MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les femmes et la fidélité

34 ans 1248
Il me semble que la fidélité, respectivement l'infidélité a surtout été abordée du côté des hommes sur cette partie du forum.

Mais l'infidélité chez les femmes m'interpellent pas mal ces  
jours, car beaucoup de mes amies ont franchi la limite, et ce que je trouve le plus troublant, c'est que celles qui ont été infidèles sont très suspicieuses vis à vis de leur chéri (alors qu'elles ne sont pas irréprochables!)

Par exemple l'une de mes amies a trompé son ex pendant 2 ans avec son chéri actuel. mais elle fait vivre un enfer à son chéri actuel (plus le droit de voir, d'appeler, ou de recevoir d'appels d'autres femmes, même des amies).

Elle l'a même forcé à appeler certaines de ses amies devant elle pour leur dire qu'il ne voulait plus avoir de contact avec elles.

Je me demande si :

1. L'infidélité chez une femme a les mêmes "causes" que chez un homme (j'en appelle aux dames qui ont déjà franchi le pas, enfin si votre chéri traine pas sur le forum).

2. L'infidélité chez la femme crée une certaine insécurité chez le couple, et amène à remettre en question l'infidélité de l'homme.

Je suis aussi intéressée par votre conception de l'infidélité (parfois eu envie, parfois sauter le pas, le dire ou pas).. Je précise que cela ne m'est jamais arrivé mais il y a eu en 5 ans forcément des tentations ... ;)
42 ans 4830
ça me parait logique en fait le comportement de ton amie... elle pratique le "fais ce que je dis, pas ce que je fais (ou j'ai fais)".. comment peut elle faire confiance à son homme quand elle même la trahie régulièrement, cette confiance? c'est une notion qui perd un peu de sa valeur à ses yeux forcément! mais sans confiance, un couple peut il durer? peut il être sain?

la femme, tout comme l'homme, peut très bien être infidèle, ça n'a rien d'une exclusivité masculine. par contre, je pense que les conséquences, et la culpabilité qui en découlent ne sont pas les mêmes d'un sexe à l'autre... les hommes distinguent peut être plus facilement le désir des sentiments, et pour eux, un coup d'un soir ne veut pas forcément dire quelque chose... alors que pour une femme, c'est quand même très souvent lié et l'infidélité est la conséquence d'une cassure du couple bien avant l'acte... enfin je me trompe peut être en faisant des raccourcis et des mini-généralisations!

j'ai été infidèle dans la mesure ou pendant quelques temps, je sortais avec deux gars en même temps.. (et un des deux n'était pas au courant.. vilaine que je suis). je l'ai été tout simplement parce que je n'étais pas amoureuse de la personne en question...et ça par contre, il le savait. je ne lui ai par contre jamais dit que je l'avais trompé. je le respectais quand même assez pour le lui éviter, et il ne m'avait pas donné de raison de lui faire de la peine en le lui avouant! (par contre, si ça avait été le cas, je ne me serais pas gênée..)

la tentation, tout le monde y est confronté à un moment ou à un autre.
si le désir que je porte à un autre homme l'emporte sur le respect et la peur de lui faire de la peine, c'est qu'il n'y a plus d'amour.
48 ans strasbourg 6049
je ne peux pas répondre sur l'infidélité puisque je n'ai pas sauté le pas. par contre je peux parler de ma conception de l'infidélité. je crois que c'est quelque chose de non sexué dans le sens où certaines femmes trompent par ennuis, comme certains hommes, d'autres par envie de se prouver leur pouvoir de séduction, d'autres parce qu'ils veulent avoir le "frisson" de la double vie etc... les raisons sont multiples et personnelles et je ne parle pas des couples libres, où la fidélité n'est pas un concept essentiel au couple.

dans infidélité ca implique, qu'on ait mentionné la fidélité ou du moins qu'on la sous entende. pour ma part je demande la fidélité en retour car je l'offre de mon côté. dire que les tentations n'existent pas serait totalement hypocrite. par contre je peux dire que ces tentations ne m'intéressent pas dans leur concrétisation. je ne crois pas que l'infidélité des hommes et des femmes soit différente. je crois qu'elle est pareille. et elle est aussi insidieuse dans un sens que dans l'autre puisque c'est vécu comme une trahison dans presque tous les cas (ou en tous cas dans une grande majorité). maintenant comment je vois ca? ben mal. en fait je ne sais pas mentir donc je crois que j'aurais du mal à entretenir une relation "extra conjugale" sans le consentement express de mon compagnon. et mm s'il me disait : tu peux avoir d'autres expériences sexuelles je crois que ca serait très compliqué dans mon esprit. sans doute que pour moi le sexe est trop lié au couple. je ne sais pas.

concernant tes amies comme gurgle, je dirais qu'elles pratiquent le fait ce que je te dis mais pas ce que je fais. et sans doute qu'elles veulent avoir le controle de tout. leur corps, leur couple, leur homme tout. mais à trop vouloir tout controler on finit souvent par perdre l'essentiel...
44 ans 10768
OxyJane a écrit:
Mais l'infidélité chez les femmes m'interpellent pas mal ces jours, car beaucoup de mes amies ont franchi la limite, et ce que je trouve le plus troublant, c'est que celles qui ont été infidèles sont très suspicieuses vis à vis de leur chéri (alors qu'elles ne sont pas irréprochables!)

Ce n'est pas du tout une caractéristique féminine.

Une personne infidèle, homme ou femme, a souvent peur que son conjoint fasse de même, tout simplement. Il ou elle se dit "si j'arrive à la/le duper, peut-être qu'elle/il le fait aussi"...

Rien à voir avec de "l'insécurité féminine".
L
49 ans 1194
OxyJane a écrit:
Mais l'infidélité chez les femmes m'OxyJane a écrit:
interpellent pas mal ces jours, car beaucoup de mes amies ont franchi la limite, et ce que je trouve le plus troublant, c'est que celles qui ont été infidèles sont très suspicieuses vis à vis de leur chéri (alors qu'elles ne sont pas irréprochables!)


Je ne généralise pas, mais quelque chose de très similaire est arrivé il y a quelques années. J'avais l'impression que mon ex s'était convaincue que je la trompais et devenait très jalouse, comme elle s'était convaincue que mes collique néphretiques m'empêchaient tout rapport peu de temps avant.

OxyJane a écrit:
Par exemple l'une de mes amies a trompé son ex pendant 2 ans avec son chéri actuel. mais elle fait vivre un enfer à son chéri actuel (plus le droit de voir, d'appeler, ou de recevoir d'appels d'autres femmes, même des amies).

Elle l'a même forcé à appeler certaines de ses amies devant elle pour leur dire qu'il ne voulait plus avoir de contact avec elles. !


Je considère que quand un des deux memebres d'un couple est trop restrictif, ou devient pénible, à propos des relations sociales de son partenaire la relation de couple en souffre.
38 ans Thaïlande 1084
OxyJane a écrit:

Mais l'infidélité chez les femmes m'interpellent pas mal ces jours, car beaucoup de mes amies ont franchi la limite, et ce que je trouve le plus troublant, c'est que celles qui ont été infidèles sont très suspicieuses vis à vis de leur chéri (alors qu'elles ne sont pas irréprochables!)


"Le voleur pense que les autres volent aussi." Donc je suis d'accord avec Gurgle et Thyselle, le comportement de tes amies n'est pas vraiment étonnant.

Pour ma part, je n'ai jamais été infidèle. Ca fait plus de 3 ans que je suis avec mon copain. Bien sûr j'ai eu quelques coups de cœur pour des gars, mais jamais eu envie d'aller plus loin. De toute façon je ne me vois pas vivre une double vie, et je n'ai aucune envie de faire souffrir mon copain (en qui j'ai toute confiance d'ailleurs)
32 ans Alfortville 248
Je rejoins ce que disent les autres, si tes amies agissent comme ça c'est par peur que le conjoint reproduise ce qu'elles ont fait.

Pour ce qui est de ma vie privée, je n'ai jamais trompé aucun de mes copains (c'est pas les occasions qui manquaient!), ne serait-ce que par respect (chacun sa vision du respect après...) et maintenant que je suis mariée je ne regarde juste plus les autres hommes :)
Par contre les nanas qui viennent causer à mon mec je les vois très bien et j'avoue que je n'apprécie que très moyennement.
39 ans 685
1. L'infidélité chez une femme a les mêmes "causes" que chez un homme (j'en appelle aux dames qui ont déjà franchi le pas, enfin si votre chéri traine pas sur le forum).
Avant que je sois avec mon conjoint, j'étais une personne infidèle. J'étais tout simplement pas amoureuse pour les trois quart des hommes avec qui j'étais. Avouer avoir été infidèle est pas forcément simple. L'infidélité masculine a tendanc à etre plus facilement pardonnée que la femme infidèle. Je connais tous les petits noms d'oiseaux qu'on peut dire à une personne qui a franchi la limite parce que je les ai subis.
Il n'y a pas de véritable différences entre l'infidélité masculine et l'infidélité féminine.
les différentes raisons selon les personnes:
1)On est infidèle par ennui dans son couple. On aime son conjoint mais on arrive pas à se mettre en phase entre ses envies sexuelles et les siennes. Des fantasmes un peu trop trash pour l'autre. Aimer avoir du sexe sans sentiment un peu violent ou autre et que son cher et tendre n'arrivera pas à assouvir.
2) On n'aime plus son conjoint mais o ne veut pas partir parce que la sécurité du couple est plus rassurant que de se retrouver seul.
3) un manque de confiance en soi et de savor qu'on peut draguer et avoir d'autres hommes dans sa viie nous redonne un pouvoir de séduction qui peut partir avec le temps. On se rassure en se disant "lui ben j'ai pu me le faire"
4) découverte de l'inconnu.

2. L'infidélité chez la femme crée une certaine insécurité chez le couple, et amène à remettre en question l'infidélité de l'homme.
Aucune différence entre l'homme et la femme. Soit l'infidèle assume son infidélité, l'oublie et sait mentir, soit il culpabilise et l'avoue à sa femme ou son comportement de coupable change son comportement habituel, et le couple subit de plein fouet ce changement.
46 ans calvados 1616
je suis d'accord avec spounette : j'ai pensé à tromper mon ex parce que j'étais pas heureuse dans mon couple...ceci étant je l'ai jamais fait, probablement parce que l'occasion ne s'est pas présentée.
Maintenant avec mon chéri actuel, cela me parait absolument hors de propos d'une parce que je l'aime de de plus parce qu'aucun homme ne m'attire plus que lui : je n'ai pas besoin d'aller chercher ailleurs alors qu'il m'apporte tout ce dont j'ai besoin.
34 ans 1248
Je pense aussi que les hommes sont plus facilement susceptibles de faire une bétise avec une autre femme, même en étant amoureux, qu'une femme amoureuse.

Les périodes de tentation ont toujours été dans des moments ou je me sentais un peu délaissée.. quand tout va bien dans le meilleur des mondes, les autres hommes je ne les vois même pas!

J'ai l'impression que les femmes ont quand même l'infidélité plus "affective" que les hommes.

Personnellement on m'a toujours dit que ce qui ne se sait pas ne peut pas faire de mal.. mais moi je serai incapable de tromper mon chéri puis de le regarder dans les yeux tous les jours en lui disant que je l'aime.

Je suis d'accord avec Gurgle quand elle dit que de prendre le risque de perdre ou de faire du mal à l'autre est déjà une preuve qu'il n'y a plus vraiment d'amour.
5031
alors oui je l'ai trompé... mon ex hein! pas mister MonBonheur!

je l'ai trompé car j'en avais marre de la routine, car j'ai aussi cru une rumeur comme quoi il me trompait... du coup je l'ai vraiment fais alors que de son coté il n'y a jamais eu d'infidélité juste "les autres" qui voulaient nous foutre des batons dans les roues (ce qui a été réussi) mais ça je l'ai su après...
Je ne tromperais plus car j'ai vu la douleur et la souffrance de l'autre. et c'est affreux. Je l'aimais. et lui m'aimait surement beaucoup plus. Il n'a pas réussi a s'en remettre.

je pense que tes copines sont des croques diamants, manipulatrices de sexes forts, et qu'elles ont terriblement peur du "qu'en dira-t-on" lié aux rumeurs de cocufiage. En l'ayant fait de maniere suivie je pense que tu ne pourras jamais etre de nouveau "blanche" et que le soupçon planera toujours sur leurs relations. Enfin, l'important c'est que TOI tu sois heureuse hein! ;)
5031
OxyJane a écrit:
Je pense aussi que les hommes sont plus facilement susceptibles de faire une bétise avec une autre femme, même en étant amoureux, qu'une femme amoureuse.

Les périodes de tentation ont toujours été dans des moments ou je me sentais un peu délaissée.. quand tout va bien dans le meilleur des mondes, les autres hommes je ne les vois même pas!

J'ai l'impression que les femmes ont quand même l'infidélité plus "affective" que les hommes.

Personnellement on m'a toujours dit que ce qui ne se sait pas ne peut pas faire de mal.. mais moi je serai incapable de tromper mon chéri puis de le regarder dans les yeux tous les jours en lui disant que je l'aime.

Je suis d'accord avec Gurgle quand elle dit que de prendre le risque de perdre ou de faire du mal à l'autre est déjà une preuve qu'il n'y a plus vraiment d'amour.


Gurgle l'explique tres bien... pour ce qui est de ce qui ne se sait pas... tu sais tout fini toujours par se savoir, donc tu es découverte un jour ou l'autre, c'est juste une question de temps.
après chacun a ses principes, tout comme toi il m'est inconcevable de tromper et de rester ensuite avec la personne.
pour ce qui est de l'infidélité affective je dirais oui et non. la mienne etait purement sexuelle. je n'avais aucun sentiment pour mon amant.
39 ans 685
MonBonheur a écrit:
OxyJane a écrit:
Je pense aussi que les hommes sont plus facilement susceptibles de faire une bétise avec une autre femme, même en étant amoureux, qu'une femme amoureuse.

Les périodes de tentation ont toujours été dans des moments ou je me sentais un peu délaissée.. quand tout va bien dans le meilleur des mondes, les autres hommes je ne les vois même pas!

J'ai l'impression que les femmes ont quand même l'infidélité plus "affective" que les hommes.

Personnellement on m'a toujours dit que ce qui ne se sait pas ne peut pas faire de mal.. mais moi je serai incapable de tromper mon chéri puis de le regarder dans les yeux tous les jours en lui disant que je l'aime.

Je suis d'accord avec Gurgle quand elle dit que de prendre le risque de perdre ou de faire du mal à l'autre est déjà une preuve qu'il n'y a plus vraiment d'amour.


Gurgle l'explique tres bien... pour ce qui est de ce qui ne se sait pas... tu sais tout fini toujours par se savoir, donc tu es découverte un jour ou l'autre, c'est juste une question de temps.
après chacun a ses principes, tout comme toi il m'est inconcevable de tromper et de rester ensuite avec la personne.
pour ce qui est de l'infidélité affective je dirais oui et non. la mienne etait purement sexuelle. je n'avais aucun sentiment pour mon amant.

oui enfin de mon coté, ils ne l'ont jamais su et je n'ai plus de contact avec aucun donc ce serait vraiment un pas de chance qu'ils l'apprennent et puis vue que ce sont mes ex, je m'en fous de savoir qu'ils l'apprennent maintenant.
Cependant à l'époque, je les aimais vraiment. Je ne voulais pas forcément perdre mon ex mais j'avais aussi un besoin de me rassurer de savoir que je n'étais pas si moche.

Les hommes ne sont pas plus infidèles que les femmes... ils sont justes plus facilement "manipulables". Une femme qui veut quelqu'un saura et fera ce qu'il faut pour l'obtenir. La femme a l'art de la séduction, de l'approche, des cils qui papillonnent, du soupir d'aise, du rire cristallin pour faire comprendre que l'homme est intéressant. Et puis, un homme qui avoue son infidélité ne sera pas mal vu. Au contraire, Wouhaou! il peut se taper une nana quand il veut quoi?! D'ailleurs, bien souvent, on déteste plus la femme avec qui il a couché que lui.
A l'inverse, une femme infidèle passe pour une marie-couche-toi-là, sal.pe et autres termes élogieux. On ne lui pardonne pas vraiment son infidélité et elle la subira toute sa vie.
Les femmes taisent plus leur tromperie que les hommes parce que la société n'évolue pas dans cette dichotomie sexiste.
R
35 ans 15384
Je n'ai jamais trompé,jamais pensé a le faire,et là ca va bientot faire un an de bonheur et fidélité impeccable pour l'instant ... Je suis amoureuse,satisfaite,donc j'ai aucune raison de le faire.
Pour moi,les femmes trompent pour les memes raisons que les hommes,je ne fais pas de distinction. Le couple va mal,elles s'ennuient,veulent du frisson tout betement ...
35 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Une collègue a subi ça de la part de son mari : ça faisait 25 ans qu'il l'empêchait de sortir seule, de voir ses amies, qu'il la soupçonnait et au final, 2 ans qu'il se tapait une collègue. Ce n'est pas une attitude purement féminine. Je pense qu'en fait, la personne est tellement peu sure d'elle qu'elle finit par craquer quand elle séduit un peu en se disant que son partenaire est surement déjà infidèle
B I U