MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

la perte d'un animal

51 ans 82
Sur un autre je vous parlé de mes trois chiennes, et bien malheureusement j'en ai perdu une samedi, Patty, la doyenne comme je l'appelais nous a quitté subitement :(  
:( :(. Nous avons du la faire euthanasier, la pauvre avait un cancer bien trop avancé pour pouvoir faire quoi que ce soit. Il n'y avait plus d'espoir. Comme elle était diabétique nous pensions à une hypoglycémie, nous lui avions donné un peu de sucre et de miel pour la "remonter" puis vers 12h00 toujours pas de changement, j'ai décidé de l'emmener chez le véto et apres plusieurs examens, il s'est appercu que Patty avait une tumeur au foie. Je remercie Patty pour toutes ces années de bonheur qu'elle nous a donné, elle nous manque énormément :( :( :( :(
109 ans Bretagne 1920
Je compatis à ta douleur, j'imagine le vide que cela doit créer, j'ai moi-même deux chiens (dont une chienne de 15 ans) et je n'ose imaginer le jour où ils vont nous quitter :cry: . Je t'embrasse :kiss:
51 ans 82
je te remercie sincérement. Depuis samedi je n'arrete pas de pleurer. Elle me manque terriblement. Cette nuit j'ai révé qu'elle été dans mon jardin, qu'il n'y avait que moi qui la voyais...c'est idiot, ce n'était qu'un chien, c'est ce que j'entends depuis 4 jours mais vous avez beau faire, elle est restée à nos cotés durant 10 ans, on ne peut pas l'effacer comme ca.
51 ans 735
non elle n'était pas "qu'un chien", elle était 10 ans d'amour. pleure va, on ne peut faire que ça et se souvenir...
38 ans au milieu des poissons 7816
Je comprends ta peine ayant vécu la même chose il y a 8 mois. On s'attache à ces petites bêtes qui nous donnent tant d'amour. Avec le temps ta peine s'amenuisera mais les souvenirs du compagnon restent.
110 ans 2475
J'en ai les larmes aux yeux. Je sais combien un animal prend énormément de place dans nos vies et surtout dans nos coeurs. Je suis de tout coeur avec toi et je te souhaite beaucoup de courage pour surmonter ton chagrin.
34 ans Liège - Belgique 1516
Courage, toutes les propriétaires d'animaux sont passées par là et on te comprends très bien.

Quand j'ai perdu mon chat qui était resté 15ans avec nous j'ai été inconsolable des semaines...

Les souvenirs qu'ils nous laissent sont précieux.

On te soutient :kiss:
56 ans Lyon 920
:( je compatis à ta douleur...

Non ce ne sont pas que des chiens mais des etres qui nous accompagnent dans notre vie et qui nous donne tout leur amour, ayant perdu mon beau teckel d'1 an juste avant noel je sais combien c'est terrible...

Bisous de soutien à toi et ta famille
3431
Moi aussi je compatis :cry:
J'ai moi-même vécu la mort de mon chat que j'avais depuis l'âge de 13 ans environ. Elle avait une maladie incurable du foie et j'ai dû la faire piquer car je ne supportais plus de la voir souffrir.
41 ans 04 5576
J'ai perdu Marcus samedi matin. Il n'avait que 7 ans et était en pleine forme.
Il avait besoin d'avoir la vessie sondée, à cause d'un calcul. C'était bénin, normalement mais il a fait une réaction allergique à un des produits anesthésiants.

Encore aujourd'hui je n'arrive pas à y croire. Ca a été trop brutal, et ce n'était pas juste.
Je pleure sans arrêt, jusqu'à ce que je sois trop épuisée pour faire autre chose.
Marcus n'était pas qu'un animal pour moi, il était ma famille. Je suis quelqu'un de très isolée, je rentrais à la maison pour lui, je vivais pour lui, j'arrangeais constament ma vien en fonction de lui.

On a souvent l'impression qu'aucun mot ne consoleront, que personne ne peut comprendre notre peine. J'ai passé la matinée à chercher des photos de lui sur mes différents pc et disques durs... je n'en avais que peu, parce que jamais je n'aurais pensé en avoir autant besoin, et si vite. J'ai cherché aussi tout ce que j'avais écrit sur lui sur mes blogs et sur VLR. Très souvent c'était pour râler contre lui, je m'en aperçois maintenant alors que non. Les moments difficles avec lui sont trop peu nombreux et trop légers par rapport à ce que nous avons vécu et à ce qu'il m'a apportait, mais j'ai peu écrit dessus, et trop peu souvent pour que les gens puissent s'en rendre compte. Je regrette chaque moment où je ne l'ai pas câliné parce que trop fatiguée ou que j'avais besoin de faire autre chose. Je regrette chaque moment où je n'ai pas fait de photo delui parce que ces images ne sont plus que dans ma mémoire et que je crève de trouille à l'idée qu'elles disparaissent.

Si j'avais le pouvoir de revenir en arrière, juste de quatre petits jours, je ne l'aurais pas laissé et il serait encore avec moi.

Mais ce pouvoir je ne l'ai pas. Je peux juste, quand vraiment je n'en peux plus, imaginer que ce n'est pas vrai et qu'il est juste parti faire un tour.

Je suis perdue. je dois quitter la maison vendredi, pour le week end, puis rentrer un jour ou deux et repartir en mission dix jours, rentrer encore et repartir une semaine. Je n'ai plus à m'organiser pour qu'on s'occupe de lui et vousne pouvez pas imaginer à quel point ne plus avoir cette contrainte me fait mal. La maison est telle qu'elle était quand il l'a quittée samedi matin, et j'ai encore l'impression qu'il est là... je voudrais m'en aller, la quitter pour ne plus attendre son retour mais en même temps j'ai peur que si je m'en vais, son souvenir ne soit plus là quand je rentrerai. Je n'arrive déjà quaisment pas à sortir pour faire des courses.

Hier j'ai du aller chez le véto, pour prendre des dispositions pour lui mas dès que je suis entrée, je me suis mise à pleurer, encore et encore. L'assistant m'a dit de rentrer et de revenir plus tard, quand je me sentirai mieux, mais si je ne me sens jamais mieux ?

Moi qui croyait que cela n'avait pas d'importance je me tourmente de ce qu'ils vont faire de son corps. Pour le moment il est en chambre froide, mais il devra être incineré bientôt. J'ai peur qu'ils le traitent mal.

Tout cela tourne dans ma tête, sans arrêt. Et en même temps, j'ai peur de ne plus avoir mal, parce que ce serait l'abandonner une fois de plus, laisser croire qu'il n'a pas eu d'importance pour moi alors que rien n'est plus faux.

Je lis vos com et j'espere sans arrêt que cela passera, que bientôt, comme vous le dîtes, je ne pourrai penser qu'aux pitreries du monsieur et aux momemnts de tendresse et de douceur avec lui. Mais ça me semble tellement improbable...

S'ils sont encore avec vous profitez de chaque instant avec eux, accumulez les souvenirs, montrez leur à quel point vous tenez à eux et rendez les heureux, parce que peut être un jour, sans que vous l'ayez vu venir, vous ne pourrez plus le faire. Et comme moi vous regretterez de ne pas en avoir fait assez.
38 ans au milieu des poissons 7816
Je suis vraiment peinée et désolée pour toi Toad.
C'est horrible de perdre son compagnon du jour au lendemain.

Lucky s'en est allé, cela s'est passé si vite. Le matin il allait super bien et le soir il est mort dans mes bras. Ce fut très douloureux pour nous, je n'ai cessé de pleurer durant des mois. Encore aujourd'hui, il m'arrive de repenser à ce dur moment. Je ne peux oublier et je ne veux pas, car tout comme toi, je crains de l'oublier à jamais.

Le réflexe que j'ai eu durant les jours suivant son décès : récupérer toutes les photos de lui pour me rappeler les moments liés à ces différentes photos.

Je ne veux pas un autre animal car Lucky vit encore en moi et j'aurai l'impression de le trahir.
En écrivant ces quelques lignes, j'ai la gorge serrée et les larmes montent.
Non, décidément, cette peine ne disparaîtra pas, elle restera là, tapie au fond de moi et apparaîtra de temps à autre.
34 ans Liège - Belgique 1516
Je me reconnais en vous lisant. En lisant le post de toad j'ai eu les larmes aux yeux, et en lisant celui d'ocean aussi...

Pourtant moi j'ai un autre chat, car même si je n'oublie pas celui que j'ai perdu et que je n'oublierai jamais, je suis heureuse de donner de l'attention à un autre petit animal qui ne demande qu'à être aimé.
49 ans Lorraine 4326
un matin, y'a pile un an, je me suis levée , direction la cuisine pour voir ma lapine. Elle me faisait la fete dés le lever ! A minuit quand je me suis couchée elle etait rentrée dans sa cage en sautillant gaiment, elle s'est jeté sur sa bouffe, et le matin, je l'ai retrouvée morte :(
horrible, je ne pouvais pas y croire ...
Elle etait en liberté dans l'apprt' avec nous , ne rentrait que pour la nuit dans sa cage, un vrai pot de colle , pire qu'un chien je pense.

Le vide etait tellement intense que j'ai radopté un lapin 4 jours apres.
De voir ce petit bout sauter partout et etre toute joyeuse , de lui apprendre des trucs, ca m'a vraiment aidée meme si j'avais tjrs bcp de peine pour ma 1ere.

Je n'ai pas du tout le sentiment de culpabilité de la remplacer bien vite, au contraire, je sais que je m'en occupe bien et que j'ai evité à ma nouvelle lapine de tomber dans une famille débile qui la laisserait en cage toute la journée
51 ans 735
> Ocean : rencontrer un autre amour n'est pas trahir le premier.

> Toad : ils ne le traiteront pas mal chez le vétérinaire. en larmes une fois, je disais sur un forum le chat de mes parents, que je connaissais depuis... 12 ans, était mort tout seul chez le veto. par "tout seul" je voulais dire "sans nous" mais j'ai fait "bondir" une assistante vétérinaire : ils ne laissent jamais nos trésors seuls, ils s'en occupent, c'est leur métier et leur passion. si tu leur faisais confiance du vivant de Marcus, continue à présent. ce sont les mêmes personnes, autant concernées, et certainement touchées par ta peine.

est-ce qu'on arrête d'être en manque d'un trésor perdu ? je ne crois pas... ma panthère noire est partie il y a plus de 9 ans et j'en pleure toujours. mais le coeur est vaste, et l'amour actuel de mes 2 trésors-miaous, rencontrés par hasard, parce que c'est la vie, est un rayon de soleil tous les jours.

bien sûr que nous ne pouvons pas être disponibles pour eux, tout le temps à chaque instant, mais je suis bien certaine que Marcus a eu une très belle vie pleine d'amour auprès toi.
A
37 ans Nice 21965
j'ai perdu plusieurs chiens et aujourd'hui encore j'y repense, surtout la derniere que j'ai eu quand elle etait bébé, j'ai pleuré pendant longtemps, aujourd'hui encore ca m'arrive.

c'est arrivé si vite aussi elle a choppé un virus que seul les chats ont (etrangement on ne connaissais personne avec des chats, on penche sur mon pere qui aurait amené la chienne chez une de ses maitresses qui avait un chat), j'ai meme pas pu lui dire au revoir

willow est encore jeune mais c'est tellement d'amour que quand je pense qu'elle sera plus la un jour, les larmes me viennent et ma gorge se sert. apres elle je ne voudrais pas d'autres animaux, c'est totalement inimaginable pour moi
B I U