MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Vous aussi vous ne foutez rien de vos journées ?

42 ans Briis sous Forges 2597
Sa mère l'a toujours dévalorisé, tu sais c'est le genre "oh mon fils" mais qui l'a bien laissé dans la merde quand il n'avait aucun revenu et le traitait de  
sous-merde ... J'en ai d'ailleurs longtemps chié avec lui à cause de ça car le moindre conseil est pris comme une critique.
Il s'avère que lorsque ses parents ont divorcé, elle ne voulait pas la garde de ses enfants, il a fallu que son père (le papi du barbu) la menace de déshéritage pour qu'elle le prenne à charge.
Clairement les piliers de la vie du barbu sont ses grands parents maternels, à savoir que sa mamie est décédée en janvier 2014, ce qui a été très dur à surmonter pour lui. Je sais aussi qu'il est malheureux qu'elle ne connaisse pas son arrière petit fils.

Ses parents essaient de rattraper le coup maintenant mais le mal est déjà fait. Et encore ... Rattraper le coup est un bien grand mot vu que son père n'appelle que s'il a un souci informatique et que là Ô miracle il a bougé son cul jusque chez nous pour la première fois pour voir son petit fils, sinon nada ...
Sa mère est souvent à chercher la petite bête sauf qu'avec moi elle a bien compris à qui elle a à faire donc ça s'est bien tassé et j'ai même apprécié son passage à mon retour de la mater.

J'ai en effet un caractère fort, lui aussi. Il a mis pas mal de temps à me montrer ce côté un peu macho mais j'ai toujours bataillé et je ne laisse rien passer.
Il m'aide pour le ménage, il n'a pas le choix et ce n'est pas parce qu'il vient me sortir que je suis à la maison donc je dois faire bobonne que je m'exécute, surtout sachant qu'il sait très bien faire.
On a donc toujours eu un bon équilibre côté répartition des tâches pour le ménage mais voilà dés que je suis chez nous et même si ce n'est pas pour des vacances, hop pour lui je ne glande rien donc je dois en faire plus !
Chaque fois on s'engueule pour ça jusqu'à ce que lui soit au chômage où je pense du coup il avait bien compris vu sa réaction.
Même s'il a toujours plus ou moins fait remarqué fièrement quand il range le lave-vaisselle ou nettoie une cocotte qui était à tremper, sur le gros ménage on n'avait pas de souci, d'ailleurs on n'en a toujours pas, il ne remet pas en cause, le samedi matin il fait ce qu'il a à faire même si parfois faut un peu le pousser car il est en mode feignasse.

Sauf que là, avec l'arrivée de bébé j'ai l'impression qu'on régresse et qu'il repart dans ses anciens travers pas côté ménage mais gestion du petit.
C'est comme s'il ne comprenait pas qu'avec un enfant et bien c'est terminé, on ne fait plus ce qu'on veut tranquillou et que le petit passe en priorité ...
Il a mis un moment avec ce fameux bib de 23h car Monsieur était en train de geeker sur un jeu avec son frère et que pour lui il n'avait pas à s'interrompre ou attendre "comme une gaufre" (dixit ses propos) que son fils réclame.

Comme ton homme, il ne comprend pas son fils. Malgré ce que je peux dire, qu'il a des coliques donc réclame à téter mais pour se soulager, il va aller lui faire un bib ce qui empire la situation ... Quand je lui dis "tu as tenté la tétine ?", hop pas de réponse, je la donne au petit et c'est terminé.
Mais je ne lâche pas et essaie de ne pas intervenir même quand de mon lit je l'entends galérer, je veux qu'il prenne sa place et apprenne aussi à s'occuper et comprendre son enfant.
45 ans 93 1174
Salut

Tu as eu 9 mois pour te préparer à être mère, c'était beaucoup plus concret pour toi avec un gros ventre que pour lui.
Il faut souvent un peu de temps aux hommes pour se confronter à la paternité, ce n'est pas inné, tout comme ça ne l'est pas pour la femme, mais elle a moins le choix elle malheureusement.

Moi j'ai vécu ma seconde grossesse quasi seule et nous nous sommes séparés à la naissance, au final j'ai été beaucoup moins fatiguée car je n'avais pas en plus un mec à gérer à la maison....

Bon courage, les premières semaines sont les plus cataclysmiques mais il rentrera dans son rôle de père. D'autant plus j'imagine quand tu vas reprendre le boulot et qu'il devra gérer le matin ou le soir avec le loulou!
42 ans Briis sous Forges 2597
Merci Huitre,

Justement, je suis sensée prendre mes 6 mois de congés parental et je commence à redouter du coup ... :/

En effet tu as raison, il l'a dit lui-même, on lui a montré son fils à la maternité (j'étais encore au bloc) et il s'est pris sa paternité en pleine tronche.

Je pense que ma frustration vient beaucoup du fait qu'il a été très présent à la maternité, il est venu quasi tous les jours. Il s'occupait beaucoup de Gabriel (le change, le bain, les pesées pour les tétées, etc.) et du coup ça me donne l'impression d'un môme qui a un nouveau jouet et est à fond dessus puis hop une fois qu'il a fait le tour il l'oublie dans un coin.
J'étais super contente, je me disais "chouette, il s'investit à fond", je lui ai même dit qu'il était un super papa et là bam d'un coup il faudrait que je gère mon fils seule parce qu'il bosse, ça fait un choc.

C'est vrai que souvent, comme je suis crevée je ne fais pas dans la dentelle quand je dois lui faire des reproches, il faut aussi que j'essaie d'y aller à la cool. Pourtant j'ai déjà tenté une fois la colère passée, de le faire sur le ton de l'humour ou de rebondir sur certaines choses mais on dirait que ça ne rentre pas ...
Espérons que le temps aidera !


Merci en tous cas à toutes pour ces échanges, papoter ici et me "défouler" m'évite aussi de péter un câble sur lui qui comme vous le soulignez n'est pas terrible vu l'épreuve que c'est pour un couple d'avoir un enfant.
36 ans 1170
Je retrouve beaucoup de ma propre histoire dans ce que tu dis de ton barbu ...

J'ai eu de grandes difficultés à accepter que mon mari et moi n’étions pas égaux dans notre capacité à être parent, parce que ce n'est pas l'image idyllique des nouveaux papas que nous renvois la société. Chez nous, on projetait même que ce soit Mr qui cesse de bosser pour élever nos enfants, c'est te dire si on avait une idée très paritaire de la parentalité.
Et puis les faits nous ont contredis, et je crois que c'est une des premières grandes leçons que l'on apprends quand on devient parent, à savoir : Avant j'avais des principes, maintenant, j'ai des enfants !

Mon mari n'a jamais été capable de mettre une couche et c'est pas faute d'avoir essayé des heures et des heures de lui apprendre, mais voila, un bébé ça grandis, donc il faut adapter la mise de la couche à la morpho du petit, donc quand il maîtrisait à peu près une taille de couche, dès que ça changeait un peu, c'était re-cata. Je te dis pas, le nombre de fois ou j'ai levé ma petite avec le dos tout mouillé de pipi et ou j'ai voulu littéralement exploser mon mari, ça me gonflait, t'imagine pas. J'étais révolté, je me disais, merde alors, j'ai pas un BEP couches culottes, pourquoi moi j'y arrive et pas lui, probablement parce que j'ai sans cesse la volonté de bien faire et pas lui, ah oui, donc il a pas la volonté d'être un bon père donc je n'ai plus rien à faire avec lui etc etc etc... Je me montais la tête bien comme il faut.

Le bibi c'était pareil, ma fille hurlait avec lui car je sais pas comment il se débrouillait, il la tenait pas bien, il lui retirait le bibi toutes les deux secondes ... Catastrophe !

On a frôlé le divorce, parce que c'est pas inné ces choses là, j'ai passé des heures et des heures à regarder ma fille pour la comprendre, pour la connaitre et la reconnaître, pour tisser ce lien de confiance qui fait que tout roule, qu'elle est bien et que je suis bien aussi. Et que lui, il avait juste très très envi de passer du temps sur sa console ...

Il a fallu qu'on retourne au source de son désir d'être père pour rétablir les choses, il a fallu qu'il déterre son envi viscérale d'être un bon papa, il a fallu que je lui envoi des choses très méchantes du genre : "ah oui alors c'est ça que tu veux, être comme ton père, parce que oui, tu lui es en tout point semblable, tu es un fuyard et ta fille va grandir blessée de l'amour que tu ne lui aura pas donné". (et qu'on vende la console :) )

Et puis ça m'a énormément libérée de comprendre que je n'étais pas garante du père qu'il était, que je n'avais pas a assumer auprès de ma fille de l'avoir choisis lui pour être son papa.

Je me représente notre relation comme un triangle, ou nous sommes nous trois à un bout, moi je dois donc gérer la droite qui me relis à ma fille, c'est mon role de maman, la droite qui me relis à mon mari, c'est mon role d'épouse et ce qui concerne la droite qui les relis tous les deux, elle ne me concerne pas, pour la simple et bonne raison que je n'y ai pas accès. Je ne dois donc ni l'assumer, ni la juger, ni la critiquer. Il sera seul quand la petite sera grande à devoir assumer ce qu'il lui a apporter, et je serais seule aussi quand il s'agira de juger quelle mère j'ai été.

Et puis comme souvent, les choses se sont amélioré lorsque j'ai commencé à lâcher prise, lorsque j'ai compris que son incapacité n'était pas celle de mon propre père.
Et puis, plus le temps passe, plus ces capacités se dévoile justement ... Parfois il passe une heure assis par terre à jouer aux voitures ou au bateau avec elle et à des choses qui les font rires, moi je joue peu avec ma fille, j'ai moins de patience que lui pour ces choses là. Le bain m'a vite saoulé quand il fallait passer trois quart d'heure à la surveiller, le temps était très long et bien lui il y prends du plaisir, c'est son taf, son domaine, leurs moment a eux.

Je l'ai quand même encouragé au lieu de le dénigrer et ça ça marche bien aussi, c'est la fameuse Ola qui a été abordé plus tôt. Comme le truc ultime de mon mari c'est les câlins et bien lorsqu'il assurait un max une journée, je lui disais que je trouvais ça hyper sexy les papas qui déchirent et, on faisait un câlin (oui, oui, ridicule, je sais) :) Aujourd'hui c'est plus lié de cette façon là mais ça lui a permis de mettre en place un automatisme.
46 ans gagny 3067
je te comprends morwen et après une césa, la fatigue est décuplée

j'en ai eu 2 dc je connais....

juste comme ça: ils ne sont pas en sucre les hommes je crois non ? j'ai lu les posts en diagonale certes, ms à un moment donné il faut poser les choses qd même.1 bb de un mois c'est épuisant, ok il rentre du boulot ms pt donner le bib du soir non ?

pr la nuit, j'ai tjrs eu de la chance: mon mari se levait aussi , même qd j'étais en congé mat.il en faisait un, en général celui de 00h00 et moi le suivant, le pire ms bon au moins je ne me suis jamais levée pr ts les bibs.


alors moi morwen je te conseille fortement de faire une pause parce que là, à ce rythme tu vas péter un sacré cable.

je ne sais pas si tu peux le faire, mais laisser bb un week end chez mamie te ferais du bien.je sais que c'est dure ms c'est la seule solution pr vraiment te reposer.le coups des siestes, on me l'a aussi sorti celle là ms cela ne marche pas forcément.

tant que bb est là, on est sur le qui vive.on se calme avec le temps ms les 1ers mois c'est impossible surtt si le papa ne prend pas le relai.

je me souviens de ma 1ere qui pleurait tte la jnée à cause de son ventre, je n'en pouvais plus.le papa prenait le relai en rentrant du taf, et cela me soulageait bien.

ok ils n'ont pas vécu comme ns les 9 mois de grossesse, ms aussi de fatigue et de douleurs (j'ai aussi le dos en vrac depuis bb2, avec une sciatique qui a duré 6 mois pdt mon 2d congé mat.... merci mamie de m'avoir sauvé en gardant les enfants) ms à un moment donné, les enfants se font à 2 et ce ne sont plus des gosses.

alors pr finir, non tu ne fous pas rien de tes jnées.et fais le test, dis lui de garder bb tt un samedi et toi tu pars.il va vite se rendre compte ce que sait de s'occuper d'un bb

courrage ;)
42 ans Briis sous Forges 2597
Malheureusement je ne peux laisser bébé chez mes parents car ma mère semble avoir un début d'alzeimer. .. on a vu ça peu après que mon fils soit né.

Il fait le bib de 23h mais faut voir comment. .. Hier j'ai encore pété un câble. J'entends mon fils hurler vers 00h, j'attends dans mon lit mais ça ne se calme pas donc je me lève.
Je le trouve dans le transat réglé super droit alors qu'il n'à qu'un mois et le barbu en train de jouer sur son PC, j'ai vu rouge je l'ai clairement agressé constatant d'une part que son fils à beau hurler il ne lâche pas son jeu et qu'en prime il ne prend pas le temps après le bib de le garder assez droit dans ses bras pour que le lait descende bien (Gabriel régurgite et même si le lait épaissi aide il faut faire ça sinon il pleure allongé) et le colle dans son transat dans une position pas du tout adaptée pour son âge. En prime même pas changé après son bib. ..
Du coup on s'est engueulés forcément. .. je sais que j'aurais dû être plus zen mais il m'à mise hors de moi.
Le WE je me permets d'en demander un peu plus et bien justement si je ne demande pas il ne le prendra pas de lui même, n'ira pas le changer, etc.
Sérieux il me rend dingue >< je n'arrive pas à garder mon calme
36 ans 1170
En même temps c'est ton bébé, tu dois le protéger ... Même avec toute la philosophie du monde, je vois pas trop comment tu aurais pu rester zen.

Je crois qu'il déconne grave là, il va un peu trop loin.

Prends en charge ton bébé à 100%, et dis au barbu la vérité : si c'est comme ça, vous n'avez plus besoin de lui, qu'il aille passer sa vie entière à jouer à sa console!

Faut qu'il ai un déclic ... Moi c'est pas bébé que j'éloignerai là, bébé à besoin de sa maman, il n'a qu'un mois pardis ! C'est le papa que j'enverrai vois ailleurs si on y est !
42 ans Briis sous Forges 2597
Avec la dispute qui s'en est suivie ça failli mais j'ai réussi à ne pas aller trop loin de mon côté justement.

Là ce matin on se lève en même temps, le petit réclame, ça ne lui vient même pas à l'esprit alors que lui a fait une bonne nuit sans coupure de s'en occuper.
Je le lui fais remarquer calmement, aucune réponse.

Je sature ...
45 ans 93 1174
Effectivement c'est mal barré .. .
Je ne sais pas quoi te dire car même mon ex s'occupait de nos bébés même séparés.
Il lui faut un electrochoc mais quoi cimment??
36 ans 1170
Je ne sais pas si tu as vraiment le choix ... Là vous ne faîtes que de vous abîmer :/

Je sais pas si c'est bien ne serais ce pour ton petit bout qui n'a rien demander et qui doit subir l'ambiance.

Soit tu accepte de gérer la logistique de ton enfant car ton mec ne souhaite pas le faire et tu apaise l'ambiance, soit tu lui demande d'aller réfléchir sérieusement à ce qu'il préfère privilégier son fils ou ses loisirs.

Ma mari a du prendre la porte une semaine pour comprendre quelles étaient ses priorités ... Ce fut hard, mais je crois que sans ça, nous aurions divorcé aujourd'hui.

Ca me choc vraiment ce que tu m'as raconté sur le cosy hier soir, faut pas déconner, qu'il ai pas envi, ok, mais que bébé en subisse physiquement les conséquences, faut pas déconner !
42 ans Briis sous Forges 2597
Face à son absence de réaction, je lui demande s'il trouve son comportement normal et encore rien.

Du coup je lui ai dit que s'il veut pas s'occuper de son fils autant que je le fasse seule pour de vrai que d'avoir quelqu'un à côté qui s'en tape.
Sa seule réaction a été "ah bah je vais bien rire de comment tu peux t'occuper de ton fils seule en congés parental, tu vas payer comment" ... Et du genre "méfie toi de ce que tu dis" et blablabla, genre ça y est j'ai enfant avec lui je ne vais pas supporter qu'il se barre. Sur ce coup là il me connaît mal, car je préfère en chier solo et me dire que c'est parce que je suis seule que de devoir supporter ça.

Voilà son seul truc, je commence à désespérer là ><
42 ans Briis sous Forges 2597
En fait j'ai juste l'impression que pour lui il est dans son bon droit, qu'il ne voit pas du tout ce qui cloche et que je suis donc une emmerdeuse ...
36 ans 1170
o_O !!

Wouah, mais qu'es ce qu'il raconte ... A quoi il joue ?

Tu n'aurais pas quelqu'un de son entourage qui pourrait intervenir ? Quelqu'un en qui il aurait confiance et auprès de qui il ne voudrait pas passer pour un con ?

Je suis désolée de relancer le sujet ... Mais avez vous fait gaffe à votre couple depuis l'arrivée de bébé ? Un resto à emporter ? Une balade sympa avec la poussette ? Un petit film à la maison avec votre sucrerie préférée ? Des câlins ?
Parce que là, faut retrouver votre amour et votre complicité pour rétablir le dialogue et les compromis.
46 ans gagny 3067
Morwen a écrit:
En fait j'ai juste l'impression que pour lui il est dans son bon droit, qu'il ne voit pas du tout ce qui cloche et que je suis donc une emmerdeuse ...



bon là oui il faut calmer le jeu (et je sais, ce n'est pas facile) ms pr toi c'est quoi le principal ds tout ça? Le petit et ce petit a besoin de vs 2.

là en fait on a un papa qui n'a pas pris ses marques et te laisse tout faire puisque toi tu fais "tout mieux que lui" je mets des guillemets et toi, en mère louve, tu couve bb car tu as peur que papa fasse mal....alors pas 36 solutions: il faut apprendre au papa comment faire et lui donner sa place.ok il ne fera jamais aussi bien que toi ms il doit s'y mettre pr toi, pr bb et pr lui aussi.

je sais que ce n'est pas simple, que des fois tu as envie de la faire passer pr la fenêtre.... le mec hein :lol:

ms là il se dit pourquoi je devrais m'embeter elle fait tt....

moi je me suis tjrs dis, il pt m'arriver qq'e chose, le papa doit tt savoir de ses gosses pr prendre le relai si un jour il m'arrivait qq'e chose.

apprends lui, aide le: bib, bain, etc.... il va raler, toi aussi.vous aller vs engueuler même ms après il va prendre sa place et toi aussi.et puis toi ainsi ds qq'es temps, tu pourras lui laisser bb séreinement et lui et bien il trouvera que finalement s'occuper de son mini-lui c'est pas mal et même valorisant ;)

essaye, tu n'as rien à perdre et c'est qd même hyper important

plein de bises belle maman modeuse
42 ans Briis sous Forges 2597
Pourtant oui, même si ça dure moins longtemps qu'avant car je suis crevée et file me coucher tôt pour assurer le reste de la nuit, on a toujours nos soirées séries ou top chef avec une sucrerie, de la tendresse etc. Côté galipettes rien n'a encore repris mais bon vu les nuits que l'on passe en décalé ...

Le souci du barbu c'est qu'il a la fierté mal placée, est super soupe au lait et se vexe d'un rien.

Clelia, c'est pas faute de lui dire comment on fait ci ou ça, chaque fois je me fais envoyer chier car "je le saoule" ><
B I U