MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Couple & Sexe brutal

A
30 ans Paris 72
Bonjour,
Je m'excuse de revenir parler de mes problèmes ici, mais j'aurais aimé avoir des avis extérieurs (je n'ose pas parler de ce genre de choses avec mon entourage...)
Déjà, est-ce qu'il  
vous arrive d'avoir des rapports brutaux avec votre conjoint(e)s? Que pensez-vous de la brutalité dans le sexe?

Comme j'ai pu l'expliquer dans mes anciens post, mon couple bat de l'aile depuis quelque temps.
Depuis le tout début de notre relation, il nous arrive souvent de faire l'amour de manière assez cru, voir brutale. C'est comme un jeu entre nous.

Là ça ne va vraiment plus du tout entre nous. On n'arrête pas de se disputer, tout le temps. Je pense que la source de nos conflits vient du fait que je n'arrive pas à me projeter réellement avec lui. Malgré l'amour que je lui porte, trop de choses divergent entre nous (il a 40 ans et moi 20, je suis étudiante et lui peintre, il a des enfants et pas moi etc...)
L'autre soir, alors que nous étions en train de faire l'amour, il m'a mis une gifle (assez forte). J'ai eu l'impression qu'il réglait ses comptes avec moi, je me suis sentie humiliée et cette fois ci ça ne m'a pas du tout excité. Du coup on a stoppé nos ébats. Moi j'étais blessée de son comportement, lui m'en a voulu de ne pas avoir été jusqu'au bout et s'est trouvé "frustré".

Sachant que je le trouve agressif en ce moment, la gifle a été comme la goutte d'eau qui a fait débordé le vase. Une partie de moi me dit que je ne peux pas rester avec un homme qui se comporte comme ça avec moi... Qu'en pensez-vous ?
39 ans Niort 1336
Moi je pense que la brutalité dans le sexe peut et doit rester un jeu, un élément excitant.
Je pense pour ma part qu'il faut que cette brutalité reste dans le jeu sexuel, hors celui-ci, j'attends respect et douceur, tendresse de mon compagnon.
Je sais que si nous nous engueulons, généralement le rapport qui suit est teinté de douceur. C'est notre manière de faire la part des choses. Mais le sexe cru, parfois hard, fait partie de nos jeux.
Je crois que parfois, on (moi ou lui) avons envie de tenter quelque chose de nouveau, et que parfois, on tente et que cela ne nous plait pas. On dit stop tout de suite, éventuellement ensuite on en reparle à tête reposée, de ce qui n'a pas plu (des fois, c'est pas forcément la douleur (et quand je dis douleur, faut modérer, on est pas axés SM pour notre part), des fois c'est plus l'humiliation liée au geste, ou la sensation de perdre le contrôle). En fait, en y réfléchissant, c'est jamais l'humiliation, car je sais trop le respect de mon compagnon pour imaginer qu'il cherche à m'humilier moi, et non le personnage sexuel que je suis à ce moment là.

En l’occurrence, vu ce que tu raconte, et si c'était arrivé dans mon couple, je crois que j'aurais dit stop, qu'il ne se serait absolument pas fâché (je pense qu'il se serait senti très très mal). Quand on tente quelque chose d'aussi "nouveau", on en parle avant. Je ne crois pas que j'admettrais ça dans nos jeux.

Moi ce qui me gène dans ton témoignage, ce n'est pas tant la gifle (il a voulu tester, c'était malvenu, et la gifle a un aspect particulièrement humiliant pour ne pas tester sans en parler avant) que la suite : il est frustré. Il ne s'est donc pas excusé ? Il ne s'est pas rendu compte qu'il y avait eu dérapage, et que ce dérapage pouvait être mal vécu de ta part ? là ça me gène vraiment. Il ne te prend pas en compte dans le rapport, donc pour moi c'est niet. Et si toi tu as l'impression qu'en plus c'est le quotidien qui dérape sur le sexe, alors il peut y avoir danger. Chez moi, chez nous les deux sont la plupart du temps très séparés, du moins quand on est dans la "crudité" ou la "brutalité". Un peu comme un jeu de rôle, une fois l'acte fini, on retrouve toute notre tendresse. Et quand on a tenté de nouvelles choses "dans le feu de l'action", on en parle tout de suite après, généralement, ça nous permet d'apprendre à nous connaître. Et quand je dis nous,je parle de moi aussi, je ne connais pas encore mes limites, donc lui les miennes, ni les siennes si de nouvelles envies devaient venir...

Brefffff, tout ça pour dire :
-sexe brutal, pas de problème pour moi tant que ça reste dans le cadre sexuel et du jeu, dans l'accord des deux partenaires et dans la recherche réciproque de l'excitation et du plaisir.
- Dérapage, ça peut arriver quand on ne connait pas ses limites (nouveaux jeux)
- Frustration de monsieur car il n'a pas pu aller au bout => va te palucher, je ne suis pas ta chose
- intrusion des problèmes de couple dans la sexualité : non non non...

Ce n'est que mon point de vue
A
30 ans Paris 72
Citation:
Je sais que si nous nous engueulons, généralement le rapport qui suit est teinté de douceur.

Pour moi, c'est l'idéal ! ;-)

Citation:
Il ne s'est donc pas excusé ? Il ne s'est pas rendu compte qu'il y avait eu dérapage, et que ce dérapage pouvait être mal vécu de ta part ?

Non il ne s'est pas vraiment excusé. Il a arrêté de me faire l'amour, parce qu'il a bien vu que ça m'avait bloqué. Après je lui ai exprimé mon ressenti (j'étais tellement mal ce soir là que j'en avais les larmes aux yeux.) Il est plus resté bloqué sur le fait qu'il n'avait du coup pas jouis. Juste après il ne disait plus rien, et une fois au salon tous les deux il a commencé à hausser un peu le ton en me disant que ça l'avait mis de mauvaise humeur. Il dit que je prends une position de dominatrice (j'étais au-dessus de lui quand il m'a giflé), qu'il se sent castré, et que ça doit être une manière de reprendre le dessus sur sa virilité.
Il m'a exprimé de manière implicite que le seul moyen pour qu'il se calme après cet épisode, c'était que je m'occupe de lui... J'ai résisté un moment, mais face à sa mauvaise humeur j'ai fini par lui faire "plaisir". Je mets des guillemets parce qu'une fois qu'il a jouis, il m'a tout de même dit qu'il n'en avait "pas trop profité étant donné les circonstances". :-(

Je me sens très en colère par rapport à ce qu'il s'est passé! Ce n'est pas la première fois qu'on essaye les gifles ensemble, mais celle là, je trouve qu'elle était très mal venue (hors jeu comme tu dis).
C
52 ans 70
Tu l'as dit le sexe brutal, les mots crus peuvent faire partis d'une jeu mais si tu trouves qu'il y a débordement tu dis STOP c'est aussi simple. Ce n'est pas parce que tu l'aimes et qu'il le sait que tu dois TOUT accepter.
39 ans Niort 1336
AdeleA a écrit:
Citation:
Je sais que si nous nous engueulons, généralement le rapport qui suit est teinté de douceur.

Pour moi, c'est l'idéal ! ;-)

Citation:
Il ne s'est donc pas excusé ? Il ne s'est pas rendu compte qu'il y avait eu dérapage, et que ce dérapage pouvait être mal vécu de ta part ?

Non il ne s'est pas vraiment excusé. Il a arrêté de me faire l'amour, parce qu'il a bien vu que ça m'avait bloqué. Après je lui ai exprimé mon ressenti (j'étais tellement mal ce soir là que j'en avais les larmes aux yeux.) Il est plus resté bloqué sur le fait qu'il n'avait du coup pas jouis. Juste après il ne disait plus rien, et une fois au salon tous les deux il a commencé à hausser un peu le ton en me disant que ça l'avait mis de mauvaise humeur. Il dit que je prends une position de dominatrice (j'étais au-dessus de lui quand il m'a giflé), qu'il se sent castré, et que ça doit être une manière de reprendre le dessus sur sa virilité.
Il m'a exprimé de manière implicite que le seul moyen pour qu'il se calme après cet épisode, c'était que je m'occupe de lui... J'ai résisté un moment, mais face à sa mauvaise humeur j'ai fini par lui faire "plaisir". Je mets des guillemets parce qu'une fois qu'il a jouis, il m'a tout de même dit qu'il n'en avait "pas trop profité étant donné les circonstances". :-(

Je me sens très en colère par rapport à ce qu'il s'est passé! Ce n'est pas la première fois qu'on essaye les gifles ensemble, mais celle là, je trouve qu'elle était très mal venue (hors jeu comme tu dis).


Je suis désolée, ça doit être ^parce que je suis passée sur le post sexisme ordinaire qui m'a pas mal chamboulée, mais là, là ce que tu dis me choque vraiment.

Pourtant, tu l'auras compris, je suis une adepte du sexe hard (entre autre).

Ton mec a, selon ce que tu raconte, dérapé total. Il te voit les larmes aux yeux, et sa seule réaction c'est "grmlgrml j'ai pas joui !" ????? :shock:

Quand enfin les mots sortent, il exprime clairement qu'il avait besoin de cette gifle pour, en gros, te faire cesser de prendre le dessus sur sa virilité, c'est ça ? Dans et hors sexe, si j'ai bien compris ? J'ai envie de répondre "tiens, c'est la coupe du monde, va te gratter les couilles devant un match de foot avec tes potes en disant que les femmes de footeux sont trop bonasses, ça va te remettre un coup de virilité" (désolée pour celles et ceux qui apprécient le sport foot). C'est quoi cette histoire de virilité mise à mal ? cela n'a rien à faire dans vos rapport, c'est son problème à lui !

Et alors la goutte d'eau : il arrive tellement bien à faire son chien battu, à te culpabiliser, que tu en viens à lu faire "plaisir" (je n'imagine que trop la scène, bonjour le rapport à deux vitesses, et ton plaisir à toi ?), et que tu mets des guillemets à "plaisir" non pas parce que toi tu ressens bien qu'il y a un malaise, mais parce que lui finalement n'a pas totalement kiffé "vu la situation" :shock: :shock: :shock:

Il y a un problème, il faut que tu t'en rende compte, il faut qu'il s'en rende compte, parce que là, moi, j'ai juste envie de vomir...
P
55 ans 3727
Pareil que LaPo. Si la brutalité, la bestialité dans les rapports est pleinement choisie par les 2, l'excitation et le plaisir peuvent être immenses. Mais la gifle, là c'est trop et c'est plus d'une goutte qui a fait déborder le vase. Si encore c'était les prémisses à des pratiques orientées SM que vous aviez décidé à 2, je n'adhère pas mais ça serait jouable, mais si ça remonte d'une violence enfouie qu'il commence à libérer, protège-toi, sauve-toi, car ça pourrait aller très loin.
N
34 ans 357
Alors sexe brutale aucun soucis (avec mon chéri on le fait parfois avec des gifles une fois meme avec des coups de ceinture , crachats, insultes).
Donc ca pas de soucis chaque couple à ses codes.

La ou ca ne va pas c'est qu'il ne s'excuse pas lorsque il fait quelque chose qui ne te plait pas (surtout si tu as les larmes aux yeux après !).
Quand un homme aime une femme est-ce qu'il la laisse dans un état pareil ? non il s'excuse la prend dans ses bras.
La ton homme il s’énerve parce que il n'a pas jouit, c'est juste hyper égoïste et toi pour qu'il se calme tu le suce ou autre :shock: :shock:
Et après il te balance "a c'etait pas terrible en plus!" double :shock: :shock: :shock:
Si il recommence ce genre de chose pour moi il est évident qu'il ne t'aime pas et qu'il t'utilise. Le chose positive c'est que tu te rend compte qu'il y a un truc qui cloche au moins tu ne te voile pas la face.
Courage tien nous au courant et ne te laisse pas faire \:D/
A
30 ans Paris 72
Citation:
C'est quoi cette histoire de virilité mise à mal ? cela n'a rien à faire dans vos rapport, c'est son problème à lui !

C'est vrai que je me pause des questions par rapport à cette histoire de virilité... D'après lui, il a mal vécu que je me mette sur lui pendant l'amour. Il a eu l'impression que je le prenais comme mon "sexe toy"... Mais c'est une problématique assez récurrente chez lui, dès qu'il me parle de ces ex il me dit qu'elles étaient manipulatrices et castratrices. Ce qu'il me reproche en ce moment. Et peut être que je ne me remets pas assez en cause, mais je n'ai pas spécialement l'impression d'être comme ça...

Ca s'est toujours bien passé jusqu'à présent niveau sexe. Il a toujours été très généreux avec moi et me donne beaucoup de plaisir. Nos ébats sont souvent "hard" mais j'aime ça parce que c'est un jeu où l'on est sur la même longueur d'onde. Là ce n'était pas du tout le cas !

Je suis très en colère contre lui. Je ne sais pas encore comment je vais reprendre contact suite à cet événement, mais je ne peux pas laisser passer ça (le coup de la gifle, mais aussi des scènes à répétitions qu'il me fait).
39 ans Niort 1336
AdeleA a écrit:
Il a eu l'impression que je le prenais comme mon "sexe toy"...


Ah oui ? et quand il te culpabilise pour que tu lui fasse plaisir, c'est qui le sextoy ?

Il m'a l'air d'être en train de mélanger pas mal de chose, passé, sexe, couple, avenir, âge, virilité (??). Il m'a l'air un peu paumé (pour pas dire plus). Il me semble que tu en fais les frais.
49 ans Sur un gros arbre perché 7658
Cela n'a rien donné du coté du copain de la fac' ?...
A
30 ans Paris 72
Citation:
Cela n'a rien donné du coté du copain de la fac' ?..

Non. :-( Après la fin de notre année universitaire, on a échangé brièvement par mail. Il partait quelques jours en Angleterre et a convenu qu'il me recontacterait à son retour pour prendre un café. Seulement ça fait environ 1 mois qu'il est rentré, et zéro news. Du coup j'ai laissé tombé.
49 ans Sur un gros arbre perché 7658
Dommage...Essaie de trouver d'autres opportunités de contact avec des jeunes de ton âge, cela devrait être salvateur.
33 ans 78 1411
Je pense pareil que lapo et prax. Il y a une différence entre le sexe qui a tourné au petit drame et le fait d'être pour moi irrespectueux envers toi et te prendre après pour son sexe toy. Il ne s'est pas même excusé c'est ce qui me choque le plus. Moi j'ai des petits jeux de bagarre érotique avec mon chéri mais pas quand on est en froid plutôt qd on est en mega phase sinon ca ne marche pas.
A
30 ans Paris 72
Ouais, et vu le message vocal qu'il vient de me laisser je crois qu'il n'est pas près de s'excuser. J'ai décidé de mettre le Ola avec lui, du moins le temps que je me calme.
Je sais que je ne suis pas toute blanche non plus (ce qu'il souligne à chaque fois que l'on essaye de discuter) parce que depuis janvier je l'ai quitté plusieurs fois avant de revenir sur ma décision. Mais malgré tous mes tords, je n'ai pas envie d'accepter ses règlements de compte qui sont blessants.
33 ans 78 1411
Non mais tord ou pas ça ,ça se passe dans une discution pas au lit et encore moins avec une baffe quand on est pas en phase.. C'est pas du catch... C'est la qu'il est le soucis. Après les soucis de couples oui pas toujours évident mais le respect c'est important. Moi une gifle,pas d'excuse, le propos après la fellation ça aurait été radicale, mais ça après c'est moi, je suis directe.
B I U


Discussions liées