MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

The handmaid's tale

53 ans 2653
ElArgentino75 a écrit:
Très bonne série :-)


~~Tout à fait d'accord !
Quelle grosse marrade!
Ils ont mangé des clowns* ou quoi???
C'est trop désopilant, on se poile à longueur  
de saison...
On reste scotché à l'écran, quel suspens mes aïeux, oulala, enthousiasmant!~~

Heu... En fait... Pas du tout! C'était une ironie basique du spectateur grincheux...
J'ai commencé la saison 1... Et c'est douloureux, pénible, lent, informe, incohérent...
Je ne parviens pas à m'attacher à un quelconque personnage, à part peut-être l'ex-mari que l'on aperçoit dans les flash-backs (tout est décousu), on n'a pas de repère temporel..
Sinon : la musique, bande originale : néant.
Eclairage : néant...
C'est morne à souhait ; ça plaît? Bravo!

Perso ça n'est strictement pas crédible : je revois le commandant truc en train de besogner la servante... Bon : ça permet aux scénaristes de "placer" un scène de cul... Et encore, même pas : "la chair est triste", que c'est "bande-mou"; De plus, il serait stérile, alors ça sert à quoi ces salamalecs?
Ok il y a un problème de fertilité... Qui se résout de quelle manière stupide?
C'est pour ça que l'on voit un accouchement avoir lieu à domicile "comme au bon vieux temps", mais sans la moindre assistance médicale au cas où.
Cette régression technologique est bizarre. Le livre a dû être écrit dans les années 1980 ; c'est de la science-fiction en peau de lapin, ou pas du tout... (mais j'en arrête là : ce "truc" m'énerve...)

Vous pouvez spoiler tant que vous voulez...

*bah... C'étaient des clowns tristes
2513
J'ai vu les deux premières saisons et je ne sais toujours pas dire si j'aime ou pas...je me dis que le bouquin me plairait peut-être davantage. Quelqu'un l'a lu ?
M
44 ans Ici et là... 2051
Sauf que ce n'est pas à proprement parlé de la science fiction Poirier, c'est une dystopie, c'est à dire une société qui empèche ses membres d'accéder au bonheur. Par contre niveau progrès technologique c'est pas ça, donc on ne peut pas parler de science fiction. On ne sait pas quand ça se passe exactement. Et oui souvent quand l'homme est terrifié, que les évènements le dépassent, il met en place des stratégies qu'il connait, quoi de mieux que de revenir dans une espèce de moyen âge religieux pour controler tout le monde au nom de Dieu ?

Après c'est vrai qu'on a parfois du mal avec les flash back surtout au début, il faut bien faire attention comment les personnages sont habillés et ce qu'ils font et pouvoir remettre mentalement tout dans le bon ordre, ça peut demander un travail important. Mais les flash back diminuent au fil des saisons ou alors ils me gènent moins et je ne les vois plus lol.
25680
Mathilde76 a écrit:
Sauf que ce n'est pas à proprement parlé de la science fiction Poirier, c'est une dystopie, c'est à dire une société qui empèche ses membres d'accéder au bonheur.


C'est de l'anticipation, donc pas forcément de la science fiction.
25680
Poirier a écrit:

J'ai commencé la saison 1... Et c'est douloureux, pénible, lent, informe, incohérent...


Oui c'est douloureux, cela reste douloureux dans les saisons suivantes, le sujet est difficile.
Incohérent non.

Poirier a écrit:
Je ne parviens pas à m'attacher à un quelconque personnage, à part peut-être l'ex-mari que l'on aperçoit dans les flash-backs (tout est décousu), on n'a pas de repère temporel..


J'admets avoir eu du mal les 3 premiers épisodes avec les flash-backs et pour situer tout cela dans le temps, et puis d'un coup cela a cliqué et tout m'a semblé de plus en plus limpide.
Après tout la série commence 5 ans après le coup d'un groupe extrémiste religion, oui c'est perturbant.


Poirier a écrit:

Sinon : la musique, bande originale : néant.
Eclairage : néant...
C'est morne à souhait ; ça plaît? Bravo!

La musique ce n'est pas ce qui me pousse à regarder une série ou non.
L'éclairage va bien avec l'ambiance qui oui est morne, ce n'est pas un conte de fée, mais je comprends que cela ne puisse pas parler à tout le monde.

Poirier a écrit:

Perso ça n'est strictement pas crédible

Pas crédible ? Pourquoi ?

Poirier a écrit:
je revois le commandant truc en train de besogner la servante... Bon : ça permet aux scénaristes de "placer" un scène de cul... Et encore, même pas : "la chair est triste", que c'est "bande-mou"; De plus, il serait stérile, alors ça sert à quoi ces salamalecs?

Dans le genre la scène où l'on ne voit rien 😂
Peut-être qu'en tant que femme je ne vois pas la scène avec la même sensibilité, car là je vois un viol avec une autre femme qui participe activement à cet acte.


Poirier a écrit:

Ok il y a un problème de fertilité... Qui se résout de quelle manière stupide?

Bonne question, que ferais-tu si le taux de natalité tombait de façon drastique,dans la série on apprend qu'il n'y a pas une seule naissance en 6 ans dans la ville de Mexico.

Poirier a écrit:

C'est pour ça que l'on voit un accouchement avoir lieu à domicile "comme au bon vieux temps", mais sans la moindre assistance médicale au cas où.


Comme dit plus haut "groupe extrémiste religieux".
Ce que montre cette série ce ne sont pas des gadgets de scifi, mais plus comment une société pourrait peut-être évoluer dans certaines conditions.
Rappelons que cela se passe dans un pays où le topless est illégal dans la plupart des plages, où les tétons sont vus comme le diable.

Poirier a écrit:
Cette régression technologique est bizarre. Le livre a dû être écrit dans les années 1980 ; c'est de la science-fiction en peau de lapin, ou pas du tout... (mais j'en arrête là : ce "truc" m'énerve...)
C'est de l'anticipation.
Et oui le livre a été publié en 85.
39 ans 141
Je viens de finir de regarder le dernier épisode de la saison 3, c'était très bien :-) après je dois dire que je ne suis pas 100% objectif parce que j'adore l'actrice principale, très belle, elle me rappelle quelqu'un que je connais dans la vie. Mais il y a énormément de références religieuses qui malheureusement ne sont pas expliqués. En réalité la clef de voute de la série repose sur un passage de la bible, l'exil du patriarche Jacob au pays de Galaad (ou Gilead en Anglais) avec ses femmes Rachel et Lea ainsi que de sa servante Bilha avec laquelle il a eut des enfants parce qu'à l'origine Rachel était stérile.
53 ans 2653
Bon : je vais sauter directement à la saison 3^^

Une référence à la bible n'est pas dérangeante outre mesure : Genèse chapitre 30 (je ne suis pas un mordicus : C'est au tout début)
Dans ce passage, Jacob a déjà 2 femmes (Léa et Rachel, qui sont soeurs)... + leurs 2 servantes ; ça lui en fait 4!!... Et à part Rachel, pas de problème de fertilité, surtout que finalement, elle devient enceinte (aller jusqu'au verset 22) ; bref : une référence à un temps où la polygamie était courante...

Je ne pense pas que le scénario d'une l'infertilité générale et mondiale soit un scénario envisageable : on voit les courbes de démographie qui explosent tout. Notre planète n'a jamais eu autant d'habitants, et certains se demandent s'il y aura assez de bouffe pour tout le monde, et où on va les caser...
C'est dans ce sens que cette série n'est pas crédible : Où sont les avancées médicales?

D'autre part : ok c'est la dictature, mais c'est bien mal orchestré!
Il faudrait rajouter : 1 drapeau, 1 gourou omniprésent (plus de médias? Alors que pour remettre les brebis galeuses dans le bon chemin, c'est nickel..)
Pour le slogan directeur, je ne sais si leur "béni soit truc.." est "vendeur"..
Au début je me suis dit "eh bien c'est la nouvelle mode de série low cost, filmé au kilomètre avec pour décor principal un coin de chambre mal éclairée...
Au moins ils ont évité une autre mode de série 'à l'épaule' ou au smartphone, filmé par un caméraman souffrant de la maladie de Parkinson : et c'est usant, cette image qui saute, va à gauche en bas, à droite, en haut, comme pour contrebalancer l'immobilité de l'action et la platitude des dialogues...

--

... Bon tu as de la chance d'avoir flashé sur l'actrice principale...
Je ne suis tout de même pas un ovni, mais dans une série un film, ou même un livre, on s'attache ou pas à l'un des personnages. C'est un signe attractif peut-être uniquement physique, ou bien une allure, un comportement un raisonnement, une manière qui plaît. Même un personnage ayant le "mauvais rôle" peut devenir le chouchou. Et on lui pardonne tout, il a "carte blanche" : qu'il en profite!

Le problème avec cette série, c'est qu'elle te met le bourdon!! J'attend que quelqu'un me dise qu'avec ça, il voit la vie en rose...
Parralèle avec la série "walking dead", qui n'est pas bien riante non plus , mais au moins, on suit la progression (ou souvent la mort) des divers protagonistes, qui se démènent pour survivre, et je suis sûr que vous avez vos chouchous...
Et au moins, c'est cohérent : quand les personnages agissent, on sait pourquoi : on les comprend!!
53 ans 2653
Anne
Dans le genre la scène où l'on ne voit rien 😂

Heum, après il y a un certain Nick, qui porte bien son nom...
Je ne veux pas jouer mes grincheux, mais j'arrive pas à visualiser, en tant qu'homme, comment il fait pour bander, le commandant truc... Il reste comme ça, comme s'il sortait une boisson du frigo...


Anne
que ferais-tu si le taux de natalité tombait de façon drastique,dans la série on apprend qu'il n'y a pas une seule naissance en 6 ans dans la ville de Mexico.


C'est avec la technologie et les avancées médicales que l'on s'en sortira...
Et aux grands maux les grands remèdes. Il y a déjà eu des docteurs qui "jouaient" avec le clonage ; mais s'il n'y en a pas l'utilité, autant abandonner pour l'instant.
Si on a l'obligation d'arriver à un résultat, tous les moyens seraient bons.

En définitive, ce qui est incohérent, c'est que l'on appelle "servantes" celles qui devraient être les "maîtresses", ou "reines" comme chez les abeilles... 'bzzzzz', ce sont elles qui devraient être au centre des attentions, en raison de leur possibilité d'avoir des enfants..

Sinon : ok on arrête les vaccins, les médicaments, et l'espérance de vie va chuter !
39 ans 141
Poirier a dit
Citation:
D'autre part : ok c'est la dictature, mais c'est bien mal orchestré!
Il faudrait rajouter : 1 drapeau, 1 gourou omniprésent (plus de médias? Alors que pour remettre les brebis galeuses dans le bon chemin, c'est nickel..)
Pour le slogan directeur, je ne sais si leur "béni soit truc.." est "vendeur"..
Au début je me suis dit "eh bien c'est la nouvelle mode de série low cost, filmé au kilomètre avec pour décor principal un coin de chambre mal éclairée...
Au moins ils ont évité une autre mode de série 'à l'épaule' ou au smartphone, filmé par un caméraman souffrant de la maladie de Parkinson : et c'est usant, cette image qui saute, va à gauche en bas, à droite, en haut, comme pour contrebalancer l'immobilité de l'action et la platitude des dialogues...


Le gourou omniprésent en réalité c'est la loi de Gilead, avec une sorte d'assemblée pour la faire respecter, (ce que l'on voit rapidement dans la saison I avec le procès Putnam, une sorte de Sanhédrin) et pour ce qui est du drapeau on le voit de temps en temps, il est souvent changeant, sur fond rouge, sur fond blanc, mais ce n'est pas le plus important, tout comme les frontière du "pays" on ne sait pas ou il commence, ou il finit exactement, avec en plus des variantes, lorsque les personnages de la série visitent Washington on s'aperçoit qu'il s'agit en réalité d'un Gilead ++ avec des lois encore plus sévère, l'anneau dans la bouche des servantes pour les empêcher même de parler etc.
53 ans 2653
ElArgentino75 a écrit:
avec des lois encore plus sévère, l'anneau dans la bouche des servantes pour les empêcher même de parler etc.
Amies féministes bonsoir!

Donc je vais continuer. C'est pas pour spoiler mais en saison 4, elle danse la lambada à Ibiza? Et le commandant truc, il "fait tourner les serviettes"?
25680
Poirier a écrit:

Je ne pense pas que le scénario d'une l'infertilité générale et mondiale soit un scénario envisageable : on voit les courbes de démographie qui explosent tout. Notre planète n'a jamais eu autant d'habitants, et certains se demandent s'il y aura assez de bouffe pour tout le monde, et où on va les caser...


Alors je n'ai pas tout lu, mais voici ce qui ressort en tapant infertilité chiffre sur internet :


"D'après notre étude menée chez des donneurs entre 1973 et 2000, le nombre de spermatozoïdes par millilitre est passé de 80 à 40 millions en trente ans. Ce qui veut dire que dans la population globale, ce chiffre est sûrement inférieur car les donneurs, eux, jusqu'en 2015, devaient être déjà pères pour pouvoir offrir leur sperme. A la même époque, le nombre de cancers des testicules et de malformations de la verge a augmenté de façon remarquable. Aujourd'hui, les chiffres de l'infécondité masculine semblent stables, même s'il n'y a pas d'études récentes."

Dix pour cent des couples souffrent d'infertilité
" plusieurs études suggèrent une augmentation des problèmes de fertilité dans le monde et en France au cours des dernières années"

L'infertilité : plus répandue que vous ne l'imaginez
"Une étude récente montre qu'au Canada 11,5 % à 15,7 % des couples sont aux prises avec l'infertilité. Ces statistiques pointent à presque 1 couple sur 6. "
"En 1984, on estimait que le pourcentage des couples ayant des problèmes de fertilité se situait à 5,4 %. En 1992, ce nombre s'élevait à 8,5 %. Et aujourd'hui, on en estime la prévalence (le nombre total de couples atteints d'infertilité) à 15,7 %."

Il ne faut pas confondre fertilité et nombre d'humains sur la planète.
Que nous augmentons moins vite ne veut pas dire que nous n'augmentons pas, il faudrait aussi regarder comment cela se répartie dans le monde.


Poirier a écrit:
C'est dans ce sens que cette série n'est pas crédible : Où sont les avancées médicales?

C'est de l'anticipation, pas de la science fiction, donc pas d'avancées médicales.
D'autant qu'ils sont pour la méthode naturelle pour je suppose des raisons religieuses voir superstition.
25680
Poirier a écrit:

D'autre part : ok c'est la dictature, mais c'est bien mal orchestré!
Il faudrait rajouter : 1 drapeau, 1 gourou omniprésent (plus de médias? Alors que pour remettre les brebis galeuses dans le bon chemin, c'est nickel..)
Pour le slogan directeur, je ne sais si leur "béni soit truc.." est "vendeur"..


Je ne sais pas si tu as vu, mais on interdit aux femmes de lire, on ne les vois pas vraiment dans le canapé devant la télé.
Alors plus de médias non, justement moins de médias c'est aussi une façon de contrôler.

Il y a un drapeau, un ordre, au début nous sommes dans un petit coin avec juste un commander, mais il y a toute une hiérarchie que l'on commence à peine à voir dans la dernière saison.


Poirier a écrit:
Au début je me suis dit "eh bien c'est la nouvelle mode de série low cost, filmé au kilomètre avec pour décor principal un coin de chambre mal éclairée...
😂 😂 😂


Poirier a écrit:
Le problème avec cette série, c'est qu'elle te met le bourdon!! J'attend que quelqu'un me dise qu'avec ça, il voit la vie en rose...
Parralèle avec la série "walking dead", qui n'est pas bien riante non plus , mais au moins, on suit la progression (ou souvent la mort) des divers protagonistes, qui se démènent pour survivre, et je suis sûr que vous avez vos chouchous...
Et au moins, c'est cohérent : quand les personnages agissent, on sait pourquoi : on les comprend!!


Je crains aussi que le côté femmes qui reprend le pouvoir dans The Handmaid tale mettent mal à l'aise certains hommes, soûlés par les justices warriors et autres . J'ai déjà entendu ce discours.

La première saison de Black mirror elle met aussi super mal à l'aise.

Bon après walking dead ils m'ont gonflé et je ne les trouves pas super cohérent (désolée 😁), pourtant je suis fan de Jeffrey Dean Morgan et sans lui je me serais arrêté il y a longtemps, mais je tarde pour aller voir la dernière saison.
25680
Poirier a écrit:
Anne
Dans le genre la scène où l'on ne voit rien 😂

Heum, après il y a un certain Nick, qui porte bien son nom...

😂 oui je me suis fait la réflexion, mais cette vanne ne vaut que pour les francophones

Poirier a écrit:
Je ne veux pas jouer mes grincheux, mais j'arrive pas à visualiser, en tant qu'homme, comment il fait pour bander, le commandant truc... Il reste comme ça, comme s'il sortait une boisson du frigo...


Attend, le gars cela fait 1 mois qu'il attend pour pouvoir tirer son coup ... bon ok je sort ...

Poirier a écrit:

Anne
que ferais-tu si le taux de natalité tombait de façon drastique,dans la série on apprend qu'il n'y a pas une seule naissance en 6 ans dans la ville de Mexico.


C'est avec la technologie et les avancées médicales que l'on s'en sortira...
Et aux grands maux les grands remèdes. Il y a déjà eu des docteurs qui "jouaient" avec le clonage ; mais s'il n'y en a pas l'utilité, autant abandonner pour l'instant.
Si on a l'obligation d'arriver à un résultat, tous les moyens seraient bons.


Oui, ce serait logique, mais là ce des extrémistes religieux qui ont pris le pouvoir, science et religion c'est une danse un peu particulière.

Poirier a écrit:
En définitive, ce qui est incohérent, c'est que l'on appelle "servantes" celles qui devraient être les "maîtresses", ou "reines" comme chez les abeilles... 'bzzzzz', ce sont elles qui devraient être au centre des attentions, en raison de leur possibilité d'avoir des enfants..!

Pas faux, sauf qu'on ne viole pas une reine.

Poirier a écrit:
Sinon : ok on arrête les vaccins, les médicaments, et l'espérance de vie va chuter !

Dans la série, ils ont des croyances, cela ne veut pas dire qu'ils repoussent toute la science.
mais quand la superstition prend le pouvoir, les choses ne suivent plus la même logique.
39 ans 141
Poirier a dit
Citation:
Amies féministes bonsoir!

Donc je vais continuer. C'est pas pour spoiler mais en saison 4, elle danse la lambada à Ibiza? Et le commandant truc, il "fait tourner les serviettes"?


Eh oui parce qu'ils ont pris Jean-Marie Bigard comme co-scénariste, il a ré-écrit deux trois trucs, en particulier le passage de "la cérémonie" dont on ne dévoilera pas le contenu mais bon.... on vous laisse imaginer.... en tout cas Hanouna a été choqué.
53 ans 2653
Anne a écrit:
Alors je n'ai pas tout lu, mais voici ce qui ressort en tapant infertilité chiffre sur internet

Bah avec ma femme on a eu du mal (dans les années 90), on se posait des questions, ça ne voulait pas... On a commencé à faire des tests qui n'ont rien démontré... Et ça a fini par marcher... Très exactement comme cette Rachel...
Ensuite j'aurais bien aimé que notre petite famille s'agrandisse. Il n'était pas prévu de n'avoir qu'un seul enfant... Et les évènements ou le destin ont fait que ça a stoppé : que ma femme ne "pouvait plus" ou ne "voulait plus" (elle m'a avoué il y a peu qu'en fait il y avait un faux-semblant, qu'elle pensait me réserver la surprise... Surprise qui n'est malheureusement jamais venue...)
Bref : j'accepte mon sort ; peut-être à une époque j'avais le choix -et je l'ai encore!!- si je voulais absolument avoir d'autres enfants - fallait se dépêcher d'en trouver une autre^^

Voilà pourquoi cette série a un ressort intéressant : elle fait réfléchir sur sa propre descendance...

Anne a écrit:
C'est de l'anticipation, pas de la science fiction, donc pas d'avancées médicales.
D'autant qu'ils sont pour la méthode naturelle pour je suppose des raisons religieuses voir superstition.



Différence en "anticipation" et "science fiction"?
Superstition? Je croyais qu'ils avaient la bible comme unique livre de chevet.
Evidemment si c'est comme les témoins de Jehovah, leur système est mal barré!!
Leurs costumes top rétro des servantes, ça me faisait penser à la mode fin XIXème siècle, spéciale pour les Amish... Ils sont dans leur coin, ils font ce qu'ils veulent ; le tout est de ne pas imposer aux autres des modes de vie bien rétrogrades...
Ceci dit, je suis marié et tout : dans la bible il y a des préceptes de conduite qui sont clairs, pour rester dans le droit chemin (j'aime bien relire l'écclésiaste...)
Mais la polygamie n'a plus court!!
Le problème est que cette anecdote de Rachel, avec "mère porteuse d'il y a 2000ans", est une "tribulation", et ne peut servir de base totale pour toute une société -société bien réduite comme leur budget?? On voit jamais quiconque!!
Où sont les "gens normaux", les lambda? Les américains moyens? Les rues sont désertes! J'avoue : j'ai même zappé la saison 2, mais la représentation de ce Gilead est bancale au possible : comment ça peut marcher, ce truc?
Au niveau du climat on ne peut rien dire : c'est à peu près toujours l'hiver ou quoi??
Il y a bien des gardes patibulaires tout de noir vêtus : C'est des eunuques, ils ont pas de femmes? Ca les démange pas un peu?

En clair, ce système n'est pas viable car s'il n'y a plus guère de sexe (et pas bien récréatif), il n'y a plus du tout d'amour...


Anne a écrit:
on ne viole pas une reine

Dans le passage de la bible, la servante était consentante (elle n'avait pas son mot à dire, d'ailleurs. "le petit personnel, c'est plus ça^^").
D'un autre côté, la fonction de "reine" est d'abord utilitaire, pour au moins donner un héritier...

Bref : on peut considérer cette série comme une dénonciation des dérives religieuses...
Dérives religieuses qui existent, et pas forcément uniquement chez les chrétiens.

Ce qui m'a énervé, c'est ce manque d'action, dans la série... Il ne se passe pratiquement rien. C'est d'une lenteur affligeante. L'héroïne principale, June, tire toujours une tête à démoraliser un bataillon d'angelots, comme on dit... C'est toujours des contre-jours mornes sur fond de lumière misérable... Et on attend...
Leurs opposants, pas la peine de les pendre ou de les envoyer aux galères, y'a qu'à leur faire regarder ça^^
B I U