MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

profonde tristesse...profonde frustration...

38 ans Steenwerck (59) 121
voila j'hesitais a poster sous mon pseudo
j'ai meme voulu poster sous un autre pseudo parce que je ne vais pas bien du tout

tanpis je me lance c'est nul mais je  
deprime trop
je suis seule devant mon ecran je pleure et mon chéri dort il ne se rend meme pas compte de mon etat, comme tous les jours , j'aurai presque envie de dire comme d'habitude (comme la chanson...)

cela fera 3 ans que nous sommes ensemble, nous nous sommes meme fiancé, nous nous marions l'année prochaine en été...
ca promet.

j'ai (et ce n'est pas une impression) le sentiment de ne plus exister pour lui, il ne me regarde plus (depuis un certains temps... j'en viens meme a me demander s'il m'a deja regardé...)
il ne me touche donc evidemment plus trop...sauf quand il a une "subite" envie...je ne sais meme pas de ou ca lui viendrai tellement il s'en tape

il est paradoxal et ca me tue car il me dit sans arret qu'il m'aime qu'il veut faire sa vie avec moi qu'il veut un bébé avec moi il m'avait meme demandé d'arreter la pilule...de toute facon ce fut infructueux et je vais donc la reprendre car le mariage approchant ce n'est pas possible au niveau timing...bref c'est un autre souci.

c'est pourtant un mec de 26 ans merde !!! a en croire les temoignages il y aurait que des mecs qui souffriraient de frustration, je dois etre la seule fille au monde de 25 ans et "belle" en plus selon des dires de certains amies qui resente la frustration ! moi meme ca m'enerve !
j'en ai marre de tout
parfois j'ai envie de me tuer tellement j'ai l'impression qu'il comprend pas le niveau de depression dans lequel il me plonge... j'ai beau lui avoir parlé en long et en large de tout ce que je pense de ca, rien !!!
que dalle
me parlez pas de communication, j'ai tout tenté, les crises , la sagesse, l'attente longue sans blamer, l'approche tentatrice, la drague, seduction, tout

pourquoi?
et la vous allez me lincher mais je l'ai meme trompé...j'ai meme failli partir avec l'amant...mais apres je lui ai tout dit et je m'en suis voulu
bref c'est le foutoir pour moi et c'est toujours moi qui trinque...

lui tout lui passe au dessus de la tete, il est tjs heureux de sa petite vie qui est deja arrangée et detaillée avant meme qu'elle commence...

il y a aussi son foutu putain de boulot qui soit disant lui pompe toute son energie...il est meme plus capable de parler le soir quadn il rentre...la routine quoi...

cela ne fait que 3 ans et j'ai l'impression que ca n'a toujours ete que merdique...

j'ai beau en parler a tous ceux que je connais, je me suis tjs fait remballer ( y compris a mes parents a qui je me suis confiée) mais a chaque fois on me dit ce gars est une perle etc....
bref c'est moi qui suit "trop exigente", trop "chiante" etc...

je ne sert plus a rien, quand il me regarde pas j'ai l'impresion que je sert a rien, que je suis hideuse, bonne a rien, meme pas a le faire bander... excusez du ton mais je suis a bout
j'en ai marre
je voudrai le reveiller et lui dire je me casse je te quitte etc...
ca me rend tellement triste
il n'aime pas ni discuter avec moi ni faire des trucs avec moi
la seule chose qui nous relie c'est cette foutue tv...
a ces cotés j'ai pris 20 kilos et je me dit betement que ca doit juste etre ca qui declenche tant de bordel (lui aussi a pris 20 kilos je vous rassure) mais au final je me dis aussi que ca n'a rien a voir meme si j'essai de faire gaffe quand meme histoire de pas faire celle qui prend pas soin d'elle...

j'ai envie de me foutre en l'air
plusieurs fois j'ai essayé de...
bref

il est aveugle a ma souffrance
il prend tout avec banalité, il est comme ca c'est son état d'esprit, il se montre froid et il est dans sa bulle...de merde
il m'a souvent dit qu'il ne savait pas lui meme pourquoi il ne sait pas s'ouvrir...meme pas a moi...sa future "femme"

ma mere deprime quand je lui dit que ca va pas avec lu (vous pensez elle organise tout le mariage elle etait folle de joie)

et moi qui essaie de prendre sur moi je me dit que ca doit etre moi le boulet, je n'a qu'a avoir aucunes envie de me faire aimer, aucune envie de me faire desirer
c'est dingue il a su eteindre bcp de choses en moi ...c'est horrible en fait
bon si jamais vous pouvez eclairer ma lanterne
je suis toute ouie c'est dire a quel point je suis desesperée...

[edit modo : Discussion déplacée depuis le forum Sexo parcours expériences discussions débats ... ]
56 ans 91 25732
J'ai lu toute ta détresse et j'ai des questions à te poser. Imagine toi avec cet homme dans 10 ans. Alors ?

Qu'est ce qui te retient auprès de lui ? Qu'est ce qu'il t'apporte de positif ?
C
50 ans 1965
:o
Dur dur de lire tant de souffrances... J'aurais bien envie de te dire de foutre de camp, de prendre l'air, de faire un saut en parachute...je sais pas, mais quelque chose qui puisse te faire sentir en vie et heureuse...

On dirait que t'es pas libre de choisir où tu veux aller... que tu subis mais que tu n'oses pas quitter les habitudes, que tu hurles mais que personnes ne veut t'entendre...

Tu sais, on n'est jamais trop exigeante quand il est question de savoir avec qui on veut se réveiller et passer sa vie...

Je ne te parle même pas d'un contrat à vie...devant la famille et les amis...avec toute la pression sociale que ça implique...

Ton mec n'illumine ta vie...il te déprime, il semble t'user... tu attends un changement de sa part? Tu attends quoi exactement? Un déclic de sa part ou un déclic de ta part?
57 ans 43 659
c'est un epu court je sais, mais vu l'heure....( au propre comme au figuré)

qu'une seule phrase : prend tes jambes à ton cous avant qu'il ne soit trop tard!!!! :?
525
Fais une dernière tentative en lui disant que tu as l'impression être un "meuble" pour lui, et que tu en as marre. Dis lui que la vie que tu attends avec lui, ce n'est pas boulot télé et tirer un coup quand MOSSIEUR à les couilles pleines, mais que tu veux faire "plein de trucs" avec lui, et pas seulement regarder la télé. Si vous avez pris 20 Kg chacun, cela semble vouloir dire que vous avez plus de plaisir (ou plutôt moins d'ennuie) à bouffer qu'à "être ensemble"...S'il ne comprend pas, s'il continue ainsi, casse toi, des mecs sur tterre il y en a plein, et je suis certain qu'il y en aura un autre qui "lui" saura t'apprécier...
37 ans 85
J'étais avec un jeune, il y a plus d'un an maintenant, qui, même s'il avait 4 ans de moins que moi, il avait 18 ans, il travaillait sérieusement, il était mignon, bien foutu, il économisait, il avait pas eut une vie facile, mais ça le rendait extrèmement bon et gentil, attentionné. Il était ce que les gens de mon entourage appelait une "perle"... Oui, mais voilà, il était vraiment merveilleux, je ne reviendrai jamais là dessus, il m'aimait énormément aussi, je le sais.

Mais un beau jour, au bout de 6 mois, j'étais sa plus longue relation, je me suis rendu compte d'une chose, je ne voyais pas mon futur avec lui. On commencait à parler vivre ensemble et ce genre de choses, mais je ne me voyais pas. Alors, même si je lui ai fait de la peine, et à moi aussi, je l'ai quitté. Il m'en a voulu, car il a cru que je le quittais pour un autre, ce qui était faux, mais des fois, faut pas chercher à comprendre. Mes parents m'ont reproché d'avoir quitté deux "perles" dans ma vie.

Aujourd'hui, ma mère déteste mon petit-ami actuel, pourtant, quand je me prends à imaginer mon futur, et quand je cherche à trouver l'homme qui sera à mes cotés dans 10 ans, c'est le visage de mon actuel qui apparait. Ce n'est pas à ton entourage de juger qui est "la perle" pour TOI !

Peut être partir quelques jours, qu'il se rende compte que son attitude risque de te faire partir ou peut être que ça le poussera à te parler. En tout cas, c'est à toi de décider, mais ne souffre pas pour éviter de faire souffrir les autres. Un peu d'égoisme !
3923
Finalement,cela se résume à savoir si tu vas le quitter avant ou après le mariage ..
( histoire que maman n'ait pas fait tous ces efforts pour rien,n'est ce pas ?...)

En tout cas,ce serait souhaitable que cela soit avant l'enfant,parce qu'une fille toute souriante d'une trentaine d'années
qui te glisse dans la conversation qu'elle a un gamin en bas âge,tu la regardes de suite différemment....

Concrètement,Tu es coincée matériellement et tu devrais retourner chez tes parents,
ou bien tu es en mesure de présenter des documents pour signer un bail ?
38 ans Belgique 204
Fraisemelba,

J'ai l'impression que mes réponses vont peut-être prendre un peu le contrepied de celles des autres, mais je me lance.

J'ai bien lu ton message, et il m'a énormément touchée. J'aurais pu écrire tout ça, presque mot pour mot.

Le sentiment de ne plus exister pour lui, d'être un meuble, moins intéressante que la télé, les jeux vidéo, son ordi ou même...le chien. Comme toi la communication, ben...mon homme ne parle pas, il me répond peu. Il est comme ça, il s'ouvre difficilement, il ne sait pas toujours pourquoi mais il y travaille.
J'ai hurlé, pleuré, menacé, supplié ou ignoré. Et toujours eu l'impression qu'il était imperméable à ma souffrance. Tout ce blabla pour dire que je te comprends parfaitement.

J'ai pensé à le quitter. Je me suis posé la question "Est-ce que je me vois avec lui dans 10, 20, 30 ans?". Malgré ma frustration et ma colère, je ne l'ai pas quitté. On a pris un break, enfin pour d'autres raisons (des gros travaux dans la maison qu'il a effectué lui-même mais qui la rendaient impraticable avec les enfants) et je me suis rendue compte qu'il me manquait vraiment ;)

Revenons à toi, encore une fois je comprends vraiment ta souffrance. Mais toi-même tu écris qu'il t'aime, qu'il veut faire sa vie avec toi, qu'il veut un enfant. Tu l'as trompé (je ne condamne pas), lui as tout dit, et apparemment d'après ton post, il a pardonné. Je ne crois pas que ce soit de l'indifférence. J'ai l'impression qu'il ne mesure pas forcément l'ampleur du problème, ou que désarmé par rapport à ta souffrance (qui le touche sûrement) il préfère "faire comme si" ou attendre que ça passe.

Il t'a dit que son boulot lui pompait toute son énergie, qu'il ne se sentait plus capable de rien le soir en rentrant. Je prenais ça comme un prétexte, jusqu'à ce que je me rende compte des dégâts qu'un boulot "de merde" ou que la pression pouvaient faire sur quelqu'un, physiquement et moralement. Surtout quand ce quelqu'un n'est pas très doué pour exprimer en mots ce qu'il ressent.

Je ne veux pas le défendre à tout prix, je ne prends pas parti. Ce que je sais c'est que je suis passée par le même cheminement que toi. Et je pense aujourd'hui que c'est surtout ma propre souffrance, ma propre dépression qui m'ont amenée à penser que je n'étais qu'un objet indigne d'intérêt. Il n'a jamais vu de vrai problème entre nous, parce que ses sentiments en 6 ans n'avaient pas changé. Je me sentais méprisée par lui, et une vlrienne m'avait donné comme piste de réflexion "qu'est-ce qui dans ton vécu à toi peut te faire penser que tu es méprisable/méprisée?".

Je ne me donne pas tous les torts, mais depuis que j'essaie de combattre ma propre souffrance, et mes propres démons, mon couple et le regard que je porte sur lui vont mieux. Aussi, nous avons pris certaines décisions afin de changer les choses dans notre quotidien qui nous bouffaient. On a fini par en discuter un peu aussi, mais par écrit, les mots c'est toujours trop difficile pour lui, j'apprends à l'accepter, même si contrairement à lui moi j'ai besoin de tout verbaliser.

Il faut que tu te poses certaines questions, est-ce que vraiment dans 10 ans tu te vois encore avec lui? Est-ce qu'il reste quelque chose, une étincelle, un truc chez lui qui te fait fondre? Qu'est-ce que tu peux faire pour que TOI tu ailles mieux (parce que se sentir éteinte, et vide, ce n'est pas aller bien, n'est-ce pas? ), toi indépendamment de lui.

Et s'il n'y a plus rien, si tu ne l'aimes plus comme avant, si le négatif l'emporte largement et objectivement sur le négatif...Non tu ne seras pas trop exigeante de vouloir vivre autre chose. Et tu seras au contraire très courageuse de prendre ce risque.

J'espère que ton message, enfin mon pavé, t'a apporté quelques pistes. Et je te souhaite, de tout coeur, d'aller mieux. :kiss:
47 ans montpellier 244
:? :? :? ressais y toi ne baisse pas les bras dis lui ce que tu as sur le coeur
ont voit bien dans tes propos que tu souffres ennormément et que tu n' est pas heureuse
pose toi les bonnes questions (l' aimes tu suffisament pour continuer ? que m' apporte t'il de bien ? si je me marie combien de temps vais je tenir ? )
je sais que ce n' est pas facille mais puise cette force au fond de toi et tu te sentiras mieux

tiens nous au courant ;) et bon courage ;)
37 ans 5932
Je n'ai qu'une question à te poser : que te reproches-tu ?

Souvent, on croit voir dans le regard de l'autre (ou dans son attitude) ce que l'on pense de soi-même. Par exemple, lorsqu'on ne se sent plus désirable (tu dis que tu as pris 20kg avec lui) on a tendance à penser que l'autre ne nous désire plus. Du coup, on renvoie une image (ou une énergie, chacun le voit comme il le veut) de personne qui n'a pas envie d'être touchée. Les énergies négatives se ressentent. Si tu as une mauvaise image de toi (pas désirable, pas assez intéressante pour que ton homme discute avec toi, "meuble", etc.), ton homme sent un malaise et on sait combien certains hommes sont lâches... Et puis il se peut que vous ressentiez la même chose : peut-être que lui non plus ne se sent pas aimé, désiré (à tort ou à raison).
On n'est pas vraiment maître des énergies que l'on renvoie quand on ne sait pas que l'autre les perçoit.

Les problèmes que tu rencontres avec ton fiancé, je les ai rencontrés aussi. Il n'est pas très bavard parce que personne ne l'est dans sa famille et que, de toute façon, personne ne s'y écoute. Il est plutôt casanier et préfère, de loin, rester dans le canapé à jouer à ses jeux vidéo que sortir avec moi, par exemple (sauf s'il un film qui nous plairait à tous les deux vient de sortir au cinéma, à ce moment là il propose une sortie). Je l'ai longtemps pris pour un égoïste fini (puisqu'il s'amusait "seul" et me laissait "de côté"), qui ne me regardait plus, qui ne me désirait plus.
De mon côté, je ne me sentais pas très bien, j'avais pris beaucoup de poids, j'étais incapable en me regardant dans le miroir de me trouver des qualités physiques. Du coup, je ne me sentais pas désirable et pensais qu'il se réfugiait dans ses jeux. Ses jeux étant plus intéressants que moi, je n'étais pas une personne digne d'intérêt, ainsi de suite.
Et puis, un jour, je me suis mis un bon coup de pied aux fesses (faut être souple :lol: ) et j'ai décidé de changer. Il ne me trouvait pas intéressante ? Ok, mais moi si, alors autant accorder plus d'importance à mon opinion qu'à la sienne, tiens. Il ne me trouvait plus désirable ? Ok, mais ça n'empêchait pas les autres hommes de me regarder (m'a fallu du temps pour m'en rendre compte), donc je devais bien être désirable pour quelqu'un. C'est une démarche à faire, ça prend du temps, de l'énergie et il faut beaucoup de courage pour se dire que le problème vient de nous et que, même si on aime notre conjoint, il faut vivre pour nous et ce ficher de (ce qu'on croit) qu'il pense.
Et un jour on découvre... Qu'il avait une paille dans l'oeil mais qu'on avait le reste de la grange !
En fait, depuis que je suis moins négative, moins angoissée, que j'ai toujours le sourire, je suis plus agréable à vivre, plus "rayonnante" (paraît-il) et, donc, il a plus envie de passer du temps en ma compagnie.
Moi qui croyais qu'il me rejetait pour ses jeux, je découvre en ce moment que plus je passe de temps à le regarder jouer, à en rire quand il perd, à le taquiner quand il prend une gamelle, à rire de ses travers de "mauvais perdant" ("elle était pas là cette voiture avant !", "mais y avait pas de mur là !" :roll: ), il me demande de plus en plus de rester avec lui quand il joue. Et c'est vrai que je prends plaisir à le regarder jouer et à le taquiner, beaucoup plus que quand je critiquais ses "jeux de mer**" (forcément, c'est quand même plus positif que d'insulter des pauvres jeux qui n'y sont pour rien :lol: )
Et puis, côté câlins c'est reparti aussi. Je ne me dis plus "ah tiens c'est bizarre, il veut faire un câlin : il doit être en manque, c'est tout". Non. Il veut faire un câlin ? Eh ben moi aussi, tiens ! Et du coup, c'est reparti. Tous les soirs, comme au bon vieux temps :lol:
Finalement, je ne me sentais pas "aimable" et, lui, ne me sentait juste pas disponible et pensait sincèrement que je ne l'aimais plus.
Alors, c'est vrai, des jours où on voit tout en noir, où on se dit que l'autre est une saleté d'égoïste à la c*n, il y en aura toujours (au moins entre nous) parce qu'on a tous les deux des désirs forts, des projets, des besoins, parfois tellement différents l'un de l'autre. Forcément, parfois c'est le clash. J'ai un caractère très fort : quand je veux quelque chose je l'obtiens, je ne me laisse jamais marcher sur les pieds, etc. (ça m'aura fait du bien de me remettre en question : je suis plus sûre de moi, de ce que je vaux). De son côté, et c'est bien naturel, il se dit que je n'ai pas à être la seule à avoir le droit d'avoir ce que je veux. Là c'est le choc des Titans, mais on s'aime tellement fort que quand on voit que quelque chose tient vraiment à coeur à l'autre on se range de son côté pour qu'il obtienne ce qu'il veut.
Se poser des questions sur soi avant de se les poser sur l'autre, ça peut parfois changer la donne.

Après, il est certain que si tu gagnes en confiance en toi et que ç'en est toujours au même point avec lui, il est toujours possible de fuir. Ca sera d'autant plus possible que ton caractère se sera affirmé et que, même si les autres ne sont pas d'accord, tu sauras imposer ce qui est bon pour toi, même si môman a organisé le mariage et si les autres pensent que c'est "une perle". Après tout, tout le monde est une perle pour quelqu'un alors si lui est leur perle, qu'ils le prennent :lol:

Allez, sèche tes larmes et sors-nous ton plus beau sourire. Tu vas voir, ça réchauffe le coeur de sourire pour soi et pas par l'autre ;)
10361
ca ma tiré une larme tiens. car ca ma rapellais des tas de choses.
courage a toi :kiss:
38 ans Versailles 104
C'est une situation qui n'est pas facile à vivre, mais garde la tête froide et réfléchis à ce que cela donnera par la suite. Tu l'a avoué, tu as été voir ailleurs, étais tu plus ou moins heureuse? Ce qui est sûre, c'est que tu peux plaire, ne serait il pas temps que ton ami le voit? Qu'est ce qui t'a empèché de partir avec ton amant?

Tu as 2 possibilités : soit tu restes avec lui avec tout ce que cela signifie (regrets, un nouvel amant...) ou tu le quittes et tu refais ta vie.
43 ans a coté de bordeaux 308
" Ne te fixe pas des buts en fonction des autres,
toi seule sais ce qui est bon pour toi.
Sois toujours à l'écoute de tes plus profonds désirs,
tiens à eux comme tu tiens à la vie,
car sans eux, la vie n'est rien.
N'étouffe pas tes rêves,
ne pas avoir de rêves, c'est être sans espoir.
Etre sans espoir, c'est errer sans but."


Pas de moi, mais médite là dessus.....
53 ans Out of Africa... 4355
Ton histoire telle qu'elle est aujourd'hui ne te convient pas. La relation entre toi et ton conjoint est toxique pour toi aujourd'hui : est-ce parce que tu attends trop de ton conjoint et qu'il se sent impuissant à répondre à ta demande (parfois on arrive dans une relation avec une telle soif d'amour qu'on fait peur à l'autre, sans s'en rendre compte, parce qu'il ne peut pas répondre à cette demande)? Est-ce parce qu'il est tout simplement toxique pour toi ? Tu es la seule à avoir la réponse et ça demande un travail sur toi-même pour trouver la réponse.

Pourquoi ne partirais-tu pas quelques jours ou semaines afin de faire le point et sur toi-même et sur ta relation ????
65
Bonjour Fraisemelba

Au regard de ta situation, je crois qu'il est tant d'agir

Par ailleurs, j'ai l'impression que vous étes deux personnes qui souffrent pour diverses raisons sans pouvoir trouver de solutions

IL vous faut pouvoir echanger, mettre carte sur table et ainsi esperer trouver la raison à vos problemes d'autant que votre mariage se prepare

De plus, je pense si besoin qu'un tier pourrait peut etre vous aidez a y voir plus clair (therapie de couple)

Cependant, reste à savoir si l'amour existe encore entre vous ce qui à mon avis est le cas et si effectivement tu te vois encore dans dix ans avec ton mari.

Courage à toi en esperant que tout aille pour le mieux dans le futur et que tu puisses etre à nouveaux heureuse
B I U