MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Sport et Alimentation ?

29 ans 759
Bonjour,

Depuis peu je me suis (re)mise au sport. Depuis 1 mois je cours 2 fois par semaines pendant 50 à 70 minutes, et j'entame ma deuxième semaine de fitness à  
la maison (vive les chaînes youtube !) à raison de 4 séances de 20/30 minutes par semaine.

Je suis patiente, je sais bien que les résultats ne se verront pas de suite physiquement, mais j'ai noté de grandes amélioration quant à ma conditions physique, surtout au niveau du jogging : je cours plus longtemps, je m'essouffle moins vite.
Je m'éclate plus au niveau du fitness, même si c'est plus dur et que je suis vite couverte de sueur et que j'ai du mal à garder le même rythme tout au long de la séance :lol:

Sur la chaîne fitness que je suis, la jeune femme parle souvent qu'il est important d'allier alimentation et sport (jusque là, OK), et que l'alimentation représente 80% de la perte de poids / affinement (je me demande d'où elle tient ses sources :shock: ).
Bien sûr, quand elle parle d'alimentation, c'est manger diététique : adieu chocolat, sucre, gras.

Je connais bien les principes de la RA, qu'il faut manger de tout, respecter sa fin etc Je sors de 8 ans de boulimie, et connaître la RA m'a grandement aidé pour m'en sortir, même si je l'applique de (très) loin. Je mange de tout, mais beaucoup de ce qui est "interdit" (car justement, après des années de restriction, c'est ce qui m'attire).

Ma question est donc la suivante : quand on dit que l'alimentation est importante dans le sport (pas de haut niveau ^^) est-ce vraiment le cas ? Ca représente vraiment 80% de la perte de poids / affinement ?

Je sais que se bouger, c'est déjà une bonne chose, mais entendre et lire ce genre de chose me turlupine malgré tout. J'aimerai bien avoir vos avis et vos expériences.
30 ans 102
Coucou!
Le sport est très important, parce qu'il te rend tonique, il aide ton ptit coeur à être en forme, etc
Mais pour l'affinement (dans le sens perte de graisse), oui, l'alimentation est essentielle. Mais il faut pas s'interdire pour autant ce qu'on aime...
Enfin, après c'est large le terme d'alimentation hein! Je n'ai fait que du sport pendant deux ans, en continuant à me faire plaisir dans mes repas, juste que je me suis mise à grignoter de moins en moins car le stress je le diminuais au sport. Et bien j'ai eu de très bons résultats.
Puis ca dépend les exercices qu'elle te fait faire la nenette, peut-être que c'est sa facon pour se soulager un poids des bras: si vous mincissez pas, c'est pas ma faute!
29 ans 759
Merci pour ta réponse.

Pour l'alimentation, je compte bien manger ce qui me plaît et me faire plaisir. Je grignote de moins en moins souvent, et le sport m'ouvre l'appétit (je fais ma séance de fitness le matin), ce qui est une bonne chose car j'ai beaucoup de mal à savoir quand j'ai faim :D

Les exercices qu'elles me proposent ont l'air assez complets et sont très variés.
Je suis pas dans sa tête, mais j'espère qu'elle dit cela dans ce sens !

Après, je regarde que ses vidéos fitness, elle en fait d'autres avec des recettes "minceurs", mais je ne pense pas m'y aventurer.

C'est une ancienne anorexique, et elle propose des recettes et des conseils pour perdre du poids. Ca me choque un peu, mais c'est un autre débat
33 ans 1547
Pourquoi t'es-tu remise au sport ? Est-ce pour perdre du poids ?
De quels résultats parles-tu quand tu évoques ta patience ?
Ça me semble d'ailleurs une sacrée remise au sport. N'y a-t-il pas un besoin impératif sous-jacent avec un tel programme pour commencer ?

Après, pour répondre à ta question sur l'impact du sport et de l'alimentation sur une perte de poids, je ne suis pas sûre que je respecterais la charte, et si le doute est là, je me dis maintenant que c'est pas anodin.

Honnêtement, je crois qu'à ta place je changerais de chaîne/animatrice youtube. Quelles que soient ses sources et leur fiabilité, elle véhicule un discours avec lequel je ne pourrais pas me sentir bien et libre, ça viendrait trop me titiller dans la partie de moi très sensible à tout ce qui touche au contrôle. Mais peut-être que ça résonne avec tes motivations ?

Mon expérience quand j'ai repris l'activité physique, c'est un grand étonnement. J'avais d'autres motivations au début, et elles ont changé depuis. Ma surprise, c'est ce que l'activité m'a permis de (re)découvrir bien à côté de la question de mon poids ou de la forme de mon corps.
Ça dépend des activités qu'on choisit, et de la raison pour laquelle on les fait Mais ça, ça change aussi avec le temps je pense.
29 ans 759
Je me suis remise au sport car j'étais une grande sportive avant (enfin,avant, jusqu'à mes 13 ans ^^). J'ai toujours aimé cela, j'aimais bien me dépenser, bouger, suer. Et la boulimie est arrivée et a tout déréglée. Je n'avais plus d'énergie pour faire quoique ce soit, lors des séances de sport au lycée, il m'est déjà arrivé de m'évanouir.

Je me remet donc au sport pour retrouver ma forme et mon énergie d'avant. Depuis novembre je ne vomis quasiment plus, et j'ai pris peu à peu du poids. Je fais un 38/40 actuellement, c'est pas gros, je sais, mais j'ai du prendre 5 ou 8 kilos depuis novembre, ce qui est normal après tant d'année de boulimie.

Me mettre au sport ce serait pour plusieurs choses : améliorer ma condition physique et ma santé, prendre soin de moi dans des activités qui me plaisent, m'affiner plus que perdre du poids, pouvoir re-rentrer dans mes vêtements, et perdre essentiellement au niveau du ventre (ça doit faire depuis l'âge de 6 ans que je hais cette partie de mon corps), apprivoiser mon corps et l'apprécier enfin.

J'évoque la patience, car je sais que je n'aurai pas des résultats sur mon physique immédiatement. Par le passé, je me suis déjà découragée car je n'avais rien au bout de 2 semaines. Si il faut attendre 6 mois avant que je vois un changement, c'est pas un soucis. J'ai enfin la motivation de me bouger, et aussi le temps de le faire. Je sais que je verrai mes efforts ailleurs qu'au niveau de ma silhouette.

J'ai hésité à poster pour la charte aussi. Après, je ne cherche pas des menus types à allier au sport, c'est juste qu'à force de voir répéter qu'une alimentation très saine est primordiale pour des résultats rapide et efficace, je me demandais si c'était réellement le cas ou juste une autre idée reçue.

En ce qui concerne l'animatrice, je reste juste sur ses vidéos fitness où elle parle essentiellement de posture, et offre des alternatives aux mouvements dur pour certains. J'en ai regardé d'autres par curiosité, dont une très touchante ou elle parle de son passé d'anorexique (mais elle conclut sur "le régime frugivore m'a sauvé" et ça m'a dérangé), et une autre sur "le culte de la maigreur et de l'obésité" qui m'a beaucoup choqué (beaucoup d'idées reçues sur sa deuxième partie).
Après, j'ai pas trouvé mieux en vidéo fitness française, je ne maîtrise pas encore tous les termes anglais pour faire un tour du côté des chaînes anglophone.
O
99 ans 10517
mais tu es sûre qu'elle parle d'amincissement qd elle parle de diététique ? parce que la diététique dans l'entraînement, comme facteur d'amélioration des performances sportives, c tout à fait normal.
29 ans 759
Pour du sport de très haut niveau, je suis tout à fait d'accord, mais je pense pas que sa chaîne s'adresse à ce genre de personne ^^
O
99 ans 10517
pas forcément, pas forcément, quand je courais je sentais bien la différence ;)
29 ans 759
Je suis pas à ce cap là pour l'instant, je m'entraîne pas (encore ?) pour un semi-marathon :lol:
34 ans 3196
Il me semble que Zermati explique que le sport ne fait pas maigrir. Sauf si tu réduis ton alimentation à côté. Sauf que = plus tu dépenses de calories, plus ton corps va t'en réclamer, pour compenser.

Techniquement donc, plus tu fais du sport, plus tu manges. J'imagine que tu peux avoir la sensation de manger moins si les endorphines liées au sport agissent sur le bien-être (et donc l'envie de manger), mais quoiqu'il en soit tu es amenée à manger plus pour compenser la perte de calories.

Je comprends ton envie de t'affiner, de sculpter ton corps. Mais je trouve le rythme que tu t'es donné un peu élevé sur le long terme...

Sinon, comme le disait G_O, RA n'est pas incompatible avec diététique, au contraire. C'est tout à fait normal d'avoir envie de prendre soin de soi grâce à la nourriture. Mais je ne pense pas qu'il y ait d'alimentation spécifique pour les sportifs. Mon homme, mangeur régulé, est hyper sportif, il ne calcule pas plus que ça ce qu'il mange après ou avant le sport.

Je pense que ton corps saura t'indiquer ce dont il a besoin en fonction de ton activité physique. Ecoute-le ! ;)
34 ans 3196
Encore une chose :

J'ai noté que le poids de mon mec, mangeur régulé depuis toujours, ne varie pas en fonction de l'activité physique. A une époque il avait des séances d'entraînements de 4 ou 5h, minimum trois fois par semaine. Il a ralenti depuis, car il n'a plus le temps. Son physique a un peu changé, il est moins musclé, mais l'aiguille de la balance n'a pas bougé. Il mange tout simplement moins, naturellement.

J'ai remarqué le même phénomène chez nos petits chiens. Depuis qu'on a un bébé, ils sortent moins, mais ne grossissent pourtant pas, alors qu'ils ont des croquettes à volonté. Ils ont régulé leur alimentation en fonction de leur activité.
O
99 ans 10517
Seraphie a écrit:
Je suis pas à ce cap là pour l'instant, je m'entraîne pas (encore ?) pour un semi-marathon :lol:


je parle pas de perf, mais de ressenti (fatigue, récup post course etc)
34 ans 3196
grande_ourse a écrit:

je parle pas de perf, mais de ressenti (fatigue, récup post course etc)


C'est drôle, je parlais de ça avec mon homme (sportif), une amie (sportive débutante qui découvre pour la première fois le plaisir de faire du sport) et moi (non-sportive traumatisée par l'école).

En fait, les non-sportifs ont souvent peu conscience de leurs corps, et des douleurs associées. C'est un peu on/off : j'ai mal, je suis essoufflée, j'ai des courbatures. Ca s'arrête là. Mon homme m'expliquait qu'il y a plein d'autres signaux (le second souffle, certains paliers, etc.), que la plupart des gens ne percevaient pas.

Mon amie, pourtant allergique au sport comme moi, bien qu'elle se soit astreinte à en faire depuis des années "pour garder la ligne", a expliqué que son tout nouveau plaisir du sport vient précisément de la découverte de ces sensations.

J'ai trouvé ça hyper intéressant, car moi je ne ressens pas cet éventail de sensations. J'aimerais bien d'ailleurs, je vais m'y mettre ;)
29 ans 759
Merci pour vos réponses :)

Pour l'instant, j'ai pas noté que je mangeais plus, j'arrive juste à ressentir la faim (avant, je ne l'attendais pas pour manger). Après, je n'en suis qu'au début, peut-être que d'ici un mois, je ressentirai le besoin de faire un repas de plus dans la journée, comme mon mari avant ces entraînements.
La perte de poids n'est pas ce que je recherche via le sport, de toute façon, je n'ai même pas de balance chez moi ^^
Je recherche l'affinement, tonifier mes muscles, améliorer ma performance.

Je suis d'accord Aphasie, sur le long terme, je ne pourrai pas garder ce rythme, je profite juste de mon temps libre pour me mettre au sport un peu plus souvent. Si je trouve un job pour cet été, ou a la rentrée de septembre, il faudra que je diminue mes séances de sport. J'ai quand même 2/3 jours ou je ne pratique pas de sport (mercredi et le week-end), ça me permet de me reposer et de bien récupérer.
34 ans 3196
Seraphie a écrit:
Merci pour vos réponses :)

Pour l'instant, j'ai pas noté que je mangeais plus, j'arrive juste à ressentir la faim (avant, je ne l'attendais pas pour manger). Après, je n'en suis qu'au début, peut-être que d'ici un mois, je ressentirai le besoin de faire un repas de plus dans la journée, comme mon mari avant ces entraînements.
La perte de poids n'est pas ce que je recherche via le sport, de toute façon, je n'ai même pas de balance chez moi ^^
Je recherche l'affinement, tonifier mes muscles, améliorer ma performance.

Je suis d'accord Aphasie, sur le long terme, je ne pourrai pas garder ce rythme, je profite juste de mon temps libre pour me mettre au sport un peu plus souvent. Si je trouve un job pour cet été, ou a la rentrée de septembre, il faudra que je diminue mes séances de sport. J'ai quand même 2/3 jours ou je ne pratique pas de sport (mercredi et le week-end), ça me permet de me reposer et de bien récupérer.


Tu nous diras les évolutions que tu notes sur ton comportement alimentaire ? Ca m'intéresse beaucoup.
B I U


Discussions liées