MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

relation avec mon amant

V
33 ans 5
bonjour
je suis nouvelle, j'ai entendu parlé de ce site via une amie.

En fait, je ne sais pas trop comment en parler mais je recherche quelques conseils.

Depuis quelques jours, j'ai un  
amant. Un homme sur lequel j'avoue avoir fantasmé et que mon mari et moi connaissons. Ce n'était pas du tout prémédité et il y a depuis un long moment une attirance, une alchimie entre nous mais on luttait.

Avant de commencer cette relation qui est loin d'être simple mais je ne veux pas entrer dans les détails, mon amant m'a dit qu'il ne voulait pas de relations suivies.

Nous avons fait l'amour comme des fous pendant plusieurs jours. je dois dire que je n'ai jamais connu ça avec un homme :oops:

cela fait quelques jours que nous ne nous voyons pas pour plusieurs raisons vu la situation compliquée (dsl je ne peux pas en dire davantage). Le problème c'est que je ne pense qu'à lui, j'ai trop envie de lui!

Cependant, il m'a clairement dit qu'il ne voulait pas de relation suivie ce qui pour moi, voulait dire, qu'il n'y aurait pas de suite dans nos ébats une fois de retour auprès de mon mari.
Le truc c'est que moi j'ai envie de le revoir (d'ailleurs nous serons de nouveau sous le même toit à la fin du mois)et que j'aurais envie de plus que de discuter...

Malgré qu'il dise qu'il souhaite pas de suivi, je le trouve vraiment tendre en dehors des moments torrides, il me prend tjs la main, me fait des bisous, me caresses, me serre contre lui et dans ses bras, m'appelle chérie etc... J'aimerais votre avis si vous pensiez qu'il était possible que notre relation soit davantage que sexuelle? car de mon côté je sens qu'il tient plus à moi qu'il ne le dit mais peut-être que je me trompe.
Quand je suis partie il était étrange et me cherchait du regard constamment. cependant depuis je n'ai pas de nouvelles: ni coup de fil, ni sms ni mails...

Je suis perdue :/ je ne sais pas quoi pensé, j'ai envie de continuer cette relation même si je sais qu'il n'y a pas d'avenir possible mais je n'ai pas non plus envie de souffrir

HELP
S
85 ans 4914
Franchement c'est bien difficile de répondre à ta question.

Les interprétations de chacun sont déjà tellement sujettes à caution (toi-même tu interprètes des regards, des attitudes, etc..).

Je me base toujours sur ce qui est dit pour interpréter, donc je te dirais s'il te dit qu''il ne veut rien de suivi et bien je crois qu'il faut le croire, s'il changeait d'avis je crois qu'il te le ferait savoir non ?

Qu'est-ce que cela changerait pour toi exactement, tu quitterais ton conjoint si tu pensais qu'il a des sentiments ? Ou autre réaction ?

En conclusion, je pense donc que cet homme t'a dit clairement qu'il ne voulait rien de plus, je crois qu'il faut l'entendre. Si ses sentiments changent il saura te le faire savoir. Plutôt que de chercher à interpréter des regards ou des attitudes (c'est très subjectif ce genre de choses), réfléchis aux sentiments que tu as pour lui et à ce que cela peut impliquer éventuellement dans ta vie.
28 ans Tu vois où c'est le Puy de Dome ? Et bah, c'est pas là. 975
Et encore une fois, aucun propos dans le texte qui indique que l'auteur s'inquiète ou disons pense un minimum aux sentiments de son mari qui lui sert de "bouche-trou" pour ne pas se retrouver toute seule et se persuader qu'elle n'est pas coupable de ce qui lui arrive.

Ce que l'auteur cherche, c'est fuir la routine de son couple en ajoutant un peu de piment grisant en batifolant avec un autre, à l'insu de son conjoint.

...Je pense que je vais m’arrêter là et éviter de répondre à ce genre de thème car l'adultère, ça me dépasse. Je ne comprends pas.
28 ans Vienne, Lyon 521
MissWillow a écrit:
Et encore une fois, aucun propos dans le texte qui indique que l'auteur s'inquiète ou disons pense un minimum aux sentiments de son mari qui lui sert de "bouche-trou" pour ne pas se retrouver toute seule et se persuader qu'elle n'est pas coupable de ce qui lui arrive.

Ce que l'auteur cherche, c'est fuir la routine de son couple en ajoutant un peu de piment grisant en batifolant avec un autre, à l'insu de son conjoint.

...Je pense que je vais m’arrêter là et éviter de répondre à ce genre de thème car l'adultère, ça me dépasse. Je ne comprends pas.


Ah je voulais pas ouvrir le débat, mais je suis tout à fait d'accord. J'estime que faire ce genre chose, mérite un minimum de respect c'est à dire être honnête avec son mari.

Enfin nous somme pas là pour juger et c'est pas le sujet.. :roll:

Pour répondre si il le dit, c'est qu'il le pense. En général ce qu'on aime chez l'amant c'est le fait qu'il nous donne de l'affection, mais sa veut pas forcément dire qu'on en est amoureuse.. ou que lui nous aime.
O
51 ans 388
Salut.

On va encore dire que les (peu nombreux) hommes du forum ne font pas de fioritures dans leurs réponses mais quand on nous tente avec de tels sujets.......... :roll:

Y a des choses intéressantes dans l'énoncé.

Citation:
je me trompe

C'est plutôt ton mari que tu trompes

Citation:
je n'ai pas non plus envie de souffrir

C'est plutôt ton mari qui va souffrir.

Citation:
je n'ai jamais connu ça avec un homme

Ca peut arriver mais quand ton mari l'apprendra, c'est encore ton mari qui va en pâtir.

Alors on peut avoir un amant ou une maîtresse, ça aussi ça peut arriver à tout le monde, je ne trouve pas cela très sport (toujours vis à vis du tenant ou de la tenante du titre) mais quand en plus l'amant est un ami ou une connaissance du cocu, ça en dit très long sur la mentalité des 2 [quel terme utiliser ?] et du niveau de confiance que l'on peut leur accorder.

Mais je ne suis pas là pour te juger personnellement. Mais si une femme me faisait l'effet que cet homme te procure, ma régulière n'aurait pas le loisir d'être cocue car je la quitterais sur le champ pour vivre ma passion avec cette sulfureuse maîtresse qui deviendrait tout aussi rapidement mon attitrée. Seulement, faire ça demande un minimum de courage, ce qui n'est pas donné à tout le monde.
S
85 ans 4914
Ovidian a écrit:



Mais je ne suis pas là pour te juger personnellement. Mais si une femme me faisait l'effet que cet homme te procure, ma régulière n'aurait pas le loisir d'être cocue car je la quitterais sur le champ pour vivre ma passion avec cette sulfureuse maîtresse qui deviendrait tout aussi rapidement mon attitrée. Seulement, faire ça demande un minimum de courage, ce qui n'est pas donné à tout le monde.


Le problème c'est que pour devenir l'attitré, il faudrait que l'autre en ait envie aussi ;) .

C'est pour cela que j'ai dit qu'elle devrait se poser les questions par rapport à son couple, indépendamment du fait que cet homme l'aime ou pas. Comme tu le dis Ovidian, le fait que cet homme lui fasse autant d'effet devrait lui mettre la puce à l'oreille quand à ses sentiments.
O
51 ans 388
@saralou, tu penses que quand un homme ou une femme fait autant d'effet, il y a anguille sous roche ?
S
85 ans 4914
Ovidian a écrit:
@saralou, tu penses que quand un homme ou une femme fait autant d'effet, il y a anguille sous roche ?


Mon avis personnel n'est que théorique car je n'ai jamais été confrontée à la situation. Je pense donc en théorie déjà si je trompe mon conjoint c'est qu'il doit y avoir un problème quelque part et que si cela lui a fait un tel effet, il pourrait être intéressant de creuser sur les sentiments qu'elle a pour son mari, sur comment elle voit l'avenir etc...

Mais bon on ne connait pas toute l'histoire et que peut être que son mari est au courant et en accord avec cela. Même si c'est le cas, le fait que cela soit si intense pourrait être le signe de quelque chose.
V
33 ans 5
bon alors:
avec mon mari ça fait 5 ans qu'il ne se passe plus rien entre nous. On fait chambre à part, on fait notre vie à part, on vit juste dans la même maison. On ne s'adresse même presque plus la parole... moi j'ai voulu divorcé ms lui refuse pour notre fils qui à 6 ans aujourd'hui.
J'ai rencontré mon mari j'avais 15 ans je n'ai connu aucun autre homme à part lui jusqu'à présent.
Ensuite, lui ne se gène nullement pour aller voir ailleurs depuis bien longtemps et amène ses maitresse chez nous...

Je m'en doutais que j'allais me faire juger, si je n'ai pas évoquer mon mari c'est que je sais qu'il s'en fou de ma liaison puisqu'il est au courant que j'ai un amant,il ignore seulement qui sait. La différence entre lui et moi c'est que j'ai au moins le respect de ne pas l'emmener dans notre domicile.

Le problème qui me pose aujourd'hui ce n'est donc pas de tromper mon mari qui n'a que le titre mais que je suis vraiment attiré par mon amant qui au départ n'était sensé juste pour une nuit et finalement ça s'est prolongé un peu et j'ai envie que ça continue mais lui je ne sais pas. Je sais qu'au départ il a dit pas de suivie et je respecterais sa décision mais pensez vous que je puisse lui en parler sans le faire fuir?
S
31 ans 3465
vivalavida26 a écrit:
bon alors:
avec mon mari ça fait 5 ans qu'il ne se passe plus rien entre nous. On fait chambre à part, on fait notre vie à part, on vit juste dans la même maison. On ne s'adresse même presque plus la parole... moi j'ai voulu divorcé ms lui refuse pour notre fils qui à 6 ans aujourd'hui.
J'ai rencontré mon mari j'avais 15 ans je n'ai connu aucun autre homme à part lui jusqu'à présent.
Ensuite, lui ne se gène nullement pour aller voir ailleurs depuis bien longtemps et amène ses maitresse chez nous...

Je m'en doutais que j'allais me faire juger, si je n'ai pas évoquer mon mari c'est que je sais qu'il s'en fou de ma liaison puisqu'il est au courant que j'ai un amant,il ignore seulement qui sait. La différence entre lui et moi c'est que j'ai au moins le respect de ne pas l'emmener dans notre domicile.

Le problème qui me pose aujourd'hui ce n'est donc pas de tromper mon mari qui n'a que le titre mais que je suis vraiment attiré par mon amant qui au départ n'était sensé juste pour une nuit et finalement ça s'est prolongé un peu et j'ai envie que ça continue mais lui je ne sais pas. Je sais qu'au départ il a dit pas de suivie et je respecterais sa décision mais pensez vous que je puisse lui en parler sans le faire fuir?


On ne peut pas vraiment te dire ce qu'il ressent, ni pourquoi il ne veut pas de relation suivie. Des fois ce n'est pas en rapport avec les sentiments. J'en ai connu des gens qui sont tombés amoureux mais qui ont refusé la relation, par peur de l'engagement.

Mais si ça se trouve effectivement, il ne ressent rien de plus qu'une attirance sexuelle pour toi. Quoiqu'il en soit, que tu le fasses fuir ou pas, la meilleure des choses à faire c'est lui en parler. Et s'il fuit, au moins tu seras fixée.

Quant à ton mari, impose lui le divorce. C'est pas une vie de vivre comme vous le faites. Rester marier - légalement, puisque vous n'avez rien d'un couple - pour l'enfant, c'est la pire des conneries que j'ai entendu. Les enfants sont des éponges,ils le sentent quand les parents ne sont pas heureux ensembles.
44 ans Laxou 567
Ovidian a écrit:
Salut.

On va encore dire que les (peu nombreux) hommes du forum ne font pas de fioritures dans leurs réponses .


non non moi je reste en dehors du coup, j'ai pas envie encore de me retrouver comme si j'etais devant la cour européenne des droits de l'homme accusé de génocide..


( même si je remercie la principale auteur de l'autre post de de nous avoir au moins lu , et de ne pas nous avoir trop fais passé pour des inquisiteurs sexuels et moraliste..)


je dirais simplement , elle a passé le cap ? ben c'est bien, elle c'est éclaté ? encore mieux. and nothing else mater ...
O
51 ans 388
@vivalavida26, fallait commencer par préciser ta situation, ce qui change naturellement bien des choses.

Là pareil que Sibell. Tu lui dis directement ce que tu ressens pour lui et tu seras vite fixée sur ce qu'il éprouve pour toi.
28 ans Vienne, Lyon 521
vivalavida26 a écrit:
bon alors:
avec mon mari ça fait 5 ans qu'il ne se passe plus rien entre nous. On fait chambre à part, on fait notre vie à part, on vit juste dans la même maison. On ne s'adresse même presque plus la parole... moi j'ai voulu divorcé ms lui refuse pour notre fils qui à 6 ans aujourd'hui.
J'ai rencontré mon mari j'avais 15 ans je n'ai connu aucun autre homme à part lui jusqu'à présent.
Ensuite, lui ne se gène nullement pour aller voir ailleurs depuis bien longtemps et amène ses maitresse chez nous...

Je m'en doutais que j'allais me faire juger, si je n'ai pas évoquer mon mari c'est que je sais qu'il s'en fou de ma liaison puisqu'il est au courant que j'ai un amant,il ignore seulement qui sait. La différence entre lui et moi c'est que j'ai au moins le respect de ne pas l'emmener dans notre domicile.

Le problème qui me pose aujourd'hui ce n'est donc pas de tromper mon mari qui n'a que le titre mais que je suis vraiment attiré par mon amant qui au départ n'était sensé juste pour une nuit et finalement ça s'est prolongé un peu et j'ai envie que ça continue mais lui je ne sais pas. Je sais qu'au départ il a dit pas de suivie et je respecterais sa décision mais pensez vous que je puisse lui en parler sans le faire fuir?




Voila là c'est déjà mieux!

Je pense que faudrait vraiment convaincre ton mari de divorcé... Sa sera plu simple de refaire ta vie que sa soit avec cet homme ou non ( d'après lui c'est non). Tout simplement que avoir une relation suivie en étant marié c'est pas top! C'est peut être ton statut de mariée qui donne pas envie de construire quelque chose...
S
85 ans 4914
[quote="Sibell"}



Quant à ton mari, impose lui le divorce. C'est pas une vie de vivre comme vous le faites. Rester marier - légalement, puisque vous n'avez rien d'un couple - pour l'enfant, c'est la pire des conneries que j'ai entendu. Les enfants sont des éponges,ils le sentent quand les parents ne sont pas heureux ensembles.

Je me permets de dire que je pense comme sibell là-dessus. Tu dis que ton mari amène ses maitresses à la maison il n'y a plus la moindre once d'amour entre vous.

S'il est évident qu'un enfant souffre d'une séparation, je pense que ce genre de situation peut tout à fait être préjudiciable pour ton enfant également.

Je ne suis pas convaincue que de rester UNIQUEMENT pour son enfant soit quelque de facile à gérer plus tard. Il pourra te dire un jour "mais pourquoi t'es restée avec papa, vu que tu étais malheureuse ?" tu lui diras je suis restée pour toi ? c'est assez lourd pour un enfant d'avoir le sentiment d'avoir gâché la vie d'un de ses parents je trouve.

Après, je ne suis pas à ta place et ce que je dis, je le dis uniquement en fonction de mon ressenti face à tes écrits, donc c'est toi qui connait mieux la situation.

Je me permets de te reposer la question : si ton amant avait des sentiments pour toi et avait envie d'aller plus loin, penses-tu que tu pourrais envisager de quitter ton mari, malgré le fait qu'il ne veuille pas divorcer ?
46 ans Dans mes pensées trop souvent... 6188
Bonjour Vivalavida,

Je ne suis pas là pour te jeter la pierre. Ni pour te juger, je voudrais juste te dire quelques petites choses.

Préambule : Je suis mariée, je n'aurais jamais d'enfant. Des soupçons d'adultère ont mené mes parents à divorcer il y a 25 ans de cela alors qu'ils s'aimaient toujours. Mon frère a eu 3 enfants, deux femmes (il trompait la première avec celle qui est subitement du jour au lendemain devenue la seconde).
Je travaille avec des enfants dont beaucoup de familles sont déchirées.


Voilà une petite présentation.

J'ai envie de te dire, pour ton couple et ton enfant, divorce, sépare toi de ton "mari". Tu as le bonheur d'être maman, ton petit a déjà 6 ans et voit parfaitement que ses parents ne sont pas heureux d'être ensemble. 3 vies gâchées ce n'est pas supportable, pour personne.

Désolée mais j'avais besoin de te le dire. Rester "pour l'enfant", c'est de la destruction pure et simple...

Sinon, pour ton appel au secours, en tant que femme, si cela fait 5 ans que tu n'as plus de relations, et qu'en plus cet homme a su te combler, je comprends que tu interprètes ses moindres gestes et qu'en plus de remplir un manque "physique", tu souhaiterais qu'il remplisse un manque affectif. Maintenant, il n'a pas l'air pour.

Pour finir, je ne vois aucune autre solution que de parler avec ton amant, être directe pour savoir où il en est côté sentiments. Si tu ne peux pas te contenter de sa réponse, il faudra faire un choix.
Toi, tu te sens capable de revivre une vie de femme.
Oui, tu as un enfant. Tu as aussi un mari qui te trompe.
A 25 ans, tu vas rester dans ce "bonheur" combien de temps encore ?

Choisir c'est renoncer mais c'est aussi et surtout avancer, s'affirmer dans ses choix de vie.

J'espère avoir apporté un petit quelque chose à tes réflexions.
B I U


Discussions liées