MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Lors d'une formation que j'ai fais, j'ai discuté avec des gens q

L
45 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4236
Lors d'une formation que j'ai fais, j'ai discuté avec des gens qui pensaient ceux ci ..

Elles pensaient qu' il fallait mieux un métier qui plaise mais pas forcément très bien  
payer.
Qu' un métier que l'on n'aurait pas choisit (où se sent pas vraiment bien) mais correctement payer.

Êtes-vous du même avis ?
S
21 ans 65
Bien sûr que je suis d'accord ! On connaît tous l'expression, l'argent ne fait pas le bonheur. Au delà de cet adage, faire un boulot qui nous déplaît, où on ne se sens pas bien, aura forcément un impact sur notre santé psychologique. On a qu'une seule vie et autant faire un métier qui nous plaise, même si c'est le smic. Et puis si le métier nous passionne réellement, et qu'on y met du cœur, il y aura forcément des perspectives d'évolution et donc le salaire augmentera parallèlement 😊 !
1791
Je suis d’accord aussi
On passe beaucoup de temps au travail alors y aller sans envie c’est gâcher de sa vie pour moi.

Quand je pars en vacances, je suis contente mais à la fin des vacances, je suis contente de reprendre le travail, de retrouver ma chef, mes collègues.

Mon travail fait partie de mon équilibre de vie donc je dois m’y sentir bien et aimer ce que je fais.

L’argent est nécessaire mais j’ai ce qu’il me faut pour vivre (bon, on est 2 à bosser, seule, faudrait que je prenne un second job ou que j’en change)

Je n’ai pas besoin de plus d’argent que nécessaire, notre vie est dans la moyenne, j’ai connu des moments plus difficiles, je me suis adaptée mais me sentir bien au travail est essentiel

J’ai déjà changé de job parce qu’au bout d’un an, je faisais de l’hypertension, j’avais 23 ans, mon médecin m’a dit soit les médocs, soit tu changes de job.
J’ai changé de job, j’ai pris le 1er Job qui venait pour en changer rapidement.
1 mois après, j’ai gardé un bébé à son domicile et ça a duré 6 ans entre elle et son frère
Je gagnais moins d'argent mais j’ai gagné au niveau santé et qualité de vie, ça n’a pas de prix
L
45 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4236
Seykd1335 a écrit:
Bien sûr que je suis d'accord ! On connaît tous l'expression, l'argent ne fait pas le bonheur. Au delà de cet adage, faire un boulot qui nous déplaît, où on ne se sens pas bien, aura forcément un impact sur notre santé psychologique. On a qu'une seule vie et autant faire un métier qui nous plaise, même si c'est le smic. Et puis si le métier nous passionne réellement, et qu'on y met du cœur, il y aura forcément des perspectives d'évolution et donc le salaire augmentera parallèlement 😊 !



Bien sûr que je préfèrai avoir un travaille pour lequel je me sente en harmonie et épanouie.
Car je suis d'accord, on passe énormément de temps au boulot.

Néanmoins, tout les boulots ne peuvent pas avoir des perpectives d'évolution quand c'est des petites entreprises ou quand tu travailles à domicile.
Même si tu fais plus que ton taf et que tu y mets beaucoup de toi.
Je le sais en connaissance de cause.
74 ans 2425
Oui, ça paraît bien sur le papier. C'est ce que je pensais aussi. Sauf quand on ne vit pas seul, qu'on a une famille, là on se rend compte que l'argent peut faire quand même beaucoup de choses pour soi et les siens et qu'on peut trouver son bonheur dans autre chose que le travail. L'argent ne fait pas le bonheur, je suis d'accord, mais j'ai de plus en plus l'impression que c'est une fable qu'on raconte aux pauvres, parce que je me rends bien compte de tout ce que je ne peux pas faire avec mon enfant par manque d'argent.
L
45 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4236
148015 a écrit:
Je suis d’accord aussi
On passe beaucoup de temps au travail alors y aller sans envie c’est gâcher de sa vie pour moi.

Quand je pars en vacances, je suis contente mais à la fin des vacances, je suis contente de reprendre le travail, de retrouver ma chef, mes collègues.

Mon travail fait partie de mon équilibre de vie donc je dois m’y sentir bien et aimer ce que je fais.

L’argent est nécessaire mais j’ai ce qu’il me faut pour vivre (bon, on est 2 à bosser, seule, faudrait que je prenne un second job ou que j’en change)

Je n’ai pas besoin de plus d’argent que nécessaire, notre vie est dans la moyenne, j’ai connu des moments plus difficiles, je me suis adaptée mais me sentir bien au travail est essentiel

J’ai déjà changé de job parce qu’au bout d’un an, je faisais de l’hypertension, j’avais 23 ans, mon médecin m’a dit soit les médocs, soit tu changes de job.
J’ai changé de job, j’ai pris le 1er Job qui venait pour en changer rapidement.
1 mois après, j’ai gardé un bébé à son domicile et ça a duré 6 ans entre elle et son frère
Je gagnais moins d'argent mais j’ai gagné au niveau santé et qualité de vie, ça n’a pas de prix


C'est ce que j'allais te dire.. c'est plus " facile " quand on est à deux (il faut bien s'entendre au sujet du budget familial et ne pas avoir un trop gros écart au niveau salaire, l'un part à rapport à l'autre ).
Comme toi, tu peux avoir le boulot qui t 'épanouie sans trop te préoccupé de valoir gagner plus ou de faire un double emploi pour joindre les deux bouts.

Attention, je ne suis pas envieuse. Je trouve cela normale que tu sois dans cette esprit là, que ce soit légitime (puisque vie de couple). Il faut des avantages 😂😉
Et au contraire, je suis contente que tu vives cela.

Mais quand tu vis seule ou avec des enfants. La donne n'est pas pareille. Tu regardes aussi au niveau salaire. Enfin je veux dire que le poids du salaire compte un peu avec des perpectives d'évolution dans cette emploi.
Si on le peut...pas facile de nos jours de trouver et garder un boulot.
P
52 ans 3688
Ca dépend des gens et de leur mentalité. Y en a qui préfèrent un petit boulot pépère qui n'a rien d'épanouissant mais où ils sont finalement bien (ou pas trop mal), d'autres qui vendraient leur âme pour le moindre petit sou en plus sur la fiche de paie.

Après, "le métier qui plaît", faut voir. Si j'avais fait des études (disons jusque bac + 4) ça n'aurait certainement pas été pour faire, par exemple, un boulot dans le social payé au lance-pierre.
L
45 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4236
chapinette a écrit:
Oui, ça paraît bien sur le papier. C'est ce que je pensais aussi. Sauf quand on ne vit pas seul, qu'on a une famille, là on se rend compte que l'argent peut faire quand même beaucoup de choses pour soi et les siens et qu'on peut trouver son bonheur dans autre chose que le travail. L'argent ne fait pas le bonheur, je suis d'accord, mais j'ai de plus en plus l'impression que c'est une fable qu'on raconte aux pauvres, parce que je me rends bien compte de tout ce que je ne peux pas faire avec mon enfant par manque d'argent.


C'est vrai que l'argent n'apporte pas le bonheur mais il y contribue fortement.
Sinon il n'y aurait pas eu le mouvement des gilets jaunes (avec l'hausse du carburant, pour point de départ).
L
45 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4236
Prax a écrit:
Ca dépend des gens et de leur mentalité. Y en a qui préfèrent un petit boulot pépère qui n'a rien d'épanouissant mais où ils sont finalement bien (ou pas trop mal), d'autres qui vendraient leur âme pour le moindre petit sou en plus sur la fiche de paie.

Après, "le métier qui plaît", faut voir. Si j'avais fait des études (disons jusque bac + 4) ça n'aurait certainement pas été pour faire, par exemple, un boulot dans le social payé au lance-pierre.


C'est vrai que dans mon parcours professionnel, j'en ai rencontré des personnes pour qui les dents rayaient le sol auprès des patrons. Et d'autres pépères car ils ont été élevés avec cette mentalité ou on attrapé cette mentalité (ne pas être emmerder au boulot).

Alors là..tout dépend du secteur visé avec ton bac +4 . Mais c'est une évidence en France que les diplômes sont plus reconnus que la valeur humaine...
S
21 ans 65
Lylalulali a écrit:
Seykd1335 a écrit:
Bien sûr que je suis d'accord ! On connaît tous l'expression, l'argent ne fait pas le bonheur. Au delà de cet adage, faire un boulot qui nous déplaît, où on ne se sens pas bien, aura forcément un impact sur notre santé psychologique. On a qu'une seule vie et autant faire un métier qui nous plaise, même si c'est le smic. Et puis si le métier nous passionne réellement, et qu'on y met du cœur, il y aura forcément des perspectives d'évolution et donc le salaire augmentera parallèlement 😊 !



Bien sûr que je préfèrai avoir un travaille pour lequel je me sente en harmonie et épanouie.
Car je suis d'accord, on passe énormément de temps au boulot.

Néanmoins, tout les boulots ne peuvent pas avoir des perpectives d'évolution quand c'est des petites entreprises ou quand tu travailles à domicile.
Même si tu fais plus que ton taf et que tu y mets beaucoup de toi.
Je le sais en connaissance de cause.


Je conçois tout à fait ton point de vue et puis tous les métiers ne donnent pas forcément droit à une évolution au sein de la hiérarchie. Mais après, faut que tu vois, si tu es prête à faire une concession sur le salaire et contribuer à ton bien être psychologique ou non. Puis, dis comme ça, ça a l'air d'être une vision très utopiste, mais faut aussi prendre en compte les responsabilités. Vivre sur un salaire de smicard, avec des enfants en charge, c'est très compliqué. Je comprends tout à fait qu'un à un moment de notre vie, on doit faire des sacrifices pour gagner plus.
29 ans ile de france 318
Je suis quelqu’un d’anxieux donc imagine si je fais quelque chose que je n’aime pas ?
Mon bien être avant tout :)
L
45 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4236
Seykd1335 a écrit:
Lylalulali a écrit:
Seykd1335 a écrit:
Bien sûr que je suis d'accord ! On connaît tous l'expression, l'argent ne fait pas le bonheur. Au delà de cet adage, faire un boulot qui nous déplaît, où on ne se sens pas bien, aura forcément un impact sur notre santé psychologique. On a qu'une seule vie et autant faire un métier qui nous plaise, même si c'est le smic. Et puis si le métier nous passionne réellement, et qu'on y met du cœur, il y aura forcément des perspectives d'évolution et donc le salaire augmentera parallèlement 😊 !



Bien sûr que je préfèrai avoir un travaille pour lequel je me sente en harmonie et épanouie.
Car je suis d'accord, on passe énormément de temps au boulot.

Néanmoins, tout les boulots ne peuvent pas avoir des perpectives d'évolution quand c'est des petites entreprises ou quand tu travailles à domicile.
Même si tu fais plus que ton taf et que tu y mets beaucoup de toi.
Je le sais en connaissance de cause.


Je conçois tout à fait ton point de vue et puis tous les métiers ne donnent pas forcément droit à une évolution au sein de la hiérarchie. Mais après, faut que tu vois, si tu es prête à faire une concession sur le salaire et contribuer à ton bien être psychologique ou non. Puis, dis comme ça, ça a l'air d'être une vision très utopiste, mais faut aussi prendre en compte les responsabilités. Vivre sur un salaire de smicard, avec des enfants en charge, c'est très compliqué. Je comprends tout à fait qu'un à un moment de notre vie, on doit faire des sacrifices pour gagner plus.


Lors, je ne parlais pas forcement de moi mais plus d'une discussion ou un débat sur différents points de vue.

Si je pouvais, j'aurais les deux!! Mais ça devient un luxe.
Dans une vie professionnelle, à l'heure actuelle; tu fais plusieurs métiers.
L
45 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4236
A-ki a écrit:
Je suis quelqu’un d’anxieux donc imagine si je fais quelque chose que je n’aime pas ?
Mon bien être avant tout :)


Je comprends tout à fait.
30 ans La Ville Rose 2312
Hello !

Alors je fais déjà un taf que je n'aime pas. J'ai la chance d'avoir des collègues hyper sympa et une cheffe assez cool.
Les horaires sont cool aussi (bien que ce soit délicat pour effectuer des démarches administratives mais c'est un détail).

Niveau salaire, avec des heures sup s'il y en a, je peux m'en sortir assez bien, sachant que je vis seule, pas d'enfants, pas de voiture. Mon plus gros budget étant mon loyer.

Et pour ma part, j'aimerais bien continuer à faire un taf que je n'aime pas et être payée plus.
Le plus important pour moi étant l'entente avec les collègues et la hiérarchie.
J'ai 29 ans, je me dis qu'il est trop tard mais je réfléchis tjs à un secteur porteur où je pourrais me reconvertir. Je pense au milieu de l'informatique/numérique mais bon ...

Donc voilà, j'ai un avis un peu en marge.
Et puis je vois trop de gens à mon boulot qui veulent absolument faire ce qu'ils aiment et se mettre bêtement en difficultés. Très peu pour moi.
387
Moi je préfère faire un métier que j'aime. Le dilemme c'est présenté pour moi d'ailleurs car après le bac j'ai été en fac de droit. Je réussissais plutôt bien mais je n'aimais pas alors j'ai tout plaquer. J'ai essayé plusieurs petits boulots jusqu'à trouvé celui qui me correspond.
Aujourd'hui je travaille en crèche (je suis auxiliaire de puériculture) et même si ce n'est pas facile tous les jours j'aime mon métier.
Beaucoup de gens ne comprennent pas mon choix car selon eux comme j'ai un bac s spe maths j'aurais pu faire tellement mieux... Mais non c'est ça que j'aime. Mon métier je l'ai choisit.
Le boulot dans lequel je me suis le plus épanoui c'est quand j'étais responsable d'un baby club dans un centre de vacances à la montagne. J'étais pas bien payé, je faisais énormément d'heures mais j'étais tellement bien que je n'avais même pas l'impression de travailler et ça, ça c'est génial.

Ps: je vis seule avec un chat.
B I U


Discussions liées