MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Colonie pour enfants obèses... Quel est votre avis?

L
43 ans Bruxelles 2125
Je travaille pour un mouvement de jeunesse et aujourd'hui en lisant un rapport d'activités, j'ai vu qu'une de nos régionales avait organisé un séjour pour "enfants obèses".

J'ai été choquée quand  
j'ai lu ça. Je me dis que les enfants ayant des problèmes de poid n'ont pas à être catalogués de cette manière, et qu'il vaut mieux pour eux d'être intégré dans un séjour avec les autres enfants.

Et puis après réflexions, je me suis dit que quelque part, c'est un peu ce que nous faisons sur ce forum: se regrouper entre personnes rondes. Alors je ne sais pas trop quoi en penser...

Et vous quel est votre avis???
44 ans 17521
oui, mais en même temps, les enfants obèses sont mal intégrés, regarde à l'école... j'en sais quelque chose, moi qui ai des problêmes de poids depuis le cp... les autres ne voulaient pas que je jouent avec eux, parce que j'étais grosse, je courrais pas assez vite, etc... ça a duré toute ma scolarité, jusqu'au lycée où je faisais toujours partie de l'équipe des "rebus" : gros, petits, handicapés ou étrangers :shock: ... pour les sports collectifs, super...

donc moi je trouve qu'une colonnie pour gamins obèses, ça peut pas être une mauvaise chose, on va prendre en compte leurs problêmes de poids, on va pas les faire cravacher, à courrir derrières les autres plus performants en hurlant "ben alors, gros tas !!! bouge ta graisse !!!" (je précise que c'est du vécu :twisted: )... qu'ils se retrouvent entre eux, puissent en parler, ou au contraire se sentent comme les autres, ça peut être bien, non ? moi j'ai toujours refusé d'aller en collo de crainte qu'on me jete des pierres... je pense qu'une collo comme ça, j'aurais dit oui tout de suite. ;)
L
43 ans Bruxelles 2125
C'est aussi ce que j'ai pensé après avoir réfléchi mais en même temps je me demande si ce n'est pas une façon de plus de les cataloguer et de leur faire sentir qu'ils sont différents... Je pense qu'étant petite on m'aurait dit que j'allais dans une colonie de vacances pour enfants obèses, j'aurais eu honte...
44 ans 2914
Je sais pas.
Si l'enfant est d'accord pourquoi pas.
Il y a des colos selon la religion par exemple ou autre.

Pourquoi pas mais seulement si on sent que ce sera un bien pour l'enfant.

Ce n'est pas pour tous. Moi cela ne m'aurait pas plus.
44 ans 17521
lsayane a écrit:
C'est aussi ce que j'ai pensé après avoir réfléchi mais en même temps je me demande si ce n'est pas une façon de plus de les cataloguer et de leur faire sentir qu'ils sont différents... Je pense qu'étant petite on m'aurait dit que j'allais dans une colonie de vacances pour enfants obèses, j'aurais eu honte...


mais la socièté entière leur fait sentir qu'ils sont différents... arretons un peu l'hypocrisie... :roll:
48 ans pépettesland 1803
Je suis pas trop pour, je trouve que cela fait ghetto.
Si les enfants ne se mélangent pas aux autres tout petit comment seront ils capables d'affronter leur regard plus tard?
Est ce vraiment une bonne chose de vouloir les cataloguer si jeunes?
Quel message leur fait on passer en faisant cela? Ne risque t'on pas de leur faire croire que les autres, "les minces", sont mauvais, vont forcément se moquer d'eux si on les met ensemble, qu'ils ne pensent qu'à leur faire du mal et à les rabaisser?
Ne risquent il pas de croire qu'ils sont vraiment différents puisqu'on est obligé de créer une colo exprès pour eux? Qu'ils sont incapable de faire ce que font les autres enfants?
Qu'est ce que nous, en tant que parents, on leur dit en les inscrivant dans ce genre de colos? :
"T'es gros, les autres sont méchants, tu ne pourras te sentir bien qu'avec des enfants (gens) comme toi, ne cherche pas à fréquenter les autres car tu vas forcément souffrir, tu ne peux partager des bons mmoments qu'avec des enfants ronds, etc..."
Bref, je trouve que c'est les habituer bien jeunes à se sentir différents, à s'appitoyer sur leur dort, à faire du misérabilisme sur leur condition.
Des cons il y en aura toujours, il y aura toujours quelqu'un pour se moquer d'un autre soit parce qu'il est gros, soit parce qu'il est noir, soit parce qu'il est pauvre, etc....on ne pourra jamais l'empêcher mais n'est ce pas faire preuve d'un pessimisme exagéré que de se dire que puisqu'un enfant est gros il va forcément devenir la tête de turc de la colo?
Est ce que tous les monos ne seraient que des sadiques près à se déchainer sur le petit rondouillard?
Avons nous si peu confiance en votre enfant pour ne pas lui permettre d'affronter le regard des autres?
Croyez vous vraiment qu'il ne saura pas faire face à ses petits camarades, qu'il ne réussira pas à se faire accepter ou a répliquer avec esprit à d'éventuelles remarques?
Ne peut on lui permettre de s'imposer comme un enfant à part entière sous prétexte qu'il risque d'affronter des quolibets?
Ce n'est pas en créant des ghetto qu'on va aider les gens à s'accepter les uns les autres, ni nous rendre plus forts.
Je pense qu'à cet âge on a besoin de faire des expériences, bonnes ou mauvaise, mais certainemet pas de se focaliser sur quelques chose qui finalement ne fera que nous marginaliser d'avantage.
Qu'on partage des valeurs je suis entièrement pour mais si c'est pour se mettre des oeillères et refuser d'affronter les autres avec leur défauts et leur qualités, là je ne suis plus d'accord.
Bref, je trouve que cette idée ne fait que rassurer des parents qui eux mêmes ne se sentent pas la force d'affronter les autres et qui par la même communiquent leur manque de confiance en eux à leur progéniture.
G
38 ans 744
Je ne suis pas contre... après tout, ce n'est qu'une colonie de vacances, qui n'est pas censée durer plus de deux ou trois semaines, si j'ai bien compris.

Je trouve que cela permet de se retrouver entre personnes qui ont les mêmes problèmes, le même vécu, ça peut créer des liens, se sentir soulagé, comprendre qu'on n'est pas le seul au monde à avoir des problèmes liés au poids et au regard des autres... Une sorte de détente où on n'a plus à craindre le regard des autres, où on n'est plus complexé....

L'esprit "ghetto", c'est avant tout un rejet volontaire du reste de la société sur une longue période, ce qui ne ressemble pas au principe de ce séjour. L'essentiel, c'est que ce genre de choses ne se généralise pas et ne devienne pas une habitude, car là, on assisterait vraiment à une ghettoïsation des gros.
L
71 ans 7508
Je n'en vois pas l'interet en fait.
Ce ne résoudra ni leurs problèmes de poids ni leurs integration sociales.

Quand au ghetto c'est tout à fait ce que j'ai senti l'autre jour, même que je l'ai fait remarqué.
Le magasin où j'ai l'habitude de fouiller pour trouver des fringues a changé son habitude et a séparé les grandes taille dans un coin au fond du magasin.
Et bah ça m'a pas plus du tout de quitter les rayons, de laisser les autres et d'aller toute seule fouiller dans la ghetto du gros.

Puis si on suit l'idée, il faudrait un camp pour ceux qui portent des lunettes, pour ce qui bégaient, pour ce qui font des fautes d'orthographe, ceux qui ont un pied plus grand que l'autre, celle qui n'ont pas de seins, etc...
L
43 ans Bruxelles 2125
Glyss a écrit:
Je ne suis pas contre... après tout, ce n'est qu'une colonie de vacances, qui n'est pas censée durer plus de deux ou trois semaines, si j'ai bien compris.

Je trouve que cela permet de se retrouver entre personnes qui ont les mêmes problèmes, le même vécu, ça peut créer des liens, se sentir soulagé, comprendre qu'on n'est pas le seul au monde à avoir des problèmes liés au poids et au regard des autres... Une sorte de détente où on n'a plus à craindre le regard des autres, où on n'est plus complexé....

L'esprit "ghetto", c'est avant tout un rejet volontaire du reste de la société sur une longue période, ce qui ne ressemble pas au principe de ce séjour. L'essentiel, c'est que ce genre de choses ne se généralise pas et ne devienne pas une habitude, car là, on assisterait vraiment à une ghettoïsation des gros.


Oui c'est pas faux ce que tu dis mais je ne peux pas m'empêcher de penser que c'est encore les mettre à part...
L
43 ans Bruxelles 2125
Yubaba a écrit:
Je n'en vois pas l'interet en fait.
Ce ne résoudra ni leurs problèmes de poids ni leurs integration sociales.

Quand au ghetto c'est tout à fait ce que j'ai senti l'autre jour, même que je l'ai fait remarqué.
Le magasin où j'ai l'habitude de fouiller pour trouver des fringues a changé son habitude et a séparé les grandes taille dans un coin au fond du magasin.
Et bah ça m'a pas plus du tout de quitter les rayons, de laisser les autres et d'aller toute seule fouiller dans la ghetto du gros.

Puis si on suit l'idée, il faudrait un camp pour ceux qui portent des lunettes, pour ce qui bégaient, pour ce qui font des fautes d'orthographe, ceux qui ont un pied plus grand que l'autre, celle qui n'ont pas de seins, etc...


Je me suis fait la même réflexion, après où s'arrète-t-on? Les gros ensemble, les noirs ensemble, les arabes ensembles, etc... Et puis plus personne ne se mélange avec personne!!! A cet âge-là, c'est triste quand même...
1301
si cette colo propose des activitées particuliere mieux adapté pour des enfants obeses, si la colo propose aussi des activité qui donne aux enfants la possibilité de s'epanouir alors pourquoi pas.

D'un côté c'sest vrai faire des groupe c'est encore diviser et les mettre à part, de l'autre côté leur donner la possibilité de passer de super vacances et réellement se reposer parce que il ne manquera pas de gilet de sauvetage assez large, parce que il ne vont pas attendre a cote lorsque d'autre grimpe a la corde et eux ils ont du mal, parce que il vont faire du sport et se sentir bien en le faisant, parce que les enfants entre sont mechant et que ca fait mal, alors si ils se trouvent dans un endroit ou ils sont "tranquille" des moqueries et autres choses qui detruis tout "repos" des vacances, alors je suis pour.
1301
Citation:
Puis si on suit l'idée, il faudrait un camp pour ceux qui portent des lunettes, pour ce qui bégaient, pour ce qui font des fautes d'orthographe, ceux qui ont un pied plus grand que l'autre, celle qui n'ont pas de seins, etc...


je crois qu'il faut aussi relativiser et essayer de voir d'ou vient cette idée et pourquoi, apres tout ce sont des enfants, sous pretexte qu'il faut rentrer dans le "moule" on les forces a aller la ou ils ne se sentent pas bien, pourquoi faire ce forcing ? est ce que ca les aide réellement de leur faire passer 2 semaines de vacances en se faisant traiter de "gros/grosse" en "ramant" derriere les autres ? ca leur aide ca a s'integerer ?

Est ce que nous ici sur VLR on se sent pas bien lorsqu'on parle d'un soucis qu'on a causé par le poids se sentant tres solitaire avec et lorsque on trouve qu'en fait 10 autres personnes ici ont la meme chose et en temoignent, est ce que ca fait pas du bien d'en parler ensemble, partager, se sentir moins seul ? est ce que ceci nous separe de la societé dans laquelle on vit ? est ce qu'on arrete de frequenter d'autre forum pour autant?
K
42 ans Hettange Grande, Lorraine 5130
Ben pareil que Liebe, je ne pense pas que ce soit si nocif que ça (je parle de l'idée générale, après, je ne sais pas comment c'est appliqué ni ce qu'on y fait exactement).

Il y a déjà une sectarisation parmi les enfants en vacances : ceux qui partent en colo et ceux qui n'y vont pas. Après, ben y'a ceux qui vont dans les colos à la mer, et ceux à la montagne. Y'a ceux qui font des camps d'activités (musique, sport, etc.), ceux qui ont un thème religieux (voyages avec la catéchisme, par exemple), et à l'intérieur même de la colo, ben y'a ceux qui sont forts en sport et ceux qui ne le sont pas, et ainsi de suite. Faire une colonie avec des activités adaptées aux enfants obèses, pourquoi pas. Par contre, faire une colonie "régimeuse", ça non alors ! Leur proposer des activités sportives, leur donner envie de bouger, leur donner des repas variés et sympas, oui. Leur filer trois feuilles de salade et leur faire faire du sport intensif en leur guelant dessus, non ! Bref, les aider à évoluer, oui, les stigmatiser dans un "camp pour gros" non.
L
71 ans 7508
Vu comment tourne la campagne pour lutter contre l'obésité, je crois qu'objectivement on ne peut pas trop s'attendre à ce que ça soit fait inteligement.

Je pense aussi qu'il faut regarder surtout comment risque de réagir l'enfant.
Le côté "parce que tu es gros tu vas aller en vacances qu'avec des gros" ressemble pour moi plus à une punition pour l'enfant.

Mais bon d'un autre côté je trouve qu'il nous manque certains détails pour vraiment prendre position, notemment leurs programmes d'activité et l'encadrement proposé.
A
40 ans pannes 8
moi j'suis pour si ça consiste a aider l'enfant a prendre conscience de son problème de poids et faire des activité lié a en perdre ainsi qu'il apprennent "la diététique" si c dans cet espris je suis d'accod.

Maintenant si c juste pour les regrouper et ne rien leur apprendre de spéciales ben ça sert a rien
B I U