MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

ma fille pense énormément à la nourriture

44 ans région parisienne 5831
Bonjour à tous,

Cette semaine, je me suis rendue compte que ma fille pense très souvent à la nourriture. Par exemple, on sort de table, et elle demande à quelle heure  
on va gouter, ce qu'on va gouter..etc... Pour autant, elle dit qu'elle n'a plus faim, mais c'est comme si elle était inquiète.

Je trouve ça étrange, c'est même parfois un peu soulant, car cette semaine, c'était souvent son principal motif d'inquiètude, et elle nous demandait sans cesse quand serait le prochain repas, chez qui, ce qu'on y mangerait...Etc... Pourtant, elle n'a jamais été au régime, elle mange à sa faim!

C'est vrai qu'on limite parfois un peu les bonbons. On a peut-être tort, je ne sais pas, d'un autre côté, on dit tellement de trucs sur le sucre, notament qu'il rend addictif, du coup, avec mon mari, on a pris la décision de ne pas laisser les bonbons à dispo à volonté.

De plus, on ne la laisse pas non plus manger tout le temps: genre si c'est 30 minutes avant le repas, je lui dis de prendre une pomme ou un bout de pain, mais qu'il faut qu'elle garde un peu de faim pour le repas.

Pour finir, elle mange ce qu'il y a sur la table, et c'est tout. On ne lui fait pas un repas spécifique si elle n'aime pas, mais on essaye quand même de lui proposer des choses qu'elle aime (sinon, il y a toujours du pain, du fromage, un yaourt, des fruits... choses qu'elle adore). Et c'est vrai que cette semaine, nous étions invités dans la famille, donc c'est vrai qu'elle n'avait pas toujours autant de choix qu'à la maison.

Voila ses seules limitation, sinon, on lui dit toujours qu'elle peut manger tant qu'elle a faim, qu'elle peut se resservir plusieurs fois tant qu'elle a faim (et tant que le plat n'est pas vide)...Etc...

Bon, je ne suis pas inquiète, mais ça m'interpelle, cette façon d'avoir toujours peur d'avoir faim et de se préoccuper tout le temps de la nourriture. Vous en pensez quoi? C'est quelque chose qui vous semble normal ou c'est le signe qu'elle se sent trop frustrée?
38 ans Sous les pins!!! 7782
ma fille aussi est un peu "obsédé" des fois par la nourriture. D'un côté je me dis qu'à 5 ans c'est juste une période et que ça passera.
Elle est du genre a demander si c'est l'heure de goûter alors qu'on sort de table! En plus elle a très bon appétit. J'essaye vraiment de pas la stresser avec ça, de pas lui refiler ma peur qu'elle devienne comme moi bref pas évident.
Si ta fille n'a pas de soucis de poids et qu'elle comprends la notion de faim alors je pense qu'il n'y a pas a cogiter. Après c'est peut être aussi une question d'âge. Je sais que ma fille n'a pas encore trop compris la notion de faim et c'est dur de lui expliquer.
M
89 ans 1565
Quel âge a ta fille? Est-ce que tu la sens préoccupée?
46 ans à la maison ! 10072
Peut-être simplement que les repas sont des moments agréables pour elle (par exemple si ce sont des moments où toute la famille se rassemble), et qu'elle a à la fois hâte que ça se reproduise et peur que ça ne se reproduise pas.


Pourquoi plus une pomme qu'un bonbon ? Si on parle juste d'énergie, il y a 80cal et 20g de sucre dans une pomme et 30cal et 5g de sucre dans un bonbon aux fruits (par exemple). En plus, la pomme calera plus l'estomac que le bonbon (coupant la faim pour le repas). Privilégier la pomme au bonbon, c'est diaboliser ce dernier.
44 ans derrière toi!! 3399
Mon fils de 8 ans aussi me demande ce qu'on mange pour le repas suivant dès qu'on sort de table; pourtant il ne mange aucun bonbon (il ne veut pas!) et n'est vraiment pas gourmand. Je pense que ça le rassure, et qu'il se repère sur sa journée, par rapport aux repas.
34 ans Entre la crème et le beurre 737
Je n'ai pas d'enfant mais je souhaite tt de meme émettre un hypothèse :

Nos journées sont rythmées par les repas. Est ce que les repas ne st pas un repere pr elle ?

Au lieu de se fier à l'heure, elle se fie au repas (type, heure, lieu...). Peut etre que ca la rassure de savoir de savoir que ce schéma va encore se répéter et qu'elle ne marche pas vers l'inconnu ?

Ce n'est peut etre pas la nourriture en elle meme qui la font poser ces questions mais seulement le repere que le repas est pour elle dans sa journée.

C'est peut etre un peu barré comme raisonnement mais c'est la premiere chose qui m'est venue à l'esprit en lisant ton post...
S
85 ans 4896
mamykro a écrit:
Et c'est vrai que cette semaine, nous étions invités dans la famille, donc c'est vrai qu'elle n'avait pas toujours autant de choix qu'à la maison.



Si tu l'as remarqué spécialement cette semaine, c'est que justement son rythme habituel était déréglé, elle avait moins de reperes puisque vous mangiez souvent dehors de la maison.

par ailleurs, je rejoins trashap pour la pomme au lieu du bonbon.

De plus, les idées des moments de plaisir qu'elle a envie d'anticiper à l'avance c'est pas une mauvaise idée, c est pas obligatoirement la nourriture qui l'attire.

De plus, elle pourrait tout à fait avoir une phase ou elle a plus faim ou plus envie d'autres choses que ce qu'elle mange habituellement.

Je crois que si c'est transitoire et que cela ne vire pas à l'obsession pendant des mois, c'est pas très grave.

Mes enfants n'ont pas le meme plaisir en mangeant. Le grand, la nourriture lui est nécessaire à sa survie, mais il a pas des immenses moments de plaisir en mangeant, il ne dépasse jamais sa faim d'ailleurs.

Pour mon second fils, la nourriture fait partie des plaisirs de la vie et il aime vraiment manger, gouter, déguster de nouvelles choses. Il aime se réjouir à l'avance du repas qu'il va avoir le soir. Des fois,quand il ne rentre pas le midi, il m'envoie un sms pour me demander qu'est-ce qu'il y a ce soir. Si c'est un repas qu'il aime particulièrement, il va moins manger le midi pour en profiter.

Le seul souci pour lui a été pendant une période ou il avait le sentiment d'avoir tout le temps faim, en fait il était assez stressé par des problèmes à l'école et confondait un peu la faim et l'envie, mais très honnetement cela s'est rétabli apres quelques mois et le poids qu'il avait pris en mangeant au dela de sa faim est reparti.

De plus, elle va peut etre faire une poussée. Les miens sont petits et ont grandi lentement, mais j'ai une amie qui a des enfants grands et avant chaque phase de croissance ils avaient beaucoup plus faim!
44 ans derrière toi!! 3399
Ceauccinelle a écrit:
Je n'ai pas d'enfant mais je souhaite tt de meme émettre un hypothèse :

Nos journées sont rythmées par les repas. Est ce que les repas ne st pas un repere pr elle ?

Au lieu de se fier à l'heure, elle se fie au repas (type, heure, lieu...). Peut etre que ca la rassure de savoir de savoir que ce schéma va encore se répéter et qu'elle ne marche pas vers l'inconnu ?

Ce n'est peut etre pas la nourriture en elle meme qui la font poser ces questions mais seulement le repere que le repas est pour elle dans sa journée.

C'est peut etre un peu barré comme raisonnement mais c'est la premiere chose qui m'est venue à l'esprit en lisant ton post...


Non, pas du tout barré; c'est ce que j'ai voulu dire et je pense réellement que pour mon fils c'est ça.
44 ans région parisienne 5831
Merci pour vos réponses. :)

Ma fille a 8 ans et elle perçoit bien la faim. Elle s'arrête de manger lorsqu'elle n'a plus faim de façon générale, elle peut même refuser des bonbons ou du gâteau au chocolat (qu'elle adore) si elle n'a plus faim.

Par contre, elle mange vite, peut-être trop vite, comme moi. :oops:

Elle considère surement que les repas sont des moments agréables en famille, et qu'ils structurent sa journée mais je pense quand même que c'est surtout pour la nourriture qu'elle s'inquiète autant des repas: ma fille est un fin gourmet, elle aime la nourriture fine et variée, et lorsqu'elle mange, elle est complétement "dans sa bulle", ne répond plus aux questions, ne parle plus. D'ailleurs, on peu tout de suite repérer quand elle est rassasiée, car elle se met à papoter et à tripoter la nourriture. :lol:

En fait, je la trouve en décalage avec les gamins de son âge sur ce sujet: le but de ses copines en passant à table, c'est d'en sortir le plus vite possible, et de manger surtout des trucs qu'ils connaissent (vache qui rit, pâtes, riz, poulet...). Ma fille, elle, elle aime s'assoir à table et savourer.

Du coup, je ne trouve pas du tout son attitude négative, mais vraiment en décalage par rapport aux autres enfants. Et maintenant que j'y pense, ça fait un bout de temps que je l'ai remarqué, donc ce n'est pas provisoire.

Cela ne m'inquiète pas plus que ça, mais cela m'interpelle, je me demande pourquoi elle est comme ça (bon, il y a peut-être une part d'inné, mais je crois surtout à l'acquis, à vrai dire).

trashrap a écrit:
Pourquoi plus une pomme qu'un bonbon ?


Je ne sais pas, sans doute une habitude: j'avoue que l'idée de manger un bonbon avant de manger l'entrée ne me donne pas particulièrement envie... :? Mais bon, ce sont mes goûts, mes habitudes...

Je sais bien qu'on diabolise sans doute un peu trop les bonbons, et du coup, cela les rend encore plus attirants pour ma fille. Mais bon, je vous rassure, elle en mange pas mal quand même... C'est aussi que perso, plus je mange de bonbons, plus j'ai envie d'en manger sans faim: le sucre appelle le sucre. Du coup, je me dis que c'est pareil avec elle...
52 ans Est 412
saralou a écrit:
mamykro a écrit:
Et c'est vrai que cette semaine, nous étions invités dans la famille, donc c'est vrai qu'elle n'avait pas toujours autant de choix qu'à la maison.



Si tu l'as remarqué spécialement cette semaine, c'est que justement son rythme habituel était déréglé, elle avait moins de reperes puisque vous mangiez souvent dehors de la maison.



Et en plus il y a eu le changement d'heure le week-end dernier, ça a peut-être contribué à perturber ses repères en plus des vacances scolaires et des invitations ?
44 ans région parisienne 5831
C'est-à-dire que je l'ai surtout remarqué cette semaine, aprce que j'ai trouvé ç un peu excessif cette semaine, mais de façon générale, maintenant que j'y repense, elle pense globalement beaucoup plus à la nourriture que les enfants de son âge.
47 ans 35 10308
mamykro a écrit:
mais de façon générale, maintenant que j'y repense, elle pense globalement beaucoup plus à la nourriture que les enfants de son âge.

Je m'excuse de revenir là-dessus, mais après avoir lu la discussion, tu penses vraiment qu'elle pense plus à la nourriture, ou qu'elle pense plus aux repas?
J'ai trouvé très intéressant les témoignages qui expliquent que peut-être certains enfants ont besoin de repères temporels structurant et que les repas peuvent assurer ce rôle. Est-ce que tu n'as pas l'impression que c'est ça? Ou tu penses que c'est vraiment la nourriture en soi?
47 ans 35 10308
Angia a écrit:
Je m'excuse de revenir là-dessus, mais après avoir lu la discussion

Ca n'était pas clair : c'est moi qui ait eu cette réflexion après avoir lu la discussion. (parce que là on a l'impression que je te reproche de ne pas avoir compris la discussion, c'est pas ça du tout! :) ).
44 ans région parisienne 5831
T'inquiète Angia! ;) :lol:

Non, je pense vraiemnt que c'est plus la nourriture qui la travaille, plutôt que les repas. Elle s'inquiète de quand on va manger, mais surtout de CE qu'on va manger. Elle demande aussi: "quand est-ce qu'on va remanger de tel truc?" ou "est-ce qu'on pourra manger tel truc?".

De plus, comme je le disais plus haut:

mamykro a écrit:
Elle considère surement que les repas sont des moments agréables en famille, et qu'ils structurent sa journée mais je pense quand même que c'est surtout pour la nourriture qu'elle s'inquiète autant des repas: ma fille est un fin gourmet, elle aime la nourriture fine et variée, et lorsqu'elle mange, elle est complétement "dans sa bulle", ne répond plus aux questions, ne parle plus. D'ailleurs, on peu tout de suite repérer quand elle est rassasiée, car elle se met à papoter et à tripoter la nourriture. :lol:

En fait, je la trouve en décalage avec les gamins de son âge sur ce sujet: le but de ses copines en passant à table, c'est d'en sortir le plus vite possible, et de manger surtout des trucs qu'ils connaissent (vache qui rit, pâtes, riz, poulet...). Ma fille, elle, elle aime s'assoir à table et savourer.

Du coup, je ne trouve pas du tout son attitude négative, mais vraiment en décalage par rapport aux autres enfants. Et maintenant que j'y pense, ça fait un bout de temps que je l'ai remarqué, donc ce n'est pas provisoire.

Cela ne m'inquiète pas plus que ça, mais cela m'interpelle, je me demande pourquoi elle est comme ça (bon, il y a peut-être une part d'inné, mais je crois surtout à l'acquis, à vrai dire).
47 ans 35 10308
Donc en fait c'est moi qui ait mal lu la discussion! ;)
Pardon.

Je ne trouve pas ça très inquiétant non plus en fait... Mais en effet ça n'est pas courant chez une enfant de cet âge. Profites-en du coup, vous faites la cuisine ensemble par exemple? Ca l'intéresse? (ou l'intéresserait?).
B I U