs parler de G après intervention de réduction…. c'est assez révélateur. 😳

Dernière modif par le 88j; modifié 1 fois
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Ce que j'ai retenu des interventions d'Andréa, c'est que les médecins ne pourraient pas vraiment faire dans la finesse dans son cas.
87 ans 9549
oui c'est particulier mais elle aurait une reconstruction avec prothèses donc une jolie poitrine et non des oeufs au plat…
87 ans 9549
sinon la suite…. j'ai revu ma chirurgienne et ENFIN eu l'autorisation de me baigner jeudi dernier. Sachant que normalement l'été je suis au lac tous les soirs ma frustration est énorme. Nous avons fêté ça ce week end au lac de Serre Ponçon où j'ai bien cramé, en protégeant mes cicatrices of course, écran total en stick SOUS le haut de maillot. Micro bikini pour la première fois de ma vie je menais pas large. Et bien ça fait bizarre de se sentir dans la moyenne des boobs de la plage, ça m'est pas arrivé depuis le collège, genre. J'ai consigne de massage trois fois par jour au lieu d'une sur le gauche qui merde. Revoyure fin septembre, là elle décidera ou pas de faire du LPG chez un Kiné. Reprise chirurgicale éventuelle entre 12 et 18 mois si il est pas plus joli que ça. A droite tout va bien. Cicatrices non chéloïdes d'après la doc, on angoissait un peu vu que j'en ai des moches ailleurs sur le corps. Pas mal de micro kystes sur la cicatrice qui vont se résorber tout seuls. Elle allait inciser au scalpel quand elle s'est souvenue à quel point j'étais impatiente de renager…
Voilà si globalement c'est une énorme délivrance et un gros changement dans ma vie, c'est loin d'être que du bonheur kikoulol comme on le lit sur des forums dédiés. J'ai repris la muscu ce midi et j'ai bien mal aux cicatrices horizontales (à huit semaines pourtant)
87 ans 9549
andrea74 a écrit:
De ton côté, est ce que tu t'es posé la question de la réduction ?


oui il me semble que Ladybuguette l'a évoqué au début de cette discussion.
45 ans Lorraine 4319
j'y pense fortement oui depuis que je suis passé du H au I en pensant en plus qu'ils ont encore des chances de grossir avec la menopause . je prenais des SG panache et en trouver en I c'est vraiment galere et en sport le 95 s'arrete au H :(
j'en ai deja parlé à ma gyneco .
les deux choses qui me freinent :
- comme dit plus haut, hors de question qu'on pose mon mamelon sur la table d'operation pour me le remettre ensuite , il ne doit pas etre completement detaché de moi sinon il ne m'appartiendra plus
- les suites operatoires et surtout l'incapacité à "porter" . mon mari est en fauteuil roulant et je le porte plusieurs fois par jour , ca sera hyper compliqué de ne plus pouvoir l'aider pendant quelques semaines .
87 ans 9549
LadyB, je crois pas qu'il y ait d'autre solution pour une telle hypertrophie…. mais c'est une idée sur laquelle tu peux travailler. En revanche pour les suites opératoires, compte 12 semaines avant de pouvoir refaire exactement les mêmes choses qu'avant…. Six à huit où tu es vraiment limitée. là ce sera problématique à moins de bénéficier de l'aide d'un tiers pendant ta convalescence (je serai étonnée que tu n'aies droit à rien vu le contexte)
A
33 ans Par ici 628
Ladybugette, je me souviens maintenant de l'histoire du mamelon ...
Evidemment, je pense aussi comprendre les difficultés liées à ton quotidien, même temporaire.
Cela dit, j'aimerais tellement avoir un joli 95I !! comme quoi... tout est relatif :-)

A-no, je ne savais pas que la convalescence, ou plutôt les désagréments post opératoires pouvaient durer aussi longtemps. Mais contente que globalement tout aille mieux quand même.

Pour vous répondre :

C'est très juste ce que tu dis A-no, sur la construction du rapport aux autres basé sur cette particularité physique. Ma silhouette se résume exclusivement à ma poitrine (d'énormes seins qui marchent :-)) je me reconnais aussi bien là, et ce n'est pas juste une vue de l'esprit, dans mon cas) Je sais que c'est surprenant à voir et provoque donc des réactions assez fréquentes au quotidien, difficile de s'en affranchir totalement, mais je progresse :-)

Concernant la croissance de mes seins, cela s'est stabilisé, après que j'aie pris environ 20cm à cause de mon importante prise de poids. Tout dans la poitrine et les cuisses, un chouya dans mon bidon qui n'arrange pas mon tour de poitrine situé à ce niveau là. Quasi rien au niveau du visage (tant mieux me direz vous, mais lorsque je me regarde dans une vitrine par exemple, je suis surprise car ça ajoute en contraste et fait paraître mes seins encore plus disproportionnés qu'avant)

Bref, cela devrait suffire à l'idée de me faire opérer, mais c'est étrangement l'inverse qui se produit. La comparaison est un peu forte, mais imaginez que vous deviez prendre la décision de changer de tête... ce n'est plus vous. C'est compliqué.

Et puis une mastectomie totale dans mon cas singulier... je n'accepte pas encore.

Je verrai sur le long terme, lorsque les problèmes médicaux se seront aggravés, comme toi A-no. Pour l'instant JE VEUX parvenir à accepter ma différence.
87 ans 9549
Andrea quand je dis tout comme avant…. c'est courir, sauter, monter à cheval, faire du VTT…. bref ce n'est pas le avant de Madame tout le monde et je doute qu'actuellement tu puisses faire tout ça avec ta poitrine ;)

Pour moi c'est embêtant pour le travail (encore un mois de poste adapté) et pour LadyB ce serait franchement embêtant vis à vis de son époux. Mais pour une personne qui travaillerait dans un bureau par exemple, deux semaines c'est bon.

Tu pourrais tenter la réduction classique en gardant une bonne poitrine, et attendre de voir si cela récidive ou non ? c'est une opération relativement bénigne même si la cicatrisation est chiante (forcément, suture en T avec de grosses contraintes mécaniques). Et si ça récidivait, aller vers la mastectomie totale. La sécu prend en charge plusieurs réductions successives, j'ai vu des cas sur les forums.

Pour ce qui est de se faire à sa nouvelle tête euh nouvelle poitrine…. je crois que ça y est donc presque deux mois. Si je regardais des photos de juin je crois que je serais choquée… j'ai l'impression d'avoir toujours eu de "petits" seins. Et bizarrement les mecs de mon entourage sont différents. Plus courtois. Je ne m'explique pas le pourquoi du comment.
87 ans 9549
je suis moins optimiste que toi sur "quand les problèmes médicaux…" l'arthrose de mes vertèbres cervicales, c'est là, ça ne partira pas. Ce n'est pas réversible donc si j'avais pu me faire opérer plus jeune ça aurait été mieux (mais j'étais trop grosse, y'a toujours un truc qui merde, quoi).

A savoir aussi que le risque de nécrose du mamelon semble majoré sur les très grandes réductions. Ca reste rare malgré tout et ça se soigne dans la plupart des cas, heureusement.

Pour LadyB l'histoire du téton, je redoutais aussi de mal le vivre, mais tu as beau savoir ce qui s'est passé au bloc, quand tu te réveilles il est là et bien là. Bien cousu, il ne peut pas s'envoler (on sait jamais, j'arrêtais pas de checker au début LOL). Je fais malheureusement partie des malchanceuses qui perdent le sens du toucher à ce niveau là, post op (même si ça peut revenir plus tard) mais par contre, ou lalala la sensibilité de mes seins liée à la fermeté, ça n'a rien à voir avec ce que c'était quand ils ressemblaient à du chamallow fondu ;) donc j'ai gagné d'un côté, perdu de l'autre, bilan nul.
32 ans bretagne 101
Bonjour merci pour ton partage d expérience. Je n étais pas venu sur le forum depuis un moment mais ca m aurais peut être rassurer de lire ton expérience.
Je suis à j+6 de cette intervention. Je fais un 40HH avant l intervention. Pas de taille française connu vu que je me fournissais sur brastop depuis des années.
Je devais faire un 105D ensuite mais je pense que je suis plus à 105C je pense.
Au contraire de toi ma chirurgienne accepte d opérer en surpoids. Ca sera plus simple pour continuer le sport derrière!
Tu as repris le sport à quel moment du coup?
Comment te sens tu maintenant? Tes problèmes de cicatrisations sont résolus?
B I U


Discussions liées