MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

la grosse "désagréable"

J'vais un peu raconter ma vie mais bon je ne vois pas d'autre façon pour appréhender le sujet :lol:
J'ai toujours été très proche d'une amie, elle compte  
beaucoup pour moi. Nous sommes toutes les 2 rondes, enfin j'étais... Je devais faire 80 kilos et elle beaucoup plus mais ça ne nous a jamais dérangé, à moi comme à elle. Elle me parlait de ses problèmes de poids, comment elle n'arrivait pas à perdre... Nous avions 17 ans et une amitié solide... Seulement j'ai changé, pour diverses raison j'ai minci, je suis descendu à 60 kilos en 1 ans, j'ai pris confiance en moi et j'ai commencé à sortir, avec elle au début, je la poussais, je savais qu'elle en avait envie mais elle n'osait pas. Petit à petit elle a commencé à m'éviter... repoussant mes avances. A l'heure d'aujourd'hui on ne se parle plus, sans aucune explication, ou du moins elle estime qu'on a plus les mêmes centre d'interet. Elle m'a expliqué qu'on avait rien à faire ensemble.

Je pense qu'elle est devenu comme ça parce que j'ai minci, une sorte de jalousie je dirais mais j'avoue que j'ai du mal à comprendre, j'ai pas l'impression d'avoir changé (à part en taille :roll: ) surtout que je sais c'est quoi d'avoir des problèmes de poids. Je l'ai présenté à des nouveaux amie que j'ai rencontré à la fac, elle a été très désagréable, presque sauvage. Elle m'a balancé que je trainais avec des squellettes, elle m'a très bien fait comprendre que vu qu'elle est ronde et moi devenu mince, on a plus rien à faire, plus rien à se dire :cry:

Alors je me demandais, est-ce que c'est courant de rejeter les minces quand on est rond ?
35 ans 2879
Je pense que c'est surtout parce que toi tu as minci. Peut-être son entourage lui a t il dit "Tu devrais prendre exemple sur elle". Tu lui renvoies un truc du genre "J'ai réussi à perdre du poids et pas toi", qui la fait se sentir minable...enfin je pense.

Elle a visiblement du mal à s'assumer, c'est dommage qu'elle se renferme sur elle-même à cause de ça :?
31 ans Marseille 1134
Je trouve cela vraiment dommage son attitude. J'avoue aimer me retrouver avec des filles ayant quelques rondeurs car je sais que nous "ressentons" la même chose...dût moins que nous pouvons avoir les mêmes complexes, les mêmes angoisses.

Mais en aucun cas je rejète les "minces". Je suis d'ailleurs le plus souvent avec des filles très très très minces (d'ailleurs je choisis pas, l'amitié vient comme elle vient peu importe le poids ou la taille de pantalon).
Ma meilleure amie achète des jeans en taille 34 et elle est obligée de les passer à 90° en machine pour les rétrécir un peu plus... Alors je ne pense pas rejeter les minces :lol:

Et puis que je sois avec mes amies "rondes" ou mes amies "minces", je suis la même et j'aime être avec elle, et parfois rigoler de mon poids... En comparant mon poignet à leur mollet !

Si celle-ci te rejète car tu es mince et si tu as fais l'effort d'aller vers elle. Et bien elle a fait son choix, vis ta vis. Elle se rends malheureuse toute seule. ;)
1147
stellanoune a écrit:
j'ai pris confiance en moi et j'ai commencé à sortir, avec elle au début, je la poussais, je savais qu'elle en avait envie mais elle n'osait pas. Petit à petit elle a commencé à m'éviter... repoussant mes avances. A l'heure d'aujourd'hui on ne se parle plus, sans aucune explication, ou du moins elle estime qu'on a plus les mêmes centre d'interet. Elle m'a expliqué qu'on avait rien à faire ensemble.


Je vais seulement réagir à ça, parce que je peux la comprendre d'avoir agit ainsi...

Je ne sais pas comment ça se passait quand vous sortiez en boîte, mais je crois que ce qui se passait c'est que tu te faisais draguer et que elle restait dans le coin en espérant avoir un peu d'attention des messieurs, ce qui n'arrivait pas, parce que, cercle vicieux oblige, en ayant pas l'attention des hommes elle se mettait en retrait et en se mettant en retrait elle ne pouvait pas attirer l'attention.

Et un bon jour, elle en a eu assez de ne pas se faire draguer et d'avoir l'impression de jouer le faire-valoir de la "mince qui a bon cœur et qui emmène son amie joufflue sortir en boîte"

et pour répondre à ta dernière question : non ce n'est pas courant de rejeter les minces, parce que personnellement, je n'aurais jamais eu d'ami de ma VIE :P (tous mes amis étaient minces ou de poids "normal")
S
32 ans 3465
Excuse-moi, mais à te lire, tu n'étais pas vraiment une amie pour ta copine, mais un camarde de régiment. Tant que tu étais grosse, tu lui tenais compagnie dans sa douleur et maintenant que tu es minces, du coup elle estime que tu ne peux plus comprendre.

Laisse là écoute, cherche pas à comprendre. Elle est jalouse, elle a la sensation d'avoir perdu une confidente, parce que tu ne partages plus ses souffrances etc...Donc je pense qu'il vaut mieux la laisser venir.

Pis si elle vient pas, bah tant pis, elle se retrouvera seule, c'est triste, mais si elle est désagréable, tu peux pas la sauver.
Merci de vos réponse, je suis un peu de votre avis mais j'ai toujours du mal à y croire, cette fille c'était tout pour moi il y a 2 ans, elle est géniale. Je crois que dans l'histoire c'est moi qui souffre le plus, elle s'est littéralement éloigné de moi... Je comprends pas qu'on puisse en vouloir à une personne parce qu'elle a maigrit. Je ne l'ai jamais poussé à se mettre au régime ou dit quelque chose de méchant. Quand on sortait il est vrai que je me suis fait beaucoup dragué, déjà plus jeune j'étais plus convoitée par les garçons qu'elle. J'ai l'impression que ma perte de poids a accentué son ras-le-bol. Pourtant elle ne m'a jamais rien dit de sa "jalousie", elle la manifeste en s'éloignant :cry:
J'ai compris ça quand elle m'a dit clairement que mes amis me ressemblait, elle a très mal pris lorsque je suis sortie avec mon premier copain, elle me conseillait très mal pour m'éloigner de lui. Aujourd'hui je suis avec mon chéri depuis pas mal de mois, et elle ne donne aucun signe de vie. Elle ne sort plus, chose qu'elle faisait un peu avec moi...
Je comprends et vis mal cette séparation :?
1910
Y'a que moi que ça étonne qu'elle désigne son ex-amie comme "la grosse désagréable"?

Bref.

Ecoute, c'est surement de la jalousie, si tu n'as pas changé d'attitude envers elle, je ne vois que ça....

Perso, mes amies sont majoritairement minces, ou ont perdu du poids, et franchement ce sont toujours des amies....peut-être parce qu'elles n'ont pas changé, qu'elles n'ont pas affiché de mépris à mon égard, n'ont jamais sous-entendu que "si moi je l'ai fait, tu devrais peut-être t'y mettre", ne m'ont jamais dévalorisée.....

je ne t'accable pas, tu n'as pas à te reprocher d'avoir minci et pas elle, si elle se sent mal par rapport à ça, tu n'y peux rien....le tout est de savoir si au fond, toi tu n'as pas changé ton regard sur elle suite à ta perte de poids....

Alors, non c'est pas "un truc de grosse" de repousser une copine parce qu'elle est devenue mince. Nous, les "grosses", nous ne sommes pas toutes pareilles, tu vois. C'est comme les gens, nous sommes toutes différentes, nous avons nos personnalités, nos manières d'agir....Point.
35 ans 2879
Si Daisy, ça m'a marquée aussi...Je me suis dit que c'était vraiment arrivé à un point de non retour si c'était ainsi qu'elle voyait son amie. La rupture est consommée :?
1910
stellanoune a écrit:

J'ai compris ça quand elle m'a dit clairement que mes amis me ressemblait, elle a très mal pris lorsque je suis sortie avec mon premier copain, elle me conseillait très mal pour m'éloigner de lui. Aujourd'hui je suis avec mon chéri depuis pas mal de mois, et elle ne donne aucun signe de vie. Elle ne sort plus, chose qu'elle faisait un peu avec moi...
Je comprends et vis mal cette séparation :?


Alors c'est elle qui sur-réagit, tu ne peux rien faire de plus.Soit tu t'expliques avec elle, soit tu laisses tomber.

Enfin, le truc de "tes amis, c'est tous des squelettes", je trouve ça abusé. C'est comme si elle avait dans ses fréquentations des ronds et que tu lui dis "dis donc, tu fréquentes que des gros....."
Lol pour le titre c'est ma petite vengeance perso pour ces mois d'enfer qu'elle me fait vivre XD parce que c'est un fait, je l'aime.
Non je ne lui ai jamais rien reproché, j'ai absolument pas changé, on avait l'habitude de se retrouver devant chez elle et de papoter... Je frappe à se porte, elle fait semblant de pas me voir :cry:
Quand j'étais ronde, elle me disait qu'elle aimait pas les filles minces, qu'elles se vantaient, qu'elles était bêtes puisque mince :?
Son poids n'était pas tabou, elle m'en parlait... Elle me disait tout.
En ce moment c'est comme si je parlais à une étrangère :s
Quand j'ai perdu du poids, elle a commencait a me dire que c'était pas beau, que les rondeur c'était mieux, elle comprenait pas pourquoi je voulais courir ou manger mieux. (Mes problèmes de surpoids étaient du au manque de sport et d'une mauvaise alimentation).
J'ai perdu mon amie au fil des kilos perdu. Elle me manque mais je peux pas l'obliger a me parler, pourtant je savais qu'elle n'aimait pas les minces mais j'pensais pas qu'elle appliquerait ça pour moi :(
35 ans 2879
Argh, je n'ai jamais croisé une personne aussi fermée.
Elle s'est visiblement créé une théorie qui dit que tout ceux qui sont différents d'elles sont des idiots infréquentables...Pour protéger son estime d'elle-même sans doute.

Mais bon, assez de psychologie de comptoir. Une chose est sûre : ça a l'air ancré, et tu vas donc devoir continuer ton chemin sans elle.
Mon copain me dit pareil, de l'oublier mais moi je ne peux pas... J'ai vécu tellement de choses avec elle, je lui pardonne tout... J'ai pardonné les méchancetés qu'elle a dit sur mon copain, sur mes nouveaux amies, sur le ton qu'elle me parle... J'ai tout fait pour la valorisé auprès de mes amies, j'ai dit qu'elle était super sympa et à la soirée elle a fait la gueule...

En boite elle est restée assise... A mon anniversaire elle est restée 1h pretextant des choses à faire :cry:
Quand elle a rencontré mon chéri, elle a fait la tronche, quand on est rentré elle m'a dit qu'il était moche et con :x
Je sonne chez elle, sa mère me dit qu'elle est occupé :?
Elle répond jamais au tel, je m'accroche à elle parce que on se connait depuis le collège.
Je comprends son mal être, ses problemes de poids mais j'ai l'impression que depuis que je ne fais plus 80 kilos, je n'ai plus le droit de partager sa vie, ses douleurs, ses rires. Elle a fait un choix (tellement dur pour moi).
Malgré ça je prends un plaisir sadique de me faire recaler, il n y a pas un week end que je ne lui propose pas de faire avec moi, et depuis 6 mois je n'ai que des "non dsl je peux pas", je pensais au début cela lier a mon copain mais en fait non, elle me deteste moi, ne veut plus me voir et je jure que je n'ai jamais rien fait de vexant, mechant. J'ai toujours été la pour elle.

En tout cas merci de vos réponses, ça m'a fait plaisir de vous en parler parce que zhom en a un peu marre que je lui parle d'une fille qui se fiche completement de moi... lol
Rassurez vous je sais bien que les ronds ne sont pas tous sectaires, à 80kilos ou 60 j'ai toujours été la même :lol:
c'est juste que je pensais pas ma meilleure copine comme ça, je la prenais pas au sérieux...
1910
stellanoune a écrit:
Lol pour le titre c'est ma petite vengeance perso pour ces mois d'enfer qu'elle me fait vivre XD parce que c'est un fait, je l'aime.
Non je ne lui ai jamais rien reproché, j'ai absolument pas changé, on avait l'habitude de se retrouver devant chez elle et de papoter... Je frappe à se porte, elle fait semblant de pas me voir :cry:
Quand j'étais ronde, elle me disait qu'elle aimait pas les filles minces, qu'elles se vantaient, qu'elles était bêtes puisque mince :?
Son poids n'était pas tabou, elle m'en parlait... Elle me disait tout.
En ce moment c'est comme si je parlais à une étrangère :s
Quand j'ai perdu du poids, elle a commencait a me dire que c'était pas beau, que les rondeur c'était mieux, elle comprenait pas pourquoi je voulais courir ou manger mieux. (Mes problèmes de surpoids étaient du au manque de sport et d'une mauvaise alimentation).
J'ai perdu mon amie au fil des kilos perdu. Elle me manque mais je peux pas l'obliger a me parler, pourtant je savais qu'elle n'aimait pas les minces mais j'pensais pas qu'elle appliquerait ça pour moi :(


J'avoue que pour le titre, j'ai trouvé ça méprisant sur le coup, maintenant je saisis mieux.

Ton amie a des tas de préjugés sur les minces (que je trouve aussi nuls que si c'était une fille mince qui disait "moi j'aime pas les gros, ils sont tous mous et bêtes"), et je pense que ses préjugés découlent de son mal-être. Du coup, elle est totalement fermée d'esprit. Je crois que tu ne peux rien y faire, si elle ne peut pas tolérer que tu aies changé....
1910
stellanoune a écrit:
Mon copain me dit pareil, de l'oublier mais moi je ne peux pas... J'ai vécu tellement de choses avec elle, je lui pardonne tout... J'ai pardonné les méchancetés qu'elle a dit sur mon copain, sur mes nouveaux amies, sur le ton qu'elle me parle... J'ai tout fait pour la valorisé auprès de mes amies, j'ai dit qu'elle était super sympa et à la soirée elle a fait la gueule...

En boite elle est restée assise... A mon anniversaire elle est restée 1h pretextant des choses à faire :cry:
Quand elle a rencontré mon chéri, elle a fait la tronche, quand on est rentré elle m'a dit qu'il était moche et con :x
Je sonne chez elle, sa mère me dit qu'elle est occupé :?
Elle répond jamais au tel, je m'accroche à elle parce que on se connait depuis le collège.
Je comprends son mal être, ses problemes de poids mais j'ai l'impression que depuis que je ne fais plus 80 kilos, je n'ai plus le droit de partager sa vie, ses douleurs, ses rires. Elle a fait un choix (tellement dur pour moi).
Malgré ça je prends un plaisir sadique de me faire recaler, il n y a pas un week end que je ne lui propose pas de faire avec moi, et depuis 6 mois je n'ai que des "non dsl je peux pas", je pensais au début cela lier a mon copain mais en fait non, elle me deteste moi, ne veut plus me voir et je jure que je n'ai jamais rien fait de vexant, mechant. J'ai toujours été la pour elle.

En tout cas merci de vos réponses, ça m'a fait plaisir de vous en parler parce que zhom en a un peu marre que je lui parle d'une fille qui se fiche completement de moi... lol
Rassurez vous je sais bien que les ronds ne sont pas tous sectaires, à 80kilos ou 60 j'ai toujours été la même :lol:
c'est juste que je pensais pas ma meilleure copine comme ça, je la prenais pas au sérieux...


Ouais, pour une fille qui prétend que les minces sont cons, elle n'a pas une super-attitude....clamer que ton mec est con et moche dès la première rencontre, je l'aurais méchamment recalée. Je pense qu'elle a toujours été comme ça, mais que tu ne te rendais pas compte. Tu étais ronde, peut-être pas bien dans ta peau, donc elle t'incluait dans son club très fermé. Mais comme tu te sens mieux dans ton corps, que tu t'es ouverte et que tu as changé de vie, ça t'a peut-être aussi permis de te rendre compte de sa véritable nature. Nature qu'elle a révélé parce que, bêtement, elle s'est sentie "trahie" par ta perte de poids....
R
36 ans 15384
J'ai jamais spécialement eu d'amis aussi ronds que moi quand je l'étais,mais vraiment si un seul aurait réagit ainsi face a ma perte de poids,je me serais senti non seulement blessée mais aussi vraiment en colère. Fais la "morte" quelques temps,éloigne toi d'elle même si ca te fera du mal au début.
Si c'est vraiment une amie sincère,elle cherchera a te recontacter. Sinon,laisse tomber,elle n'en vaut pas la peine.
Perso,ce que j'ai lu sur elle de toi me suffit :roll:
C'est pas parce qu'elle souffre de son surpoids qu'elle doit mépriser les minces et s'enfoncer dans une jalousie maladive au point de rejeter une de ses amies et dénigrer sa vie et ses choix. Tu n'est pas psy. Amie,confidente,pas psy. Ca n'a rien a voir. Si elle a de gros soucis psy,elle peut et doit se faire aider pour aller mieux.
B I U


Discussions liées