MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Manque de volonté et si ils avaient raison!!!

43 ans bdr 1353
Bonjour à tous,

Je suis en train de chercher un thérapeute du gros sur marseille et je suis décidée à me sortir de cette spirale pourtant, je n'ai necore rien changé  
à mes habitudes alimentaires et à la moindre contrariété je continue de bouffer des conneries.

J'ai donc la volonté de m'en sortir mais si je ne fais rien cela relèvera du miracle.

La volonté il en faut c la vérité. Il faut la volonté de faire qq chose pour s'en sortir.

Comme je ne sais pas par où commencer, je ne fais rien de plus ou plutot de moins qu'avant, ce week end je n'ai pas eu la volonté de travailler mon estime de moi et de m'habiller, me coiffer me maquiller pour sortir.

Non, comme je m'étais disputé avec mon homme, j'ai préféré rester seule pour pouvoir manger tranquille sans qu'on me voit.

J'aurai pu écrire ça dans le post qui craque mais je voulais parler de la volonté.

Vais je avoir la volonté de m'en sortir vraiment.
37 ans 4422
Miss Lolimars !

Je suis sure que tu as la volonté de te prendre en main, et d'attaquer tous tes petits soucis à la hache. (c'est délicat! :lol: ).
Simplement comme tu le dis, tu ne sais pas par ou commencer, tu te sens cernée de partout..
Et ce we c'était pas le top.
Et alors !?
Depuis que je te lis sur le forum, je me dis que tu es pleine de volonté, alors garde le cap !

Il faut de la volonté pour sortir de mauvaises habitudes comme les notres, c'est vrai. Mais il faut aussi et surtout l'envie de s'en sortir. Et puis du soutien. Du soutien tu en as ici sur VLR et bientot aupres d'un thérapeuthe.

C'est juste un petit passage à vide.. pour te faire apprécier plus encore tout le peps que tu auras apres ! ;)
Si c'était facile aussi, ce serait trop beau, non ?

Et puis si tu veux mon avis .. une bonne part des zhoms sont des etres anormaux qui ne comprennent pas qu'on puisse décider de rester chez soi à se morfondre sur son sort. Alors demande au tien de t'accepter comme tu es, de t'aider, de te soutenir.. mais pas de vouloir tout comprendre à tout prix ! Penses d'abord à toi.


Courage ma belle !
43 ans bdr 1353
Merci de ton soutien et de ta logique.

Oui tu as raison les mauvais moments nous font apprécier les bons et oui je veux m'en sortir mais je me rend compte que je n'y arriverai pas seule et le thérapeute devient urgent car c mainteneant que je veux le faire et sans attendre.

Si je ne fais pas les choses quand je le décide après je laisse tomber et c cuit je retombe dans la spirale et franchement un bon thérapeute n'est pas facile à trouver.

En plus depuis que je sais que je suis en décalage avec les autres par rapport à mes complexes, je fais attention à ça et du coup, je me sens encore plus en décalage puisque je prend conscience de ces décalages. Pas facile d'accepter.

Ca va je vais me battre, je ne peux plus continuer comme ça de toute façon.

Gros bisou Cofexe et merci encore
37 ans 4422
lolimars a écrit:
Oui tu as raison les mauvais moments nous font apprécier les bons et oui je veux m'en sortir mais je me rend compte que je n'y arriverai pas seule et le thérapeute devient urgent car c mainteneant que je veux le faire et sans attendre..

Je préfere entendre ca !
Et puis ne pas pouvoir s'en sortir toute seule, avoir besoin d'aide, d'un thérapeuthe, c'est pas une tare. Puisque qq'un peut t'aider, justement tu as raison d'en profiter. On ne peut pas tjs tous faire tout seul, zut alors !
Trouver un bon thérapeuthe est important, mais sur ce point je ne saurais pas t'aider. Je crois qu'il ne faut pas hésiter à en changer, tant que tu ne penses pas avoir trouvé le bon, celui dont tu accepteras l'aide.

Surtout, ne te rabaisse pas plus bas que terre, je suis certaine que tu as déjà changé, avancé, que tu t'es posé plein de questions et déjà trouvé des réponses depuis que tu viens sur VLR ou par d'autres biais.

lolimars a écrit:
En plus depuis que je sais que je suis en décalage avec les autres par rapport à mes complexes, je fais attention à ça et du coup, je me sens encore plus en décalage puisque je prend conscience de ces décalages. Pas facile d'accepter.

Là j'ai un peu de peine à te suivre, mais surement, oui !! ;)

Reviens raler sur VLR autant que tu veux.. seulement si tu nous racontes aussi comment tu vas bien qd tu vas bien, ok ?
(c'est facile à suivre ce que je dis ? :shock: )
L
33 ans 1357
Citation:
En plus depuis que je sais que je suis en décalage avec les autres par rapport à mes complexes, je fais attention à ça et du coup, je me sens encore plus en décalage puisque je prend conscience de ces décalages. Pas facile d'accepter.


Oui je comprends ce que tu veux dirependant que quelqu'un parle en même temps tu te poses des questions sur ce qu'il pense de toi ect... C'es pas des trucs comme ça?
t'inquiètes pas de toute façon cest le gendre de chose qui arrive quand on commence à se poser des questions sur soi cest normal!
Ca s'en ira un de ces 4. Pour l'instant profites en pour te poser des questions sur toi, tes envies, tes déceptions ect...
Une petite introspection, ça fait du bien parfois!! :)
39 ans chalon sur Saone 579
coucou!

je vais voir un nutritionniste du gros sur Marseille depuis quelques mois et j'en suis tres tres contente, si tu veux en savoir plus hésite pas à me demander!
43 ans bdr 1353
Oui je comprends ce que tu veux dirependant que quelqu'un parle en même temps tu te poses des questions sur ce qu'il pense de toi ect... C'es pas des trucs comme ça?

Oui c à peu près ça, tu connais? moi je suis comme ça depuis tjrs, je crois car du plus loin que je me souvienne j'ai tjrs été complexée par mon poids et par mon père. Mais je me rend compte aujourd'hui seulement qu'à force d'essayer de savoir ce que les autres penses de moi ou de tout faire pour leur plaire je passe à coté et je me ronge le cerveau.

Là où qqun de normalement complexé ou pas du tout se ficherai de l'avis des autres, moi je me dis que je fais mal, que je suis nulle.

Aujourd'hui, j'ai conscience de cela (c déja un plus par rapport à avant) purtant, je ne sais pas comment y remédier.

QQun a une solution?
43 ans bdr 1353
Oui je comprends ce que tu veux dirependant que quelqu'un parle en même temps tu te poses des questions sur ce qu'il pense de toi ect... C'es pas des trucs comme ça?

Oui c à peu près ça, tu connais? moi je suis comme ça depuis tjrs, je crois car du plus loin que je me souvienne j'ai tjrs été complexée par mon poids et par mon père. Mais je me rend compte aujourd'hui seulement qu'à force d'essayer de savoir ce que les autres penses de moi ou de tout faire pour leur plaire je passe à coté et je me ronge le cerveau.

Là où qqun de normalement complexé ou pas du tout se ficherai de l'avis des autres, moi je me dis que je fais mal, que je suis nulle.

Aujourd'hui, j'ai conscience de cela (c déja un plus par rapport à avant) purtant, je ne sais pas comment y remédier.

QQun a une solution?
43 ans bdr 1353
Liliom, je t'ai écrit un mp.

Mais je voudrais bien en dicuter un peu avec toi si tu veux bien?
S
39 ans 3
salut à tous,

sachez que le seul thérapeute qui puisse nous guérir c nous même. G 23 ans, au lycée gété hyper sportive, javé bo me goinfrer je rester tjs au mem poids, cad à 53 kg. Puis à ma première année de bts, plus de tps de faire de sport, g continué à manger o mem ryhtme, voir pire, le grignotage à max. En un an g pris 12 kg... :? Et ainsi de suite durant les 4 années ki suivent : en 2003 gété diplomée, mais nivo job je fé ke d cdd, donc les périodes où je travaillle g pas la tete à manger d masses, puis qd je suis à nvo au chomage là c la cata, j'arrete pas de manger, mem qd g pas faim, g tjs envie de sucre, je suis sans cesse entre mon frigo et mon placard, une plaque de chocolat? ca tient 5 min, idem pr un paquet de gato, et les yaourts de toutes sortes. Je buvais jms d'eau, ke jus de fruits et coca. Et tjs aucune activité physik..
Ma tante, adepte du régime à point weight watchers, me marmonné sans cesse "fo te mettre au régime, tu vois pas comment tu gonfle", et moi ca rentré ds un coté et ca sorté ds l'autre. Javé pas de pèse personne à la maison, je ne voulé pas me soucier de ca. Je me senté bien ds ma peau, et je n'avais pas la volonté et l'envie de le faire. On a bo dire ca, mais il ya un jour où on se dit kil fodré ptet commencer à y réfléchir. Je me voyé de + en + grossir, n'arrivant plus à rentrer ds du 42, puis récemment le 44 devéné petit, jme senté bouffie, mal ds ma peau.
Ya 11 jours ma tante ma proposé de venir faire de la marche avec elle, ca ma pas trop tentée, le jour là il fesé très bo, dabitude jvé direct en ville au café avec mes copines, mais là une voix intérieure me disé ke cété ptet le moment de sy mettre. Alors g mis mon jogging et on est allée faire 1h30 de marche, bizarrement ca ma pas cassé, jme senté bien. On est rentré à la maison, là ma tante a ramené le pèse personne et elle ma dit "monte", g pas voulu, mais bon jlé qd mem fé : 77.5 kg!! je fé 1m65. Et là je pe vous dire k'en voyant c chiffres le déclic et la motivation je l'ai eue. Alors d ke je suis rentrée je suis allée au magasin m'acheter d yaourts à 0%, du fromage blanc à 0%, et de l'eau. Plus aucune envie de sucre, d ke je voyé un paquet de sucrerie je voyé automatikmt les chiffres 77 lol, ca me freiné sec. Tous les jours je v chez ma tante, par moi mem, et on va faire 1 heure de marche tous les jours. Nivo bouffe, vous croyez ke je crève la dalle? eh bien non! Qd g une fringale l'aprem je prend une pomme ke je coupe en dès et je rajoute dessus du fromage blanc, c extra et ca cale bien. Je mange de tout, bcp de légumes mais jadore ca. résultat : jme suis pesée jeudi dernier, g perdu 1 kg, et dimanche je me pèse : je suis à 74.5 kg ! Eh oui en 10 jours je perd 3kg. Vous croyez ke je v les reprendre? il en est hors de kestion car g pris mon courage à 2 mains et gagné contre la sale bouffe, et je m'impose une heure de marche par jour, on verra ds 1 mois je v reprendre le footing.

Alors ne perdez pas espoir, ca marche vraiment, c pas le thérapeute ou votre entourage ki peut vous y mettre, c VOUS meme. Il faut ke vous soyez prets, car si vous ne l'etes pas vous riské de suivre un "régime" à contre coeur et c le meilleur moyen de replonger. Faites le point vous mem, vous verrez
25680
Bonjour lolimars,

En attendant de trouver un medecin du GROS près de chez toi, et sans rien changer à tes habitudes, tu peux déjà commencer par le carnet alimentaire.

C'est le premier pas pour t'aider à comprendre ;)

Si quelqu'un peut retrouver le lien :roll:
37 ans 4422
anne a écrit:
Bonjour lolimars,
En attendant de trouver un medecin du GROS près de chez toi, et sans rien changer à tes habitudes, tu peux déjà commencer par le carnet alimentaire.
C'est le premier pas pour t'aider à comprendre ;)
Si quelqu'un peut retrouver le lien :roll:


C'est là :
Retrouver ses sensatio...ntaires: le carnet alimentaire

Coff

ttes les excuses sont bonnes pour repousser le moment de me mettre au boulot ce matin! :roll:
43 ans bdr 1353
Merci à vous Anne et Coffexe,

J'ai tout noté sur un bout de papier et ce soir en sortant du boulot je vais m'y mettre et puis comme je l'ai déja dit j'ai rdv avec un nutri du gros le 24 mai.

Je pense que pour moi ça va aller.
37 ans 4422
lolimars a écrit:
Merci à vous Anne et Coffexe,

J'ai tout noté sur un bout de papier et ce soir en sortant du boulot je vais m'y mettre et puis comme je l'ai déja dit j'ai rdv avec un nutri du gros le 24 mai.

Je pense que pour moi ça va aller.


Tu peux aussi attendre d'avoir vu le nutri pour commencer à remplir le carnet, si tu ne te sens pas prete mnt.
Y réfléchir de tps en tps, meme sans noter, c'est un pas déjà.

Bonne aprem de boulot ;)
43 ans bdr 1353
Oui c vrai Coffexe mais comme tu le sais ça fait un moment que j'y pense et je me sens prête maintenant et tout de suite.

Je savais déja que quoiqu'il arrive lors de l'intervention, ce jour serait celui du déclic et je m'étais tellement préparé à "redevenir normale" (toutes les filles qui ont un anneau vont croire que je les insulte mais rassurez vous ce n'est pas le cas) que finalement je prend ça comme un signe du destin et mis à part la douleur et les cicatrices je ne regrette pas de ne plus avoir l'anneau, serieux. Je me sens limite soulagée et presque redevenir moi même.

Même vis à vis de mon mariage, je me dis que je serai comme je serai et que si mon homme m'épouse ainsi et qu'il s'en fout complet, je dois moi aussi commencer à m'accepter telle que je suis.

Pour maigrir, il faut commencer par s'aimer car si on ne s'aime pas, on ne peut pas se faire du bien.

Je crois que j'ai franchi l'étape ou je ne m'aime pas encore à la folie mais ou je commence à accepter et surtout à imposer qui je suis et ce que je suis et ça ça me rend heureuse.

Je n'ai plus systématiquement envie de plaire à tout le mon de et d'aller dans leur sens rien que pour plaire.

J'ai du boulot à plus et merci Coffexe
B I U