MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les hommes d'un soir...

S
38 ans 284
Voilà un petit constat: ces derniers temps, ayant beaucoup souffert d'une rupture, je ne cherche plus à aimer...
Je me contente de coucher avec des hommes que je ne veux surtout  
pas revoir... un plan d'un soir en quelque sorte...

Dès qu'un homme cherche à me revoir, je panique, deviens odieuse et ne répond plus...

Je ne me suis jamais aussi sentie mal dans ma peau ( surtout l'été )et pourtant je ne me suis jamais autant montré, mis de robe...
Le paradoxe que je n'explique pas.
Et je ne souhaite pas mincir...pour autant.

Je me mets parfois, souvent en danger, ce ne sont pas les meilleurs que je ramène chez moi, c'est aussi dégradant parfois,souvent, car une fois la "partie" finie, j'ai toujours droit à la petite phrase qui tue :" tu as de la chance de te taper un beau mec comme moi, ça doit pas t'arriver tous les jours, hein...", si tu savais mon gars...aller oust toi!

Je fais des constats, car avant celui qui m'a quitté, je n'avais pas connu d'autres hommes, et oui, je me rends compte qu'ils n'assument pas d'être avec une grosse " pourquoi tu marches 5 mètres devant moi ? ah c'est parce que tu marches plus vite, ok", prends moi pour une c...e. :roll:

Je cherche à comprendre, qui je peux séduire, comment je me comporte, me connaitre aussi, mes limites ( que je connais pas), une amie m'a dit "si tu étais plus mince, tu aurais le choix de tes amants !", c'est vrai je ne séduis pas qui je veux...

Pourquoi ce post, j'aimerais qu'on me donne des expériences vécues, votre avis, pour comprendre pourquoi je vis cela.
Il parait que toutes les femmes vivent cela un moment dans leurs vies, mais c'est aux femmes rondes que je m'adresse, car on peut me dire ce que l'on veut, ce n'est pas pareil pour toutes les femmes.

merçi d'avance pour vos réponses, et bises à tous.
S
41 ans sur le chemin... 1248
Plein de choses se dégagent de ton post, je ne pourrais pas répondre à toutes, car je n'ai pas d'expériences dans tout !lol
Je réponds juste sur ce que j'ai traversé et qui me semble similaire à toi.

les hommes d'un soir, j'en ai pas mal eu, et au final, si je fais le bilan, ils sont plus nombreux que mes histoires sérieuses....

Je me l'explique de plusieurs façons:
- plus facile de rencontrer pour un soir que pour du long terme: contexte
- certains hommes sont même dans cette optique (comme les femmes): tendance d'une société qui consomme et ne s'attache plus? peur de l'engagement sentimental? social
- mauvaise estime de moi + peur de m'engager aussi, alors que très fleur bleue: personnel

En résumé, pour moi ça vient de trois facteurs: contexte, social et personnel.

Pour autant, mes hommes d'un soir m'ont toujours plutôt flattée que dénigrée. (ça me gêne de le dire tellement je ne comprends pas pourquoi, mais bon...)

En même temps, si je réfléchis bien, depuis que je suis obèse, je n'ai pas eu de relations sérieuses, je ne suis pas la copine officielle de quelqu'un depuis 10 ans environs.

Bon, en fait, je devrais pas répondre, ça me mine! :lol: :?

après, je me dis aussi qu'il y a le hasard, et que cela ne se force pas. On est prêt ou pas, on a envie ou pas.
J'arrête de vouloir contrôler et essaie de prendre ce que la vie m'offre. Après j'avoue que vu mon âge, je commence à me poser des questions, notamment pour le projet de vie familiale, de mère...

désolée de ne pas t'avoir aidée plus concrètement, j'espère que mon histoire te servira quand-même
36 ans 95
Dit toi que les hommes on egalement des fois vecu ceci je m'explique.

Tout comme toi a force d'etre decu etc... bah tu va voir a droite a gauche et des fois meme quand une fille super agreable gentille etc....cherche a te revoir et ben tu ignore et apres ben je m'en suis mordu les doigts tout simplement .

Je pense que un jour tu aura le declic qui fera que tu arrivera a retrouver l'envie de te poser.
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Beh, en fait, tu réponds toute seule à ta question "pourquoi je vis cela"
Citation:
ces derniers temps, ayant beaucoup souffert d'une rupture, je ne cherche plus à aimer...
Je me contente de coucher avec des hommes que je ne veux surtout pas revoir... un plan d'un soir en quelque sorte...


Citation:
Je ne me suis jamais aussi sentie mal dans ma peau ( surtout l'été )et pourtant je ne me suis jamais autant montré, mis de robe...


Vivant à peu près ce mode de vie depuis 5 ans, je me retrouve pas mal dans ce que tu écris.

Et selon ce qui se dégage de ton post, je lis 2 explications : parce que tu as souffert et que tu te sens mal dans ta peau, tu te venges à deux titres : vis-à-vis des hommes en étant odieuse avec eux s'ils ont le malheur de te rappeler mais en les séduisant en étant féminine et vis-à-vis de toi même en attirant des jeunes hommes irrespectueux avec toi, comme pour te prouver que que oui, tu es mal dans ta peau, mais y'a de quoi ...

J'ai toujours pensé qu'il y avait 2 manières de vivre ce genre de relation : de manière décomplexée pour celles et ceux pour qui le célibat est un choix de vie assumé et qui sont très bien seuls ou de manière "décompensatoire" qui est en fait la traduction d'une blessure intérieure.


Après, concernant femmes rondes ou pas, je ne pense pas que le poids ait un lien avec les personnes que l'on attire. En revanche, ce qu'on dégage, ce qu'on veut montrer, attirera certaines personnes et pas d'autres.
Bizarrement (en fait, pas si bizarre que ça), quand on ne s'aime pas, on attire des hommes qui vont faire en sorte de bien entretenir ce sentiment ...
Bref, c'est une question d'esprit plus que de physique quoi.

Et puis, je vais te dire, j'ai eu un amant beau comme un Dieu, vraiment : bodybuildé, tatoué, taillé comme un Dieu grec, un visage parfait. Et au fur et à mesure des mois de notre relation câline, j'ai ouvert les yeux : sa beauté était fade car derrière, c'était creux. Ce qui l'intéressait c'était lui et lui seul.


Bref, prends le temps de TE réapprivoiser à nouveau, de savoir ce que tu aimes, ce que tu n'aimes pas, qui tu es. Et petit à petit, je suis sûre que tu finiras par avoir des amants qui te respecteront pour au final croiser la route d'un nouveau chéri ;)

Pouah, faire de la psychologie à 2 balles à 16h, c'est beau :lol:
O
51 ans 388
Salut.

Je ne vais pas répondre au nom de tous les hommes (oui, ça m'arrive ;)) mais on (donc, j'ai et d'autres, mais pas tous) a des attirances qui ne sont que purement physiques envers certaines femmes.
Qui pourquoi comment ? Il y a plusieurs facteurs, comme une femme qui n'est pas farouche et qui couche facilement. Pourquoi se priver d'un plaisir quand il se présente ?
Tu dis que les hommes n'assument pas d'être avec une grosse (je cite). C'est vrai mais ça n'est qu'un aspect physique parmi d'autres. Si je suis bien renseigné (faudra rectifier si besoin) les femmes assument parfaitement les hommes qu'elles rencontrent. Vous pouvez vous lancer dans un plan d'un soir par pure envie et <jeter> le mec juste après pour bien des raisons mais jamais parce que physiquement vous en auriez honte. Pour une partie des hommes c'est différent. C'est toujours cette attirance sexuelle qui prévaut parfois et je suis conscient que ça n'est pas une conduite d'homme bien comme il faut mais c'est ainsi.
C'est pourquoi finalement le nombre d'hommes ou de femmes qu'on a connu ça ne veut pas dire grand chose si on n'est pas réellement maître de ses choix. Mais ta copine a quand même la réplique facile car la difficulté de la séduction n'a rien à voir avec le volume et le poids d'une femme. Une toute mince toute moche qu'on ne regarde pas ne séduira pas d'un geste de la main.

Qui tu peux séduire j'en sais rien. Mais si tu rencontres des hommes dans des endroits où les hommes espèrent rencontrer des femmes juste pour coucher, tu rencontreras uniquement des hommes qui ne veulent que coucher.
Et pis fais gaffe à ta réputation. Une femme qui ramène pas mal d'hommes chez elle est vite cataloguée et ça serait dommage de risquer de faire fuir un homme vraiment bien qui n'aura pas juste envie te sauter, quand tu le rencontreras.
46
Sache que grâce à toi, certains hommes pourront réaliser leur fantasme, en quelque sorte, tu les aura dépucelé, tu peux en être fière si t'es bien avec ça.
Tant que ce n'est pas fait dans une phase d'autodestruction et que tu le fais vraiment par plaisir ( non parce que j'en ai connu beaucoup des filles qui "donnaient" leur corps quand elles étaient en pleine dépression, elles regrettaient après ) , faut vraiment que ce soir en accord avec toi même.

Au fait, tu me rappelles quand ? :o
Les 2 classiques :
Une envie de séduire à tout prix car tu manque d assurance en toi et tu veux te prouver que ...
Une envie de te dégrader voir une envie de suicide virtuel d au moins une partie de toi .

Je penche pour la 1er car dans le cas de la 2ème ça se traduit souvent par des 'orgies' mais tu ne les cite pas.

Dans les 2 cas consulte si ça te fais souffrire, sinon profite si ça te plais.
S
38 ans 284
Merci beaucoup pour vos réponses.
Merci aux hommes pour vos contributions aussi, j'en ai besoin...

Quand j'ai écrit ce topic, pour moi , ce n'est pas de faire l'étalage de ma "vie "sexuelle, mais j'aurais aimé lire quelque chose comme cela quand ça a commencé pour moi.

En tout, j'ai connu mon Homme, et je n'ai eu que 4 plans d'un soir. 4, c'est rien, mais dans ma vie, c'est un tsunami.

Alors oui, au début, je disais oui à n'importe qui, et je pense que les 3 premiers ont réalisé leurs fantasmes de coucher avec une grosse, ils ne savaient pas comment s'y prendre, aucune caresse, aucune attention, des commentaires désobligeants...c'était navrant à chaque fois.

mais je n'ai connu autre chose, et mon estime à zéro et moins, tout ça était normal, et je me suis surtout rendue compte que je ne disais pas non...

Et un homme , un méditerranéen, le dernier, qui a été gentil, a éteint la lumière, quelques rares mots doux, je me suis sentie bien, j'ai eu un peu de plaisir, pas d'orgasme ( un quoi ?!...) , mais du plaisir à être avec lui.

Il m'a supplié d'aller sous la douche avec lui, moi :shock: , j'ai fini par céder, pour faire plaisir, on ne se refait pas, et là, il m'a pétrit sous la douche, comme un boulanger!
J'ai halluciné, morte de honte :oops: , et , en fait , il m'a dit adoré mes petits pieds ( !), mes mollets ( !!), mon gros ventre qui tombe ( !!!!), mes seins aussi .... :shock:

L'espace de quelques minutes, j'ai oublié mes complexes, ce qui me rend si malheureuse chaque minute de ma vie.

La première fois de ma vie que je me suis sentie un peu aimé, c'est fou, je peux mourir demain, j'aurais connu ça.lol.

Alors je découvre, à mon âge, qu'on peur être "aimé", quand on est ronde, pas ouvertement, pas officiellement,pas demonstrativement mais parfois avec quelques hommes, oui.

Je suis très émue à vous écrire cela, moi je découvre la vie en quelque sorte.

Bise à vous tous, belle journée.
O
51 ans 388
On peut aimer les rondes, les moins rondes, les plus rondes, les moins minces et les très minces. Les hommes ont leurs physiques, les femmes aussi.

Mais finalement sous la douche tu as aimé ou pas, car c'est un peu ambigu ?
Il y en a qui te diront qu'elles ne veulent pas être aimées en tant que ronde ou que mince mais en tant que femme. Ca revient à dire que le physique n'a pas d'importance alors que dans toute rencontre il est à la base de l'attirance ou non. On ne peut pas d'un côté souffrir que les rondeurs repoussent les hommes et ne pas apprécier quand ils s'en régalent. Il t'a pétrie comme un boulanger, toi seule peut dire comment tu as pris la chose, peut être sans assez de délicatesse.
Gentil ou pas, si il ne voulait qu'une coucherie avec une femme ronde y avait pas grand chose à faire pour le retenir (si tu l'espérais un peu). Mais quand même à sa place, si j'avais adoré beaucoup de choses, je crois que ça aurait valu le coup d'approfondir la relation. ;)
S
38 ans 284
Pour répondre, j'ai pas aimé du tout cette épreuve de la douche, je l'ai fait pour lui faire plaisir, pas pour moi.

J'ai détesté que tous ces hommes voient mon corps d'ailleurs.

Mes mots sont maladroits, mais de voir la réaction de cet homme, à me savonner comme ça, je réalise toujours pas. Je ne comprends pas.
Ca va à l'encontre de ce que j'ai toujours entendu sur les grosses...
C'est une amie qui m'a dit:" si ça le dégoutait , il ne l'aurais pas fait"...
Et puis j'ai eu droit à cette merveilleuse phrase à la fin de tout ça :" je préfère baiser avec des femmes comme toi qu'avec des belles femmes compliquées...". :(

Me comprendra qui pourra en ce moment
45 ans 56
satinette a écrit:

J'ai halluciné, morte de honte :oops: , et , en fait , il m'a dit adoré mes petits pieds ( !), mes mollets ( !!), mon gros ventre qui tombe ( !!!!), mes seins aussi .... :shock:

Il n'y a pas à être choquée.
Il apprécie ton corps, c'est tout naturel.
O
51 ans 388
@Satinette, pour sûr que si ça le dégoûtait il ne l'aurait pas fait. Restait à voir si il te prenait pour une femme ou pour un objet mais vu la saloperie qu'il t'a sortie avant de partir (je préfère baiser avec des femmes comme toi qu'avec des belles femmes compliquées) la question ne se pose plus.
O
99 ans 10517
Ovidian a écrit:
@Satinette, pour sûr que si ça le dégoûtait il ne l'aurait pas fait. Restait à voir si il te prenait pour une femme ou pour un objet mais vu la saloperie qu'il t'a sortie avant de partir (je préfère baiser avec des femmes comme toi qu'avec des belles femmes compliquées) la question ne se pose plus.


avec moi il aurait eu une expérience sexuelle tout à fait inédite : le coup de boule ! assortie d'un "bah finalement, le micropénis, c'est pas du tout mon truc !"
O
51 ans 388
@grande_ourse, j'avais songé à demander à Satinette pourquoi elle n'avait pas giflé ce pourceau (plus facile à dire qu'à faire) mais le coup de boule, peux pas mieux dire.................................... ;)
O
99 ans 10517
Ovidian a écrit:
@grande_ourse, j'avais songé à demander à Satinette pourquoi elle n'avait pas giflé ce pourceau (plus facile à dire qu'à faire) mais le coup de boule, peux pas mieux dire.................................... ;)



après si les ébats ont eu lieu chez le monsieur, claquer vigoureusement la porte de l'appartement, attendre quelques secondes que les voisins collent l'oreille pour écouter ce qui se passe dans le hall et hurler "tu peux toujours courir pour qu'on se revoie, ptite b... !"

ça défoule et lui, il n'a plus qu'à déménager :lol:
B I U


Discussions liées