MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

bilan de ce qui ne va pas , je sors mes poubelles...

1301
Si je peux me permettre de sortir ma poubelle, juste là comme ça, parce que j'ai le sentiment que j''implose ... ouais ouais j'explose pas ... c'est l'inverse.., parce que  
ici je me sens à la maison, parce qu'ici les gens sont simplement bons. Alors sans une vrai demande, question ou autre, j'ai juste envie/besoin de dire au monde entier ce que je pense là tout de suite.

Je pleure d'avoir perdue mon pére, cela ne cicatrise pas un point c'est tout, il est partit trop tôt, en souffrant, 30 minute apres que je l'ai serré dans mes bras pour la derniere fois. Il me manque a un point inimaginable, a en crever .., tellement de choses que je ne lui ai pas dis, tellement de choses que je voudrais corriger, tellement de choses que je voudrais encore vivre avec lui et je ne peux pas. Cela fait 8 ans bientôt 9 et bienque il est toujours dans mon coeur je crois que je donnerais simplement tout ce que j'ai pour une seconde avec lui encore, juste voir son visage et toucher ses mains, juste l'embrasser ... juste juste juste...

Je n'ai jamais compris pourquoi mon ex-mari m'a battue jusqu'à l'os, pourquoi il m'a torturé comme il l'a fait, pourquoi il a deversé cet immense ocean de mechanceté et de cruauté sur moi. Je n'ai pas compris pourquoi à la seconde ou nous etions marié, que nous sortions a peine de la mairie j'ai vu son nouveau regard, un regard noir, dur plein de haine ... tandis que 3 minutes avant ce regard etait remplit d'amour.
Pourquoi la police lui a crue lorsqu'il a dit que j'ai perdue la raison depuis que mon pere etait mort, tandis que j'etais terrorisé de peur et allait me faire presque assassiner dans les minutes qui ont suivit...
je revois le visage pale de cet agent de police qui m'a recu le jour ou j'ai sauté par la fenetre de chez moi avec mon bébé, j'ai courue aussi vite que j'ai pu au mois de mars, presque nue ... en croisant des hommes dans la rue j'ai supplié pour de l'aide, ils ont trouné les talons ... je suis arrivées au Poste de Police et me suis effondré en syncope... Au reveil, ce jeune homme qui 2 semaines avant ne m'avait pas cru etait blanchatre... ses yeux etait lourd de remords... mais c'etait trop tard, il m'a demandé pardon et dans une rage semie-contenu est partit chasser mon mari...
Ils sont revenu bredouille, puis il m'a regardé dans les yeux et m'a dit "Madame on l'aura, je vous le jure" et est repartit aussitot...

Plustard, apres un long examin medical on ose me dire... il y a bien des traces, il y a bien coup et blessure, mais pour le viol ca sera difficile car il n'y a pas de dechirure ... que des bleu et c'est insuffisant ...

Oui, ce fut inssuffisant, + de 170 ITT sur 6 mois, + de 15 temoignage sont de nos jours inssuffisant pour dire que quelqu'un vous a presque tué, detruit, violé, battue, meurtrie au plus haut point... voyez vous, je ne le comprends pas ca.
Je ne comprends pas comment un juge peut laisser une affaire comme celle ci porter le nom de "NON-LIEU" ... oui je ne comprends pas...

En relisant mon jugement de divorce j'ai vu qlqch que j'avais meme oubliée ... mon ex m'avait violement giflé devant le juge Halfen, c'est ecrit en toute lettre ... ben non .... "Non-Lieu" ...

Je m'en veux affreusement de ne pas avoir donné a mon fils ce que j'esperais, bienque je suis consciente que beaucoup de choses sont arrivées sans que cela soit de ma faute, néanmoins, je ne peux m'empecher de voir ce petit bout d'homme qui dans ses yeux a des souvenirs qu'il ne devrait pas avoir.

Ce petit bout qui avait un frere ou une soeur un jour, mais qui n'a pas depassé le premier trimestre de grossesse, et oui j'etais enceinte en octobre et en decembre 95 les terribles greve de trnasport sont arrivé a Paris, mon ex a perdu son boulot, nous nous sommes retrouvé sans un sou et donc nous buvions du thé au lieu de manger, et nous mangions des baguettes lorsque j'arrivais a faire une heure de baby-sitting qlqprt...

J'y repense ...

Puis.., lorsque ma vie est tombée plus bas que terre, que je me suis retrouvée avec un divorce, plusieurs procedure penale, sans réel avocat, 10 million de bataille administrative, un bébé, une maman detruite par le deces de papa, le tout sur un territoire hostile car en prononcant mon nom de famille je me voyais coller une etiquette sur moi --Russe--Attention Danger-- , une famille a des milliers de kilometres, des amis qui ont tous bizzarement disparut ou ont changé de n° de tel a part une amie (Ma DD à moi que je t'aime)...

Un jour lointan j'avais 17ans est ma vie s'est arretée... je suis devenue actrice de ma vie, j'ai battaillée comme une chienne enragée pour avoir mes droits respectés, j'ai été un tank, unstoppable, undestructible.., j'ai parcourue des milliers de kilometres rien qu'en allant defendre mes putains de droits dans toutes les administrations, dans le foyer pour mere-celibraire on m'appelait "la coureuse", ces filles... toute avec une histoire, qui avant que je parte m'ont fait un cadre avec ecris dessus / merci a toi notre chere Coiffeuse, Assisstante Sociale, infirmiere, Secretaire, Maman et amie.. j'en ai pleurée comme une gosse car je n'avais pas la moindre idée que ces filles là, adorables et caracterielle avait autant d'affection envers moi ...

j'ai ces souvenirs de mon premier 10m² je ne sais plus peut etr 12m² ... unsalubre, avec les toilette cassé, le chauffage nous burlant ... les fourmis dans les cheveux ... les repas sur un carton et les nuit par terre avec mon petit ...

Ma mere qui malgres sa gentillesse a eu des reaction si bizzare ... "Maman tu ne m'a rendu visite qu'une fois en 2 ans" "mais cherie c'est parce que tu n'a pas ou s'assoire alors tu sais c'est pas confortable"... j'ai pas compris ca...

Et apres tous ca mon corps qui a declaré la guerre, j'ai pris une trentaine de kilogs en moins de 2 mois ... j'ai commencée a tomber malade tous le temps, j'ai perdue tout doucement gout au choses, devenue un robot, metro/boulot/Cned/dodo euh non pas dodo ou si peu ...

J'ai perdue le fil de ma vie un jour quelque part...

je crois que j'ai sortie une bene a ordure au lieu d'un sac ... je pense que je vais m'arreter là :roll:
c'est cette histoire , ton vécu , qui fait ta force aujourd'hui ..
tu t'es relevée , battue poue relever la tête ... aujourd"hui tu peux regarder devant toi sans fremir .. le pire est passé ...

pour le deuil de ton papa ... j'ai lis 7 ans et demi à arretter de pleurer en disant " papa " ... et même si la souffrance reste , aujourd'hui je me rappelle des rires , des sourires et pas de sa mort ... je ne l'oublie pas ... juste je le regarde comme je regardais une photo .. elle est belle cette photo .. elle fait partie de moi ... je la garde .. mais je ne pleurer pas sur une photo ...
pour mon deuil c'est l'hypnose qui m'a aidé ... je ne sais pas si ça te tente .. mais tu peux te renseigner chez un psychoclinicien ...

à part ça , je te l'ait dit , tu es une femme formidable .. une mère pleine de courage ...

je sais pas quoi dire d'autre , je suis encore sous le coup de l'emotions .. désolée ..
45 ans bruxelles 758
la justice .... kel justice ?? ma mere a ete battue aussi par son premier mari elle aussi etait enceinte .... et c charmant policiers lui ont dis tant que vous ne saigner pas ou que vous n'etes pas en danger de mort ben on ne peut rien faire pour vous et son calvaire a continuer plusieurs annees dans l'indifference generale jusqu'a l'arrivee de mon pere dans sa vie


idem pour moi mon mari m'a battue et les flics n'ont rien fait
mon cheri actuel aussi a deconner et lui non seulement m'as frapee mais il m'a demolie psychologiquement et quand j'ai appeler la police et qu'elle est entree elle a vu qu'il mentais , elle a vu le bronx qu'il avais foutu elle m'as vue en pleurs etc etc mais non elle ne m'a pas cru une seule seconde... alors tu vois je comprend parfaitement ta colere mm si mon histoire est moins dramatique que la tienne ...

moi aussi il ne se passe pas une seule seconde sans que je pense a mon pere je l'ai perdu il y a un an mais rassure toi je suis certaine que d'ou il est il veille sur toi comme mes parents veille sur moi d'ou ils sont

et j'essaie de faire de tte cette haine un plus elle me donne le courage de me battre mm si c tres dur parfois

je te fais un gros bizous et je te dis courage car tu es kkun de formidablement fort car pour avoir reussi a 'surmonter ca" il faut etre kkun d'exeptionnel ;) et c ton cas mm si je ne te connais pas

je pense bien fort a toi
mitsu
48 ans BREST 3113
Tu as raison de déverser tout ce que tu as sur le coeur Liebling, ça fait du bien. Et ton vécu, il faut que tu le racontes, pour que des femmes ne vivent plus jamais ça. Que des hommes ne se permettent plus de lever la main sur elle. Je te souhaite tout plein de bonheur avec ton petit et le nouvel amour de ta vie. Bisous

Eno.
L
71 ans 7508
J'espère que ça t'as fait du bien et que la vie d'aujourd'hui t'es plus douce.
Bises.
Yubaba
46 ans Alsace (68) 1115
Je comprends ta douleur concernant ton père, j'ai perdu le mien il y a peu et c'est comme si je n'avais pas encore réalisé, mais je crains le jour où je comprendrais que c'est fini, que je ne le reverrais plus... :(

Par contre, tu es une femme très courageuse, il t'est arrivé des choses que personnes ne devraient avoir à subir... Je suis heureuse pour toi et ton fils qu'aujourd'hui vous ayez trouvé quelqu'un qui puisse vous donner tout le bonheur que vous méritez.
Courage et gros bisous.
:)
K
41 ans Hettange Grande, Lorraine 5130
Ma Liebe chérie, je savais déjà une bonne partie de cette histoire, la tienne, que tu as laissé paraitre par endroits, et je te trouvais déjà terriblement courageuse, une femme merveilleuse... De tout lire d'un coup là (et encore, je me doute que ce n'est encore qu'un résumé) j'avoue qu'une fois de plus tu m'as tiré une larme, plus d'une, et que mon coeur a mal pour toi et je t'admire encore et toujours d'avoir la force de continuer, de croire encore au bonheur et à l'amour avec ton fils et ton homme alors que tant d'autres se laissent désabuser par bien moins que ça... Liebe qui porte bien son nom, "amour", tu es sgéniale, ma belle, et je regrette que tu sois si loin que je ne puisse pas te faire un gros calin...
52 ans Out of Africa... 4355
Je ne sais pas quoi te dire, sinon que j'ai lu ton récit avec beaucoup de tristesse mais aussi de l'espoir, parce que j'ai senti derrière tes lignes ton envie de vivre, ta force... bon courage, je te souhaite d'être heureuse, toi et ton fils..
1389
je te trouve aussi très courageuse d'avoir voulu raconter ton histoire, j'ai les larmes qui coulent le long de mes joues c'était très émouvant.

tu a une force incroyable pour t'en sortir , ce ne serai pas le cas de tout le monde.

bon courage a toi et ne cesse jamais de te battre
40 ans France 5623
je vois une fille battante qui a su garder son cap malgré tout, tu t'es battue, souvent seule, tu es là, avec nous, ton fils à de quoi être fier de la force de sa maman, et aussi, parfois , de sa fragilité, c'est une belle humaine sa maman ;)
1301
Je vous remercie des milliers de flocon de neige pour vos mots si gentils, j'ai ressentie un tel besoin de tout lacher en vrac, juste de le dire et là en lisant vos réponses j'ai chaud au coeur et ne sais pas quoi dire...
Merci a vous tous, :oops: vous etes vraiment merveilleux!
38 ans Marseille 262
Oh bon sang, c'est hallucinant, ça !
T'as un courage d'enfer, je t'admire .
Continue à te battre pour ton bonheur ...
35 ans Rouen 2073
Je crois que jamais je n'admirai une personne comme je le fais pour toi, tu as tellement vécu et tu as su garder la tête haute, il y a de quoi etre fière.

Il est normal que tu ais eu le besoin de parler de tout ca et tu sais bien qu'ici on sera toujours la pour ecouter, alors libère toi car on sera toujours la pour t'épauler.

J'espère tout de même qu'un jour tu connaitras le vrai bonheur, et que pendant 1 min tu oublieras tout ca.

Je t'embrasse bien fort
35 ans L'Etoile Noire ... et parfois Paris :p 357
Et bien ... je suis comme une pauv' nouille à lire ton histoire et j'en reste sans mots.
Tu es quelqu'un d'une volonté, d'une force et d'un courage infini.
Sois fière de toi, vraiment tu le mérites plus que qui que ce soit.
Mille bises
1301
je vous remeric encore tous beaucoup, j'ai eu un coup tres "bas" hier et j'ai eu envie d'hurler mes doleurs, juste les hurler, je ne sais pas pourquoi mais ca m'a fait du bien de le faire :roll:
B I U