MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Relation à distance: besoin de témoignages

F
38 ans 60
Bonjour!

Je suis également en recherche sur le forum concernant le thème de la relation à distance... Mais vos retours et témoignages sont les bienvenus!

Je m'apprête à partir pour une année  
d'études à l'étranger. Ce n'est pas loin d'ici (1h20 d'avion) mais je vais être très occupée et ne pourrai pas voyager souvent.

J'ai un copain depuis 7 mois, et ce futur départ n'est pas facile ni pour lui ni pour moi. Je ne suis pas encore sûre de la solidité de la relation et lui probablement non plus. De plus, on n'ose pas trop se laisser aller et s'ouvrir ces temps dans la perspective de ce départ... Position pas facile!

Finalement, il est possible que je continue à travailler 1-2 ans dans le pays en question. Ma carrière est à son tournant, j'ai besoin d'asseoir une nouvelle pierre... Nous sommes jeunes (26-27 ans) et libres d'attaches donc pouvons aussi envisager la fin de l'histoire en adultes. Mais j'en ai pas envie, pas comme ça!

Pouvez-vous me parler de votre expérience en la matière ou de vos conseils?

Merci d'avance, la situation n'est pas facile, je n'arrive pas à préparer mon départ la tête tranquille et le coeur léger... Au contraire je déprime beaucoup.

Bisous
43 ans 4830
je dirais que quand on s'aime la distance n'est rien...qu'importe le "loin des yeux, loin du coeur": si vous êtes fait pour vous aimer, qu'importe que vous ne vous voyez pas chaque jour ou même chaque semaine?
si ça n'est pas le cas, effectivement la distance vous séparera à court ou moyen terme.

bien sûr c'est dur de vivre séparés de la personne qu'on aime. mais de nos jours, il y a des tas de moyens de ne pas perdre le contact, d'être ensemble. c'est tout à fait possible..pour un temps du moins.
pour ma part, j'habitais à 1h30 de mon homme, on se voyait en gros une fois tous les 15 jours. ça a duré deux ans comme ça, et puis j'en ai eu assez: vivre avec lui me paraissait le meilleur choix, j'ai tout plaqué. mais il ne m'a jamais forcée, c'était mon choix. chacun voit sa priorité, et celle-ci peut changer en court de route hein

même si toi tu ne pourras pas te déplacer souvent, lui le pourra peut être. et qui sait, peut être te suivra t-il au bout d'un moment pour rester auprès de toi?
tu ne dois pas douter de ton choix, il n'a rien d'égoïste. vouloir s'accomplir en temps que femme est au moins aussi important que de s'accomplir en tant que compagne ou épouse. l'un ne va pas sans l'autre, à mon avis... tu ne dis pas comment ton homme prend la chose?
F
38 ans 60
Bonjour Gurgle,

Je suis très touchée par ta réponse, notamment lorsque tu dis que vouloir s'épanouir n'a rien d'égoïste... Cela me parle beaucoup, merci!

En effet, je culpabilise de ne penser qu'à moi, sur ce coup-là. J'ai plutôt l'habitude de me mettre à la place de l'autre ou des autres, mais cette fois je sens que mon propre avenir est en jeu et qu'il me faut aller de l'avant absolument.

Comme tu le dis, si nous sommes faits pour rester ensembles le temps et l'expérience devrait nous le montrer. Je n'ai juste pas envie de souffrir inutilement ni de voir mon copain souffrir... Cette idée me fait très mal, bien que je le croie assez mature pour assumer ses propres besoins.

Comment il le prend? Il est très mature à nouveau, et trouve cela très bien pour moi. Toutefois il a déjà perdu une copine dans un contexte exactement similaire et je suppose que ça le travaille plus qu'il ne le montre. La fille est partie en échange d'une année et a vite rencontré un autre mec... Je sais qu'il en a beaucoup souffert, je suis même surprise qu'il fasse preuve de tant d'acceptation dans mon cas. J'espère ne pas être à la cause d'une seconde blessure similaire.

Merci également de me raconter ton expérience, c'est beau d'imaginer que certaines personnes quittent tout par amour! Et dans mon cas j'espère effectivement que mon copain prendra le temps de venir me voir (je serai quant à moi complètement prise par les études...)

Bisous
S
32 ans 3465
Je ne serai malheureusement pas aussi optimiste que Gurgle. Je ne prétends pas que toutes relations à distance, sont vouées à l'échec, mais je n'y crois pas.

Je n'y crois pas, parce qu'en une année, on évolue. Et dans une relation à distance, tu évolueras sans lui et lui, sans toi. Vous n'allez pas évoluer en même temps et de la même manière.

Sans compter, le manque et la solitude, qui sont, parfois, même souvent, très difficile à gérer et qui rend la personne, plus "vulnérable" à une tierce rencontre.

Bon, après, moi je ne suis pas fleur bleue, pour deux sous. Donc les trucs du "si vous vous aimez vraiment, ça marchera forcément"...Je n'y crois pas. Je suis plutôt partisante du fait qu'il n y a pas de règle en amour, et qu'on peut très bien, réellement aimer quelqu'un, mais ne plus supporter l'absence et passer à autre chose.

Celà-dit, ce n'est que mon opinion, elle n'engage que moi et il reste plein d'exeptions qui confirment la règle.
L
41 ans 691
J'ai vécu 8 ans loin de mon homme. Mais nous y étions obligés car trop jeunes pour vivre ensemble (15 et 18 ans au début de la relation) et le temps qu'on finisse nos études et qu'on trouve un boulot, les années filent. On se voyait 1 fois par mois puis de plus en plus les dernières années (2h de route).

Je pense que ça peut tenir si vous faites l'effort de rester en contact régulièrement: courrier, téléphone, déplacements. Si vous vous voyez 3 fois l'an parce que le déplacement est difficile ou coûteux, ça risque d'être plus difficile. Mais rien n'est impossible en amour et personne ne peut savoir à l'avance ce que vous serez capable d'endurer. :roll:
39 ans Vendée 1923
Sujet souvent abordé, après une recherche tu peux lire ces topics pour te donner une idée.
Dans le 3ème lien, je donne encore des liens... Lol


http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_171142.htm

http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_181248.htm

http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_101294.htm
B I U


Discussions liées