MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

est-ce normal que je me venère?

37 ans 17
aussi bizarre que ça puisse paraitre, j'adore mes kilos en trop, et Dieu sait que j'en ai. je suis à 125kg pour un tout petit 1,70m et la seule chose  
qui semble me déranger sur mon corps c'est mes bras que je trouve démesurément trop gros. je me dis que c'est cette différence qui fait de moi la personne sûre d'elle que je suis, c'est cette différence qui fait que l'on se retourne sur mon passage, c'est cette différence qui fait que je suis pas ordinaire voir banale...
je me demande qu'en même si c'est normal que je sois ainsi ou d'autres personnes ont ce genre de problèmes, si toute fois c'en est un?
A
36 ans 3124
énervée contre qui? les autres? toi même?
45 ans derrière toi!! 3399
bah il vaut mieux le vivre comme toi que l'inverse.Je trouve ça bien,tu assumes ce que tu es.
45 ans derrière toi!! 3399
Acide-Lyrique a écrit:
énervée contre qui? les autres? toi même?


Mais c'était le vrai sens du verbe venerer? je ne crois pas qu'elle voulait parler du verlan d'enerver?si, j'ai rien pigé?
A
36 ans 3124
Ah oui, je me vénère...d'accord, c'est moi qui suis à côté de la plaque :lol:
42 ans 4830
s'aimer comme on est, c'est bien. c'est même indispensable pour être pleinement heureux! on ne peut que te féliciter d'être arrivée déjà là ou tant de gens n'y arrivent jamais.

par contre, quand on s'aime trop, ou pas assez, ce n'est jamais bien. comme tous les excès, il peut y avoir des retours de batons qui risquent de te faire du mal à court ou long terme, de te couper du monde qui t'entoure ect..

bref un peu de narcissisme et d'égocentrisme ne nuit pas. trop si.
un peu d'humilité que diable!
Vénérer, le mot est fort, tout de même...
S
31 ans 3465
Ben si tu t'aimes à ce point là tant mieux.

On ne va pas te dire que c'est pas bien. :lol:

Mais attention quand même à ne pas trop le montrer, ça peut agaçer les gens trop amoureux d'eux même. Tu peux passer pour une égocentrique narcissique qui en a rien à foutre des autres.

Et avoue que si tu étais en compagnie de quelqu'un, qui passe son temps à te raconter comment elle est belle, ça t'énerverait un chouillat. :P

Bref, moi je l'aime bien ton post. Dans les deux cas, je crois qu'il vaut encore mieux s'aimer trop, que pas assez.
30 ans Lille 906
Bonjour, je te souhaite tout d'abord une excellente année. Je rejoins les posts plus haut, je pense qu'il n'est jamais bénéifique de tomber dans des ectrêmes qu'ils soient négatifs ou positifs..
Tu risques de froisser certaine personne en tenant des discours du genre je me vénère.. Je m'explique, cela peut renvoyer les personnes qui t'entourent à leur propre manque de confiance en eux et les faire souffrir. Essaye de modérer les signes extérieures du genre "Je m'aime tellement.."
Au final le but de l'acceptance est de vivre en paix avec soi mais pas de pavaner ( je doute que ce soit ce que tu veuilles faire mais il n'est jamais trop tôt pour faire attention :))

Enfin, bravo pour cette acceptation :)

A bientôt
36 ans 5932
Je suis désolée mais moi ça me fait rire... L'utilisation de ce verbe m'a fait penser à une pièce toute consacrée à ta personne, avec des photos partout, des bougies, et une petite prière journalière... :lol:

je suis du même avis que les autres : s'aimer c'est bien... Mais tomber dans les extrêmes ce n'est jamais bon (sauf si on parle des glaces... :lol: )
Acide-Lyrique a écrit:
Ah oui, je me vénère...d'accord, c'est moi qui suis à côté de la plaque :lol:


:lol: j'avais compris dans le même sens que toi :oops:

(poussez pas... :peur: )
107 ans 3096
Je rejoins les autres, s'aimer de trop ça peut devenir préjudiciable... C'est comme des filles dans ma promo, elles sont du genre "Ouaaaa han j'suis trop belle, quand je me vois dans un miroir je mouille !". Elles vouent un culte à leur personne :roll: leur vie est un défilé permanent, un festival d'œillades et de mouvements de cheveux. Bah au final elles ont pas tant d'amis que ça et se retrouvent entourées de personnes aussi futiles qu'elles-mêmes.

Sinon, excusez la psychologie à deux balles mais moi ça me fait penser à une "surcompensation", genre au lieu de se détester on arrive à se convaincre qu'on est magnifique, admirable, unique, grâce à ce "défaut". Du coup ce défaut qu'on devrait détester devient notre atout. Nan ?
A
34 ans Caen 6651
gracemelina a écrit:
c'est cette différence qui fait de moi la personne sûre d'elle que je suis, c'est cette différence qui fait que l'on se retourne sur mon passage, c'est cette différence qui fait que je suis pas ordinaire voir banale...


et bien je pense comme toi à propos de moi : "au moins je ne suis pas banale, on me remarque tout de suite quand j'entre quelque part"

bon après je passe ma journée en adoration devant mon miroir car je suis plus altruiste que narcissique mais bon j'ai vraiment pas envie de vomir ou de me pendre quand je me regarde parce qu'à l'intérieur je suis tellement magnifique que ça fait mon bonheur et celui de mes proches
48 ans strasbourg 6049
PoisonCandy a écrit:
Vénérer, le mot est fort, tout de même...


trop fort je trouve :roll:
30 ans 78 426
Je ne vois pas où est le problème du moment que t'es heureuse comme ça ben tout va bien, tu as raison de te trouver belle etc...
B I U


Discussions liées