MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

"Ne plus laisser se laisser marché sur les pieds"

94 ans Au fin fond du Pérou 297
Oui tout est dans le titre.

Comment s'affirmer et ne plus se laisser marché sur les pieds?
Jusqu'à encore il y a une semaine, je me disais que j'étais trop gentille avec  
les autres et qu'ils profitaient :evil:
Je me disais que ne n'avais pas de caractère en fait non! J'ai une personnalité, du caractère , mais je ne m'affirme pas! Et ça bouffe mon quotidien :evil: le manque de confiance en soi joue t-il là dedans?

Et vous vos témoignages?
29 ans 43
Peut-être que le problème ne vient pas de toi, mais de tes fréquentations ?

Je veux dire, avec qui ressent tu ça ? Des amis, ou même ta famille, etc ?

Il n'y a rien de mauvais a être gentille et généreuse, le problème c'est de ne pas traîner avec les mauvaises personnes.

Mis à part, est-ce que tu parle plus de quelque chose du style : (Bon, je vais exagérer pour imager); si quelqu'un t'embête, est-ce que tu as envie de l'envoyer chier et de lui dire, mais que tu te retiens de le dire, ou tu n'y pense même pas ?


Je sais pas si tout est clair, mais j'aurais essayer! ^^
94 ans Au fin fond du Pérou 297
Mais fréquentations? Je ne sais pas!
Je ressens çà en particulier avec mes collègues de travail ainsi que les gens que je croise dans ma vie. Oui c'est clair il n'y a rien de mauvais à être gentille.
Non ce n'ai pas dans le genre si quelqu'un m'embête et que j'ai envie de l'envoyer chier je sais très bien le faire :twisted: mais par exemple oser dire non :roll:
dire ce que je pense là franchise quoi! Ne pas avoir cette crainte où peur? De dire les choses tels quelles.
EX au travail je dis oui à tout n'ose rien dire du tout.
29 ans 43
Je vois.

Tu pense que dire non peut t'apporter quelque chose de mauvais ? Genre une mauvaise réputation, ou que les gens se distancie de toi ?

Tu ne dis jamais non, jamais jamais, ou tu dis oui a tout mais seulement pour des broutilles ?
S
31 ans 3465
C'est simple, quand quelqu'un te demande quelque chose, avant de répondre instinctivement "oui", prends un temps de réflexion et demande-toi à toi-même, si tu as envie de le faire ou non. Si tu n'en as pas envie, tu dis que tu n'as pas envie. Ou tout bêtement "non"...

Les gens ne peuvent pas t'en vouloir parce que tu refuses une sorties que tu n'as pas envie de faire, ou parce que tu n'as pas envie de leur rendre service, pour x ou y raison. Ils te demandent... Mais toi tu es LIBRE de ta réponse, sans conséquence. Le seul truc qui peut se répercuter éventuellement, c'est que si tu dis systématiquement non à quelqu'un, peut importe pour quelle requête, le jour où toi tu lui demanderas quelque chose, peut-être que la personne te répondra non aussi. C'est la seule chose que tu risques.

Quant à être plus cash... La franchise n'est pas forcément qu'une qualité. Moi qui ait tendance à dire tout ce qui me passe par la tête, comme ça me passe dans la tête ( donc aussi délicatement qu'un babouin, souvent ), ben je ne me fais pas que des amis. Je sais plus qui a dit que la franchise ne consiste pas à dire tout ce que l'on pense, mais à penser tout ce que l'on dit.
33 ans 625
j ai exactement le mm pb que toi en ce moment meme ..; enfin depuis des années ( voir ma naissance lol )!

Deja la grande question : est ce que tes amis sont vraiment tes amis ou sont il ami avec toi pr les benefices qu ils en tirent ?

Moi j ai repondu a cette question a la fin du lycée ( donc ca fait pas 20 ans lol ) et je dois dire que ma liste ( s il y en avait eu une ) d ami et passer d une bonne vingtaine a seulement 5 ! Bizarrement ... ca ne m a rien fait du tout ! enfin si qd mm ca fait un tit pansement au coeur mais a part ca j etais ravie d avoir fait le " menage " dans ma vie, tellement contente d avoir seulement des gens qui m aime pr moi autour de moi que j etais aux anges !

Ensuite, ne te renie pas toi meme ! ca sert a rien ! t es une gentille il faut autant que tu apprennes a l accepter que le reste ! c est un fait !!! TU ES GENTILLE !
je le suis aussi, et ca depuis toujours aussi ! mais maintenant je sais envers qui je peux etre gentille ( je te rassure ma liste de 5 personnes a bcp augmenter :) et maintenant j ai une douzaine de vrais amis sur lesquels je peux compter quelque soit l heure, le pb ou l endroit ! ) donc je suis gentille envers eux comme je l ai tjrs etait, parce que c est moi et parce que " oui " qqpart il m apprecie pour ca mais pas que ...

Et pour les personnes que je ne connais pas trop mais qui entre et sorte de ma vie pour des raisons diverses et variés et bien ... j ai appris ( vi comme on apprend le reste ) a donner moins ! Pas a ne plus donner, mais a donner MOINS ! disons que ce que je leur donne, ne me fera jamais defaut si c est a perte que je l ai fait ! certaines personnes m ont rendu encore plus que ce que je leur avait donné, d autre se sont fait la malle ! et alors ?

Tu ne pourras jamais vraiment changer et puis alors ? je suis ravie de savoir que dans le monde il y a des gens comme moi, comme toi, qui sont gentil, pr rendre ce monde de fou un peu meilleur !

Nous sommes un cadeau pas une punition :p

Alors voilà ! reviens aux soucres, voit qui sont tes amis, et ceux qui le sont, continue d etre gentille parce que c est un bonheur pour eux de t avoir dans leurs vies ! et pour ceux que tu ne connais pas et que tu apprends a connaitre, donne leur ... mais pas trop ! juste de quoi rassasié ton envie de faire le bonheur des autres ;)
S
31 ans 3465
Juste un détail quand même... Oser dire " non " n'est pas un signe de méchanceté. Je ne vois pas pourquoi on ne serait pas gentil, quand on ne fait pas, ce qu'on n'a pas envie de faire.
33 ans 625
Totalemebt d accord, savoir dire non c est savoir se proteger et il ne faut jamais culpabiliser de se proteger ! c est necessaire, personne ne le fera mieux que toi !
34 ans 3170
Je te conseille de regarder le film Vilaine...

La fille en question ne dit jamais non et on abuse d'elle jusqu'à la fois de trop et elle change totalement en envoyant bouler son entourage et le travail mais ça elle va l'apprendre doucement...

C'est fait sur l'humour et en même temps criant de vérité..

Perso, je pense que l'affirmation de soi et le fait de dire non tient beaucoup de notre personnalité.. J'ai aucune difficulté à envoyer sur les roses et si j'avais été timide ou autre je ne sais pas si c'est possible...
48 ans 35 10308
Chantillyfraise a écrit:
Perso, je pense que l'affirmation de soi et le fait de dire non tient beaucoup de notre personnalité.. J'ai aucune difficulté à envoyer sur les roses et si j'avais été timide ou autre je ne sais pas si c'est possible...

Je suis d'accord que ça dépend de la personnalité, mais aussi on peut très bien ne pas toujours dire oui et s'affirmer sans "envoyer sur les roses" comme tu dis! ;) Même si on n'est pas capable de s'affirmer comme tu le fais, je rejoins Sibell sur le fait que dire non ce n'est pas forcément passer pour un méchant. D'ailleurs, si on dit oui tout le temps, on ne passe pas pour un gentil, on passe pour une bonne poire. Je pense que les gens ont plus de respect pour quelqu'un qui sait dire non de temps en temps que pour quelqu'un qui dit toujours oui.

(PS totalement HS : sirenza est-ce que tu peux éviter de changer la couleur de ton texte parce que ce rose clair je trouve ça difficile à lire, en particulier sur le fond le plus foncé).
41 ans 2032
Ah, Vilaine, c'était très bon ce film. Ca m'a donné envie de donner des coups de pieds au culs des gens :)

Manque de bol, je suis la reine des poires. Celle qui arrive au taf une heure avant et repart une heure après, celle qui passe des tickets resto' à la commerciale qui est en manque, alors qu'elle gagne 6 fois mon salaire (ma collègue a failli me zigouiller sur ce coup là), celle qui propose de prendre des CP pour couvrir un arrêt maladie...
Celle qui se laisse quasiment insulter, chez moi, par une soi disant amie qui en plus s'invite pour la nuit.

Trop bonne, trop conne.

N'ayant aucune confiance en moi j'évite la confrontation le plus possible, donc ça finit par dire "amen" à tout et n'importe quoi/qui.

Des fois c'est juste par envie de rendre service, d'autres parce que j'éprouve toujours le besoin de "compenser" les gens (ils doivent passer du temps avec moi, je dois donc faire en sorte que ça "vaille le coup" pour eux), d'autres fois j'ai juste peur de me prendre une sale réflexion et de ne pas pouvoir l'encaisser.
34 ans 359
Je me retrouve dans vos différents témoignages mais... je me soigne.

J'ai longtemps eu du mal à dire non de peur d'être rejetée, j'ai toujours été celle à qui on demandait des services parce qu'on savait qu'elle ne dirait pas non alors que la réciproque n'était pas forcément vraie.

Mais avec le temps, je m'affirme un peu plus. Je suis une personne douce et gentille, assez serviable, mais faut pas pousser. Si à un moment donné je sens que la demande qu'on me fait est intéressée, je dis non, de plus en plus souvent.
Si je sais que le service que je vais rendre ne me sera pas rendu ni reconnu, je dis non de plus en plus souvent.

Aujourd'hui, il m'arrive de plus en plus rarement d'accepter une chose qui ne me convient pas, même si je mets toujours un certain temps à agir (ce qui fait que du coup, la personne en face ne me reconnaît pas au moment où je dis non et m'accuse de ne pas pouvoir "compter sur moi").

Récemment, j'ai coupé les ponts avec une amie avec qui j'avais pourtant une relation de confidence et d'amitié assez particulière. Mais à force d'être la seule à faire des efforts pour qu'on se voie et de ne la voir que lorsqu'elle allait mal (alors que moi je pouvais toujours courir pour qu'on se voie ou qu'elle me relance, que j'aille mal ou pas), j'ai fini par comprendre que cette amitié était à sens unique et qu'elle n'en valait pas la peine. Je n'ai même pas pris la peine de lui envoyer un message, je l'ai littéralement rayée de ma vie et le temps m'a donné raison puisqu'elle n'est jamais revenue me demander de mes nouvelles...
34 ans 3170
Kwikie a écrit:
Ah, Vilaine, c'était très bon ce film. Ca m'a donné envie de donner des coups de pieds au culs des gens :)

Manque de bol, je suis la reine des poires. Celle qui arrive au taf une heure avant et repart une heure après, celle qui passe des tickets resto' à la commerciale qui est en manque, alors qu'elle gagne 6 fois mon salaire (ma collègue a failli me zigouiller sur ce coup là), celle qui propose de prendre des CP pour couvrir un arrêt maladie...
Celle qui se laisse quasiment insulter, chez moi, par une soi disant amie qui en plus s'invite pour la nuit.

Trop bonne, trop conne.

N'ayant aucune confiance en moi j'évite la confrontation le plus possible, donc ça finit par dire "amen" à tout et n'importe quoi/qui.

Des fois c'est juste par envie de rendre service, d'autres parce que j'éprouve toujours le besoin de "compenser" les gens (ils doivent passer du temps avec moi, je dois donc faire en sorte que ça "vaille le coup" pour eux), d'autres fois j'ai juste peur de me prendre une sale réflexion et de ne pas pouvoir l'encaisser.


Kwikie je n'ai pas vraiment de conseil à donner mais ce que tu dis me touche... Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire mais j'avais commencé par rayer de ma vie toutes les personnes qui me causaient des ennuis pour rien (tu sais celle qui te rabaisse l'air de rien et ne comprend pas(fait mine de ne pas comprendre) le jour ou tu coupes enfin les ponts). C'est simple, je le disais avec les mots : Je préfère ne pas continuer notre amitié car je ne m'y retrouve pas simplement et je préfère le dire simplement que d'arrêter de te parler d'un coup. Les personnes ont souvent l'air sur les fesses, de ne pas comprendre mais ola que ma vie a changé depuis ce jour ! Le ménage dans sa vie et garder juste les bonnes personnes, il n'y a que ça de vrai. Ensuite quand tu dis que tu compenses, ça me fait de la peine car même si tu n'as pas confiance en toi, tu comprends que si une personne passe du temps ou veut passer du temps avec toi, c'est pour ta compagnie et si franchement il faut que tu lui paies un repas etc pour qu'elle reste (c'est un exemple) mais ce n'est plus de l'amitié, mais du profit... et honnêtement tu ne trouves pas que c'est plus simple de ne rien donner à part son amitié, ce que je trouve déjà énorme et au moins être certain que la personne reste pour toi? Je pense et même si sur le coup tu peux être blessée qu'il vaut mieux que tu perdes certaines personnes maintenant car elle voit que tu ne lui apportes plus rien (on ne parle pas de l'amitié) que d'être un jour malade sur un lit d’hôpital pour x raison et te rendre compte que personne n'est là pour toi, Oh mon dieu là c'est douloureux... Bref je ne sais pas quoi te dire à part qu'à travers tes écrits, tu sembles intéressante et intelligente (et dieu que je suis avare en compliments) et que tu n'as pas besoin de ces idiots dans ta vie pour être heureuse. Moi je suis une princesse et oui j'ai des tas de qualités et défauts mais les gens qui trouvent des prétextes pour ne pas me voir et ceux qui profitent c'est next, je ne garde que le caviar en amitié et mieux vaut un ami sincère ou pas d'amis que plein de personnes sans interêt... D'ailleurs, il vaut mieux aller au ciné seul qu'avec ce genre de personne. Ton amie je lui aurais dis d'apprendre le savoir-vivre et que les insultes c'est non car le respect c'est dans les deux sens et que tu arrêtes tout lien et je l'aurais mise à la porte. Puis quoi encore d'autres insultes??? bah tu lui dis que tu vas appeler la police, ça va la calmer et pardon ou pas tu ne la revois plus, c'est fini, :evil:

Bref, j'ai fais un pavé mais ça m’énerve profondément de voir ça de nos jours. Je finis simplement par ne fais pas de quelqu'un une priorité quand pour elle tu n'es qu'une option. Haut les cœurs, on prend confiance en soi, on voit la vraie valeur qu'on a, dépression ou pas, on reste un être humain et une partie de toi le sait très bien au fond... Ecoute juste cette partie. :kiss:
41 ans 2032
Très bon conseil, Chantillyfraise :)

J'ai réussi à bazarder cette "amitié" il y a deux mois, mais l'incident datait de plusieurs mois avant ça. C'est dommage car c'était une belle amitié fut un temps, mais j'ai fini par prendre la place de souffre douleur pour elle et à un moment y'en a marre.
Qu'elle me classe donc parmi tous ces "gens", elle qui passait son temps à dire qu'elle "aimait pas les gens"... elle ne me manque pas. Ou du moins, la personne qu'elle est devenue ne me manque pas.

Après, y'a pas grand monde dans ma vie, et si je rayais tous ceux qui m'ont heurtée à un moment où à un autre, je serais complètement seule - testé pendant des années, et pas question d'y retourner.
94 ans Au fin fond du Pérou 297
@sirenza: Oui mes ami(es) sont mes vrais amis heureusement j'ai fais le tri depuis un bon moment.

@Chantillyfraise: Je l'ai pas encore vu mais je compte bien le regardais.
B I U