MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Sleeve et alcool?

39 ans Bruxelles 1116
trashrap a écrit:
poupinette59 a écrit:
trashrap a écrit:
Heu...je ne suis pas du genre moralisatrice sur l'alcool, d'habitude, mais là, heu... :shock:


heu quoi? parce qu'on a  
été jusqu'à la chirurgie de l'obésité on ne doit plus boire comme tout le monde? à quand la chasteté aussi non mais des fois^^


Je n'ai jamais dit que les opérés n'ont plus jamais le droit de boire comme tout le monde : on parle là d'une "murge", 5 semaines après l'opération. Après, si vous trouvez bien d'aller dire sur un forum public qu'il n'y a aucun soucis, ma foi...


Heu, non, si tu le permets, je n'ai jamais prétendu vouloir me murger la gueule 5 semaines après l'opération, mais seulement retenter un petit verre!
Nanmého, lisez bien au moins!!!
K
46 ans 728
poupinette59 a écrit:
Klarisa a écrit:
Vos temoignages donnent l impression que la sleeve n est pas une operation lourde et qu apres, la vie reprend comme avant. C est un peu deconcertant vu de l exterieur.


si, l'opération est une intervention lourde, comme chaque et n'importe quelle intervention, elle pose des risques mais il faut faire la part des choses et décider ou pas de vivre "telle une personne qui ne peut plus rien faire, ni boire, ni manger" ce qui n'est pas faux quelque part, car ne nous leurons pas, on ne mange plus normalement, il faudrait d'ailleurs inventer les'menus sleeve" car payer plein pot alors que nous mangeons que" quelques miettes "(façon de parler mais qui n'est pas faux pour moi)faut avouer que ça fait mal au ventre et au porte monnaie de payer ce que nous pouvons à peine consommer!!! 4 ans après ma sleeve, je ne vais nulle part sans repérer les wc pour le trop plein car j'y suis tres tres vite et je n'ai pas spécialement envie d'expliquer une millénieme fois que j'ai eu une sleeve, que j'ai pesé x kgs et qu'aujourd'hui cela ne se voit plus, ce qui me gave au plus au point!!! j'ai subit cette intervention pour etre dans la norme et passer inaperçue, mais ou est la norme exactement???


Je parlais des personnes recemment operees. Et il s agissait de l impression qui ressortait de leurs ecrits. Une impression ne correspond pas necessairement pas a la realite.
50 ans à la maison ! 10072
thalianja a écrit:
Et bien j'ai une réponse à apporter:
La nutri m'a dit que passé 3/4 semaines pour que l'estomac se retape, je pouvais essayer petit à petit.
Résultat: hier, avec un pote, je me suis servi un verre de rhum/jus pomme cerise sans sucre ajouté. Je l'ai bu très lentement avec deux trois sushis dans l'estomac quand même, c'est bien passé.
Tellement bien même que j'ai enchainé avec 3/4 autres bons verres sur la soirée, looool!
Et j'en étais à un (bon) stade d'hebriete comparable à quand je prenais 7/8 verres avant: donc plus rapidement à saturation.
Aujourd'hui petite gueule de bois normale, mais aucun symptôme lié à la sleeve.

Et non, je ne fais pas l'apologie de l'alcoolisme, juste une vie sociale un peu fêtarde!


Voilà sur quoi je m'étais offusquée...
On tourne en rond.

thalianja a écrit:
Heu, non, si tu le permets, je n'ai jamais prétendu vouloir me murger la gueule 5 semaines après l'opération, mais seulement retenter un petit verre!
Nanmého, lisez bien au moins!!!


J'ai relu, justement.
48 ans Paris 9874
Klarisa a écrit:
poupinette59 a écrit:
Klarisa a écrit:
Vos temoignages donnent l impression que la sleeve n est pas une operation lourde et qu apres, la vie reprend comme avant. C est un peu deconcertant vu de l exterieur.


si, l'opération est une intervention lourde, comme chaque et n'importe quelle intervention, elle pose des risques mais il faut faire la part des choses et décider ou pas de vivre "telle une personne qui ne peut plus rien faire, ni boire, ni manger" ce qui n'est pas faux quelque part, car ne nous leurons pas, on ne mange plus normalement, il faudrait d'ailleurs inventer les'menus sleeve" car payer plein pot alors que nous mangeons que" quelques miettes "(façon de parler mais qui n'est pas faux pour moi)faut avouer que ça fait mal au ventre et au porte monnaie de payer ce que nous pouvons à peine consommer!!! 4 ans après ma sleeve, je ne vais nulle part sans repérer les wc pour le trop plein car j'y suis tres tres vite et je n'ai pas spécialement envie d'expliquer une millénieme fois que j'ai eu une sleeve, que j'ai pesé x kgs et qu'aujourd'hui cela ne se voit plus, ce qui me gave au plus au point!!! j'ai subit cette intervention pour etre dans la norme et passer inaperçue, mais ou est la norme exactement???


Je parlais des personnes recemment operees. Et il s agissait de l impression qui ressortait de leurs ecrits. Une impression ne correspond pas necessairement pas a la realite.


Je comprends ton impression, elle est en partie fondée je pense.
Je suis la première à être étonnée que l'opération ne soit ni le drame ni la révolution que j'imaginais, notamment à la lecture de ce forum. La réalité est pour moi beaucoup moins "dramatisée" que ce que je lis sur ce forum.
J'en ai parlé avec plusieurs médecins et ils me l'ont confirmé: si on resitue la sleeve dans l'ensemble des opérations possibles, c'est une chirurgie "simple", à récupération rapide (car pas de muscle coupé grâce à la cœlioscopie), l'anesthésiste m'a dit que ce n'était pas une anesthésie "lourde" (ce qui m'a étonnée, car avec 2h de dodo je pensais qu'on était dans le lourd), etc.
Après l'hosto, mon impression s'est poursuivie: la vie reprend très vite normalement, on oublie qu'on est opéré.
Ce sont ces éléments qui expliquent d'ailleurs les abus: les chir considèrent de plus en plus qu'une opération simple qui fait maigrir à coup sûr (pas forcément pour toujours, cependant) peut être envisagée facilement et dans de nombreux cas de figure... pas forcément justifiés.
D'où aussi la réflexion actuelle de la SS pour faire baisser le seuil de 40 à 35.
Ceci pour remettre les choses dans un contexte (très actuel, on ne pensait pas comme ça il y a 5 ans), pas pour dire que se faire sleever revient à se faire enlever un grain de beauté (même si certains chir en viennent à le penser, malheureusement).

Apfeldorfer ne cesse de m'expliquer que le difficile ce n'est ni la phase hosto ni les mois qui suivent... c'est la stabilisation au bout d'un ou deux ans. Ne plus perdre enlève une certaine euphorie, et les EME remontent mécaniquement à la surface.
Une proche est sleevée depuis 5 ans, stabilisée depuis longtemps, et là elle vient de reprendre en flèche du poids sous l'effet de quelques mois stressants. On n'est pas à l'abri, même après plusieurs années de stabilité.
39 ans Bruxelles 1116
trashrap a écrit:
thalianja a écrit:
Et bien j'ai une réponse à apporter:
La nutri m'a dit que passé 3/4 semaines pour que l'estomac se retape, je pouvais essayer petit à petit.
Résultat: hier, avec un pote, je me suis servi un verre de rhum/jus pomme cerise sans sucre ajouté. Je l'ai bu très lentement avec deux trois sushis dans l'estomac quand même, c'est bien passé.
Tellement bien même que j'ai enchainé avec 3/4 autres bons verres sur la soirée, looool!
Et j'en étais à un (bon) stade d'hebriete comparable à quand je prenais 7/8 verres avant: donc plus rapidement à saturation.
Aujourd'hui petite gueule de bois normale, mais aucun symptôme lié à la sleeve.

Et non, je ne fais pas l'apologie de l'alcoolisme, juste une vie sociale un peu fêtarde!


Voilà sur quoi je m'étais offusquée...
On tourne en rond.

thalianja a écrit:
Heu, non, si tu le permets, je n'ai jamais prétendu vouloir me murger la gueule 5 semaines après l'opération, mais seulement retenter un petit verre!
Nanmého, lisez bien au moins!!!


J'ai relu, justement.


Mon message de base n'indiquait en rien que j'attendais avec impatience de me "murger" et que c'était le but de mon post! Après ça s'est passé sans préméditation, et j'ai fait part ici de ce que j'avais constaté par rapport aux effets,
Après ça je me tape sur les doigts: j'avais dit que je quittais la conversation!
Sachez une chose: je n'ai de comptes à rendre à personne, je n'ai pas à me justifier, encore moins auprès de personnes qui ne me connaissent ni d'Eve ni d'Adam.
Sur ce, bonne continuation dans ce post ou ailleurs!
48 ans Paris 9874
poupinette59 a écrit:
4 ans après ma sleeve, je ne vais nulle part sans repérer les wc pour le trop plein car j'y suis tres tres vite


C'est quand même étonnant ces vomissements, surtout si longtemps après l'opé.
Tu devrais connaître mieux tes limites de satiété, non?
Mon chir m'avait indiqué que je pouvais vomir 2 ou 3 fois au tout début, parce qu'on ne se connaît pas très bien, mais que ça devait très vite cesser.
Je n'ai jamais vomi mais, en effet, 2 ou 3 fois j'ai été pas très loin (à cause de riz trop sec à chaque fois).

Tu as un suivi post op? tu parles de ces vomissements?
51 ans Lorraine 4326
A propos de suivi , suis tombée hier sur la chaine parlementaire sur une emission "obesité" .
Ils parlaient d'une facon intelligente ( c'pas NRJ12 quoi ;-) des operations .

Un chirurgien attirait l'attention sur le fait du non-suivi des operées (on voyait 2 femmes à 5 ans apres une opé qui n'avaient jamais eu aucun suivi ) .
il disait que ça serait une bombe "sanitaire" dans quelques années ( surtout avec la multiplication des operations ) , qu'entre autres, un non suivi des eventuelles carences avait des effets terribles sur le plan neuro

il disait aussi que perso , il avait 20% de complications apres une sleeve ( fistules, .... )
E
42 ans 1
Je suis sleevé depuis 2019....
La psy m'a dit qu'il y avait un risque de tomber dans l alcool...
" l'effet on/off"
Elle avait pas tort🤦
48 ans Paris 9874
Bonjour, qu'appelles-tu l'effet on/off??
B I U


Discussions liées