MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les relations longues distances...

34 ans 92 / 69 5897
Je voulais vous demander si vous vivez, ou avez déjà vécu, une relation longue distance ...
Comment le viviez (ou vivez) vous ?

combien de fois vous vous voyez (voyiez) ?  


Est ce que vous vous appelez ? ou écrivez des lettres ? téléphone ?

Est ce temporaire ? Pourquoi ?

etc.. ;)
41 ans sur un nuage 238
Depuis aout 2001 je vis une belle histoire d'amitié avec un ami qui est maintenant sur St Malo
Moi je suis du Nord de la France !!!!
Je ne le vois pas souvent d'ailleurs là je ne l'ai pas vu depuis aout 2003 oui çà fait très très longtemps en effet !!!

Je dois dire que régulièrement au début nous nous appelons de longues heures, je lui écrirai de belles lettres et pis on essayait de se voir dès que je repartais en Bretagne.

Mais, çà fait un peu plus de deux ans qu'il est maintenant avec sa copine et j'ai beaucoup moins de nouvelles !!!! çà me ronge souvent car je me demande si on est vraiment ami pourquoi n'ai-je pas de nouvelles plus régulièrement !!!! Je souffre beaucoup de çà !!!! je sais qu'il m'apprécie beaucoup car le jour de mon anniv' il a appelé une radio nationale et m'a appelé en direct pour me souhaiter mon anniv' et diffuser notre morceau préféré !!!!
Bref, une belle histoire mais triste aussi car il me manque !
34 ans Bordeaux 739
alors je v pouvoir te rpeondre vu que g vecu une relation longue distance avec mon chéri pdt 16mois environ... il habitait saint-etienne, moi biarritz donc bien 700km...
pour les frequences je pourrais pas trop te dire, ct assez variable : on c vu la 1ere fois en mai 2004 pour 5 jours, on c revu apres le bac 1 semaine, puis 1 autre semaine fun juillet, et 2 semaines fin aout...
la je suis rentrée en première année de medecine à Bordeaux et lui en prepa, donc ct + delicat... on c pas revu avant ses vacances de la toussaint (moi j'avais pas de vac) ou on a passé une semaine ensemble, et la seprataion a été vraiment ters dure... je suis retournée chez lui pour un we debut decembre et on c vu une eptite semaine pdt les vacs de noel...
apres ca a été bien + facile : il ne supportait pas sa prepa, ca ne lui plaisit pas, du coup il c impliqué un peu -, et il avait aussi pas mal de vanaces en janvier/fevrier, moi j'avais mes vacances d'apres partiels, donc on a reussi a se voir bcp en janvier/fevrier... on commencait a supporter la distance de - en - bien, ca dveenait vraiment difficile pour moi surtt, mais mes etudes n'arrangeaient rien...
g un souvenir tres flou de mars a mai, on a essayé de se voir le + svt possible, toutes les 3 semaines environ je dirais... et puis apres fin de l'année scolaire, on a passé tout l'été ensemble, et a la rentrée il est venu faire se setudes à Bordeaux et on habite ensemble... on y a donc survecu mais certains moments ont été durs...

au début g bcp apprecié la reltion a distance : moi qui etait indepedndnate, ca me convenait tres bien, je ne supportais pas qu'on me colle, qu'on soit sur mon dos tout le temps... ca a aussi permis de faire monter le desir, de passer des moments inoubliables (les retrouvailles apres 1mois et demi de separation, c qqch a vivre...), d'apprendre a se connaitre a notre ryhtme...
du coup, nous sommes devenus super fusionnel, et je suis passée de super independante à collée 24h/24 avec mon chéri...

une chose primordiale pour les relations a distance, c la communication : il faut vraiment verbaliser le + possible, e dire tout ce qui va et ne va pas... et aussi de la confiance je dirais, car c dur a vivre des crises de jalousie a distance...
35 ans Paris 2114
sabishoo a écrit:
Je voulais vous demander si vous vivez, ou avez déjà vécu, une relation longue distance ...
Comment le viviez (ou vivez) vous ?

combien de fois vous vous voyez (voyiez) ?

Est ce que vous vous appelez ? ou écrivez des lettres ? téléphone ?

Est ce temporaire ? Pourquoi ?

etc.. ;)


Oui je vis une relation longue distance...

On s'est rencontré sur internet il y a un an et demi alors que je partais en Irlande pour 6 mois !! (sinon je vis à paris et mr en savoie)

Pendant 4 mois on communiquais presque tous les jours grâce à internet,au téléphone(et sms) et aux lettres. Au bout de 4 mois je suis revenue en France (j'en pouvais plus de ne pas le voir !!) Il est venu sur paris pour me voir et depuis on se voit un week end sur 2(théoriquement une fois chez moi une fois chez lui) ,il m'appelle tous les jours.

Je le vis très bien,mais c'est sûr, les jours de départ c'est un peu dûr :cry:

Mon chéri me parle toujours de venir définitivement sur paris,mais en même temps il ne se bouge pas trop pour chercher du boulot (c'est pas évident non plus je sais...)

Voilà voilà si t'as d'autres questions ,n'hésite pas ;)


Eh c'est qui ton futur amoureux qui se trouve loin de toi?? lol bon oki ca ne me regarde pas : p
2309
Quand mon homme et moi nous sommes rencontré, je vivais dans le sud de la France et lui en Région Parisienne. Nous avons eu une relation amicale pendant près d'un an parce que moi, je n'étais pas "chaude" pour une relation à distance, entre autre.
Une de mes amies vivait à l'époque en RP aussi et lors d'une visite chez elle, nous avons concrétisé, mon chéri et moi, notre histoire. S'en est suivi une année de relation à distance, nous nous voyions le temps de quelques week ends ou des vacances... J'étais étudiante à l'époque. C'était très difficile pour moi (pour lui aussi, mais il était plus "fort" que moi, j'allais très mal). Nous nous appelions tous les soirs, on s'écrivait des lettres, des e-mails, nous parlions via internet... Tous les moyens de communications à distance y sont passés. J'ai finalement laissé tomber mes études car je n'imaginais pas continuer de vivre une histoire qui avait beaucoup d'importance à mes yeux de cette façon. J'ai quitté ma région d'origine et je ne le regrette pas une seconde.
37 ans Bruxelles 7458
Je l'ai rencontré sur le net, nous nous sommes vu tous les week end pendant 3 ans, nous pensions continuer ainsi jusqu'à la fin de mes études (donc dans plus de 3 an :p ) mais monsieur n'a plus supporté la distance et est venu vivre à Bruxelles, nus vivons ensemble depuis 1 an.
Pendant ces 3 années j'étais belle tous les vendredis et en larmes tous les dimanches soirs :lol:
Parfois je me dis que c'était mieux avant mais monsieur n'est pas de cet avis ;)
37 ans En haut à droite 2485
Avec mon chéri on a vécu un an séparé, mais il faut quand même dire qu'avant qu il parte, on a vécu un an non stop ensemble, donc quand il est parti à Marseille et moi je suis restée à Nancy, je vous raconte pas le changement :? ...
Il est donc parti à Marseille (à peu pres 800KM de Nancy) et comme le train Nancy-Marseille c'est un peu cher, on s'est vu à peu pres toutes les 4 à 6 semaines...Pour deux ou trois jours à chaque fois :? Sauf à Noel ou il est resté 10 jours...
Pour moi, c'était insuportable au début, de ne plus le voir, de ne plus partager son quotidien, puis on s'habitue, un tout petit peu, mais on avait quand même l'impression de ne plus partager grand chose. On s'appelait presque tous les jours.
Je pense que lui l'a mieux vécu que moi.
Et puis, en Avril dernier il est revenu à Nancy, et nous nous sommes installés ensemble dans un petit appartement...On partage à nouveau le quotidien...
Mais, je pense pas que j'aurai pu poursuivre cete relation à distance (et à se voir si peu) pendant plus qu'un an...
Voilou!
Biz!
37 ans 4422
J'en vis une aussi en ce moment.
Je suis avec mon TitHom depuis 1 an. Mais il est parti fin novembre pour Montréal, pour 1 an. Avant on n'habitait pas ensemble, mais j'étais tt le tps fourrée chez lui, à 20 min à pieds de chez moi.. Les derniers mois, je ne mettais les pieds chez moi que pour prendre des affaires de cours ou des fringues..

Il est parti, c'est un choix, je l'ai accepté. C'est tres important pour la suite de sa carriere. Et je préfere qu'il soit parti mnt que plus tard.
En attendant qu'il rentre en France (fin aout finalement), c'est dur pour moi, je ne vous le cache pas.

On communique énormément par internet, mais on s'appelle peu, plutot les we. Tous les jours on chatte un peu, et on s'échange des mails. Je veux tout savoir, pour que son quotidien à lui entre ds ma vie. C'est pas tres facile, à cause du décalage horaire. Il est midi chez lui qd il est 18h chez nous. Qd j'ai du tps pr discuter, lui il est au boulot...
Je lui écris auss des lettres, des vrais romans.
Ca me permet de lui dire finalement plein de choses que je ne lui dirais pas autrement si on était ensemble.

Il est revenu pour une semaine début février, et j'avais tres peur. Peur d'avoir changé, que ce ne soit plus comme avant..
Mais cette semaine a été magique, meme si on n'a rien fait d'extraordinaire. Et ca m'a énormément rassurée sur moi, sur lui, sur nous.

Bref, une relation longue distance, c'est possible. Mais ca demande bcp de confiance ds la personne, sinon je crois que ca va tres vite de s'imaginer plein de choses..

Voilà mon histoire à moi !
C
34 ans calvados 1083
Je l'ai rencontré ici, sur ce site(et autant le dire, je m'interdisais d'avoir une relation plus qu'amicale avec lui :lol: )


:arrow: Je vis une relation longue distance(environ 600 km)

:arrow: J'essaie d'y aller autant que je peux(pendant les vacances) mais ce n'est pas toujours facile :(

:arrow: C'est dur, il me manque chaque jour

:arrow: Niveau communication, nous avons le net

:arrow: Temporaire? la relation, je n'espere pas,mais la distance, l'avenir nous le diras :)
35 ans Paris 2114
Coffexe a écrit:

Bref, une relation longue distance, c'est possible. Mais ca demande bcp de confiance ds la personne, sinon je crois que ca va tres vite de s'imaginer plein de choses..


C'est vrai ca ...mais bon des fois c'est plus fort que moi,je me fais des films :x Le plus drôle dans cette histoire c'est qu'il n'y a pas de quoi...il habite en pleine montagne, ses quelques voisins sont retraités ou ce sont des marmottes :lol: ... :roll:
47 ans Guadeloupe 1369
J'ai déja vécu une relation longue distance, avec un mec dont j'étais folle amoureuse, j'ai attendu un an pour le retrouver (je devais aller jusqu'à la fin de mon contrat de travail) et puis finalement quand je l'ai rejoint il m'a laissé tomber apres plus d'un an d'attente, il n'a pas supporté que je reparte pour le déces de mon pere ! Franchement y en a qui mérite :2gunfire:
A l'époque, Nous communiquions par téléphone ou par colis, pas de net il n'avait pas de PC, maintenant je n'ai plus de nouvelle, je l'ai rayé de ma vie, c'est normal non ?

Il faut avoir bcp de courage pour vivre une relation longue distance, avoir confiance en la personne, beaucoup communiquer et se parler sérieusement des que possible.
J'y croyais dur comme fer, mais pour moi ç'a n'a pas marché. Je ne rejouerais plus la longue distance, du moins, peu de temps, je ne pourrais pas supporter le manque de la personne, j'ai trop souffert.
56 ans 91 25732
Quand j'avais 17 ans j'ai rencontré sur la plage un jeune homme qui parlait une langue bizarre. C'était du polonais. Il avait 20 ans et était en vacances chez sa famille française. Nous sommes restés ensemble jusqu'à la fin des vacances. Puis il est reparti aux fins fonds du sud est de la Pologne.
A peine reparti chez lui, l'état de guerre a été déclaré en Pologne (en 1981). Pas moyen de s'écrire. J'ai eu quelques lettres passées à la censure. Pas de téléphone. De toutes façons à l'époque pour appeler la Pologne c'était hyper compliqué.

Notre relation a duré 7 ans. Il est venu en France deux fois (deux mois à chaque fois), je suis allée là bas (2 fois une semaine, une fois trois semaines). Ca fait peu en 7 ans... J'ai appris sa langue. Je voulais devenir prof de français là bas... Mais il ne se décidait pas à me demander quoi que ce soit. Alors c'est moi qui ai décidé pour nous deux et je lui ai dit "do widzenia"...

J'ai rencontré mon mari un an et demi après. Lui a rencontré une jeune femme. Nous nous sommes mariés le même jour !

Pas facile à tenir la distance... Il faut beaucoup de patience, de confiance, pas mal de relations n'y résistent pas...
41 ans sur un nuage 238
Je trouve vos histoires magnifiques !!!!!

et vous souhaite à toutes bcp de bonheur !!!!!!!
41 ans France 5623
hum....il me semble avori déjà répondu à un topic de ce genre... ma foi je re - réponds: il se trouve que je n'ai quasiment connu QUE des relations à distances!!! même quand j'étais plus jeune et que ce n'étaient que de simples flirts c'était jamais avec des gars de mon propre bahut!!!

bref... donc oui relations à distance ( le pire étant une fois, un de mes ex, qui n'était pas mon ex alors, (bah vi) , a dû rentrer chez lui en calédonie, ça m'a fait faire un beau voyage aussi!!)

là mon copain est sur Poitiers, on essaye de se voir un weekend ( vendredi inclu ) tous les 15 jours ... c'est le minimum (oui parce que tous les weekend c'est financièrement pas possible :cry: , 7 heures de trajet aller, 7 heures retour :? ) je pense, sinon c'est l'attente serait insupportable et puis sinon on se téléphone tous les jours... vivement cet été: je déménage !!!!! ( mais on n' habitera pas ensemble! pas fous ;) )
A
43 ans à 5 minutes de la fin du monde 1664
Ah mais il y a que des femmes ici, ça manque d'un point de vue masculin moi je dis.

Alors mesdames, je confirme en partie vos propos. C'est nul les relations longues distances, c'est très durs parfois, et sans compter que pour les calins c'est quand même pas très pratique (oui, parce que le net a ses limites quand même).

Mais, quand on est vraiment amoureux, je crois qu'on peut tenir le coup.

Pour en vivre une moi même en ce moment, et la plus belle histoire que j'ai jamais connu, je pense que si la passion est suffisament intense, alors on peut tenir sur la distance pour une relation longue distance (je suis clair là ? non? bah tant pis).

Après je pense que dans ces cas là on a tous le même but: finir par vivre au moins dans la même région que sa (son) bienaimé(e). Voire le même département. ou mieux la même ville. ou encore mieux la même rue. mais pas le même appartement, faut pas rigoler non plus (Ah, il faut entretenir le myhte de l'homme qui a peur de l'engagement, juste pour que vous puissiez vous moquer un peu des hommes non?).

j'espère que dans le futur en repensant à cette époque où on vivait avec un gros bout de France entre nous on en rigolera, moi et madame argh. On se remémorera les coups de téléphone jusqu'à 04h00 du mat'. les étreintes passionnées à chaque retrouvaille. Et qu'on oubliera les au revoir sur le quai de la gare. je déteste les quais de gare. ca et les pigeons je les déteste. salopperie d'oiseaux qui font rien qu'à nous chier sur la tête. Si si , ils le font exprès. Ils sont là tapis sur une branche d'arbre ou ue corniche et dès qu'ils nous voient hop: "opération bombardier.. roger, ici papa tango charlie, je vois un crâne d'oeuf à 12h00 on va lui chier dessus". mais je m'écarte du sujet.

de toute façon, y'a t'il réellement un obstacle que l'amour ne peut vaincre?


C'est pas pour dire, mais je vire vachement romantique là non bordel de couille?
B I U