MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

RA : questions pratiques pour débuter...

M
43 ans Ici et là... 2039
Bonjour,

Je vais peut être poser des questions idiotes, des questions déjà abordées... mais je m'interroge alors plutot que de me triturer la tête, je préfère vous les poser directement.  


Pour le moment dans mon association où je suis prise en charge, j'ai travaillé sur différentes choses mais pas encore sur la RA proprement parlé. J'ai de gros soucis en ce moment qui parasitent ma vie et mes différents psy s'accordent pour dire qu'il faut que je règle ses soucis avant de travailler sur autre chose. Du coup j'essaie de réfléchir un peu par moi même à travers vos écrits. Malheureusement je n'ai pas les moyens d'acheter de livres donc pas la peine de me conseiller telle ou telle lecture...

Ma 1ère question concerne votre entourage proche, dans mon cas, mon chéri. Le soir on mange ensemble, souvent il a faim, moi pas trop voire pas du tout mais je mange pour être avec lui et parce que si je lui dis non on attends, il grignote tout et n'importe quoi pour patienter donc c'est pas bon pour lui. Je lui ai parlé de manger séparément, quand on a faim, mais ça ne nous emballe ni l'un ni l'autre. Et puis si je mange plus tard que lui, je ne peux pas lui dire d'arrêter le film qu'il regarde sous prétexte que je mange et que je dois me concentrer sur mes sensations...

2ème question : comment on s'organise pour les courses. Si j'ai bien compris, mon corps va peu à peu me dire de quoi il a besoin. Mais si je n'ai pas cette chose chez moi ? Il faut que je fasse les courses chaque jour ? Et si mon corps me demande un aliment que je ne peux pas lui payer ? Et si mon conjoint à envie d'autre chose ? Et au niveau financier, ça donne quoi une RA ? On dépense plus ? On dépense moins ?

Voilà pour le moment si j'ai d'autres questions je reviendrait lol
33 ans 1547
Laisse à ton chéri le soin de gérer sa propre faim en attendant le moment du repas. Ça n'a pas plus de légitimité de faire en fonction de ta faim que de faire seulement en fonction de la sienne... je suis sûre qu'un compromis se trouve assez rapidement, et que ça se réajuste à l'environnement. Ce serait dommage de faire "table à part" tout de même. Après il y a des exercices, limités dans le temps, ce n'est pas une habitude à vie.
Au début, oui, c'est important d'expérimenter sa faim, ses degrés, ce vers quoi elle te porte et ce qu'elle permet: percevoir la satiété.

Pour les courses, je t'encouragerais plutôt à faire tes courses habituelles, avec des aliments que tu aimes, dans les moyens que tu as. Si tu as des compulsions avec certains aliments, il peut être préférable d'attendre de mieux se connaître dans sa faim et ses émotions pour les réintroduire progressivement.

Sauf si tu as vraiment le temps et l'envie d'acheter chaque jour, pour voir, mais ce n'est pas forcément praticable ni indispensable.

Je crois qu'il y avait eu un sujet il y a un moment, sur le forum, sur les étapes de la RA, selon les expériences des unes et des autres. Peut-être que si tu le retrouves ça t'aidera.

Après de toute façon c'est une expérience qui n'ira et ne pourra aller qu'à ton propre rythme. Si d'autres choses sont au premier plan, elles le sont, si tu es disponible pour faire des petites expériences, tu l'es, et ça s'ajuste. La vie n'est pas faite que de la RA, ça demande de l'attention, et on la prend quand on veut et on peut :)
45 ans Paris 9866
J'ai toujours eu faim plus tôt que mon homme... du coup avant la ra il m'arrivait de dîner deux fois!
J'ai instauré depuis la ra une espèce d'apéro dînatoire: je pose les choses sur la table basse devant la tv et chacun prend à son rythme. Si c'est un truc qui a besoin d'être chaud, je le pose et mon homme le réchauffe quand il a faim.

Pour les courses, bizarrement pas vraiment d'achats sortant de l’ordinaire (sauf pour quelques exercices sur les aliments "interdits": glace, marrons glacés).

Pour le prix: pareil ou moins cher (mais pas plus cher).
45 ans région parisienne 5831
Mathilde76 a écrit:
Le soir on mange ensemble, souvent il a faim, moi pas trop voire pas du tout mais je mange pour être avec lui


Perso j'avais le problème contraire: j'avais très faim vers 17h30/18h, et mon homme jamais avant 19h. Il m'a fallu longtemps et beaucoup d'expérimentations, mais maintenant, je sais qu'il faut que je prenne un petit en cas à l'heure du gouter, pour pouvoir tenir un peu plus longtemps et qu'on mange ensemble à 19h.

Peut-être que dans ton cas, c'est le contraire: ne pas manger pour le gouter, ou bien manger moins à midi, sans t'affamer bien sûr. Il faut expérimenter diverses solutions, mais il y en a probablement une qui va convenir.

Dans tous les cas, dans un premier temps, tu peux expérimenter de manger en décalé par rapport à lui pendant 2 ou 3 jours, juste histoire de voir ce que cela te fait, à quelle heure tu as faim ensuite, est-ce que tu as besoin demanger beauocup ou pas...Etc... Ca te donnera peut-être des pistes pour savoir comment tu peux t'arranger ensutie pour faire autrement.

Mathilde76 a écrit:
comment on s'organise pour les courses. Si j'ai bien compris, mon corps va peu à peu me dire de quoi il a besoin. Mais si je n'ai pas cette chose chez moi ?


Pour ma part, j'essaye d'avoir un peu de tout à la maison, mais sans excès: un peu de chaque "type" d'aliment, quoi, un peu de chocolat, de fromage, des fruits et légumes...etc... Mais pas tous les types de fromages, ni tous les fruits possibles, bien sûr! :lol:

De toutes façons, mes envies ne changent pas tant que cela et sont adaptables: par exemple, j'ai rarement envie d'un fruit spécifique, mais plutôt une envie de manger un truc frais et rafraichissant, du coup, n'importe quel fruit convient.

De temps en temps, une envie très spécifique peut me venir: dans ce cas, je passe l'acheter, mais ça reste très rare (et c'est souvent une envie de sushis ou une envie de frites, donc facile à trouver). J'avoue que je n'ai jamais envie de caviar: je pourrais avoir une soudaine envie de foi gras, mais dans ce cas, du paté de foie fera tout aussi bien l'affaire! Mes envie ne sont pas si précises que ça. :lol:

Mathilde76 a écrit:
Et au niveau financier, ça donne quoi une RA ? On dépense plus ? On dépense moins ?


Perso, je dépense moins, vu que, sans les compulsions, je mange beaucoup moins.
47 ans à la maison ! 10072
Mathilde76 a écrit:
Bonjour,

Je vais peut être poser des questions idiotes, des questions déjà abordées... mais je m'interroge alors plutot que de me triturer la tête, je préfère vous les poser directement.

Pour le moment dans mon association où je suis prise en charge, j'ai travaillé sur différentes choses mais pas encore sur la RA proprement parlé. J'ai de gros soucis en ce moment qui parasitent ma vie et mes différents psy s'accordent pour dire qu'il faut que je règle ses soucis avant de travailler sur autre chose. Du coup j'essaie de réfléchir un peu par moi même à travers vos écrits. Malheureusement je n'ai pas les moyens d'acheter de livres donc pas la peine de me conseiller telle ou telle lecture...

Ma 1ère question concerne votre entourage proche, dans mon cas, mon chéri. Le soir on mange ensemble, souvent il a faim, moi pas trop voire pas du tout mais je mange pour être avec lui et parce que si je lui dis non on attends, il grignote tout et n'importe quoi pour patienter donc c'est pas bon pour lui. Je lui ai parlé de manger séparément, quand on a faim, mais ça ne nous emballe ni l'un ni l'autre. Et puis si je mange plus tard que lui, je ne peux pas lui dire d'arrêter le film qu'il regarde sous prétexte que je mange et que je dois me concentrer sur mes sensations...

2ème question : comment on s'organise pour les courses. Si j'ai bien compris, mon corps va peu à peu me dire de quoi il a besoin. Mais si je n'ai pas cette chose chez moi ? Il faut que je fasse les courses chaque jour ? Et si mon corps me demande un aliment que je ne peux pas lui payer ? Et si mon conjoint à envie d'autre chose ? Et au niveau financier, ça donne quoi une RA ? On dépense plus ? On dépense moins ?

Voilà pour le moment si j'ai d'autres questions je reviendrait lol


-Comme l'a dit Papille, ce n'est pas forcément à toi de t'adapter à l'appétit de ton conjoint, l'inverse est valable aussi. S'il a trop faim et ne peut attendre, il peut par exemple manger une entrée et manger la suite avec toi. Il peut aussi prévoir un en-cas à se faire plus tôt dans l'après-midi. Ensuite, vous pouvez attendre que le film soit terminer pour dîner.
Sinon, ben vous ne mangez pas ensemble, ce qui ne vous interdit pas d'être ensemble à ce moment-là (même si ça peut être dur au début de regarder l'autre manger).

-Pour les courses, je continue à les faire une ou deux fois par semaine. j'achète ce que j'aime, en fonction toujours des promos (vu mes petits moyens) et de la saison. Mon congel est garnis de plats que j'aime. Au fur et à mesure de la RA, j'ai de plus en plus envie de légumes. C'est sans doute la seule différence dans mon panier de courses.
Tu ne vas pas te mettre à avoir des envies de truffes ou de caviar parce que tu aimes une RA.

Par exemple, si tu as besoin de fer, tu vas avoir envie de boudin ou de lentilles suivant si tu as plus l'habitude de manger l'un ou l'autre (ton organisme va t'indiquer l'aliment le plus riche en fer parmi ceux que tu as l'habitude de manger). D'où l'intérêt de la gamme de 30 aliments consommés régulièrement.
Je grossis sans doute le trait mais c'est comme ça que je l'ai compris, en tout cas.
M
43 ans Ici et là... 2039
Désolée d'avoir été longue mais un vilain virus m'a attaquée !!!!

Vous m'avez fait sourire en me parlant de caviar, moi qui n'en ai jamais mangé je me suis imaginée filant en courant au leclerc du coin acheter ma dose :lol: Bref sans aller jusqu'au caviar, là j'ai très envie de fruits frais, j'ai bavé devant les cerises samedi mais c'est trop cher pour mon budget du moment, alors j'aurai pu prendre des pommes mais elles me faisaient carrément pas envie à coté des cerises. Du coup pas de fruits :cry:

C'est quoi ces 30 aliments dont tu parles Trashrap ? Il ne me semble pas en avoir déjà entendu parlé / lu.

Une autre chose m'interroge, dans mes nombreux régimes ont m'a appris que ce qui était dur à contrôler c'était la faim et qu'il fallait éviter d'avoir faim pour tenir, du coup on te donne des astuces pour pas avoir faim, soit disant. Par exemple boire quand tu as faim pour te remplir l'estomac (chez moi c'est l'horreur ce truc j'ai l'impression d'être une grenouille, ca fait floc floc dans le ventre c'est encore pire que d'avoir faim), ou alors de te gaver d'haricots verts ou de salade verte pour bien te remplir estomac (marche pas non plus chez moi). En gros l'idée c'était qu'il fallait te remplir l'estomac avec des choses peu ou pas calorique. Alors je réfléchis, si je remplis l'estomac avec du pas calorique, je vais caler le temps que l'estomac soit plein puis sans calories je vais être éteinte, sans force, sans énergie et en plus j'aurais vite faim à nouveau. Si je mange peu d'un aliment calorique à la place, est-ce mieux ? Serais-je caler pareil ? Sur le moment ? Plus tard ? Est-ce plus RA de penser ça ?
S
49 ans suisse 993
Oublie toutes les recommandations des régimes, les régimes tu perds du poids et ensuite tu reprends tout et plus.

La faim nous PROTEGE. La faim est le signal que ton organisme a besoin de carburant. Alors pourquoi aller s gaver d'eau ou de salade? si tu as faim et envie de manger une chose spécifique mange là. Ensuite tu seras satisfaite à la fois au niveau du gout et au niveau de tes cellules qui auront eu du carburant.

Là en rentrant j'avais très faim, à midi repas léger et rapide (parce que j'en avais oublié une partie à la maison) puis aquagym. Et j'ai mangé ce qui me faisait envie, du melon, super parfumé et frais et 2 biscuits aux pépites de chocolat. J'ai rajouté quelques cerises aussi et de l'eau gazeuse.

Et ensuite tu attends le retour de la faim.

Si tu peux t'offrir l livre "maigrir sans régime" il y a des exemples très explicites de comment en mangeant un yaourt nature 0% pour clamer la faim on en arrive à ^être frustrée et enchainer avec du chocolat dont on s'est privée, puis du pain du beurre etc. Si dès le départ tu manges quelqueschose qui te plait ensuite tu es satisfaite et pas besoin de compulser.

Après il s'agit de bien connaitre sa faim, petite faim, moyenne ou grosse faim Une grand faim ca peut être tellement fort que tu manges trop et vite car trop faim justement. Il ne s'agit pas de s'affamer mais de trouver son rythme .

Et là c'est chacun sa manière, plusieurs petits repas, 3 repas et des collations, etc......mon mari, parfait régulé qui ignore même son poids prend un café la matin, une bricole à midi genre sandwich ou yaourt et fait un gros repas le soir. C'st sa faim et son rythme et son corps est super content, jamais malade en plus etc. de temps en temps il se fait un repas avec que du chocolat ou que du fromage.

Moi c'est 3 repas et j'ai très faim le matin car je mange tôt le soir. Et des collations selon les jours, mon appétit et si je fais du sport ou pas. Le sport dans ce sens ne fait pas maigrir car tu as plus faim après .

Sur le site de linecoaching sans être inscrite ni payr tu as accès à des dossiers sur des sujets de RA et aussi le tchat public de la semaine et certaine partie du forum en lecture. Tu y trouveras peut être des infos en plus d'ici.
47 ans à la maison ! 10072
Oublie tout ce que tu as pu apprendre lors des régimes précédents. Oublie toutes ces notions de calories, d'énergies, de caler, de tromper la faim. Toutes ces notions-là vont à l'encontre de la RA.

Quand u as faim, tu manges. Et tu manges ce dont tu as envie à ce moment-là, en prenant ton temps, en savourant et en stoppant à satiété. Que tu ais mangé peu ou beaucoup, que tu ais mangé gras, sucré, salé ou protéiné, ça n'a pas d'importance.

Se remplir l'estomac ne sert qu'à le faire gonfler. se remplir l'estomac de chose dont on n'a pas envie ne sert qu'à se frustrer et fait manger sans faim ce dont on a envie. Boire de l'eau alors qu'on a faim ne fait que pousser à confondre la faim et la soif.
33 ans 1547
Pour le répertoire alimentaire, tu peux lire la réponses de Apfeldorfer sur cette page :
http://www.linecoachin...-sur-le-repertoire-alimentaire
33 ans 1547
Sinon, peut-être que tu aurais pu prendre simplement 5 cerises. Tu avais sûrement envie de plus, mais si c'est au poids, ça permet de trouver la juste dose par rapport à nos moyens et de ne pas créer de frustration intense.
Comme un bon chocolat peut s'acheter à l'unité en chocolaterie.
45 ans Paris 9866
papille a écrit:
Sinon, peut-être que tu aurais pu prendre simplement 5 cerises. Tu avais sûrement envie de plus, mais si c'est au poids, ça permet de trouver la juste dose par rapport à nos moyens et de ne pas créer de frustration intense.
Comme un bon chocolat peut s'acheter à l'unité en chocolaterie.


J'allais le dire! dépense seulement ce que tu avais prévu de dépenser en pommes... et déguste! ;)
M
43 ans Ici et là... 2039
poupoule a écrit:
papille a écrit:
Sinon, peut-être que tu aurais pu prendre simplement 5 cerises. Tu avais sûrement envie de plus, mais si c'est au poids, ça permet de trouver la juste dose par rapport à nos moyens et de ne pas créer de frustration intense.
Comme un bon chocolat peut s'acheter à l'unité en chocolaterie.


J'allais le dire! dépense seulement ce que tu avais prévu de dépenser en pommes... et déguste! ;)


Effectivement je n'y avais pas pensé, en même temps c'était une supérette de quartier et il ne font que des barquettes de 500 g. C'est énervant d'ailleurs, quand tu prends des petites portions c'est toujours plus cher... Finalement je n'ai pris ni pommes ni cerises mais des yaourts à la mangue... Je garde quand même mon envie de fruits de saison en espérant que j'aurais un peu de sous avant la fin de la saison...
47 ans à la maison ! 10072
Les pastèques : on est en pleine saison, ça coute environ 4€ la pastèque, mais c'est gros, se garde longtemps, très rafraîchissant... Moi c'est mon fruit du moment (les pommes, c'est vraiment pas la saison !!). ;)
45 ans Paris 9866
A Paris les cerises atteignent souvent des prix délirants... mais cette année "seulement" 6E le kilo (j'ai déjà vu le double d'autres années) :roll:
47 ans à la maison ! 10072
chez moi, on en trouve cette année à 3€90, j'attends de voir si ça baisse encore un peu. ;)
J'en ai fait une cure l'an dernier car j'étais dans une région à cerise et j'achetai des "déclassées" à 1€ le kilo !
B I U