MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Marc Dutroux et sa demande de libération sous surveillance

R
34 ans 835
Ah ok, merci pour la précision. Je pensais que ces lésions étaient systématiques. Je sais aussi qu'un viol peut avoir lieu et la victime ressentir du plaisir physique. Mais que  
ça reste tout autant un viol, parce qu'elle n'était pas consentante. D'ailleurs ressentir du plaisir durant un viol ça complique les choses pour la victime après coup, non seulement pour prouver que c'est un viol, mais aussi pour le travail de réparation psy (j'avais lu ça dans un bouquin de boulimie, qui parlait de viols parce que bcp de boulimiques ont subi des abus sexuels).
32 ans 3267
risperdalconsta a écrit:
Ah ok, merci pour la précision. Je pensais que ces lésions étaient systématiques. Je sais aussi qu'un viol peut avoir lieu et la victime ressentir du plaisir physique. Mais que ça reste tout autant un viol, parce qu'elle n'était pas consentante. D'ailleurs ressentir du plaisir durant un viol ça complique les choses pour la victime après coup, non seulement pour prouver que c'est un viol, mais aussi pour le travail de réparation psy (j'avais lu ça dans un bouquin de boulimie, qui parlait de viols parce que bcp de boulimiques ont subi des abus sexuels).


Oui exactement: déjà lubrifier, alors que c'est juste un réflexe corporel pour limiter les dégâts ça te démolit.
En fait, les traces physiques sont un problème car, comme la majorité des viols sont commis par des proches, des gens connus, les pressions sont plus morales/orales/psychologiques/sociales...
32 ans 3267
Je veux dire, il y en a dans 99% des cas, mais beaucoup les contestent en disant que du sexe "violent" ou sans désir mais consenti ( Mère Déesse que je déteste ce concept) cause les mêmes :evil:
B I U