MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Constatations

47 ans Luxembourg 31390
il est quand mm vachemmmmmmmmment plus facile de donnee a quelqu un ses points forts,de trouvee la solution aux problemes de complexes des autres,lui donnee des clefs,lui remontee le moral,la  
trouvee jolie la ou elle se trouve moche,trouvee que la personne qui ecrit ou parle a vraiment pas les yeux en face des trous pour dire ou pensee certaines choses sur elle,physiquement ou mentalement..

mais pkoi est se si dur de se l appliquee a soit mm,pkoi les conseils qu on nous donne et qu on donnerait aux autres on ne les comprends pas,ne les imprime pas,ou qu on pense que c est pas gentillesse,ect...

dure question...que je me pose moi mm,j arrive tellement bien a avoir les mots pour les autres mais pour moi mm les mots sont tout autres :? :roll:
40 ans toujours dans la lune 150
Parce que pour soi même le ressenti est différent.
Je sais pas trop comment l'exprimer mais je dirais que quand on a soi même un problème on vit les émotions donc c'est difficile de raisonner, d'être réfléchie. On fonctionne avec le coeur.
Quand quelqu'un nous parle de ses problèmes, on a du recul et c'est plus facile d'analyser la situation et de trouver une solution. Dans ce cas on fonctionne avec la tête.
F
109 ans 158
Citation:
mais pkoi est se si dur de se l appliquee a soit mm,pkoi les conseils qu on nous donne et qu on donnerait aux autres on ne les comprends pas,ne les imprime pas,ou qu on pense que c est pas gentillesse,ect...


Peut-être parce qu'il est plus facile d'être indulgent pour les autres que pour soi-même.
109
Bonjour,

J'ai répondu Non, parce que j'ai choisi de voir "comprendre" derrière le mot "entendre" plutôt qu'écouter.
En fait, et c'est systématique même si j'essaie de me corriger, mais lorsque l'on me fait un compliment ou que l'on me trouve une qualité, je ne sais pas réagir normalement, en disant juste "C'est gentil, merci". Je réagis plutôt en prenant le contre-pied, par "oui, mais ça ne veut pas dire grand chose". Du coup, je passe dans le meilleur des cas pour une fausse modeste, dans le pire pour une orgueilleuse et prétentieuse.

C'est d'autant plus rageant que moi, j'en fais plein des compliments aux autres, et que je me fâche quand ils me disent que je n'ai pas raison. :lol:
47 ans Luxembourg 31390
j ai aussi du mal avec les compliments :oops:

http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_189650.htm
47 ans Luxembourg 31390
Foxtrot a écrit:
Citation:
mais pkoi est se si dur de se l appliquee a soit mm,pkoi les conseils qu on nous donne et qu on donnerait aux autres on ne les comprends pas,ne les imprime pas,ou qu on pense que c est pas gentillesse,ect...


Peut-être parce qu'il est plus facile d'être indulgent pour les autres que pour soi-même.


surement oui...
F
109 ans 158
pashmlynn a écrit:
Je réagis plutôt en prenant le contre-pied, par "oui, mais ça ne veut pas dire grand chose". Du coup, je passe dans le meilleur des cas pour une fausse modeste, dans le pire pour une orgueilleuse et prétentieuse.


J'ai toujours fait ça et je n'avais pas réalisé que cela donnait cette impression ... Pourtant, tu as raison, c'est assez logique. Misère. :shock:
29 ans Pays des Cigognes 6
Je suis bien d'accord sur le fait qu'on peut passer pour des prétentieux(ses) alors que c'est pas du tout ça.
Alala pas facile de recevoir des compliments ^^
1917
Alors j'ai voté oui. Mais c'est un "oui maintenant". Il y a quelques années j'en étais incapable. Un jour j'ai eu comme un déclic et je me suis dit que je n'étais pas dans la tête des gens et que s'ils le disaient c'est qu'ils le pensaient. De quel droit je remettais en cause leur pensée :lol:
Bah du coup depuis je dis merci avec un grand sourire et je vais beaucoup mieux qu'avant. :mrgreen:
47 ans Luxembourg 31390
frou-frou a écrit:
Alors j'ai voté oui. Mais c'est un "oui maintenant". Il y a quelques années j'en étais incapable. Un jour j'ai eu comme un déclic et je me suis dit que je n'étais pas dans la tête des gens et que s'ils le disaient c'est qu'ils le pensaient. De quel droit je remettais en cause leur pensée :lol:
Bah du coup depuis je dis merci avec un grand sourire et je vais beaucoup mieux qu'avant. :mrgreen:


la c est la question du soudage et ta reponse au poste :?:

ca m interresse vu que tu reponds souvent dans estime de soit :oops: ;)
37 ans Bruxelles 7458
Il y a quelques années, je pensais que la terre était peuplée d'êtres faux-culs (hormis ma famille, particulièrement acerbe à mon égard) qui ne me complimentaient que parce qu'ils pensaient qu'il y avait, éventuellement, quelque chose à y gagner.

Depuis, j'ai compris que ça n'était pas le cas.
Mais je gère toujours les compliments avec gêne.
Je dis "Merci" en regardant ailleurs et en devenant toute rouge. :roll: :lol:

Et ce même quand il ne s'agit pas directement de moi!
Si on complimente ma tenue, c'est pareil.

Pire, si on complimente un de mes animaux, c'est pareil...
L'autre jour, je devais amener l'un de mes lapins chez la véto et une personne m'a dit qu'il était vraiment magnifique. Beh j'étais aussi gênée que si elle l'avait dit de moi! :oops: :lol:
(Ceci dit, c'est vrai qu'il est beau. 8) ;) )
Quand la véto me dit que mon chat a le poil le plus soyeux qu'elle ait pu voir, je suis gênée aussi (et hyper fière :P ).
En même temps, je dis "animaux" ici pour être comprise mais il est clair qu'ils sont bien plus que ça pour moi (surtout mon chat) alors ça doit jouer...

Et puis, je suis aussi gênée quand il s'agit de faire des compliments. Tant qu'à faire!
Alors, quand je connais bien la personne, je me force parfois à en faire un. Quand je dis que je me force, ça ne veut pas dire que je ne le pense pas mais que je dois me faire violence pour le sortir, ce compliment.
En bref, j'ai un gros soucis avec les compliments, quelle que soit la situation.
47 ans Luxembourg 31390
je crois que je n aurais pas du mettre de sondage tout le monde reponds au sondage mais pas a la question :oops:
37 ans Bruxelles 7458
Nefertiti1 a écrit:
il est quand mm vachemmmmmmmmment plus facile de donnee a quelqu un ses points forts,de trouvee la solution aux problemes de complexes des autres,lui donnee des clefs,lui remontee le moral,la trouvee jolie la ou elle se trouve moche,trouvee que la personne qui ecrit ou parle a vraiment pas les yeux en face des trous pour dire ou pensee certaines choses sur elle,physiquement ou mentalement..

mais pkoi est se si dur de se l appliquee a soit mm,pkoi les conseils qu on nous donne et qu on donnerait aux autres on ne les comprends pas,ne les imprime pas,ou qu on pense que c est pas gentillesse,ect...

dure question...que je me pose moi mm,j arrive tellement bien a avoir les mots pour les autres mais pour moi mm les mots sont tout autres :? :roll:


Je vais répondre au sujet. (vrai que j'étais partie ailleurs :lol: )

C'est un problème qui touche tout être humain parce que nous sommes, par essence même, subjectifs.
Quand quelque chose nous touche directement, c'est noyé dans l'affectif, dans notre vécu.
Quand il s'agit d'une personne qu'on ne connait pas vraiment, on a une vision plus globale du problème (moins centrée en somme) et ça permet de voir des issues qu'il est pratiquement impossible de cerner quand on est concerné.

C'est d'ailleurs pour cette raison que les psy doivent consulter d'autres psy et ne peuvent pas s'occuper de leurs proches en consultation (outre le transfert mais c'est un autre sujet).
47 ans Luxembourg 31390
c est moi qu est fait la conne avec ce sondage en plus apres reflexions tournee comme ca ca corresponds pas du tout a se que je voualis demandee :oops: :oops:
45 ans 1896
Personnellement, je crois que j'ai du mal à accepter les compliments parce que j'ai du mal à accepter que les gens voient en moi, qu'ils aient raison sur un sujet qui me concerne. Un compliment, c'est presque une intrusion dans ma vie privée.

C'est vachement compliqué de me faire un compliment, car si j'y crois, je suis vexée d'être aussi transparente, et si je n'y crois pas, il n'y a pas grand-chose qui peut me faire changer d'avis. (Je ne sais pas si je me fais bien comprendre, je dois avoir l'air de posséder un ego démesuré!)
B I U