MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Perdre 1 kg par mois, est ce que c'est un régime?

34 ans 3170
Coucou les filles, j'ai bien compris le concept de la ra et du fait qu'ici on est anti-régime. Mais être anti-régime ne veut pas dire anti-perte de poids, on est  
d'accord?
Je suis un peu perdu dans tout ça car si on a besoin de perdre pour sa santé ou son bien être, on ne pourra pas le dire ici?

Je parle de 1kg par mois car il me semble que c'est l'idéal pour perdre tranquillement avec une alimenation variée équilibrée, des petits plaisirs espacés en faisant du sport. Finalement le 1kg par mois ce n'est pas un régime mais de la régulation naturelle, non?

Je ne sais pas ce qu'on peut dire ou pas. Personnellement je mange santé plaisir et variées sans avoir l'impression de faire un régime, et je mange si je veux avec un peu de sport. Mon corps perd doucement mais sainement.

J'ai essayé la ra mais ce n'est pas pour moi dans le sens ou j'ai l'impression de faire un régime. Attendre d'avoir faim que le ventre gargouille s'arrêter des qu'on ne sent plus la faim, tout contrôler, ça m'a épuisé et frustré même si je sais que je peux manger ce que je veux, rien que contrôler si j'ai plus faim, je ne trouvais pas ça naturel alors que depuis que je mange sans me poser de question et bien je perds mais alors est ce que si on se permet un plaisir type chips pain au chocolat de temps en temps et par envie on est dans un régime? parce que quand j'ai dis je vais manger santé etc pour mon corps,naturellement j'ai arrêté les grignotages compulsifs etc mais ne pas grignoter est-ce que c'est être au régime? parce qu'au début c'est un peu dur de ne pas grignoter mais comme je mange à ma faim , j'ai plus le goût de grignoter, enfin avant je mangeais à ma fin mais l'arrêt du grignotage est venu avec mon envie de manger plus sainement et de faire la paix avec mon corps. Maintenant si je veux un petit pain au chocolat je ne m'interdis pas.
34 ans 3170
perdue
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Tu confonds la cause et la conséquence. Un régime, c'est une manière de se nourrir en essayant de limiter les calories. La perte de poids, c'est sa conséquence.

Tu peux perdre un kilo par mois sans faire attention, comme tu peux être à la diète draconienne et ne rien perdre, voire prendre du poids.

Ce qu'on encourage à faire, ici, c'est à ne pas se limiter. Pas par hédonisme, mais parce que se limiter, c'est se frustrer et qu'en plus, statistiquement, les kilos ont une bonne chance de revenir.

Ce qu'il faut, c'est redécouvrir ta faim, comprendre ton fonctionnement et être en phase avec toi-même, de manière à complètement arrêter les frustrations et trouver une forme de paix alimentaire.
:)
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Darlee-doo a écrit:
Tu confonds la cause et la conséquence. Un régime, c'est une manière de se nourrir en essayant de limiter les calories. La perte de poids, c'est sa conséquence possible.

Tu peux perdre un kilo par mois sans faire attention, comme tu peux être à la diète draconienne et ne rien perdre, voire prendre du poids.

Ce qu'on encourage à faire, ici, c'est à ne pas se limiter. Pas par hédonisme, mais parce que se limiter, c'est se frustrer et qu'en plus, statistiquement, les kilos ont une bonne chance de revenir.

Ce qu'il faut, c'est redécouvrir ta faim, comprendre ton fonctionnement et être en phase avec toi-même, de manière à complètement arrêter les frustrations et trouver une forme de paix alimentaire.
:)
4240
Je vais te répondre du mieux que je peux parce que la RA ne m'intéresse pas, mais je pense quand même pouvoir te répondre, déjà, non, ne pas grignoter ce n'est pas être au régime, le grignotage est (sauf cas particuliers) un petit plaisir, une gourmandise et pas quelque chose de nécessaire, ce n'est pas une privation du corps de s'en passer (sauf si ça te frustre évidemment). Quant à perdre avec la RA ça me semble assez cohérent, si tu écoutes ton corps et que tu perds du poids, c'est que ton corps est fait pour perdre un peu c'est tout, moi je ne trouve pas ça beaucoup ni alarmant une perte de 1kg par mois, les individus ont le poids qui varie c'est normal, crois moi quand je faisais des régimes c'est bien plus qu'un kilo par mois que je perdais, ça dépend de beaucoup de choses, par exemple certains mois j'ai un kilo de moins, ou de plus, ça dépend.
359
Jersey28 a écrit:
Coucou les filles, j'ai bien compris le concept de la ra et du fait qu'ici on est anti-régime. Mais être anti-régime ne veut pas dire anti-perte de poids, on est d'accord?
Je suis un peu perdu dans tout ça car si on a besoin de perdre pour sa santé ou son bien être, on ne pourra pas le dire ici?

Je parle de 1kg par mois car il me semble que c'est l'idéal pour perdre tranquillement avec une alimenation variée équilibrée, des petits plaisirs espacés en faisant du sport. Finalement le 1kg par mois ce n'est pas un régime mais de la régulation naturelle, non?

Je ne sais pas ce qu'on peut dire ou pas. Personnellement je mange santé plaisir et variées sans avoir l'impression de faire un régime, et je mange si je veux avec un peu de sport. Mon corps perd doucement mais sainement.

J'ai essayé la ra mais ce n'est pas pour moi dans le sens ou j'ai l'impression de faire un régime. Attendre d'avoir faim que le ventre gargouille s'arrêter des qu'on ne sent plus la faim, tout contrôler, ça m'a épuisé et frustré même si je sais que je peux manger ce que je veux, rien que contrôler si j'ai plus faim, je ne trouvais pas ça naturel alors que depuis que je mange sans me poser de question et bien je perds mais alors est ce que si on se permet un plaisir type chips pain au chocolat de temps en temps et par envie on est dans un régime? parce que quand j'ai dis je vais manger santé etc pour mon corps,naturellement j'ai arrêté les grignotages compulsifs etc mais ne pas grignoter est-ce que c'est être au régime? parce qu'au début c'est un peu dur de ne pas grignoter mais comme je mange à ma faim , j'ai plus le goût de grignoter, enfin avant je mangeais à ma fin mais l'arrêt du grignotage est venu avec mon envie de manger plus sainement et de faire la paix avec mon corps. Maintenant si je veux un petit pain au chocolat je ne m'interdis pas.


Être au régime, c'est s'imposer des règles qui entraînent frustration et culpabilité.
Si tu perds du poids sans frustration, sans règles strictes, sans passer ton temps à avoir faim et à t'interdire des trucs, c'est plus proche des principes de la RA ...
S
85 ans 4914
Alors pour moi, ne pas grignoter c'est quand même une forme de régime.

Par contre, moi qui étais une très grande hyperphage, j'ai passé par une phase d'alimentation type équilibrée pendant une année avant de faire la RA comme on l'entend ici.

J'étais dans une telle anarchie avec la nourriture et j'avais des problèmes de santé, donc j'ai réappris à manger en fait, j'ai regouté pleins d'aliments que je ne voulais plus toucher car ils étaient sains et je ne voulais plus les manger.

Ensuite, ma dièt qui n'est pas pour le contrôle de la nourriture, me faisait manger une plaque de chocolat par jour (j'étais pas obligée si j'en avais pas envie, mais pendant cette année là il n'y a pas eu un jour ou je n'en ai pas mangé).

En fait c'était pour me déstresser et pour pouvoir penser à autre chose qu'à la nourriture et au fait que je grossissais tout le temps et pour redescendre dans la norme mes analyses sanguines (je marche aussi pour cela).

Pendant cette année, il m'était impossible de connaitre la faim qui m'angoissait beaucoup trop, ni la satiété et de savoir que j'avais ma tablette de chocolat tous les jours me sécurisait également.

Petit à petit, j'ai commencé la RA comme décrite ici, mais tranquillement en fait, j'ai commencé à affronter ma faim, et du coup j'ai mieux senti la satiété etc..

Par périodes quand je suis moins bien et que je n'arrive plus à gérer aussi bien ma faim, mes envies ou autre, je me remet à manger de cette manière pendant un petit moment pour me déstresser et cela marche pour le moment, ensuite la faim et la RA se remette en place.

Je pense par contre que la différence c'est que j'ai fait réellement une croix sur un amaigrissement et que cela m'aide à lâcher-prise. Je suis en obésité morbide mais assez mobile pour avoir une qualité de vie qui me satisfait et je m'apprécie assez pour supporter mon reflet dans le miroir.

Quand tu parles de 1 kg par mois, pour moi, cela ressemble quand même à de la restriction cognitive, mais je ne suis pas la grande spécialiste.

Il faut trouver son équilibre dans tout cela, moi je sais que le côté de me dire je ne peux pas grignoter va déclencher chez moi au bout d'un moment des crises compulsives d'aliments que j'écarte au nom de l'équilibre alimentaire, donc je ne le fais plus.

Je préfère juste attendre d'avoir faim et de déguster cet aliment délicieux même si c'est tous les jours, au moins je sais que je le mange en conscience et pas en crise et pour moi c'est une différence immense.
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Jersey28 a écrit:

J'ai essayé la ra mais ce n'est pas pour moi dans le sens ou j'ai l'impression de faire un régime. Attendre d'avoir faim que le ventre gargouille s'arrêter des qu'on ne sent plus la faim, tout contrôler, ça m'a épuisé et frustré même si je sais que je peux manger ce que je veux, rien que contrôler si j'ai plus faim, je ne trouvais pas ça naturel alors que depuis que je mange sans me poser de question et bien je perds mais alors est ce que si on se permet un plaisir type chips pain au chocolat de temps en temps et par envie on est dans un régime?


A mon sens, le but de la RA c'est justement ça, en arriver à ne plus se poser la question de la satiété quand on mange et que cela devienne naturel.

Par définition, tout changement des habitudes alimentaires est un régime. La RA en est un, puisqu'elle est censée rééduquer alimentairement parlant.

Mais en fait, quand je te lis, j'ai l'impression que tu fais une RA : tu manges à ta faim, tu as arrêté de te culpabiliser si tu grignotes un truc (le pain au chocolat).

Cela n'engage que moi, mais je vois la RA comme un socle avec ses bases et ensuite, libre à chacun d'en prendre une ou plusieurs, en fonction de ses besoins, de ses habitudes à modifier etc.

De mon côté, avant, j'étais réglé sur le mode des 3 repas par jour. Et pis, la diététicienne RA que je voyais il y a longtemps de cela m'avait dit tout bêtement "Mais pourquoi manger le soir par exemple si vous n'avez pas faim ? Pourquoi apporter des calories à votre corps s'il n'en réclame pas ? Juste parce que c'est l'heure ? C'est un peu anti-naturel non ?"
Et oui, complètement. Après, en y réfléchissant, ben je me suis aperçu que j'avais très très peu faim le matin, très faim le midi et le soir, des fois pas du tout. Alors j'ai arrêté de culpabiliser là-dessus et j'ai écouté mon propre rythme.

Concernant le grignotage, je culpabilisais beaucoup avant (j'ouvrais un paquet neuf et je le terminais). Grâce à la diététicienne, piouf, disparue la culpabilité. Et bizarrement, je grignote beaucoup moins (je ne prends que 3-4 gâteaux du paquet), justement parce que je me l'autorise.

Donc voilà, je ne sais pas si j'ai répondu à tes questions mais j'ai envie de dire que du moment où tu ne plonges pas ton corps dans des restrictions, que tu suis tes envies, en plus tu manges équilibré, ben je vois où est le mal ;)

La perte du 1kg par mois avec la RA, cela arrive aussi. C'est vrai qu'on en parle peut-être pas ici, peut-être simplement qu'in fine, c'est pas le plus important et que le plus intéressant à long terme est de faire la paix avec l'alimentation.
359
Oui après il faut voir si ce "1kg par mois" c'est une finalité ou une conséquence ; si tu fais tout ça pour perdre du poids, avec un objectif d'1kg de perdu par mois, ça s'apparente à un régime, parce que si tu n'atteins pas ton objectif, tu vas peut-être resserrer un peu la vis pour y arriver, et donc restriction ; mais si tu fais tout ça pour ton bien-être, et qu'en plus tu perds, c'est pas pareil ...
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
_Mumu_ a écrit:

Donc voilà, je ne sais pas si j'ai répondu à tes questions mais j'ai envie de dire que du moment où tu ne plonges pas ton corps dans des restrictions, que tu suis tes envies, en plus tu manges équilibré, ben je vois PAS où est le mal ;)


(Relis toi avant de poster, Mumu ... pff)
S
85 ans 4914
Iwena a écrit:
Oui après il faut voir si ce "1kg par mois" c'est une finalité ou une conséquence ; si tu fais tout ça pour perdre du poids, avec un objectif d'1kg de perdu par mois, ça s'apparente à un régime, parce que si tu n'atteins pas ton objectif, tu vas peut-être resserrer un peu la vis pour y arriver, et donc restriction ; mais si tu fais tout ça pour ton bien-être, et qu'en plus tu perds, c'est pas pareil ...


Entièrement d'accord avec cela, tu as très bien exprimé ce que je ressentais.
34 ans 3170
Iwena a écrit:
Oui après il faut voir si ce "1kg par mois" c'est une finalité ou une conséquence ; si tu fais tout ça pour perdre du poids, avec un objectif d'1kg de perdu par mois, ça s'apparente à un régime, parce que si tu n'atteins pas ton objectif, tu vas peut-être resserrer un peu la vis pour y arriver, et donc restriction ; mais si tu fais tout ça pour ton bien-être, et qu'en plus tu perds, c'est pas pareil ...


C'est dingue vous avez apporter chacune des pistes donc je vais répondre à chacune le plus honnêtement possible.
Je ne te mens pas Lwena, j'ai besoin de manger santé car il y a eu un temps et pourtant j'avais peut être 15 20 kg de trop je me suis sentie comme étouffé et mon médecin me disait que ce n'est pas possible car une personne obèse ne peut pas respirer alors?? quand je m'allongeais, je ne fais que du 95 C et pourtant j'avais l'impression que mon corps m'oppressait puis je me suis rendue compte en en parlant avec une amie que ce n'est pas les 15kg de trop qui font ça sur mon corps mais la malbouffe et elle m'expliquait qu'un de ses amis pas en surpoids ou peu avait des problèmes irréversibles à cause de la mauvaise nourriture ( Faut dire que je mangeais mes repas et ça pouvait être mac do ou frites steak mayo etc et ensuite un dessert au chocolat ou des petits pains etc et même si je mangeais des légumes bah le fait de manger un paquet de lindtor tous les deux jours au moins, c'est hyper gras comme chocolat... Bref un besoin de manger santé et quand je me suis j'arrête de manger des bêtises pas bonne pour la santé (et là j'étais pas dans la perte de poids ou peut être inconsciemment mais vraiment pas la priorité) et donc naturellement arrêter le grignotage (saralou) mais sans m'interdire de grignoter. Je n'arrive pas à expliquer,en gros c'est tu peux en manger si tu en veux mais tu arrêtes d'en manger une tonne à chaque fois. Et petit à petit je mangeais variés santé etc mais j'ai naturellement arrêté tout ce qui est susceptible de faire du mal à mon corps, je veux dire pas par restriction , ni en me forçant mais j'avais besoin de manger mieux et en quantité non contrôlée. Disons qu'au lieu de faire un plat de pâte gruyère et poisson panées et bien je mettais 30 % de pâtes mais sans compter à la louche, avec des haricots verts ou de la salade avec des noix tomates cerises et un pavé de saumon. Donc je me régalais autant voir plus et c'était plus sain.

Je vais y arriver, tout ça pour dire que j'ai commencé à perdre, vu ce que je consommais avant, c'est normal mais en même temps je me bois mon petit cappucino.

Disons que je mange santé je fais attention mais c'est par volonté au départ et sans être frustré.

Donc oui le fait de voir que je perds sans avoir l'impression de faire des efforts et bien je me dis waouh pour une fois que tu ne perds pas 15kg par mois en ne mangeant pas (Low-s ) et bien on à qu'à se dire 1 kilo plus le sport c'est faisable et ça fera 12 kilos sur une année même si ça semble peu et bien en 1 an c'est beaucoup.

Du coup ça m'encourage à ne plus m'empiffrer mais en même temps je ne me force pas vous suivez? :roll:
34 ans 3170
pffff vous avez apporté
34 ans 3170
Darlee-doo a écrit:
Tu confonds la cause et la conséquence. Un régime, c'est une manière de se nourrir en essayant de limiter les calories. La perte de poids, c'est sa conséquence.

Tu peux perdre un kilo par mois sans faire attention, comme tu peux être à la diète draconienne et ne rien perdre, voire prendre du poids.

Ce qu'on encourage à faire, ici, c'est à ne pas se limiter. Pas par hédonisme, mais parce que se limiter, c'est se frustrer et qu'en plus, statistiquement, les kilos ont une bonne chance de revenir.

Ce qu'il faut, c'est redécouvrir ta faim, comprendre ton fonctionnement et être en phase avec toi-même, de manière à complètement arrêter les frustrations et trouver une forme de paix alimentaire.
:)


Disons que je fais la paix avec mon corps, j'essaie de lui apporter de bonnes choses et d'écouter mes envies. je ne me frustre plus si je ne finis pas le paquet de chocolat mais en même sans être forcé ça me fait du bien de voir que je me sens mieux dans mon corps et oui la perte de poids, je ne peux inconsciemment m'empêcher de la désirer. Disons qu'au départ j'ai du me forcer un peu pour arrêter les grignotages compulsifs en disant ok tu vas faire attention mais si tu veux tu peux. du coup le si tu veux tu peux m'a aidé à lâcher prise sans me dire mon dieu j'ai mangé un pain au chocolat ou je ne sais quoi et du coup le fait de ne plus culpabiliser fait que je ne suis plus dans la compulsion comme manger en excès pour calmer cette culpabilité...
34 ans 3170
Low-s a écrit:
Je vais te répondre du mieux que je peux parce que la RA ne m'intéresse pas, mais je pense quand même pouvoir te répondre, déjà, non, ne pas grignoter ce n'est pas être au régime, le grignotage est (sauf cas particuliers) un petit plaisir, une gourmandise et pas quelque chose de nécessaire, ce n'est pas une privation du corps de s'en passer (sauf si ça te frustre évidemment). Quant à perdre avec la RA ça me semble assez cohérent, si tu écoutes ton corps et que tu perds du poids, c'est que ton corps est fait pour perdre un peu c'est tout, moi je ne trouve pas ça beaucoup ni alarmant une perte de 1kg par mois, les individus ont le poids qui varie c'est normal, crois moi quand je faisais des régimes c'est bien plus qu'un kilo par mois que je perdais, ça dépend de beaucoup de choses, par exemple certains mois j'ai un kilo de moins, ou de plus, ça dépend.


La Ra ne t'interesse pas car tu n'as pas de soucis alimentaires ou encore que tu ne veux pas contrôler?
Tu as raison je ne suis pas frustrée en grignotant plus car je me sens plus en paix car avant je ne grignotais pas par plaisir mais pour me remplir ce qui est stupide et maintenant je me dis si tu veux un juliette et chocolat et bien ce n'est pas grave. Je sais qu'un régime c'est plus qu'un kilos par mois mais je me suis dis si je perds ça chaque mois je ne vais pas le sentir car je ne serai pas frustré et vu comment je mangeais avant , bah rien que les deux premières semaines ça été deux kilos sans faire de régime donc je me demandais si vouloir perdre était considéré comme être au régime...

Donc ceux qui font la ra veulent faire la paix avec la nourriture mais n'ont pas inconsciemment envie de perdre? Vous n'allez pas me dire qu'il n'y a pas ce désir inconscient? j'ai compris ce n,est pas le but premier et si on perd on perd mais le but est de se réconcilier avec la nourriture mais si tu fais la paix mais tu ne perds pas ou prends , ça ne résout pas le problème de surpoids...
B I U


Discussions liées