MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Etre avec quelqu'un qu'on aime pas

37 ans Saint Etienne 428
Bonsoir,
suite à une discussion avec une de mes amies sur laquelle on n'est pas tombées d'accord, je pose ma question ici.

Je sors avec un garçon depuis 6 mois. On s'entend  
super bien, on partage plein de chose. La tendresse est là mais voilà nous ne sommes pas amoureux l'un de l'autre.

Malgré le fait qu'il n'y ait pas d'amour ni lui ni moi ne veut qu'on se sépare. On est bien comme ça. Notre relation est claire et nous convient.

Voilà mon amie ne comprend pas notre relation. Elle aprécie beaucoup mon copain mais elle ne comprend pas comment on peut sortir ensemble alors qu'il n'y a pas d'amour entre nous.

Et vous, avez vous déjà eu une expérience similaire?
Et sinon pourriez vous avoir une telle relation?
T
30 ans 73
Coucou!

Alors oui je me suis déjà mise plusieurs fois avec des garçons que je n'aimais pas mais avec qui je me "sentais bien"

le résultat? malheureusement toujours le même, un des deux tombe amoureux, pression pour l'autre, et ça se finit dans un gout amer...

mais je n'ai , en tout cas jamais regretté ces relations, et je comprends parfaitement que cette situation vous convienne, par contre il faut se rendre a l'évidence que c'est assez précaire, car un jour ou l'autre, un des deux tombe amoureux (de l'autre ou de quelqu'un d'autre) et donc c'est la rupture

voila pour ma maigre expérience ;)
40 ans 77 5703
tu es sure qu'il n'y a pas un peu d'amour?

moi même j'ai eu ce genre de relations et je ne voyais pas que j'etais amoureuse tout de même. (je suis trés passionnelle, j'adore quand c'est flamboyant...)


et puis pour être avec quelqu'un comme un couple, tendresse, baisers, sexe ... il y a quelque chose de plus fort que l'amitié.



tout depend de sa propre definition de l'amour. et la dessus on est pas tous egaux.

par contre on est tous d'accord pour dire le bien que ça fait.
49 ans paris 928
J'ai vécu une experience similaire , une très bonne complicité et entente , aucun désacord pas une friction et un peux d'amour mais pas de passion . Le temps passe tous se passe bien , l'age avancant , faut bien faire quelque chose de sa vie " sauver sa peau " ce qui nous donne un mariage . Une suite de catastrophe a fait exploser le couple ...
Si il y avais eu plus de passion le couple aurait il résisté ?
Je ne sais , cette année la on et je me suis pris tellement de tuiles ...
Et pour les vieux couples la passion reste t'elle ou ce n'est que l'habitude ?
49 ans strasbourg 6049
brunette moi j'appelle ca des fuckings friends, ptete un peu plus proches ;) mais pas amoureux pour autant. si ca te convient c'est très bien.

>Et pour les vieux couples la passion reste t'elle ou ce n'est que l'habitude ?

on dit souvent que la passion s'émousse et que l'amour s'installe. au bout de 15 ans avec mon ex mari je n'avais plus rien même pas de la haine... mais je pense malgré tout que s'il n'avait pas mal agit j'aurais eu de l'amour encore, simplement ce n'est plus fusionnel (si tant est qu'on pense que la passion soit fusionnelle). pour moi la passion n'est pas forcément incompatible avec l'amour, mais elle va par vagues...
41 ans RP 3487
Ca me rapelle un des meilleures potes de mon Fifou ...

Il a vécu un mariage cahotique ...
après cela il s'est "casé" avec une nana qui etait déjà une amie ...

2 ans de vie de couple sans nuage ...
Achat d'appartement ...
Ptite vie pepere, sorties, delire ... pas d'amour mais une réelle complicité !!!

Puis il a voulut un enfant ...
Et là ça s'est effondré ...
Elle lui ai dit clairement qu'elle ne ferait pas un enfant avec lui, faute d'amour ...

Ils se sont donc séparés ...

J'ai trouvé ça triste comme histoire ...
Une perte de temps pour les deux ...

Quoi que non lui ça lui a permis de soufler et de se reconstruire aprés son mariage à la con ...

Bref
Bizarre !!
47 ans calvados 1616
c'est un peu ce que je vis actuellement!!
je suis avec quelqu'un depuis 2 mois environ...il est charmant et toutes les qualités que j'attends d'un homme, enfin il est vraiment trés bien mais je suis pas amoureuse, j'ai de l'affection pour lui mais pas je suis pas "en manque" de lui quand il est pas la. je me dis que d'un coté je nous laisse une chance pour voir si mes sentiments vont évoluer mais de l'autre je me dis que c'est juste un acte d'égoisme de ma part (ssavoir que je suis pas seule et que qq pense a moi) enfin je sais pas trop mais je trouve que sur du moyen terme ou long terme c'est limite malsain.
41 ans RP 3487
Maintenant, est-ce si grave de ne pas ressentir de "passion" pour son partenaire ???

Il n'existe aps qu'une seule sorte d'amour ...

J'ai déjà été raide dingue de quelqu'un : a y penser tout le temps, à etre "entre manque" comme tu le dis ...

Jme dis que c'est toujours ephemère ce genre de sentiments ...

Quand j'ai rencontré mon mari ça a été différent, beaucoup plus profond ...
Une sensation de bien-etre, de securité ...
La joie d'avoir rencontré quelqu'un qui me voit comme je suis, qui m'ecoute et qui me comprends la plupart du temps ...

J'ai découvert qu'on pouvait aimer sans s'emballer, sans chavirer ...
J'ai aussi découvert que cet amour-là est bien plus constructif, plus durable ...
36 ans Paris 1810
Tout pareil que Tryskellia...

Je ne suis pas "en manque" dès que mon amoureux n'est pas là, et je ne vis pas une passion comme on l'entend généralement ; et j'en suis bien heureuse, car celles que j'ai vécues étaient, logiquement, chaotique et destructrices.

Mais nous nous aimons profondément. Nous nous faisons du bien mutuellement. Nous ne sommes pas "amis", non, nous sommes bien et bien amoureux... Mais l'amour ne doit pas automatiquement ressembler à un couple de séries américaines, à coup de "je t'aime moi non plus", de cocufiages, de rebondissements en tous genres, de cellules de crise, larmes à tout va et coeur à 1000 à l'heure dès que l'ombre de l'autre paraît...
Et heureusement, ce serait fatigant à long terme!!

Après, il m'est arrivé de sortir avec quelqu'un que je n'aimais pas, que j'aimais bien, et avec qui j'avais une bonne entente physique. Mais c'était encore quelque chose de très différent.
Je m'en satisfaisais très bien sur le moment, mais... je pense en effet qu'à long terme, c'est "malsain". L'un ou l'autre finit par tomber amoureux, ou on se retrouve englués dans cette histoire, ou les gens autour ne comprennent pas, on se ferme des portes amoureuses qui auraient pu être intéressantes... Bref, je pense que ça peut être une parenthèse de calme et d'affection sympa, mais que quand ça dure trop c'est louche!
37 ans Saint Etienne 428
louis_cyfer a écrit:
brunette moi j'appelle ca des fuckings friends, ptete un peu plus proches ;) mais pas amoureux pour autant.


Pour moi un fuck friend c'est un partenaire sexuel régulier avec qui on ne partage que ça. On peut aussi appeler ça un "copain de lit".

Zoetincelle a écrit:
Je ne suis pas "en manque" dès que mon amoureux n'est pas là, et je ne vis pas une passion comme on l'entend généralement ; et j'en suis bien heureuse, car celles que j'ai vécues étaient, logiquement, chaotique et destructrices.


J'ai également connue une passion qui m'a laissé beaucoup de séquelles.
J'aime quand mon copain me téléphone mais si il ne le fait pas ça ne m'embete pas plus que ça.

TrysKellia a écrit:
Une sensation de bien-etre, de securité ...
La joie d'avoir rencontré quelqu'un qui me voit comme je suis, qui m'ecoute et qui me comprends la plupart du temps ...

J'ai découvert qu'on pouvait aimer sans s'emballer, sans chavirer ...
J'ai aussi découvert que cet amour-là est bien plus constructif, plus durable ...


Je me sens bien avec lui même si je n'éprouve pas de passion brûlante.
Pour moi il est un ami, un frère, un père,un amant.
On peut parler de tout. C'est la première fois que je rencontre quelqu'un qui se soucie autant de moi ( à part mes amis)

TrysKellia a écrit:
Ptite vie pepere, sorties, delire ... pas d'amour mais une réelle complicité !!!

ça résume ce que je vis.

Mes amies sont du genre passionnelles, style à tomber amoureuses au bout de quelques semaines et à s'écrouler quand la relation ne fonctionne pas.
Encore une fois la notion d'amour est toute relative selon chaque personne..

Je suis en ce moment avec quelqu'un que je n'aime pas, je sais que l'on a aucun avenir ensemble etc.. Mais je suis vraiment bien avec lui, dans ses bras, et à vrai dire je profite sans trop me poser de questions.

Bon contrairement à toi parcontre, je pense que ce que moi je vis avec lui c'est + une sorte de passion quand même. C'est ce qui fait que je sais que c'est éphémere ;)
51 ans 5519
Zoetincelle a écrit:
Tout pareil que Tryskellia...

Je ne suis pas "en manque" dès que mon amoureux n'est pas là, et je ne vis pas une passion comme on l'entend généralement ; et j'en suis bien heureuse, car celles que j'ai vécues étaient, logiquement, chaotique et destructrices.

Mais nous nous aimons profondément. Nous nous faisons du bien mutuellement. Nous ne sommes pas "amis", non, nous sommes bien et bien amoureux... Mais l'amour ne doit pas automatiquement ressembler à un couple de séries américaines, à coup de "je t'aime moi non plus", de cocufiages, de rebondissements en tous genres, de cellules de crise, larmes à tout va et coeur à 1000 à l'heure dès que l'ombre de l'autre paraît...
Et heureusement, ce serait fatigant à long terme!!

Je reconnais tout à fait ma relation avec mon mari. Cela fait 11 ans que nous sommes ensemble, et c'est vraiment mon ami, mon amant, le père de mes enfants, tout ça quoi. J'ai eu des ex avec lesquels c'était plus passionnel, cela n'a jamais été le cas avec zom. Tout s'est toujours fait en douceur, et il ne me manque pas quand il n'est pas là (enfin l'année dernière il est parti 2 semaines avec les enfants, là il m'a manqué, plus que les enfants d'ailleurs), je n'y pense pas tout le temps, même au début de notre relation, etc. Et pour avoir vécu des relations plus passionnelles, ben euhh, ça repose en fait, tout coule de source, je rentre chez moi, et je sais que je vais retrouver mon chéri, mon havre de paix, et ça, c'est mieux que toute passion destructrice pour moi.

Donc oui, l'amour n'a pas la même signification pour tout le monde. Certains autour de moi pensent qu'on ne s'aime pas pour ces raisons, ça ne pète pas tous les jours, on ne s'engueule quasiment jamais, etc, mais bon, ce n'est pas ma vision de l'amour sur le long terme les tonitruages ;)

Pose toi les bonnes questions, hein, si ça se trouve tu es amoureuse, MAIS pas comme tu penses que tu devrais l'être :mrgreen:
36 ans Suisse 316
Moi j'ai une petite question comme ça...

Comment sait-on qu'on est amoureuse ou pas ?

Comment savoir quand on est avec quelqu'un, qu'il y a de la complicité, tendresse, activités ensemble, sexe .... si c'est de l'amour ou pas?
47 ans calvados 1616
ben pour moi si c'est de l'amour : il me manque quand il est pas la, le coeur qui fait "boum boum" quand il m'embrasse, toujours envie d'etre dans ses bras et faire des calins, avoir une tite lumière dans les yeux quand je le regarde..........en gros c'est ça quand j'aime un homme!!
40 ans 77 5703
Brunette42 a écrit:

Mes amies sont du genre passionnelles, style à tomber amoureuses au bout de quelques semaines et à s'écrouler quand la relation ne fonctionne pas.


[/color]




pourquoi faudrait il qu'on s'ecroule quand ça ne va plus? on peut aimer passionellement et ne pas avoir de pensées noires quand ça s'arrête.
B I U