MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

[Article] Anneau gastrique : l'expérience de Céline

75 ans à l'intérieur de Vivelesrondes 778
Un article de Céline7777

:arrow: http://www.vivelesrondes.com/?p=321
37 ans Bruxelles 7458
:? quelle horreur!
Et bien je salue le courage de Céline qui a témoigné.
Ca pourra peut-être éviter ça à d'autres victimes potentielles...
S
50 ans Bruxelles 375
Je viens de lire l'article, j'y ai ajouté un petit commentaire. Je suis de tout coeur avec Céline et lui souhaite énormément de courage.
51 ans contre le mur, face à mon écran 3178
Moi aussi je salue le courage de Celine7777 d'avoir témoigné d'une part et de vivre ce qu'elle vit au quotidien d'autre part.
J'ai laissé un message à la suite de son témoignage.
Ce médecin devrait être rayé de l'ordre des médecins. Qui sait combien de victimes il va encore faire?
Jusqu'où peut t'on aller pour exploiter le détresse des gens?

Je sais que les opérations ne se passent toujours pas aussi mal, je sais que dans de nombreux cas, l'opération est un succès.
Mais je crois savoir aussi que même dans le cas d'opérations réussies, le taux d'échec est de 30%.
Un énorme travail sur soi est à faire, et l'anneau ne résoud pas tout.
Je souhaite bon courage à celles qui souhaitent se faire opérer et j'espère qu'elles sont suivies par une équipe médicale compétente et attentive.

Je sais qu'il est désagréable de s'entendre dire qu'il y a d'autres alternatives, mais Mesdames, dites-vous que si on vous demande d'envisager ces autres alternatives, ce n'est pas parceque l'on veut vous maintenir la tête sous l'eau, c'est uniquement parceque cette opération n'est pas bénigne.

Bon courage à vous toutes et Céline, Merci encore pour ce témoignage. Et surtout, donne-nous de tes nouvelles.
46 ans Wizernes 2630
merci pour ce temoignage Celine..je suis totalement effarée de la reaction de ton chrirugien..je crois qu'il fait son metier par soucis d'argent et non pour le bien etre des personnes en detresse...
j'espères que tout se passera bien pour toi pleins de courage
13610
....

Merci bcp pour ce temoignage... il m'a profondément touchée, je te trouve très courageuse...
P
43 ans 1611
Difficile de dire quoique ce soit, Celine, juste te donner tout notre soutien. Mais je pense juste a une chose, comme te l'a dit Dee je crois... ne serait-il mieux de chercher patiemment un chirurgien competent et ethique (ça existe heureusement) pour qu'il t'aide a te debarasser d'une fois pour toutes de cet anneau qui t'a fait autant de mal? Je ne sais pas si avec lui partiront toutes les douleurs et les sequelles qu'il t'a cause, mais au moins ton corps (et ton moral) pourront le laisser derriere et passer a autre chose. Quoique tu decides de faire, on est de tout coeur avec toi.
56 ans 91 25732
Et quand on pense que ce mec a fait le serment d'Hippocrate ! Le serment de gonfler son compte en banque sur la détresse des gens, oui ! :x
Bravo à Céline d'avoir témoigné, c'est très courageux de sa part.
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
bon courage Celine pour la suite

moi aussi je suis tres choquée par l'attitude du chirurgien, il devrait etre interdis d'exercer avec ton temoignage

bisous
44 ans polynésie française 1807
quel temoignage!!! :(
Celine,j'avais deja compris à travers tes posts,que ca n'avait pas ete une partie de plaisirs,mais là j'ai des frissons qui me parcourent.....Brrrr...
Est ce que ce chirurgien exerce encore??As tu fait une action en justice??
Je te trouve bien courageuse.
39 ans Oise(60) 816
Ce temoignage m a bouleversé et j espere qu il fera reflechir certaine femme! C est horrible ce que fait cet homme il profite de la faiblesse des autres...
Je te souhaite pleins de courage Celine meme si jusqu ici tu n en a pas manqué et je te fais pleins de bisous!
M
48 ans troyes 175
sans aucun commentaire de ma part ne sera ecrits ici car ce recit etait trop horrible ....bonne chance a toi chere celine
40 ans Amsterdam 546
Je vais donc vous donner de mes nouvelles, et apporter quelques reponses a cretaines questions.

Temoigner ne demande pas beaucoup de courage, cela demande juste de prendre le temps de considerer la situation et accepter la realite quelle qu'elle soit.

J'ai compris mes erreurs du passe, j'ai compris pourquoi je me suis faite poser l'anneau, et j'ai realise beaucoup de choses.

Ecrire ce temoignage a ete tres liberateur pour moi.

Je dois expliquer plusieurs choses ici:

- je vis en Hollande, et en Hollande, l'anneau gastrique n'est pas du tout apprecie ou plebiscite par les medecins.(C'est tout le contraire).

J'ai contacte mon medecin et l'hopital pres de chez moi l'an dernier, et le systeme hollandais est extremement laborieux:j'ai du y retourner 5 fois avant de pouvoir voir un chirurgien.

Quand je l'ai vu, et qu'il a commence a toucher ma chambre d'injection...j'ai pris peur. Je lui ai dit de ne pas me toucher.
Je n'y suis jamais retournee.

Je suis clairement traumatisee par le chirurgien qui m'a operee, et c'est la que je trouve bien ironique le fait que vous disiez que je suis courageuse, parceque je ne le suis pas... J'ai peur de retourner a l'hopital, et je n'arrive pas a me lancer pour me faire enlever l'anneau.

Pourtant je le veux vraiment, et je soufre enormement, mais la peur est plus forte.

C'est la meme chose pour ce qui est de poursuivre le medecin en justice.
Je suis originaire de Toulouse, j'ai ete operee a Toulouse, et ce chirurgien est connu par la moitie de la ville: il enseigne aussi a la faculte de medecine, et certain medecins ne jurent que par lui.

Quand je suis retournee aux Urgences de l'hopital de la ville (pas la clinique ou j'avais ete operee), j'ai parle a un jeune chirurgien qui m'a dit que ce n'etait pas possible, que ce docteur ne ferait jamais une chose pareille...je lui ai demande si il croyait que je mentais ou quoi...il m'a dit non...mais bon, il etait cense me planifier des examens pour une operation dans les 2 semaines qui suivaient, mais je n'ai jamais plus entendu parler de lui.

(Evidement c'est tellement facile de se dire:" la pauvre obese, elle est dephasee, fragile psychologiquement, elle dit n'importe quoi")


Donc, que faire?
Quand la moitie de la ville dit que c'est un excellent chirurgien, et que l'autre moitie me raconte les pires horreurs a son sujet...

Evidement, les chirurgiens supportent ce docteur, et les infirmieres racontent ce qu'elles voient: les faits.

Malheureusement pour moi, je ne suis qu'une pauvre fille, et pas un chirurgien repute de toulouse.

Mon temoignage ne pesera en rien dans la balance, et tout le procede juridique ne m'apportera que stress et douleur supplementaire.

Je me suis faite operer, je pesais 107 kilos.

Je ne me suis pas pesee depuis un bon bout de temps, mais je sais bien que je pese dans les 120 kilos maintenant.
Je n'avais jamais ete aussi grosse de toute ma vie...
Et arriver a ce poids est tres dur pour moi.

Quand je pense que je me plaignais alors que je ne pesais que 100 kilos!

Bref voila ou j'en suis.

Maintenant, je me lance pour voir un Psy, parler a mon docteur, relancer la procedure avec l'hopital, et me mettre au sport petit a petit.

Je vous tiendrai au courant de mes progres regulierement, et merci pour votre soutien.

Celine
51 ans contre le mur, face à mon écran 3178
C'est vrai que le corps médical fait bloc, mais sans te lancer dans une procédure judiciaire longue et fastidieuse, je te conseillerai ceci :
:arrow: Tu reprends ton témoignage tel que tu l'as partagé avec nous.
:arrow: Tu y rajoutes les dates, les noms des intervenants (notamment celui du chirurgien).
:arrow: Tu te fais prendre en photo (un polaroïd est largement suffisant), par ton chéri. L'objectif de la photo est de montrer que la chambre d'injection fait une bosse anormale
:arrow: Tu réunis, tous les documents que tu as reçus ou que l'on t'a remis depuis le jour de l'intervention jusqu'à aujourd'hui.
:arrow: Tu prends une grande enveloppe Kraft et tu envoies le tout au : Conseil National de L'ordre des Médecins. Je dis bien National hein pas régional. Car comme tu le sais déjà, ton médecin doit avoir de nombreux appuis localement.
Tu trouveras leur adresse postale en allant sur ce site

Pourquoi faire une telle démarche? Tout simplement parceque cette "bavure" ne doit pas rester impunie. Que le conseil de l'ordre décide après de classer l'affaire dans la rubriques "accidents" et ne souhaite pas le radier soit. Mais les connaissant, ils ne se sentiront pas de te laisser ainsi.
Aussi, je ne serais pas étonnée que suite à ton témoignage, tu sois prise en charge psychologiquement et physiquement car c'est un des leurs qui a commis la boulaga.
Comme tu le sais, l'Obésité est un enjeu national... bla bla bla.
Eh bien toi tu as tout fait comme ils ont dit. Tu t'es prise en mains et tout et tout. Résultats : Tu n'es plus qu'un puits de souffrance.

Ne baisse pas les bras, tous les médecins ne sont pas des bourreaux. Et tous ne vont pas te triturer à froid...
Avant de jeter l'éponge, essaie au moins de faire cette dernière action.
Ce n'est pas demander l'aumône, c'est demander à qqun qui a reçu un chèque de 250 euros de dessous de table (sans compter tout le reste que tu as payé) de prendre ses responsabilités.
Si tu peux d'ailleurs retrouver une trace de ce chèque. Te gêne pas.

Et surtout Céline, si tu te décides à la faire, n'écoute pas ceux de ton entourage qui te diront (pour te protéger) : Mais t'as aucune chance ma pauvre Céline, c'est le pot de fer contre le pot de terre...
Pense à ceci : L'entourage des "recalculés" leur a dit exactement la même chose, pourtant, ils se sont levés et ils ont porté plainte contre l'Etat. Je n'ai pas besoin de te rappeler ce que l'Etat a décidé par la suite.
Elections ou pas, on ne peut pas tondre un oeuf. Donc si le gouvernement a décidé de faire machine arrière, c'est qu'ils ont bien senti qu'ils avaient dépassé les bornes des limites.
Et ce cher baron Ernest qui se dit très satisfait de cette nouvelle mesure....
Qu'est-ce qu'on se marre.....

Courage ma grande et je le répète, tu as été très courageuse de nous faire partager cette expérience douloureuse.
Pour ce qui est de la peur de l'opération, je réagirais exactement comme toi et j'aurai les mêmes peurs que toi.
Mais après, il faut que tu te dises que ce goret sirote des daïquiris au bord de sa piscine pendant que tu souffres le martyr.
Il faudrait au moins rétablir la balance. Sans mauvais jeu de mots.
M
38 ans 3727
Je suis "on ne peut plus" d'accord avec Dee, si on veut que les choses bougent, il faut agir quand on le peut (même si c'est dur et je le comprends)...

Ce type peut pas s'en sortir comme ça, mais toi si céline... ;)

Bon courage à toi (et hésites pas à demander conseil à Dee :-p ... ou à d'autres - qui te soutiennent bien évidemment)...
B I U