MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

2 ans et demi de thérapie RA et je grossis encore... help

41 ans 26
Bonjour,

après 15 ans de régime qui m'ont fait doublé de volume, j'ai découvert le GROS et commencé début 2007 une thérapie comportementale. Aujourd'hui je suis tjs suivie, j'ai bcp avancé,  
je n'ai quasiment plus de compulsions alimentaires et je repère bien faim et rassasiement, la plupart du temps j'arrive bien à les respecter, et quand j'y arrive pas, je cherche les émotions qui me font manger pr essayer d'y répondre autrement que par la nourriture.

Ce n'est pas encore gagné mais je sens que je suis en bonne voie.

Mon pbm, c'est que je continue de grossir, doucement mais je grossis tjs et ça me fais bcp souffrir.

J'ai besoin de votre soutien et de vos conseils car le désespoir me guette.
36 ans quelque part à gauche en sortant de la rue qui vient de la droite 273
Bonjour

Courage à toi!! Le chemin peut être long et sinueux, mais continue d'avancer.... :P
41 ans 26
merci...
A
59 ans France 1
Bonjour à toi,

On ressent beaucoup de tristesse et d' inquiétude dans ton message ... Tout d' abord as-tu éliminé, avec l'aide de ton médecin, toutes les causes médicales qui pourraient expliquer cette prise de poids ? ( biologie, dosages hormonaux, etc ) Si tout est normal, alors il te faudra t' armer de patience, ne pas baisser les bras, et peut-être t'aimer un peu plus, chouchouter ce corps dont il faut prendre soin, là, maintenant comme il est, et non pas plus tard, quand il sera conforme à tes souhaits...
Je te souhaite plein de courage et de ténacité !
31 ans Vie de... (-_-)' 1067
salomon13 a écrit:
Bonjour,

après 15 ans de régime qui m'ont fait doublé de volume, j'ai découvert le GROS et commencé début 2007 une thérapie comportementale. Aujourd'hui je suis tjs suivie, j'ai bcp avancé, je n'ai quasiment plus de compulsions alimentaires et je repère bien faim et rassasiement, la plupart du temps j'arrive bien à les respecter, et quand j'y arrive pas, je cherche les émotions qui me font manger pr essayer d'y répondre autrement que par la nourriture.

Ce n'est pas encore gagné mais je sens que je suis en bonne voie.

Mon pbm, c'est que je continue de grossir, doucement mais je grossis tjs et ça me fais bcp souffrir.

J'ai besoin de votre soutien et de vos conseils car le désespoir me guette.


Quand, je lis ça, j'ai vraiment peur, je viens de commencer ma RA (septembre) je ne me suis pas pesée (j'ai trop la trouille) mais j'ai peur de me retrouver dans cette situation aussi (moi, je sais d'office que je n'ai pas de dérèglement qui influencerait mon poid). Surtout que tu as commencé en 07.

En tout cas, je te souhaite bon courage et de tenir bon!!! :kiss:
41 ans 26
A vrai dire tout est normal au niveau physique, pas de souci à ce niveau là qui pourrait influencer mon poids. pour ce qui est de mon acceptation de moi-meme comme je suis, c'est vrai qu'il a été très dur de me voir passer de 65kg à 129kg aujourd'hui, physiquement je ne suis plus la meme personne. J'ai ressenti beaucoup de colère pdt longtemps, j'ai bien vu que cette colère ne me faisait pas avancer, bien au contraire. Aujourd'hui je fais plein de choses pour moi, pour me faire du bien : piscine (au diable le regard des autres !), j'ai fait de l'aquagym cet été en plein air, j'ai fait de la sophrologie pdt 6 mois en individuel, là j'arrête la sophro, pour peut-etre en faire en groupe ou bien faire de la gym douce, je vais voir ce qui me plait le plus.
Autour de moi, les gens me voient comme une ronde qui s'assume, c'est vrai que c'est ce à quoi j'aspire, mais je ne pense pas encore en etre là !
Je veux bien rester comme je suis, meme si j'ai des moments que je maudis comme : m'asseoir dans un fauteuil avec des accoudoirs, voir que les magasins grande taille s'arretent à la taille 56 car c'est la taille que je fais, donc si je grossis, je ne pourrai plus m'habiller dans ma ville, et puis j'ai mal aux pieds, au dos. Il y a tellement de choses qui sont des obstacles quand on est gros, des choses dures à vivre en dehors du regard des autres et de son propre regard sur soi.
31 ans Vie de... (-_-)' 1067
C'est sûr que niveau pratique c'est pas trop cool!!! Je fais 1m72 pour 120 (heureusement que je suis grande :P ) je fais du 50 et c'est bien assez comme ça. j'ai aussi peur de ne plus pouvoir m'habiller, même si par rapport à toi c'est plus facile, il y a des choses que je voudrais porter mais que je ne peux pas dû à mon poid.
Le pire je trouve ce sont les botte, déjà que je fait un 42 pied large, il faut aussi que mon mollet soit hors compèt' aussi :bad-words: Et puis plus ta taille est grande plus c'est chère or moi je ne suis malheureusement pas cresus :cry:

En ce qui concerne le sport, j'en fais énormément (dont la piscine) sans complexe parce que je suis meilleur que certaines (beaucoup) de personnes moins dodus que moi. sinon je crois que j'en ferais pas si j'étais nulle et que je voudrais m'y mettre. :arrow:
S
49 ans suisse 993
J'ai découvert les idées de RA en 2005. Je suis passée de 60 à 105 kg en 20 ans en gros à force de régimes.

Aujourd'hui j'estime être régulée. Pourtant l'an passé j'ai pris 10 kilos (95 à 105)j'ai eu de gros ennuis de santé,une grosse opération.

Du coup j'ai reconsulté quelques séances pour faire le point avec une thérapeute TCC.

Parce que être régulée, manger à sa faim etc....et bien ca n'explique pas une reprise de poids (j'ai été stable à +/-95 de 2003 à 2008.

Et bien j'ai repris un journal alimentaire etc,,,, et voilà sans m'en rendre compte j'étais devenue un petit peu plus sédentaire, l'achat du scooter, un changement de boulot, mine de rien sur quelques mois ca peut faire toute la différence.
S
49 ans suisse 993
Et donc j'ai repris le vélo, je descends les escaliers ausssi souvent que je peux. Et je me suis inscrite à deux cours d'aquagym par semaine.

Et donc je retrouve gentiment mon poids sans régime ni restriction. En restant régulée comme je l'étais, la reprise d'activités physiques plus régulières et un chouilla plus intenses ont suffit à faire la différence.

Je crois aussi que l'acceptation de soi joue beaucoup. J'ai accepté cette reprise de poids, j'ai fait avec, mais ensuite je me suis dit ok c'est comme ca, allons y et on verra si je continue à prendre.

Bon dans un premier temps de m'entendre dire que j'étais redevenue sédentaire en un an....c'est mal passé mais pourtant c'était vrai.
41 ans 26
En fait je grossis depuis 2000, avant cette date, j'oscillais entre 65 et 72kg (hormis des périodes de régimes intensives où je suis descendue vers 58kg puis remontée très rapidement! biensur !!!) En 2000 je faisais 65kg, puis en 2001 : 80kg, en 2003 j'ai arreté de fumer je suis montée jusqu'à 107kg, puis j'ai fait un régime jusqu'en septembre 2005, qui m'a fait descendre à 82kg. Suite à cela, j'ai eu un choc psycho et j'ai repris ts les kg perdus en 4 mois, en janvier 2006 je faisais 98kg, puis je suis tombée enceinte, à terme en octobre 2006 je faisais 123kg, puis 112 kg après l'accouchement, puis j'ai découvert le GROS et une thérapeute en mars 2007, aujourd'hui je fais 129 kg, j'ai donc pris 17kg depuis que je suis suivie. Pourtant je n'ai qusiment plus de compulsions, j'ai bcp évolué dans mon rapport à la nourriture, ma diet' me dit que j'ai fait le plus gros du travail et qu'il ne reste que des finitions. Alors pourquoi je grossis encore, c'est fou !!!
S
49 ans suisse 993
Concernant ton style de vie, as tu des activités physiques régulières? moi je dirai que si tu n'as plus de complusions et que tu gères la faim et la satiété alors ce n'est pas normal de continuer à grossir. Je m'étonne un peu que ce ne fasse pas trop réagir ta diét.

La personne que j'ai vue cette année n'est pas diét mais psy spécialisée dans les tcc et en plus qui s'y connait pas mal en diét.
41 ans 26
Je crois que le plus dur pour moi en ce moment, ce n'est pas de m'accepter, disons que ce serait plus facile de m'accepter si mon poids était stable.

J'ai deja du faire un chemin important pour accepter de passer de 65 à plus de 120kg, (le double !) j'y travaille encore, mais cette idée est aujourd'hui bien ancrée en moi, je me dis que je peux accepter de rester comme je suis, mais je n'arrive pas à accepter de grossir encore et encore, j'ai peur que ça ne s'arrete jamais !!!

Et pourtant je crois en ce que je fais, les régimes c'est terminé ! je veux continuer sur ma ligne de conduite, mais je ne sais pas sur quoi travailler pour que ça s'arrete.

Je sais que vous avez toutes raison, l'acceptation de soi y est pr qqch, et l'activité physique aussi, mais ces derniers temps je me suis remise à faire du sport, et j'ai eu bcp d'activités physiques à la maison (déménagement, rénovation d'une maison, bois à empiler). Et au niveau de mon acceptation de moi-meme, j'ai aussi bcp avancé, je suis allée régulièrement à la piscine, j'ai investi dans de nouvelles fringues où je me sens bien, je fais de plus en plus de choses pour moi, pour mon corps, pour me sentir exister, pour aimer mon corps et ça marche. Et là je me pèse et entre mai et octobre j'ai pris 6kg !!! c'est dingue!!!
Qu'en pensez-vous?
41 ans 26
ma diet a fait 8 ans d'études sup en thérapie comportementale et cognitive. Elle me dit qu'effectivement la situation d'aujourd'hui et cette prise de poids ne reflète pas du tout le travail effectué, mais qu'il faut que je garde confiance et que je continue, que je suis en bonne voie, que je dois patienter et que ça va finir par se stabiliser.
65 ans idf 15
je serais toi, j'irai consulter un médecin , un endocrinologue, pour verifier que tu n'as pas un déréglement organique, on ne sait jamais
je comprend tout à fait ton énervement, au début de la ra (les 6 premiers mois) on peut grossir car on découvre qu'on peut manger ss interdit et on en profite, ce qui est bien normal, mais en thérapie , continuer à grossir au bout de 2 ans c'est déstabilisant
on doit avoir appris à respecter sa satiété , ne plus manger quand on a plus faim, c'est assez subtil comme sensation, et méme plutot difficile encore plus important que
le volet acceptation de soi, deuil de l'image d'un poids irréaliste aussi fondamental mais complémentaire
bon courage
P
41 ans 610
Il y a une autre catégorie qui n'a pas été directement mentionnée:
:arrow: Tu as bien avancé dans ton rapport à la nourriture et dans les problèmes de complusions
:arrow: Il faut effectivement vérifier qu'il n'y a pas de problème biologique
:arrow: Mais il reste une composante essentielle: ton état psychologique. Le surpoids nous fait prendre plus de place (besoin de reconnaissance?), il met de la distance entre nous et les autres (besoin de protection, de barrière?), il nous différencie (besoin d'être différente, unique?)... Dans ce cas, il faudrait te pencher (sans lien avec l'alimentation) sur ce qui pourrait te pousser inconsciemment à ne pas perdre et au contraire à prendre.
B I U