MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Etre gothique,c'est quoi au fond ?

R
35 ans 15384
Coucou a tous :D

Alors voilà j'aimerais bien avoir votre point de vue sur ce mouvement ! Parce qu'au lycée,suffit que j'arrive en corset / jupe / talons noirs et maquillée  
pareil pour qu'on me sorte "Aaaah t'es gothique" :lol:

Alors que pour moi c'est plus un genre de musique mais bon.
Y'a aussi une part esthétique,vestimentaire,etc ...
Voire,selon certains,une véritable culture,avec ses références littéraires ;)
Quand a la mentalité ( parce que selon certains,il y en aurait une ) je n'arrive toujours pas a la définir !

Et vous,vous en pensez quoi ? C'est quoi etre gothique ? Y a t-il une facon de penser gothique ?
31 ans Pas-De-Calais (62) 359
Pour moi ça se limite pas à une apparence ou la musique, on peut s'habiller ""normalement"" et être gothique.
En fait c'est plus un mode de vie, mais c'est la société et les préjugés qui font que maintenant ça se limite à ça, mais c'est plus profond, comme tu le dis c'est une culture à part entière.
Il y a des mentalités différentes selon les personnes mais généralement les "vrais" sont très ouverts d'esprit.. par vrais je sous entends que de nos jours beaucoup d'ados/jeunes adultes se disent être goth alors qu'ils jugent les personnes sur tout et n'importe quoi.
Enfin je pense que tu peux te renseigner sur le mouvement dans certains ouvrages, j'avais une connaissance qui a un moment ou j'avais fait un exposé sur le gothisme justement m'en avait conseillé mais alors je ne saurais pas te dire aujourd'hui lesquels il s'agit, faudrait que j'essaie de lui demander :/
C
38 ans dordogne 327
je suis d'accord avec vous, c'est une mode comme celle de la techno..je sais plus trop quoi :oops:
des croyances, si ca va plus loin que le simple fait de s'habiller, et la musique.
33 ans 4879
Mmm c'est une vaste question...
Personnellement je me considère comme "gothique" depuis 7 ans à peu près...mais je pense que chez les gens réellement gothiques il y a une prédisposition liée notamment au vécu personnel, quelque chose qui fait que lorsqu'ils "rencontrent" ce mouvement ils se sentent "chez eux"...c'est l'impression que j'ai eue en découvrant la mouvance gothique, l'impression de me retrouver face à des gens qui me comprenaient comme jamais ça n'avait été le cas avant, qui avaient des goûts et des aspirations proches de miens, qui ne me trouvaient pas "bizarre" ou "trop rêveuse" ou "distante" ou "inadaptée"...et j'avoue être assez d'accord avec la phrase qui dit "on ne devient pas gothique, on l'est ou pas".

Définir le mouvement gothique c'est quelque chose de complexe avant tout parce que l'une des principales qualités du gothique est son indépendance d'esprit et sa personnalité, des notions peu compatibles avec la notion de "mouvement" ou d'appartenance à un groupe. C'est pourquoi la plupart des gothiques ne se considèrent pas comme tels...ils feront toujours passer leur personnalité propre avant leur appartenance à un quelconque mouvement, groupe de pensée, philosophie...
Malheureusement à l'heure actuelle la plupart des gens qui se pensent "gothiques" ou prétendent l'être n'ont généralement pas réellement compris ce qu'était cette philosophie cet angle de vue qu'est le "gothisme"...ils cherchent à correspondre à l'image qu'ils ont de ce mouvement, image très largement relayée par les médias de personnes sombres, fascinées par la mort, la décadence, des sortes de punks dépressifs passant leur vie à méditer dans les cimetières sur la mort, le sang, la souffrance etc etc... en bref des gens avant tout rebelles, marginaux et construits autour de thématiques morbides.

Alors je ne prétendrai pas donner une définition générale de ce qu’est le fait d’être gothique puisque chaque gothique aura une vision différente de la chose mais je peux en revanche donner mon point de vue personnel sur la question ainsi que quelques bases « reconnues » je pense par la majorité des gothiques.

Etre gothique c’est avant tout voir la vie sous un angle un peu particulier, différent de la majorité des gens actuellement, et surtout loin de la manière dont la société actuelle nous pousse à la voir. Nous vivons dans une société axée sur la futilité, l’apparence, le rendement au détriment souvent de la qualité, l’hyperconsommation, la plastique, la course vers le futur, la culture de la bêtise de la masse etc etc... Nous vivons dans une société qui nous fait oublier d’autres valeurs comme la réflexion, la philosophie, la méditation, le respect de l’ancien, le mystique, le romantisme, la pureté…

Le « gothisme » (la encore tout le monde n’est pas d’accord au sein du mouvement sur l’utilisation du terme ^^) c’est un ensemble de choses : une philosophie de vie et de pensée, un certain sens de l’esthétique, une musique (des musiques même), une littérature, des références historiques, un attrait pour le mystique…en bref c’est un univers.

Le philosophie gothique est en désaccord total avec les « valeurs » de la société actuelle…le mouvement gothique descend d’ailleurs à l’origine du punk dont il a gardé le côté marginal et le refus de la société « contemporaine »…mais à l’inverse du punk contestataire et souvent encré dans la violence et l’action le gothique a préféré contester d’une façon plus « esthète » et réfléchie, privilégiant la pensée et la contemplation à l’action. Ce culte sourire et de la gaieté forcée prônés par la société actuelle ne nous parle pas. Nous allons mal, soit n’ayons pas peur de l’afficher. Nous allons bien n’hésitons pas non plus à le montrer (oui les gens sont souvent surpris de voir que les goth peuvent rire et sourire…non ce ne sont pas des dépressifs chroniques, juste des gens qui ont décidé d’exprimer leurs ressentis ouvertement qu’ils soient positifs ou négatifs).
Bref en ce qui concerne donc la philosophie gothique il y a un aspect très présent : le romantisme. Attention pas le romantisme à l’eau de rose que l’on sous sert bien souvent de nos jour, le bien pensant qui se finit toujours dans la joie et l’amouuuur… Non le romantisme originel, le sombre, étroitement lié au sentiments et donc par la même à la souffrance, à la violence, à la tristesse. Le romantisme de l’amour éternel, Roméo et Juliette, Tristan et Iseut, le romantisme d’un paysage de Caspar David Friedrich, désolé mais prenant, d’un texte de Chateaubriand, sublime étude comparée de la nature et des sentiments, ou d’une Ophélie, cadavre flottant au milieu des fleurs, morbide vision mais ô combien poétique et fascinante,. Ce romantisme étroitement lié à la mort, à la beauté perdue du passé. Ce romantisme qui nous pousse inexorablement vers la mort, vers l’au delà, vers le mystique, la survivance des âmes…une façon comme une autre non pas de se complaire dans la douleur mais d’y faire face par la pensée, le souvenir…
Le côté mystique des choses est très important aussi dans l’univers gothique, il y a toujours une fascination pour les créatures, l’aspect fantastique des choses ou tout au moins si ce n’est pas le cas une curiosité autour de la mort, de la disparition du corps, très liée au passé. Le monde des esprits, les cimetières, ce sont des choses qui nous ramènent à un univers passé, disparu, intriguant…

Ce goût pour le passé et ce refus du présent se retrouve aussi beaucoup dans le look gothique, en même temps encore une fois je pense qu’il y a autant de gothiques que de looks gothiques… ^^ Il y a plein de branches différentes du style médiéval au cyber (très futuriste) en passant pas le Pagan, le « Curiste » ou le Victorien…mais il y a toujours deux élément communs, le refus du classicisme, du côté passe partout, le refus de répondre aux codes actuels de la mode et également la recherche de l’esthétique. L’esthétique est particulièrement importante chez les gothiques, cela se retrouve dans les vêtements (corsets, dentelles, robes longues, dread synthétiques etc…) les bijoux et objets en tout genre (du collier victorien au masque de soudeur en passant par les gants et les lentilles colorées…) le maquillage souvent très évolué…bref le gothique évoques d’autres époques passées ou à venir mais toujours en apportant un soin extrême à son look. Après les années passent et souvent chez les goth entrés dans la vie active (intégration oblige), on ne retrouve ce style qu’en soirée. Mais même dans ce cas ce sont souvent des gens qui soignent énormément leur apparence tout en l’adaptant à un style de vie plus « classique » et qui gardent toujours une attache symbolique mais discrète à leur philosophie, un trait d’eye liner, un ras du cou, des habits noirs, une couleur de cheveux, une paire de bottines 19ème, … bref des petits détails pas forcément perceptibles mais bel et bien présents…tout est dans le dosage et l’équilibre mais les tenues gothiques très typées ne sont généralement pas compatibles avec un travail notamment ^^…

Après il y a aussi une part très importante accordée à la culture et à l’art en général (toujours liée à l’attirance pour l’esthétique dans la plupart des cas mais également avec une volonté de se placer « au dessus de la masse »). La littérature et la musique notamment ont une grande place dans le cœur des gothiques. La encore les goûts sont complètement différents d’une personne à l’autre mais on retrouve bien souvent des bases communes dans les musique de type new wave, batcave, ambiant, et également dans certaines formes de métal mais il y a aussi bien d’autres types de musique qui attirent certains gothiques , la musique celtique, le pagan folk, la trip hop, la musique classique…beaucoup de musiques électroniques également avec même des types de musiques électroniques axées goth comme l’électro dark ou l’électro goth voire l’indus…
La littérature a donc également beaucoup d’adeptes, plus dans les branches « à l’ancienne » du mouvement…notamment parmi les écrivains romantiques comme Chateaubriand, Lamartine, Balzac, de Musset, de Vigny mais aussi les poètes sombres et torturés comme Verlaine, Baudelaire…
Bref la culture tient beaucoup de place au sein de ce mouvement, beaucoup de soirées, de concerts, d’expos…l’univers gothique est un univers propice à la création et qui rend bien aux créatifs l’intérêt qu’ils lui portent…

Bon j’en parlerai pendant des heures mais voila en très large quelques bases de ce que peut être le mouvement gothique, des notions acceptées par tous mais aussi des points de vue plus personnels…j’espère que ça aura pu te donner une idée un peu plus précise de ce que c’est être gothique…

Pour ma part il y a donc beaucoup de tout ça mais j’accorde également une importance plus grande que la moyenne à la nature, aussi bien sous un angle esthétique (beauté des paysages) que sensuel (émotions et sentiments à son contact) ou mystique de par mes croyances animistes…c’est une vision qui se retrouve souvent dans la branche la plus romantique du mouvement mais qui n’est pas le lot de tous ^^
R
35 ans 15384
Alors là iilune,superbe témoignage,j'ai compris pas mal de choses :)
Ca change des témoignage genre " je suis gothique parce que je suis un rebelle qui aime le noir et Manson :roll: " là tu m'a donné une définition assez précise du mouvement !

C'est vrai que j'adore l'esthétique gothique,notamment au niveau vestimentaire,maquillage,etc ..
Mais aussi quand tu parle notamment d'art,de mystique,de romantisme noir,j'aime enormément aussi. Et j'écoute pas mal de musique dite gothique ;)
R
35 ans 15384
Enfin du mouvement,mais aussi et surtout de ton ressenti et vécu personnel par rapport a ca,et je m'apercois que tout ca est loin d'etre futile ! :)
107 ans 3096
J'ai bien aimé ton pavé iilune :D très intéressant !

A un moment on me disait tout le temps que j'étais gothique parce que je m'habillais en noir et que je mettais du crayon et mascara noir :roll: c'est dire à quel point les gens vous cataloguent ! Moi je me sentais pas du tout gothique, j'étais juste mal dans ma peau, rien à voir :lol:

Au lycée il y avait un gothique dans ma classe mais alors lui on peut pas dire qu'il faisait honneur aux gothiques en général... très imbu de lui-même, effectivement il se sentait "au dessus de la masse" comme tu le dis iilune mais dans le sens vraiment péjoratif du terme. Bon en plus de ça il nous racontait qu'il était le descendant d'un prince Viking, que c'était un vampire et qu'avec ses amis vampires il faisait des "casses" dans les établissement de don du sang la nuit :roll:

Mais bon même malgré ce crétin-là j'avoue que le mouvement gothique que j'admire de loin me plait beaucoup. Ça peut parait un peu futile mais ce qui me plait le plus c'est justement le grand soin accordé au look, quand je vois de "vrais" gothiques à Paris je les trouve magnifiques (surtout la tendance médiévale). Puis j'ai un certain respect pour les gens qui assument un look peu commun, peut-être parce que je sais combien ça peut s'avérer difficile au jour le jour (je voue aussi un culte aux coupes de cheveux punks :D )
R
35 ans 15384
J'aime bien emprunter certains vetements au mouvement,mais faut dire que mon style est assez varié ! Y'a aussi du punk,de l'emo,du plus classique,du plus sexy ...
Mais comme tu le dis Ploufplouftagada,ils sont très beaux les vrais goths ! :)
602
c'est un phenomeme de mode pour adolescents boutonneux mal dans leurs peaux c tout

rien de bien serieux...
107 ans 3096
madden a écrit:
c'est un phenomeme de mode pour adolescents boutonneux mal dans leurs peaux c tout

rien de bien serieux...


Merci pour cet avis ô combien éclairé qui va faire avancer la discussion et lui donner une dimension hautement philosophique. :)

J'attends avec impatience ton opinion sur les rastas, les punks et les hippies !
60 ans Au bord de la mer 15536
Merci pour tout ce que tu as dit, et expliqué iilune, c'est très intéressant :D
602
ploufplouftagada a écrit:
madden a écrit:
c'est un phenomeme de mode pour adolescents boutonneux mal dans leurs peaux c tout

rien de bien serieux...


Merci pour cet avis ô combien éclairé qui va faire avancer la discussion et lui donner une dimension hautement philosophique. :)

J'attends avec impatience ton opinion sur les rastas, les punks et les hippies !




la meme chose avec la drogue en plus =P~
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Bah juste + 1000 avec illune !

Pour moi le gothique (le mot gothisme n'existe pas :p)ne se résume absolument pas à un style de musique et encore moins à un effet de mode ! Les jeunes qui se cherchent, qui ont envie de se différencier, en font un effet de mode ...

Le gothique va au delà de l'aspect vestimentaire, c'est un état d'esprit, une philosophie de vie. Perso, je me retrouve beaucoup dans le gothique. J'en ai pas (tout le temps) le look, mais niveau état d'esprit, c'est ça !

Mais, j'aurais rien à dire de plus que ce qu'a dit très brillamment illune.

Louis_cyfer en connait un rayon sur les origines et etc, peut être que si elle passe par là, elle nous fera l'honneur d'en dire plus ;)
33 ans A l'envers du Miroir 2133
madden a écrit:
c'est un phenomeme de mode pour adolescents boutonneux mal dans leurs peaux c tout

rien de bien serieux...


Vas en Allemagne ou en Angleterre à des festivals de musique gothique, le public looké de ce genre de manifestation à entre 25 et 40 ans, avec enfants etc .. Vachement un truc d'ado boutonneux mal dans leurs peaux :roll:
42 ans 4830
sympathoche ces explications!
B I U