MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Courbes d'IMC et risques d'obésité pour les enfants

45 ans région parisienne 5831
Bonjour,

Je suis la maman d'une petite fille de 7 ans pleine de vie. Elle a passé une partie de ses vacances avec mes parents, mes beaux-parents et ma soeur, et  
suite à cela, ils m'ont tous appelés pour me dire de faire attention, qu'elle avait beaucoup grossi, qu'elle était trop grosse pour son age...etc... Suite à cela, j'ai complété la courbe d'IMC de ma fille, et ça donne à peu près cela:



En ce moment, je suis à fleur de peau (en fin de grossesse) et tout cela me stresse à fond. J'ai deux interrogations:

- D'une part, est-ce que cette courbe semble inquiétante? Est-ce que c'est cela qu'on appelle un "rebond d'adiposité précoce" et qui est signe d'une éventuelle future obésité? Pourtant, mon mari et moi-même sommes en surpoids, mais pour ma part, je sais que ce sont surtout les régimes qui m'ont menée à cela, car je ne l'étais pas au départ. Au vu de ma famille et ma belle-famille, il semble n'y avoir aucune prédisposition génétique au surpoids.

- D'autre part, je ne comprends vraiment pas comment cela a pu arriver. Ma fille a un comportement super sain avec la nourriture: elle peut très bien, par exemple, cesser de manger son aliment préféré si elle n'a plus faim. Elle adore les fruits, les légumes. Elle ne grignotte pas, ne mange pas devant la télé, ne va jamais dans des fast-food. Elle est un pur produit "RA façon zermatti": je ne la force pas à manger quand elle n'a plus faim, je ne la récompense pas avec la nourriture, je ne la console pas non plus avec de la nourriture... En plus, elle aime bouger et elle est très heureuse de vivre.

Il est vrai que dans ma famille et dans ma belle-famille, ils n'ont pas de relations saines avec la bouffe: dans ma famille, tout le monde est perpétuellement au régime et n'a pas un poil de graisse en trop. Il me font souvent des réflexions (si je reprends une part de gâteau, par exemple), mais je ne me laisse pas faire. Dans ma belle-famille, c'est plutôt l'inverse: ma belle-mère essaye d'inciter ma fille à finir son assiette (mais je m'y oppose, du coup, elle essaye quand même par la persuasion), elle félicite ma fille lorsqu'elle mange, elle s'inquiète lorsqu'elle ne mange "pas assez" (selon elle)...Etc... Mais bon, je ne vais pas rejeter la faute sur leurs épaules: c'est quand même moi (et mon mari) qui élève ma fille et qui l'ai tous les jours à la maison.

Bref, je n'y comprends absolument rien, mais cela me bouffe... :cry:
34 ans 4879
C'est exactement ce genre de courbes qui a pourri ma vie...
A 3 ans j'étais en surpoids (léger), mais j'étais aussi au dessus des courbes de taille.
Moi aussi je mangeais très sainement, de tout...ma maman avait veillé très tôt à me faire aimer les légumes, me faire des petits pots maison et plus tard à m'habituer à manger de tout, de façon équilibrée.
Mais j'étais au dessus des normes.
Normal, c'est ma nature.
Sauf que le pédiatre a dit a ma mère "ouhla il va falloir faire attention si vous ne voulez pas que votre fille finisse grosse ou obèse".
Résultat: une enfance ou tout ce qui était sucré était tabou. Au gouter c'était 4 carrés de chocolat et jamais un de plus, pas de bombons, pas de sodas, les placards fermés à clé, chez mes copines ma mère disait au maman de ne pas me donner de sucreries, de nutella (le grand tabou).
Mon enfance a été une frustration totale, parce qu'en plus de subir ça j'étais tout de même beaucoup plus "costaud" que les gamines de mon age (qui elles, mangeaient ce qu'elles voulaient).

Bref...dès que j'ai pu commencer à piquer dans les placards ça a été le drame, la guerre perpétuelle avec ma mère. A l'adolescence j'ai commencé à faire de la boulimie à cause de l'angoisse de ne pas pouvoir manger ces aliments.
Résultat aujourd'hui je fais pas loin de 110 kg, et quand je me regarde sur les photos de l'époque je me dis que j'étais un peu dodue oui, surtout grande et carrée pour mon age...mais pas grosse, malgrès tout ce que j'ai pu entendre de la part de ma famille, des amis de mes parents etc...

Bref une vie pourrie, pleine de troubles du comportement alimentaire, juste parce que j'étais un peu au dessus de la norme...et que je ne ressemblais pas à toutes ces gamines brindilles fil de fer qui peuplaient les cour de récré... j'ai vraiment la haine contre tout ça...qu'on me l'ait fait subir et surtout qu'on ne m'ait pas acceptée comme j'étais et fait confiance...et si ça peut l'éviter à une autre petite fille...j'ai tellement l'impression de lire ce qu'aurait pu écrire ma mère à l'époque...

Ayez confiance en votre enfant.
Aimez la comme elle est, vous le dites vous même elle sait se réguler, qui vous dit qu'elle ne vas pas faire une poussée de croissance un peu violente d'ici un mois?
Allez faire un tour sur le site du GROS, il y a des infos intéressantes à repécher.

Cet article pourrait vous intéresser en particulier comme je vois que votre puce a 7 ans...
http://www.gros.org/si...urquoi-les-enfants-grossissent
47 ans 76 10598
A la dernière visite médicale de Charlotte, le médecin a commencé à me parler visite chez le nutritionniste car la miss serait en début de surpoids. Bon, vu ma tête, elle n'a pas insisté.

Charlotte, depuis sa naissance, n'a jamais été dans les courbes. Que ce soit en poids ou taille, elle a deux ans d'avance si ce n'est plus. C'est à dire qu'à 7 ans aujourd'hui, tu peux facilement l'intégrer à un groupe d'enfants de dix ans sans qu'elle dénote. Et si tu rtegardes les courbes de croissance, elle est parfaitement dans la norme ... d'un enfant plus âgé.

Coté nourriture, comme ta fille Mamikro, c'est un parfait exemple de RA : elle mange selon ses besoins, ne grignote pas, est capable de laisser une partie de son plat favori si la faim n'est plus là, mange de tout, ne pique rien dans les placards malgré la présence de bonbons, gâteaux, chocolat etc...Elle bouge aussi énormément, une vraie pile électrique. Elle a des périodes où elle dévore et d'autres où elle picore. Bref elle se régule comme une grande et surtout la nourriture est à sa juste place.

Par contre, c'est vrai qu'elle n'a pas la silhouette de sa soeur, très longiligne mais c'est son tempérament et je refuse absolument de la restreindre ou de lui apprendre des principes débiles comme le chocolat c'est le MAL. Il est fort possible qu'elle soit programmée pour être un peu ronde et l'important est donc de lui apprendre que c'est normal, qu'il ne faut pas se battre contre cela etc...

A notre époque, on stigmatise énromément ce qui ne rentre pas dans le moule de la pseudo-normalité. Or, ce qui fait la richesse de tout, c'est la diversité. Il est donc importaant d'apprendre à nos enfants à s'aimer et s'accepter comme ils sont et pis c'est tout.

Alors ok, souvent je ronchonne quand je n'arrive pas à l'habiller car ça serre à la taille et si je prend plus grand, c'est mille fois trop long ... mais je relativise car je sais que les parents de petits gabarit ont le même problème que moi à l'inverse. Et puis, ce n'est pas à ma fille de s'adapter à des normes vestimentaires mais aux fabriquants de faire des efforts.

Bref, tout ce blabla décousu pour dire qu'il n'y a rien de grave et qu'il faut éviter de stigmatiser nos enfants même si ils ne sont pas dans la norme.
241
Ne t'inquiètes pas tant qu'elle est dans la courbe, je ne vois pas pourquoi tu devrais stresser
avant d'etre réglée une de mes filles avaient bien grossi, une fois règlée son poids s'est maintenu, elle est toujours dans la courbe



Ma dernière, elle était en dessous mais très en dessous de la courbe, la c'était mais qu'est ce que vous donnez à votre fille, vous lui donner rien

Ah, je te jure, jamais content les gens
45 ans région parisienne 5831
merci pour vos réponses, les filles. :)

En fait, pour être précise par rapport à vos réponses, il y a une choses qui me gène dans sa courbe: le fait que pendant les 4 premières années de sa vie, elle a toujours été dans le bas de la courbe, et là, pof, elle s'envole vers le haut! Si elle avait toujours été dans le haut, cela ne m'aurait pas posé de soucis, je me serais dit "c'est sa carrure" et je ne me serais pas posé plus de questions que cela, mais là, j'ai pas l'impression que ce soit juste "sa carrure", car elle n'était pas comme ça pendant plus de la moitié de sa vie.

Ensuite, c'est vrai, je me sens "trahie" par la RA quelque part. J'étais tellement persuadée que, avec cette méthode, ma fille n'aurait pas de soucis de poids. Bon, c'est pas pour autant que je compte mettre ma fille au régime, ni la priver de chocolat, je vous rassure: j'ai fait assez de régime moi-même pour savoir à quel point ce n'est pas une solution. :? Bref, même si ma fille continue de grossir, il n'est pas question que j'emploie avec elle des méthodes qui ne fonctionnent pas, comme les régimes... Je ne compte pas lui pourrir la vie comme mes parents ont pourri la mienne. :?

Et puis, il y a des choses qui m'inquiètent dans son comportement: par exemple, elle commence à dire des trucs du style "je déteste le sport", alors que c'est quelque chose qu'elle n'aurait jamais dit avant. En plus, ce n'est pas tout à fait vrai: elle adore le vélo, la piscine, la danse par exemple.

Je crois vraiment à la RA, mais je me demande si ça fonctionne de la même façon pour les enfants. Peut-être qu'il y a des choses particulières à faire pour les enfants? Après tout, ce ne sont pas des adultes, ils sont différents, peut-être qu'il faut faire les choses un peu différemment... mais comment? En particulier dans le cas où moi-même, je ne suis pas complétement certaine de lui donner naturellement le bon exemple. Evidemment, je ne fais plus vraiment de crises d'hyperphagie, j'ai bien assaini mon rapport avec la nourriture grace à la RA, mais c'est encore loin d'être parfait: ça m'arrive encore de manger sans faim, ou de finir une tablette de chocolat juste par angoise, même si c'est plus rare qu'avant.
48 ans 35 10308
mamykro a écrit:
En fait, pour être précise par rapport à vos réponses, il y a une choses qui me gène dans sa courbe: le fait que pendant les 4 premières années de sa vie, elle a toujours été dans le bas de la courbe, et là, pof, elle s'envole vers le haut!

C'est aussi ce qui m'a fait tiquer quand j'ai vu la courbe. Ceci dit, il y a sans doute des périodes de croissance différente chez les enfants, elle peut s'être mise à grandir d'un coup (tiens d'ailleurs, est-ce que sa courbe de taille est du même style? Si oui, tu dois avoir un modèle du style Charlotte de Chloecamille, qui est grande pour son âge - et donc forcément le poids va avec).
Sinon, si tu as un médecin en qui tu as confiance (c'est à dire qui ne va pas hurler "régiiiime!" en voyant la courbe), tu peux peut-être vérifier avec lui qu'il n'y a pas de soucis de santé particulier (thyroïde?).
Tu as regardé sur le site du GROS? Il y a toute une rubrique sur les enfants en surpoids, je ne l'ai pas lu en détail mais tu trouveras peut-être des pistes de reflexion.
Bon courage à vous mais j'ai l'impression que tu fais ce qu'il faut.
45 ans région parisienne 5831
Nenufar a écrit:
Cet article pourrait vous intéresser en particulier comme je vois que votre puce a 7 ans...
http://www.gros.org/si...urquoi-les-enfants-grossissent


Merci Nenufar. En fait, j'ai déjà lu cet article, plusieurs fois même, et ce qui me gène, c'est que ma fille ne semble appartenir à aucune des catégories qui font que les enfants grossissent: a priori, elle a une génétique qui ne favorise pas le surpoids, elle n'est pas gavée par son père et moi, elle ne regarde pas du pub à la télé, elle ne me semble pas compenser son stress par la nourriture et elle aime bouger...

Je ne vois que 2 éventuelles "pistes": c'est une petite fille qui veut toujours bien faire et qui se stresse facilement, donc il est possible qu'elle compense un peu avec la nourriture sans que l'on s'en apperçoive... mais dans ce cas, comment l'aider à ne plus le faire? Deuxième piste, le fait que je suis enceinte et que, ces 2 dernières années, on est moins sorti avec elle, on a peut être trop souvent passé des dimanches à la maison sans sortir.
45 ans région parisienne 5831
Angia a écrit:
Ceci dit, il y a sans doute des périodes de croissance différente chez les enfants, elle peut s'être mise à grandir d'un coup (tiens d'ailleurs, est-ce que sa courbe de taille est du même style?


C'est vrai que, dans le même temps, elle a aussi énormément grandi: elle était la plus petite de sa classe en petite section de maternelle, et là, elle est parmi les plus grandes de sa classe. Mais pour le poids, là, elle a encore plus pris... Je ne sais pas, tu as peut-être raison, c'est sans doute lié.

Angia a écrit:
Sinon, si tu as un médecin en qui tu as confiance (c'est à dire qui ne va pas hurler "régiiiime!" en voyant la courbe), tu peux peut-être vérifier avec lui qu'il n'y a pas de soucis de santé particulier (thyroïde?).
Tu as regardé sur le site du GROS?


Mon médecin traitant, en qui j'ai toute confiance quand il s'agit du reste, est aussi "spécialisé en nutrition"... du coup, j'ai pas vraiment confiance. Mais je n'ai jamais parlé de poids avec lui, peut-être que je devrais essayer. De toutes façons, je verrais tout de suite si il est sur la même longueur d'onde que moi.

J'ai lu tout ce que je pouvais lire sur le site du GROS, mais justement, je n'ai trouvé aucune piste claire à suivre concernant ma fille. :?
42 ans 1114
Citation:

En fait, pour être précise par rapport à vos réponses, il y a une choses qui me gène dans sa courbe: le fait que pendant les 4 premières années de sa vie, elle a toujours été dans le bas de la courbe, et là, pof, elle s'envole vers le haut!

Peut-être (je dis bien "peut-être") que c'est une sorte d'auto-régulation?
Genre ta fille a toujours été plutôt vers le bas, ben maintenant du coup elle est plutôt vers le haut, et dans 2 ans elle sera plutôt vers le milieu?
Ou alors son corps a besoin qu'elle prenne du poids en ce moment pour une raison ou pour une autre, sans qu'il y ait lieu de s'en inquiéter?
Son comportement alimentaire a l'air nickel, et elle est en pleine croissance.
Je trouve qu'à priori ça n'a rien d'inquiétant...
45 ans région parisienne 5831
Merci pour ta réponse, Zolaa.

ce que tu dis me fais penser à un truc: mon mari m'a raconté que vers 8/9 ans, il était assez enveloppé et que le médecin avait alerté ses parents. Du coup, il avait cessé de boire des boissons sucrées au gouter, et selon lui, c'est ça qui lui aurait permis de retrouver un IMC médian. Mais bon, si cela se trouve, cela n'avait rien à voir avec les boissons sucrées, si cela se trouve, c'est juste une auto-régulation naturelle, comme tu dis. Peut-être que ma fille fait la même chose que son papa, et que les boissons sucrées n'ont été que le symptôme qui masque la forêt pour mon mari (ma fille ne boit que très rarement des boissons sucrées).
bonjour, attention, je ne souhaite surtout blesser personne et je ne fais pas de comparaisons, juste, vous relater une petite histoire.

une bonne amie à moi a un enfant de 12 ans en obésité. pas loin de 15/20 kilos en trop.
elle est objectivement grosse, s'économise pour ne pas avoir à bouger et mange trop/mal( des chips et du cocoa au goûter régulierement) et tout le temps, car, elle s'ennuie.

ça, c'est ce que je vous dis moi.

sa maman vous dirait que sa fille est gourmande mais qu'elle mange sainement,qu'elle va sans doute s'allonger en grandissant...mais qu'elle s'ennuie.

la réalité: elle a déjà des TCA, elle pense qu'un bypass résoudra ses soucis de poids ( ce qu'elle m'a confié), elle souffre et ne sait pas gérer ses apports alimentaires.
sa maman a tenu à la rendre responsable de ses apports alimentaires.
sauf que, ça n'a pas fonctionné pour elle.
34 ans 4879
Blueberry:
Cette petite fille a t'elle eu une bonne éducation alimentaire? (des parents qui cuisinent, qui l'incitent à gouter à tous les aliments, à manger des légumes...?). je ne dis pas qu'on doit laisser un enfant se faire ses repas lui même et se nourrir à base de frites et de coca...mais que en fonction de ce qu'on cuisine l'enfant sait se réguler si il n'a plus faim, si il veut plus de féculents, de légumes, de sucre etc...
Forcément si les parents lui disent "vas y sers toi dans le placard" pour le goûter ou ne lui ont jamais appris à manger de légumes (exemples abstraits)la petite ne pourra pas s'équilibrer...

Au delà de ça est elle heureuse? La nourriture n'est il pas un moyen pour elle de compenser autre chose? Souvent la consommation à outrance d'aliments caloriques (sucrés, gras...) est liée à ça.

Ce ne sont que des pistes.
42 ans 1114
Citation:
bonjour, attention, je ne souhaite surtout blesser personne
:lol: :lol:
Pardon blueberrycat, c'est surtout pas pour te vexer, au contraire. Je t'ai souvent vue réagir de manière...disons franc du collier sur d'autres posts, et cette petite phrase m'a touchée et aussi fait rire parce que je trouve ça mignon...

Mais bon pour revenir au sujet: ton exemple est intéressant car il démontre que certaines mères semblent avoir du mal à gérer le bordel ambiant et les messages contradictoires liés à 'alimentation des enfants. Que ce soit dans un sens (ma fille est au régime parce qu'elle a pris 2 grammes, et tout va très bien, merci) ou dans l'autre (ma fille ne se nourrit que de beurre de cacahuète et reste vautrée devant la TV toute la sainte journée et tout va très bien, merci).
J'imagine qu'il n'est pas du tout évident de faire la part des choses vu le contexte actuel :?

Cela dit mamykro a l'air d'être sûre d'elle quand elle dit que sa fille se nourrit correctement, et vu toutes questions qu'elle se pose à la minute, à mon avis on peut lui faire confiance pour rester objective :D
je ne suis qu'une observatrice, mais, d'aprés mon regard:sa mere a des TCA, elle a au moins deux de ses gamines qui en ont et ellle même ne soigne que les symptomes ( son poids) et pas la cause...

je suis sincere, je ne juge pas, je pense juste que, concernant nos enfants, nous ne sommes pas objectives..
et je me vois faire avec mouflet, limite, je suis honteuse si je lui offre une mini viennoiserie/ semaine.

s'il développe des soucis de poids, je ne me le pardonnerai pas.
42 ans 1114
Ton angle de vue est intéressant.
Comme je n'ai pas encore d'enfant, je ne peux pas entrer dans le débat avec des arguments "vécus" et donc pour le coup je n'ai pas tous les éléments pour l'être, objective.
Qu'en penses-tu mamykro?
B I U