MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les centres d'amaigrissement, un régime parmi les autres ?

38 ans 4422
En Juin 2004, nous avions décidé, suite à des demandes, de mettre dans le mag une liste des centres d’amaigrissement. Malgré tout, nous doutions déjà, à  
ce moment là, de leur réelle efficacité. Actuellement, nous devons faire face à des demandes de plus en plus récurrentes malgré des retours d’expériences assez négatifs.

Les centres d'amaigrissement sont à la mode. Les témoignages circulent, les médias en parlent, des proches y ont séjournés... Il est difficile d'ignorer leur activité.
Et pourtant ! Sous couvert de reprise en main, de méthodes éducatives, de suivi psychologique, qu'en est-il vraiment ? Les cures d'amaigrissement sont-elles vraiment une solution à un problème de poids ?

Oui, les chiffres le montrent, un séjour en centre d'amaigrissement se soldent pratiquement toujours par une perte de poids, une reprise de l'activité physique, un bond du moral et une remontée de l'estime de soi.

Mais à quel prix ?
La cure ne dure qu'un temps. Un temps pendant lequel le patient est totalement pris en charge, encadré. Il n'a plus à réfléchir à ce qu'il va manger, à se qu'il va faire dans la journée. Il est coupé de son environnement quotidien, il n'a plus à faire face à ses peurs, à ses échecs, à ses proches. Dans la plupart des cas, il est donc tenu éloigné de la cause de sa prise de poids.
Dans ces conditions, il est facile de suivre, de faire ce qu'on nous dit de faire : manger ce qu'il y a dans l'assiette et pas plus, ne pas grignoter puisqu'on n'a pas accès aux placards, faire une activité sportive ou manuelle puisqu'elle est prévue dans le programme de la cure.
A la fin de la cure, on se retrouve de nouveau face à nos soucis journaliers, à nos collègues de bureau, à nos petits tracas quotidiens. Comment ne pas craquer, ne pas reprendre les mauvaises habitudes ?!

Certains centres proposent des cours de diététique ou de cuisine. C'est bien. Mais quel en est vraiment le contenu ? Des recettes allégées supprimant certains aliments ? Des calculs de calories ? Qui peut prendre plaisir à subir ainsi chaque jour son alimentation, à manger toute une vie sans plaisir par peur de reprendre du poids ? Dans ces conditions de frustrations devant tous les plaisirs refusés, l'envie devient tellement forte qu'on n'arrive plus à la contrôler. Les prises alimentaires deviennent souvent compulsives.

Les études montrent q... s'adapte à l'alimentation * : si on absorbe moins de calories, le corps consomme moins pour un même effort. L'alimentation doit donc être modifiée sur le long terme, et toujours adaptée aux besoins du corps.

Une cure n'a qu'un temps, une parenthèse dans la vie quotidienne. Ses effets ne peuvent durer que si l'alimentation équilibrée et cohérente avec les besoins variables d'un corps. Mais de nombreux témoignages montrent que le retour à la vie quotidienne est synonyme de retour aux vieilles habitudes et à la reprise de tous les kilos durement perdus.
A ce titre, les cures d'amaigrissement ne sont qu'un régime à yo-yo comme les autres, à l'inverse de ce dont notre corps à besoin.


(source : Enquête INRA parue sur i-diététique.com)
44 ans bdr 1353
Et ben voilà une bonne chose de faite et de bonnes choses de dites!!!! :multi:

Bravo les filles!!!
34 ans 10
tres bonnes idée
C'est tout a fait vrai dans le sens ou moi jai fait un de ces centre pendant un an a l'age de 17 ans et j'ai perdu plus de 30kgs mais j'ai tout repris au fur et a mesure. + un bonus aujourd'hui et une aggravation de mes troubles alimentaires.Qui n'ont jamais été abordé la bas et quand je dis jamais c'est jamais.Il aurait fallu deja que j'en sois conciente et que j'en parle a leur place.
Alors c'est vrai que la suite n'est absolument pas preparée.Je suis retournee chez mes parents et je pensais que leur regard changerait qu'ils seraient plus fier peutetre et me prendrait plus pour la tete de turc de la maisonnée.Mais ca n'a pas marché comme ca. J'ai cru que ca serait trop facile.Mon nouveau corps aussi ne me plaisait pas.J'avais très peur de reprendre tout.C'est maintenant chose faite. TOut ce qui est decrit est vrai.

Et en plus moi je tenais le coup j'ai ete serieuse cette année la mais beaucoup des qu'il pouvait sortir ne serait ce qu'une heure tt seuls allait acheter des bonbons et gateaux.
25680
Pourquoi ne pas essayer d'y adapter les méthodes de reeducation du GROS au lieu d'un regime "franchisé" ?
Même si la présentation est très rassurante, cela n'en reste pas moins un regime restrictif.
41 ans Ici et là-bas 3402
A 16 ans et demi j'ai passé 7 mois dans l'un de ces centres. Une vraie torture mentale... Déjà que j'étais pas bien dans mes baskets, là ç a a été pire. Les ados qui avaient maigri se défoulaient sur ceux qui arrivaient en les traitant de gros et autres... Là-bas, il n'y a qu'un soutien psychologique facultatif, on maigri c'est sur mais moi on m'a demandé de partir parce que j'étais trop vieille... Du coup, je n'ai aps eu de période de stabilisation puis d'alimentation normale comme ils disent...

Depuis que j'y suis allée, je vois souvent ce centre à la télé et j'y ai même vu la chambre que j'occupais. Ils ont rajouté des lits superposés... Y'a une telle demande...

J'ai perdu 30kg, j'en ai repris 60 depuis, dont 30 peu de temps après ma sortie... Je sais bien que personne ne m'a forcée à manger mais si c'était à refaire je ne le referais pas. Je n'ai rien appris là-bas, j'ai maigri parce que je n'avais rien à grignoter, j'allais chez moi de temps en temps mais j'avais tellement peur de grossir que je maneais encore moins que ce à quoi j'avais droit...

Ils s'occupent de notre corps mais pas de notre mental. C'est çà le problème, une fois qu'on fais 10kg en dessous de notre taille ils nous foutent en stabilisation puis "aux normaux", comme ils disent et après on te jette. C'est ultra dur à tenir, les ados entre eux sont tous plus méchants les uns qu eles autres, tout le monde est malheureux et frustré et passe sa frustration sur les autres...

Bref, à déconseiller vivement... Si je n'y étais pas allée, je pèserais surement encore 90kg, c'est-à-dire le poids que j'espère faire un des ces quatre...
G
39 ans 744
J'avais déjà donné mon expérience sur les centres d'amaigrissement dans un autre topic que je ne retrouve plus... mais je pense que j'ai mal cherché.

En bref, je vais retourner dans le centre (qui est plutôt un centre médical pour plein de pathologies différentes) où j'étais allée il y a déjà plus de deux ans (j'ai grossi de 20 kilos entre temps). En fait, je n'y vais pas pour maigrir (ça, je l'ai bien expliqué au docteur du centre), mais uniquement pour les à-côtés... parce que en fait, j'aimais bien le sport là-bas, l'atelier de poterie et de cuir (j'y retournerais rien que pour ça :lol:) et la bibliothèque que je n'avais découverte que lors de la dernière semaine de mon séjour... Et peut-être aussi pour retrouver un rythme de vie normal, car là, c'est pas trop la joie... J'avais dit aussi qu'un mois là-bas (on ne peut y rester que 6 semaines maxi, sinon ça coûte trop cher, apparemment), ça ne suffisait pas pour maigrir, ni pour rompre les habitudes alimentaires... mais comme séjour "sportif" et de détente, ça peut le faire, non ?

Pensez vous que cela soit une démarche saine ? (De toute façon, ils m'ont dit qu'il ne fallait pas m'attendre à être mince un jour, fallait voir la gueule qu'a tiré le docteur quand je lui ai dit que je souhaiterais peser moins de 90 kilos un jour, mais pourquoiiiii ça serait pas possible ? :cry: )
38 ans 4422
Je trouve ca bien de vouloir prendre soin de toi, te détendre, te changer les idées.
Mais je ne trouve pas idéal d'aller dans un lieu spécifique pour cela. A mon sens, pour que ca change vraiment quelque chose, il faut faire les choses de chez soi, et affronter le quotidien.

Une semaine de thalasso c'est bien, mais 1 mois "coupée" de ton quotidien je pense que c'est trop. Je comprends que tu puisses en avoir besoin, mais est-ce que le retour sur terre, la sortie de la bulle, n'est pas difficile à vivre ?
G
39 ans 744
Disons que je commence à changer les choses chez moi petit à petit... mais ça avance tellement lentement que je pense que me détacher de tout cela pendant quelques semaines (sauf que je reviens chez moi le week-end) m'aiderait à booster un peu les choses...

En tout cas, je n'y suis pas encore :)
38 ans 4422
De toutes façons Glyss, je crois que tu es assez grande pour savoir ce que tu fais :)
Je sais que tu as pris assez de recul par rapport à ta situation.. Si toi tu le sens comme ça, alors je te souhaite surtout que ca te profite au max ! ;)
V
53 ans vaucluse 29
mon surpoids excede les 40 KG j ai decide de partir a brides 21 jours les repas seront prepares par moi comme a la maison et le but n est pas la minceur mais le bien etre le poids engendre des douleurs articulaires et dorsales la circulation de retours defaillante et j en passe alors je me dis que si je perd quelques kilos il seront les biens partis mais ce que j attend franchement c est de prendre mon pied et d etre à l ecoute enfin de ce corps qui n est que souffrance morale et physique et de me reconcilier pendant un temp avec lui car il est tres dif de s aimer comme ca les images a l exterieur sont quelquefois insoutenables la je brulerais toutes les affiches pub avec ces anorexiques a gogos et tous ces marchand de produits minceurs toutes les rubriques regimes avant l ete pour etre belle sur la plage y en a marre de tout ce cinema j ai besoin d air et se sera celui de la savoie si vous avez deja fait cette experience merci de prendre contact et de m en raconter un extrait pourquoi pas
36 ans saint germain 125
Bonjour les filles! j'ai eu envie de poster pour vous faire part de mon expérience.

J'ai subi et je dit bien subi deux cures lorsque j'étais plus jeune ou j'ai repris ensuite 35 kilos!

En juin, j'ai décidé de moi même de faire une cure qui à ma grande surprise c'est très bien passée! mais ce qui n'est pas le cas de tout le monde dans cette clinique je le précise. A savoir j'ai donc un gros surpoid mais je suis aussi hyperphage ou boulimique non vomissante.

Depuis ma sortie je suis suivis une fois par semaine par un psy et une fois par moi par un nutrit de cette même clinique.
En tout entre ma rentrée pour la cure en juin, et aujourd'hui (septembre) j'ai maigris de 10 kilos, les crises de boulimie diminuent. Je ne suis pas un régime mais un rééquilibrage alimentaire.

Sur le long terme je ne sais pas encore ce que cela va donner, mais pour moi c'est déjà une petite victoire. Je ne viens pas prôner le régime car je suis contre! ni les cures forcément, mais je voudrais dire que l'on est tous différents et que defois un suivis en clinique peu être bénéfique.

Grâce à la clinique je suis beaucoup moins obsédé par une perte de poid utopique! j'ai juste appris à vivre mieux, manger mieux! j'espere ne pas avoir été trop longue!

Bon courage à tous et à toutes.
L
72 ans 7508
Effectivement tu n'as pas assez de recul pour vraiment pouvoir consolider tes résultats.
De plus je pense que c'est surtout ton suivi psy qui est plus bénéfique qu'autre chose. Je me méfie aussi du terme rééquilibrage alimentaire, c'est juste un joli mot pour ne pas dire régime.

Les échecs des régimes ne dépendant pas de la personne mais juste parce que c'est le principe du régime qui n'est pas la réponse adéquate à un problème de surpoids. C'est traité le symptôme sans s'occuper de la maladie.
Enfin ce n'est que mon avis, si tu veux revenir nous donner des nouvelles de temps en temps, tu seras la bienvenue.
36 ans saint germain 125
oui le manque de temps fait que j'ai essayé de mesuré mes propos. J'ai utilisé le terme rééquilibrage surtout parce que pour avoir fait pleins de régime ce que je fais en ce moment n'a rien avoir!Je suis d'ailleurs entrain de manger une bonne petite glace lol
Sinon je voulais dire aussi que tu as raison sur une chose le soutien psy m'aide énormément car on travaille sur le "pourquoi" et non pas les conséquences(les kilos) mais la nutri m'a aussi aidé à comprendre comment bien manger.

En tout cas merci je viendrais vous donner des nouvelles de temps en temps ;)
30 ans Genève (Suisse) 10
merci pour vos "mises en garde" car sela fait maintenant quelques temps que je songeai à m'inscrire dans un camps de ce genre (pendan les vacances d'été qui vont arriver)
grâce a vous se sera de l'argent et de faux espoirs économisés :)
B I U