MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Aide, crise, je ne m'aime pas du tout--> alcool

S
36 ans 13
Bonjour à toutes!

Je suis déjà venue ici il y a quelques temps, mais ça ne va toujours pas du tout et maintenant j'ai besoin presque de boire de l'alcool pour  
aller mieux. Ce soir je fais une crise, je n'ai pas d'alcool. Je suis en train d'essayer des habits que j'ai acheté aujourd'hui que je trouvais jolis en magasin mais maintenant, sur moi, devant mon miroir c'est horrible. Je ne vois que mes défauts, mes grosses hanches, mes grosses cuisses, ma peau blanche.... Je fais 73 kilos pour 1m70, je ne suis même pas très grosse physiquement mais dans ma tête je suis énorme. J'ai l'impression qu'aucun habit me va, je suis vraiment très mal en moi. Et demain je me lève à 6h pour aller travailler et ça me stress et me rend très mal de ne rien trouver à me mettre. J'ai même acheté des habits pour 80 euros aujourd'hui, avec de la couleur... mais ce soir j'ai l'impression que c'est des habits de grand-mère, que ça me boudine beaucoup... aie aie aie! Quand je bois de l'alcool, ça m'aide tellement, j'ai 100000000 fois plus confiance en moi. Je me trouve jolie, bien, souriante! Mais j'aimerais tellement avoir confiance en moi sans boire de l'alcool!!!! ça me fait du bien de vous écrire comme ça, j'espère qu'il y aura quelques réponses à mon cri de détresse! Merci!
129
smileytriste a écrit:
Je suis déjà venue ici il y a quelques temps, mais ça ne va toujours pas du tout et maintenant j'ai besoin presque de boire de l'alcool pour aller mieux. Ce soir je fais une crise, je n'ai pas d'alcool.
Quand je bois de l'alcool, ça m'aide tellement, j'ai 100000000 fois plus confiance en moi. Je me trouve jolie, bien, souriante! Mais j'aimerais tellement avoir confiance en moi sans boire de l'alcool!!!! ça me fait du bien de vous écrire comme ça, j'espère qu'il y aura quelques réponses à mon cri de détresse! Merci!


Smiley, ta tristesse est palpable ...

Je ne sais pas si cela va t'aider mais je vois que tu es très consciente que l'alcool est une béquille qui te donne l'impression d'être plus heureuse.
Le problème c'est l'accoutumance, comme pour toutes les drogues ... aujourd'hui tu te sens mieux avec 1 verre, dans 6 mois ce sera avec 1 litre ...
Alors ne vaudrait-il pas mieux essayer de marcher sans béquilles avant que cette drogue n'abime ton corps, ta santé et ton moral car il arrive un moment où il y n'y a plus aucune euphorie.

Je m'exprime mal je crois, je dois juste te paraitre moraliste ... mais je suis une convaincue des thérapies psys et je crois réellement qu'on peut reprendre le contrôle de sa vie en faisant une thérapie avec le psy qui nous convient.
S
36 ans 13
Oui, je suis très consciente et je me remets beaucoup en question mais cela ne suffit pas.... Et tu sais ça fait 2 ans également que je vais voir un psy, j'y vais souvent une fois par semaine ou toutes les 2 semaines... j'aimerais même y aller plus souvent mais ce n'est pas possible!
R
35 ans 15384
Je ne vois qu'une chose a faire pour t'aider,consulter ton médecin généraliste qui t'orientera vers un spécialiste de ton problème ( psychiatre,certainement ).
L'alcoolisme est une maladie,mais tu peux t'en sortir. Avec une thérapie,de l'aide et un soutien,ca ira mieux. C'est tout le mal que je te souhaite pour la suite. L'alcool ne doit en aucun cas te permettre d'aller mieux,si tu le percois ainsi,tu as besoin d'aide dans l'urgence.
Courage pour la suite.
S
36 ans 13
Merci pour ton encouragement! Ce n'est pas facile parce que mon copain boit beaucoup d'alcool, donc ça ne m'aide pas...
129
smileytriste a écrit:
Merci pour ton encouragement! Ce n'est pas facile parce que mon copain boit beaucoup d'alcool, donc ça ne m'aide pas...


Je viens de lire que ton copain utilise aussi l'alcool comme béquille ... c'est encore plus dur pour toi.

Et sinon, deux ans de thérapie t'ont apporté un mieux-être ?

Parce qu'il ne faut pas hésiter à changer de psy tu sais.
R
35 ans 15384
Et si tu dois etre hospitalisée quelque temps pour guérir,n'hésite pas,ne refuse pas cette aide. Ce n'est pas un internement,tu n'est pas folle,mais en détresse psychologique a tout niveau,et ton copain aussi,vous avez tout les deux besoin d'etre aidés. Comment guérir si vous etes tout deux alcooliques ? C'est impossible.
42 ans 48
A te lire, tu n'es pas encore alcoolique (je ne pense pas), mais tu commences à prendre le mauvais réflex de "je ne vais pas bien, donc je bois".

Effectivement, de façon générale dans un premier temps l'alcool va t'aider (je ne vais pas te mentir), tu vas te sentir totalement désinhibée.

Par contre, cela devient très vite un piège, et un réflex, et dès que tu seras anxieuse ou contrariée, ça sera "aller, un petit coup et puis ça repart".

Le problème c'est qu'on s'accoutume très vite, et qu'on a besoin très rapidement de plus de boisson pour aller mieux. C'est bon, c'est chaud et ça réchauffe "l'âme".

Et en pleine journée, tu vas te retrouver devant une situation délicate (entretien, examen, etc...), tiens un petit coup avant d'y aller ça ne fera pas de mal et je serais bien mieux.
Sauf que là, sans t'en rendre compte, certain vont déjà commencer à te calculer...

Et là tu te dis "il va peut-être falloir que je calme le jeu"... sauf que sans picoler tu vas te sentir encore plus mal qu'avant, tu vas angoisser encore pire qu'avant que tu boives... L'expression envie de se cacher dans un trou" ne se sera plus une métaphore ni euphémisme pour toi. Sans alcool, le monde entier va te paraître hostile. Et la tentation sera encore plus grande...

Et la route sera longue... très longue avant que ça te passe.


Comme tu l'auras compris, c'est du vécu...
S
36 ans 13
Merci pour ton témoignage! Tu t'en es sorti? Dis moi comment tu as fait...? Toi aussi t'avais des problèmes de confiance en toi? J'aimerais tellement trouver un déclic pour dépasser tout ça, mais pour l'instant je me sens encore très paumée... :?
R
35 ans 15384
Seul un spécialiste,un médecin,pourra en fait vraiment te dire si tu souffre d'alcoolisme ou non. A partir du moment ou on se sent mal sans l'alcool,ou il manque quand on va mal,ou on se sent mieux grace a lui,c'est ma définition de l'alcoolisme. Il ne faut pas en avoir honte et en prendre conscience et le premier pas vers la guérison.
Quand tu dis que tu n'arrive pas a avoir confiance en toi sans alcool,c'est qu'il y a un vrai problème a résoudre.
S
36 ans 13
85559 a écrit:
smileytriste a écrit:
Merci pour ton encouragement! Ce n'est pas facile parce que mon copain boit beaucoup d'alcool, donc ça ne m'aide pas...


Je viens de lire que ton copain utilise aussi l'alcool comme béquille ... c'est encore plus dur pour toi.

Et sinon, deux ans de thérapie t'ont apporté un mieux-être ?

Parce qu'il ne faut pas hésiter à changer de psy tu sais.



C'est juste par rapport à mon copain, et je remarque aussi qu'il ne m'aide pas pour ma confiance en moi. Il a de la peine à me dire que je suis jolie, c'est pas son style à parler de choses comme ça... Je sais qu'il faut que je vive d'abord pour moi, mais ça m'aiderait beaucoup s'il était plus démonstratif...

Sinon pour le psy j'ai effectivement changé, il y a quelques mois parce que j'avais l'impression de plus avancer avec l'ancien... mais actuellement, j'ai l'impression que dans ma tête il y a tellement de mal-être, 1heure par semaine ne suffit pas pour tout ça.... c'est très délicat, j'aimerais m'en sortir¨! J'ai demandé des anxiolytiques à ma psy, elle ne veut pas m'en prescrire. Elle trouve que j'ai une force en moi et que je l'utilise elle me trouve non plus pas dépressive... c'est dingue! C'est vrai que d'un côté j'ai une grande force en moi mais à de l'autre, j'ai une grosse faiblesse et je ne sais pas comment gérer tout ça! Je suis très instable!
R
35 ans 15384
Les anxiolytiques,anti dépresseurs,thymorégulateurs et autres ne doivent JAMAIS etre mélangés a l'alcool,tu pourrais en mourir. Donc je comprends les réticences de ta psy si elle connait ce problème.
S
36 ans 13
CuteVengeance a écrit:
Seul un spécialiste,un médecin,pourra en fait vraiment te dire si tu souffre d'alcoolisme ou non. A partir du moment ou on se sent mal sans l'alcool,ou il manque quand on va mal,ou on se sent mieux grace a lui,c'est ma définition de l'alcoolisme. Il ne faut pas en avoir honte et en prendre conscience et le premier pas vers la guérison.
Quand tu dis que tu n'arrive pas a avoir confiance en toi sans alcool,c'est qu'il y a un vrai problème a résoudre.


Je me rends très bien compte que j'ai déjà un problème, d'ailleurs pas qu'un... J'en parle à ma psy, mais finalement je me sens tellement paumée à certain niveau que je ne sais pas par quoi commencer pour m'en sortir... et actuellement je fais plein de stage dans le social et je vais commencer une école en septembre donc je me concentre aussi à fond là-dessus...
42 ans 48
J'aimerais tellement te dire que oui...

Mais non, je vais être franc... dès que je sais que je n'est pas de compte à rendre (aller au boulot, un rendez-vous, une rencontre...)... je peux tenir deux ou trois semaines, mais ensuite je replonge, j'essaie quand même d'assurer pour aller au boulot, mais les journées sont parfois très longues... J'ai beaucoup diminué, mais je ne suis pas sorti d'affaire.

Oui, mon problème s'est aussi la confiance en moi...

La travail à faire est avant tout de savoir pourquoi on le fait, pour quelles raisons on devrait pas le faire... Et c'est là où ça devient très difficile. Et normalement, pour les psys, la réponse devrait être avant tout pour soi...
42 ans 48
Summertime a écrit:
J'aimerais tellement te dire que oui...

Mais non, je vais être franc... dès que je sais que je n'aies pas de compte à rendre (aller au boulot, un rendez-vous, une rencontre...)... Sinonje peux tenir deux ou trois semaines, mais ensuite je replonge, j'essaie quand même d'assurer pour aller au boulot, mais les journées sont parfois très longues... J'ai beaucoup diminué, mais je ne suis pas sorti d'affaire.

Oui, mon problème s'est aussi la confiance en moi...

La travail à faire est avant tout de savoir pourquoi on le fait, pour quelles raisons on devrait pas le faire... Et c'est là où ça devient très difficile. Et normalement, pour les psys, la réponse devrait être avant tout pour soi...
B I U