MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Stérilisation et maternité

35 ans 3267
La stérilisation, ça me fait penser aux dérives eugénistes... On a assez de moyens aujourd'hui, par exemple si on est porteur d'un gène "maladie orpheline", pour ne pas avoir d'enfants  
biologiques, si tel est le choix, mais peut être adopter

Au fait, Cute, si j'ai bien compris ta signature, félicitations!


Et si j'ai mal compris, félicitations quand même, en avance!
R
36 ans 15384
HS ON
Merci a toi :kiss:
Si si tu as bien compris ;)
HS OFF
S
98 ans 4480
Zvjezdica-Sk8erGirl a écrit:

Si tu réagit avec eux comme avec nous, le psy, il va t'y envoyer, mais non pas pour établir si ton désir est profond ou pas, mais pour désordre de personnalité borderline.



Ah ouais quand même....
Poser un diagnostic comme ça, faut le faire quand même... :roll:
43 ans Ouest lyonnais 1301
saralou a écrit:
Stephaniedu69 a écrit:
Il y a des femmes qui veulent avoir des enfants et qui n'y arrivent pas (se qui est mon cas :cry: ) :!: :!: :!: :!: Alors pourquoi gacher une chance d'en avoir à cause d'un mari au coeur de pierre ! Ps: je fais casiment toujour des fosses couches !! :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:


Mais comment se fait il que sur ce topic tu dises que tu sois vierge si tu fais des fausses couches http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_274322.htm

ta réponse est un mystère pour moi


Je pense que sa réponse, c'est juste celle d'un troll qui cherche à mettre le feu au poudre dans un débat qui est certes animé, mais courtois ! :roll:

Sinon, pour en revenir à la discussion, je suis navrée Zvjezdica-Sk8erGirl, mais penser qu'une femme qui ne veut pas d'enfants, c'est parce qu'elle a un problème psy, c'est vraiment super réducteur et "insultant"...
On peut parfaitement avoir un non-désir d'enfant sans être instable...

Dans la plupart des cas, quand une femme veut se faire ligaturer les trompes, c'est simplement parce qu'elle ne veut pas avoir d'enfants, et ne veut pas avoir d'accident ! C'est le seul et unique moyen de pouvoir éviter des souffrances inutiles, de par la prise de médicaments qui ont des conséquences sur le corps, et éventuellement par des IVG.
Qu'un avis psy soit donné, perso, je n'ai rien contre, puisque le désir est clair, ça ne change rien.
Mais présumer qu'il doit y avoir un traumatisme dans l'enfance, là, c'est pousser le bouchon un peu loin...
1747
Ylliria a écrit:


Sinon, pour en revenir à la discussion, je suis navrée Zvjezdica-Sk8erGirl, mais penser qu'une femme qui ne veut pas d'enfants, c'est parce qu'elle a un problème psy, c'est vraiment super réducteur et "insultant"...
On peut parfaitement avoir un non-désir d'enfant sans être instable...


Je n'ai pas dit que de ne pas vouloir d'enfant était un problème psychiatrique, simplement que la case psy était, à mon sens, essentiel afin d'avoir une réelle évaluation de la personne, et évaluer qu'elle donne son consentement en toute connaissance de cause.

Là où j'ai dit que si elle réagissait avec les médecins comme sur les forums, elle passerait pour instable, c'est qu'elle n'a pas l'air de comprendre ce que disent les autres, pour elle, c'est soit tout noir, soit tout blanc.
Ses réponses ne correspondent même pas à ce qui lui est dit sur ce sujet, ou très peu.
Elle prend la mouche sur des choses qui n'ont même pas été dites.
Pour elle, il y a des gens à fond pour ne pas avoir d'enfants et d'autres à fond pour en avoir à tout prix.
J'ai même pas l'impression qu'elle ait compris ta position : Tu as des enfants, et pourtant, tu aimerais être stérilisée. Tu n'entres donc ni dans son pour, ni dans son contre. Vu que tu es pour la maternité, étant mère, et pour la stérilisation, désirant cette opération.

CuteV, j'ai dit cela à la va-vite, oui, désolée de t'avoir vexée en en parlant si légèrement, pas dit qu'elle l'avait, mais que si elle réagissait comme ça, c'est la première chose qu'ils vont vérifier.

Citation:
Qu'un avis psy soit donné, perso, je n'ai rien contre, puisque le désir est clair, ça ne change rien.
Mais présumer qu'il doit y avoir un traumatisme dans l'enfance, là, c'est pousser le bouchon un peu loin..

Non, pas présumer qu'il y en ait un, mais vérifier, même si sûrement pas, mais comme c'est possible, mieux vaut vérifier la source du désir, s'il est clair et que la femme est consentante en toute connaissance de cause, alors avis psy positif...
57 ans 91 25732
J'ai beau avoir tenté d'avoir un enfant grâce à la PMA pendant plusieurs années, je ne crois pas qu'au fond de moi c'était un désir aussi fort que ça. J'en ai déjà parlé sur un autre topic. Jamais en fait je n'ai réellement ressenti ce besoin viscéral de donner la vie. Jamais je ne me suis extasiée sur les bébés. Jamais je n'ai pensé que ma vie serait foutue si je n'avais pas d'enfant.

Quand je me suis mariée je savais déjà que ça serait difficile d'avoir un enfant puisque j'avais déjà eu ma tumeur de l'hypophyse qui m'avait rendue stérile.

J'ai essayé quand même... Sans doute pour faire comme tout le monde. Pour faire plaisir à mon mari. Peut-être même pour prouver que ce n'était pas un problème de santé qui m'empêcherait d'être mère si je le décidais. Mais l'envie réelle ? Non je ne me souviens pas l'avoir ressentie ou alors ça a été très fugitif. Et pourtant, je me dis que pour passer par où je suis passée - j'ai quand même failli y rester - il fallait une sacrée motivation. Sauf que je ne sais toujours pas où je l'ai vraiment trouvée. :? Ou alors j'ai réussi à me conditionner pour moins souffrir de ne pas être mère? Sauf que je n'en souffre pas du tout.

Quand j'ai arrêté les traitements, j'ai renoncé à l'adoption presque tout de suite après y avoir pensé.

Je ne pense pas qu'on puisse se dire pour ou contre le fait d'avoir des enfants ou de se faire stériliser, parce qu'à mon sens ce n'est pas un sujet d'intérêt général mais bien le sujet le plus individuel qui soit (et je n'ai pas dit égoïste).

Ca appartient à chacune et à chacun. On peut vivre très bien sans enfant, je le fais au quotidien. Si on me disait maintenant qu'un traitement marcherait à 100% sur moi, je ne le ferais pas.

Je pars du principe que les gens sont des adultes et doivent donc être traités comme tels. Si une femme ne veut pas d'enfant, si c'est son désir le plus profond, si elle sait pouvoir se réaliser dans sa vie autrement et être heureuse comme ça, elle devrait avoir le droit de choisir et même avoir le droit de se tromper, puisque c'est médicalement possible maintenant.

Je ne sais pas si ma stérilité m'a gênée dans ma vie. Sans doute un peu. Mais elle ne m'a jamais empêchée de vivre ce que je voulais vivre. je ne suis pas qu'un utérus et une paire d'ovaires, je ne suis pas qu'une femelle qui doit procréer "parce que c'est dans l'ordre des choses", je ne suis pas moins femme parce que je n'ai pas donné la vie et que je ne le souhaite pas. Je conçois que la maternité soit une expérience merveilleuse, je veux bien même qu'on me dise que je suis passée à côté de belles choses. C'est sûrement vrai. Mais j'ai vécu d'autres choses qui ont au moins autant de valeur.

Alors je veux bien revendiquer le droit à être une femme autrement que comme on la conçoit, c'est à dire en mère. non la maternité n'est pas une obligation, on n'est pas plus femme parce qu'on est mère et on n'a pas loupé sa vie si on ne l'est pas, surtout si c'est par choix.

Je ne sais pas si je réponds à la question ? ;)
35 ans 3267
Citation:

HS ON
Merci a toi
Si si tu as bien compris
HS OFF


RE HS ON

:kiss:

De rien

RE HS OFF
43 ans Sous le chant des cigales ^^ 3642
shaun-das-schaf a écrit:
POUR OU CONTRE LA STERILISATION VOLONTAIRE ?
Il y a des circonstances où elle se justifie, d'autres non, c'est au corps médical d'en décider.
Je peux comprendre les arguments des chirurgiens qui mettent des barrières et prennent des précautions.
Ca fait partie de leur travail.

shaun-das-schaf a écrit:
NORMAL OU ANORMAL DE NE PAS VOULOIR D'ENFANTS ?
Chacun fait comme il en a envie, ce n'est pas une question de normalité.
37 ans Dans un petit village dans le Sud 2273
Pour te répondre Shaun-das-schaf, je dirais que pour moi il n'y a pas de norme dans le désir ou non d'avoir un enfant.

Par contre, dans le cas de la stérilisation, je te conseillerai d'attendre encore deux ou trois ans pour te lancer. Jusqu'a mes 25ans, pour moi, avoir un enfant c'était non, hors de question et mon homme s'y était fait! Puis un jour, je ne sais pas pourquoi ni comment cela a changé mais j'en ai voulu un. Je suis maman d'un petit garçon de 11 mois aujourd"hui.

Attention hein, je ne te dis pas cela pour que tu aies des enfants! Si tu n'en veux pas, c'est ton choix et personne n'est en droit de te juger la dessus!

Je te dis juste d'attendre car la stérilisation est irréversible et si un jour tu changes d'idées, tu pourrais avoir des regrets.Je trouve que 22 ans ,c'est jeune pour faire une stérilisation et pour dire définitivement si oui ou non tu veux un enfant d'ou mon conseil ;)

Après, ma fois, je me dis que lorsque on aura fait le deuxième enfant, j'envisagerai la stérilisation qui a un côté "pratique" sans crise de ménopose trop prononcée. (oui, je pense a mes "vieux" jours :lol: ! )
B I U