MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment réagit-il quand vous pleurez ?

46 ans 3697
Il pleure avec moi sauf que lui sait pas pourquoi sur le moment :lol: .

Bises ;) !
39 ans 3006
Quand pleure ce sont les grandes eaux.. Et ca n'arrive vraiment pas souvent, faut que je craque pour que ça sorte. Et là quoiqu'il arrive, qu'on s'engueule ou pas il me serre contre lui. Si ce sont des larmes de colère il a interet à serrer fort parceque je cherche à m'enfuir... M'enfin ça marche, et comme il est quelqu'un de normal.. Ben il n'a pas l'oeil sec lui non plus.
38 ans 3935
Travaux pratiques ce matin! Je me suis rendue compte que j'avais répondu à la question sur des suppositions.
Donc ce matin engueulade, par téléphone, il a été très désagréable, à la limite de la méchanceté et des insultes. Je commence à le connaître, c'est caractéristique, il s'énerve, sa réaction sur le moment est disproportionnée, il devient presque méchant puis quelques heures plus tard, il regrette et s'excuse. Habituellement j'attends que ça passe mais j'étais énervée, je ne voulais pas rester là-dessus, je l'ai rappelé pour lui dire le fond de ma pensée et paf c'est parti tout seul, les grandes eaux. Ben il était tout embêté, il ne lui a pas fallu ses quelques heures pour regretter et s'est excusé. Ceci dit, et pour répondre à la seconde partie de la question, ce n'est pas un moyen dont je me servirais pour arriver à mes fins. D'ailleurs, je ne sais pas faire semblant de pleurer (et je pleure assez rarement de tristesse ou parce que quelque chose m'a fait du mal comme ce matin, généralement c'est plus de l'énervement contre moi-même).
37 ans Entre ici et là bas 2237
sam66 a écrit:
Moi il me prends dans ses bras et me serre fort et me demande ce qui se passe ... et comme je n'arrive pas à exprimer mes sentiments, je lui dis rien et on peut y passer longtemps avant que sa sorte...
Mais il est toujours patient et sa lui fait de la peine...
Et s'il le peut il essaye de me conseiller...et parfois si la crise dure longtemps bé... y pleure aussi !!!


Tout pareil! il me prend toujours dans ses bras, dès qu'il voit que je suis tristounette et donc encore plus quansd je pleure, et me lache que quand il est sûr que sa va un peu mieux; il essais de savoir ce qui va pas, et comme souvent dans ses moments là je suis muette comme une tombe et bin, il reste là patient à me consoler sans savoir pourquoi je pleure, mais il est là... ;)

je crois que je supporterai pas si il restait là sans chercher à me consoler, je me sentirai un peu abandonner je crois...
60 ans Au bord de la mer 15536
Il ne supporte pas que je pleure :evil:
Chez lui, pleurer était interdit, un signe de faiblesse, un laisser aller impensable. Il n'arrive pas à dépasser cette vision des choses..... :roll:
J'ai beau lui dire que c'est nécessaire, indispensable, j'ai invariablement comme réponse : Arrête ton cinéma.......
Je pense qu'il ne m'a jamais consolée. Remarquez, j'ai l'habitude je ne l'ai jamais été non plus dans mon enfance :lol:

Je ne pleure jamais pour obtenir quelque chose, seulement lorsque je suis malheureuse.
42 ans Vitry 101
L'avis d'un homme ça peut peut être intéresser ! Il n'est jamais très facile de voir celle qu'on aime pleurer. D'une parce qu'on sait que si elle le fait, elle est dans un état de détresse ou de colère intense à ce moment là et de deux, parce qu'on ne sait jamais vraiment quoi faire à ce moment là !

La prendre dans ses bras oui je le fais, mais il m'est arrivé dans un autre temps de me faire entendre dire "qu'elle ne voulait pas de ma pitié, qu'elle voulait avoir la paix" alors on s'en va et on attend que ça se calme. Dans ce cas difficile la fois d'après de savoir si on peut ou non la prendre dans nos bras !

Il y a aussi l'effondrement en larme sur notre épaule, c'est donc que la situation est critique, mais dès qu'on demande "ça ne va pas ? dis moi ce qu'il y a" souvent on se heurte à un mûr de silence et des larmes qui redoublent. Difficile alors de se dire qu'on peut faire du bien en épongeant ces larmes de notre épaule.

Il est assez difficile finalement de savoir quoi faire et quoi dire dans ses moments là tant la femme reste secrète, ce qui est souvent assez paradoxal puisque c'est aussi souvent ce qu'elles nous reprochent quand nous même avons une petite mine ou une moue des mauvais jours et qu'on répond finalement "non non tout va bien"...

Il n'est donc jamais facile de savoir quoi faire réellement. Souvent je la prends dans mes bras, j'essaie de la faire parler mais c'est dur, et je lui caresse les cheveux en la serrant contre moi en espérant que ça se calme vite car je suis plus que mal à l'aise quand celà arrive. Difficile aussi de se dire que ça ne vient pas de nous quand elle ne veut pas nous dire pourquoi elle pleure ! :?
37 ans Entre ici et là bas 2237
anakinskywalker a écrit:
. Difficile alors de se dire qu'on peut faire du bien en épongeant ces larmes de notre épaule.

Il est assez difficile finalement de savoir quoi faire et quoi dire dans ses moments là tant la femme reste secrète,



et bien, pour tous les hommes qui liront ce message, c'est justement ce dont on a besoin (je ne pense pas me tromper de trop en généralisant) dans ces moments là: l'épaule de celui qu'on aime, pour pouvoir craquer dessus, inonder sa chemise et rien avoir à dire de plus que ces larmes qui coulent... on attend juste ça, un chéri qui nous prends dans ses bras, tendrement et qui nous caline en attendant que la crise passe pour ensuite éventuellement pouvoir en discutter...

(d'ailleurs mon chéri il a tout compris car il me dit souvent que j'ai juste le droit de mouiller son pyjama ou sa chemise et pas ma taie d'oreiler... :oops: :oops:
49 ans Nice 591
Ô Hantise, Ô Déséspoire...
Je vais parler de ma réaction face aux pleures.

Sentir, ressentir la tristesse sur le visage d'une femme qu'on aime m'est particulièrement pénible.

Avec mes idées idiotes de vouloir sauver le monde du malheur, imaginez une personne qui m'est chère...

Dans un premier temps, calin, caresses et mots doux. Si les pleures continuent, je dois fuir pour ne pas fondre en larme. Enfin par chance je calme souvent les pleures.
63 ans Avignon (84) 116
ça s'adresse aux hommes ça ???
Si oui ma réponse est la suivante, si non laissez tomber !!!

Voir pleurer quelqu'un c'est un crève tripes, c'est selon moi la manifestation d'une emotion très forte, dans le sens du bonheur ou de la souffrance.
Respect et délicatesse sont alors les maitres mots.

Si c'est de la comédie pour obtenir quelque chose et que je n'en prenne pas conscience c'est tout bénef pour la personne qui joue les "grandes eaux", si je m'en rends compte, mon sens de l'humour risque de ne pas jouer véritablement et c'est "chanson furax" en vrai de vrai.
La Fripouille
41 ans Centre 141
A une époque je pleurais tous les jours, pendant des heures (déprime très sévère, j'ai du être hospitalisée), il vient, me prend dans ses bras et me console, on parle, des heures même si c'est pour répéter la même chose. Il m'encourage.
J'ai eu de longues périodes de doutes (je meurs ou pas?), et il était là, tout le temps. Même pour entendre, "laisse moi crever". Fau tdir eque j'avais une tonne de médocs, je délirais.
Maintenant il est moins habitué je vais dire donc ça le retourne un peu plus.
L
25 ans 2
Personne ne répondra peut être vu les dates des postes mais ne sait -on jamais ,
Le mien est les 3/4 du temps indifférent , dernier exemple en date ajh , où j'ai eu le droit à " moi je ne vois pas les choses comme ça ou ne le ressent pas comme ça " comme si cela était censé me faire un tilt dans le cerveau , ( mais oui suis-je bête si Lui ne voit pas les choses comme ça il n'y a pas de raison que moi aussi , sarcasme vous l'aurait compris ) ou alors le fameux , "deal avec" . Je ne demande pas des solutions parfois ,juste un mot doux ou un je t'aime ou une attention qui montre qu'il est la. Mais non . J'ai peur a la fin de lui en vouloir . Surtout qu'après il s'en veut de ne pas savoir quoi dire et c'est a moi de le déculpabiliser etc. J'ai beau dire il suffit juste d'une attention il ne retient jamais apparamment c'est comme ça. Seulement parfois je suis triste de devoir être sensible ou d'être moins carrée que lui dans les émotions
Y
21 ans 1
il s’en fous me demande même pas pourquoi et me fait des réflexions du genre
« et allez encore une fois tu pleures » ou « tu recommences » (Sa me brise le coeur) :(
B I U