MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Mon parcours

33 ans 65 33
Bonjour, hier après avoir regarder belle toute nue je me suis dis qu'il fallait que je trouves un moyen de guérir alors je me jettes à l'eau en vous racontant  
un peu mon parcours,
ma mère c'est séparé de mon père à l'age de 2ans, un homme très égoiste, qui ne penses qu'à l'apparence, et qui juge très vite il raconte pas mal de mensonge et ne tiens jamais parole, il ose me juger alors qu'en fait il est gay, enfin passons, mon père a été déchu des droits parentaux à cause de la drogue et j'en passe, et y a trois ans et demi il m'a retrouver alors que j'étais déjà mariée, et que j'essayais d'avoir un bébé, il m'a monter le bourichon pour que je viennes habiter vers lui c'est à dire à + de 1000km de l'ou on habitait...
comme une andouille j'ai écouter toutes les promesses qu'il nous a fait, mais en arrivant la bas on a vite dechanter il me disait si tu veux rester ici faut maigrir, et malgré que soit disant tout le monde était content de nous voir arriver on s'est retrouver tout seul mon mari et moi, cousins cousines oncles et tantes personne nous rendait visite, on a commencer à regretter notre décision, nos proches étaient désormais loin... entre temps je grossissais pas mal depuis mon mariage j'ai pris 40kg a force de faire des grossesses nerveuses, mais j'avais tellement envie d'un bébé.... on a commencer a faire des tests, une fois par mois a + de 200km pour voir ce qui n'allait pas, et il s'avère que mon mari était stérile! PAN je crois que j'ai pris une ENORME baffe dans la tronche à ce moment là, j'ai pleurer toutes les larmes de mon corps, je n'arrive tjrs pas a le digérer mais pas le choix, on m'a dit que si je voulais qu'on me fasse les fiv il faudrait que je maigrisse, mais bon plus facile a dire qu'a faire, je suis tellement mal dans ma tete que ca met impossible, j'ai couper les ponts avec toute la famille paternelle, on a déménager dans une ville plus loin, je suis plus contente mais je trouves pas de boulot et je me dis en meme temps avec mon poids es ce que quelqu'un voudra de moi? je n'ai pas le permis ce qui fait que les recherches s'arrêtent assez vite, alors pas d'ami, pas de travail, un moral dans les baskets, je sais plus quoi faire, j'ai besoin de conseil! je m'enfonces petit à petit.... :( :( :(
33 ans 65 33
Je me suis dévoilée, on regarde mon message sans y répondre... déçue, en espérant avoir du soutien... merci
33 ans 65 33
pour en revenir a mon géniteur, il y a deux ans j'ai une amie qui est venue a la maison, bien sur la curiosité malsaine de se cannard pour rester poli ;) il a voulu voir mon amie, et bien entendue, au lieu de parler de tout et n'importe quoi son acharnement sur le paraître a pris le dessus, il a posé des questions sur les GROS son mot favoris, et a osé lui sortir qu'il avait honte de se balader avec moi!!!!!!!! (super le paternel) bref, voilà la mentalité du type, il venait à la maison pour boire nos réserves de bonnes bouteilles, il se soulait pour mieux nous descendre, moi sur mon poid, rajouter aussi CA ME TARDE D ETRE GRAND PERE alors qu'il savait pertinament que mon mari ne peu pas en avoir, et dire qu'il voulait me trouver un autre mec devant mon mari!!!!!!!! MAIS OU VA T ON, me sortir des choses pareils j'ai commencer à faire de la tention car peur qu'il vienne nous balancer de la merde chaque jour, j'ai commencer a m'enfermer chez moi car j'étais surveiler épier!!! il a voulu m'emmener avec mon mari en espagne ( je me suis dis cool un truc sympa on va partir un peu a l'aventure ) mais non en fait c'étais pour aller faire la fete dans les villages réputés gays et pour snifer de la coke (oui oui il m'a sorti sa) alors que je n'ai jamais pris cette merde et qu'ensuite c'étais censer être mon père, un VRAI père ne pousse pas ses enfants dans la drogue!!!! J'ai eu vite fait de couper les ponts, meme si des fois j'ai encore peur de tomber dessus, bizarement quand on a déménager je monte dans le camion et je recois un message de lui (comme par hasard, contente de partir comme ca plus épier) là on a changer également les numéros de telephone pour ne plus être épier, cette situation est très dure à vivre
48 ans A cheval entre deux pays 264
Salut,

Pour les réponses, attends un peu, ça va venir ;)

Je pense que tu as très bien analysé la situation concernant ton père...

C'est clair que tu n'as pas eu une vie facile jusqu'à présent mais puisque tu as la volonté de t'en sortir...tu y arriveras, j'en suis persuadée.

Tu devrais passer à autre chose, l'oublier tout simplement. Le mettre à la place qu'il mérite dans ta vie, c'est à dire aucune.

Retrouve ta maman, ta famille...Prends du temps avec ton mari.

Pour sa stérilité, que veux-tu...malheureusement ça peut arriver à n'importe qui.

Je pense que si tu prends un peu le temps de remettre de l'ordre dans ta vie, tu verras que ton poids va se stabiliser.

Pourquoi ne trouverais-tu pas de travail ?

Tu verras ensuite pour le bébé si tu dois faire un FIV ou te tourner vers une éventuelle adoption....pourquoi pas.

Mais prends le temps de te retrouver, de te poser...
30 ans 2571
Pour les réponses à ton histoire, il faut attendre, beaucoup de gens ne savent peut-être pas quoi te conseiller, ou réfléchissent à ce qu'ils te diront.


Je pense, comme Nety, que tu es dans une situation confuse et mouvementée : tu devrais peut-être te poser, attendre que tout se stabilise (un emploi, tu en trouveras un, sur ce forum, tout le monde travaille, ronde ou pas ;) ), oublier un peu ce qui s'est passé avec ton père, tourner vraiment la page.

Ensuite, attendre que, les choses se tassant, ton poids se stabilise. Ensuite seulement tu pourras voir ce que tu souhaites faire : ne commence pas un régime dans ces conditions (d'ailleurs les régimes c'est pas top, regarde la rubrique RA), ce serait une cata!

Courage à toi...
29 ans 725
J'aimerais pouvoir t'aider Tashadreams, mais je ne sais pas vraiment que te dire.
Je trouve bien que tu te sois détachée de l'emprise de ton père, il t'emportait vers le fond, et ce n'est pas ce qu'un père est censé faire, il doit surement etre frustré de ne pas pouvoir vivre son homosexualité comme il aimerait et se défoule donc sur toi.
Ma première pensé est de te conseiller d'aller voir un psy, pour en parler, des actes/mots de ton père, de vos difficultés a avoir cet enfant (en couple).
Piur ce qui est du boulot, je sais que la periode est compliqué, maisje pars de l'idee que si on me refuse un poste pour mon apparence, c'est que je ne loupe rien! Arès si tu sais que tu as les competences, fonce! Le permis, ça peut s'arranger. Il fat du temps pour repartir de zéro.
Maintenant que tu sais d'ou vienne tes soucis, tu vas pouvoir avancer, te refaire des amis, trouver un nouveau boulot, faire de nouveaux projets.
J'espère vraiment que vous arriverez a trouver une solution, pour que tu ailles mieux, que vous ayez ce petit bout, que tu repartes sur du positif!
Des bisous!
33 ans 65 33
Merci à tous pour vos conseils, je voudrais bien aller voir un psychothérapeute mais c'est cher, et pas vraiment les moyens; les psy normaux je penses ne servent pas à grand chose j'en ai vu plein et à part me sentir mal à l'aise devant eux c'est tout, ils servent juste à parler, le reste suis pas, c'est bien de parler mais j'aurais voulu des conseils, je sais que les thérapeutes sont bien faut il encore pouvoir s'offrir se privilèges, je vais essayer d'aller mieux petit à petit on verra bien
<3
30 ans 2571
J'ai quand même m'impression qu'il s'est passé quelque chose dans ta tête hier soir : tu as décidé de guérir. Et même si tu ne sais pas très bien comment t'y prendre, c'est déjà un grand pas en avant d'avoir pris cette décision. C'est un progrès en soi.

Si tu veux des conseils simples et pratiques, je te conseillerais de te réapproprier ton corps que tu sembles détester. Pour ça, la méthode la plus efficace est encore le menu sport+coiffeur+shopping ! C'est le trio gagnant, et dans cet ordre ;)

Ca ne résout pas les problèmes en soi, mais ça permet de prendre un nouveau départ, et mine de rien, ça compte ;)

Que pense ton mari de tout ça ? lui as-tu fait part de ton malaise ? De tes envies ? Est-ce qu'il te soutient ? Et comment vit-il sa stérilité ? ça doit être très dur pour lui aussi, n'oublie pas de prendre soin de lui. Peut-être que tu devrais envisager aussi une guérison en couple ?
33 ans 65 33
Salammbo a écrit:
J'ai quand même m'impression qu'il s'est passé quelque chose dans ta tête hier soir : tu as décidé de guérir. Et même si tu ne sais pas très bien comment t'y prendre, c'est déjà un grand pas en avant d'avoir pris cette décision. C'est un progrès en soi.

Si tu veux des conseils simples et pratiques, je te conseillerais de te réapproprier ton corps que tu sembles détester. Pour ça, la méthode la plus efficace est encore le menu sport+coiffeur+shopping ! C'est le trio gagnant, et dans cet ordre ;)

Ca ne résout pas les problèmes en soi, mais ça permet de prendre un nouveau départ, et mine de rien, ça compte ;)

Que pense ton mari de tout ça ? lui as-tu fait part de ton malaise ? De tes envies ? Est-ce qu'il te soutient ? Et comment vit-il sa stérilité ? ça doit être très dur pour lui aussi, n'oublie pas de prendre soin de lui. Peut-être que tu devrais envisager aussi une guérison en couple ?


mon mari n'en parle pas trop, il me trouve bien comme je suis, mais il regarde quand meme les belles filles!!! il faut que je me prennes en main ca c'est sur, mais je suis un peu confuse et ne sait pas par ou commencer pour me prendre en main y'a tellement de chose a faire!! ;)
34 ans ile de la réunion 1647
Citation:
(un emploi, tu en trouveras un, sur ce forum, tout le monde travaille, ronde ou pas ), oublier un peu ce qui s'est passé avec ton père, tourner vraiment la page.


Heu moi non pas de boulot xD
Il suffit d'être dans un endroit bien paumé sans permis et c'est foutu (Comme l'Ardèche quoi xD)
T
35 ans 1012
Disons les fillesque le soucis est quelle est OBLIGÉE de maigrir si elle veut avoir l'accord de la commission pour la FIV !

Je tr souhaite en toit cas plein de courage !
48 ans Lorraine 4326
Tashadreams a écrit:
Merci à tous pour vos conseils, je voudrais bien aller voir un psychothérapeute mais c'est cher, et pas vraiment les moyens; les psy normaux je penses ne servent pas à grand chose j'en ai vu plein et à part me sentir mal à l'aise devant eux c'est tout, ils servent juste à parler, le reste suis pas, c'est bien de parler mais j'aurais voulu des conseils, je sais que les thérapeutes sont bien faut il encore pouvoir s'offrir se privilèges, je vais essayer d'aller mieux petit à petit on verra bien
<3


le psy est là pour t'aider à trouver les ressources en toi pour t'en sortir, pas pour te donner des conseils ;-)
psychoterapeute ca veut pas dire grand chose , tout le monde ou à peu pres peut s'installer en tant que psychoterapeute.
un psychiatre n'est pas obligatoirement un psy qui file des medocs, il y en a qui proposent des therapies, des psychanalyse .
tu n'as peut-etre par rencontré le bon , ou tu n'etais peut-etre pas prete à faire la demarche avant. tu avais quel age quand tu en as consultés ?

t'as pas l'air d'avoir digerer que ton pere soit gay si ?
C'est confus en fait, tu as l'air de lui reprocher d'etre gay (alors que c'est pas une tare, et pas de "sa faute ) , de pas avoir eté present pour toi, d'etre drogué et ivrogne , de tjrs te reprocher ton poids .
Tu lui as donné une chance d'etre un vrai pere quand tu es allée vivre vers chez lui . Grace à cette mauvaise experience , tu sais à quoi t'attendre avec lui .

Il n'est helas pas si facile de se detacher d'un parent juste par la volonté. p'tet que tu reves encore qu'il soit là pour toi et c'est legitime.

Pour tes kg , ils ne sont pas là par hazard , ils ont sans doute une raison, un rôle, il est d'autant plus difficile de les perdre.


tu es allée voir le sous-forum 'futures mamans' ? y'a des discussions sur les fiv and co, certains gyneco ne demandent pas forcement de perdre bcp de poids il me semble.
33 ans 65 33
ladybugette a écrit:
Tashadreams a écrit:
Merci à tous pour vos conseils, je voudrais bien aller voir un psychothérapeute mais c'est cher, et pas vraiment les moyens; les psy normaux je penses ne servent pas à grand chose j'en ai vu plein et à part me sentir mal à l'aise devant eux c'est tout, ils servent juste à parler, le reste suis pas, c'est bien de parler mais j'aurais voulu des conseils, je sais que les thérapeutes sont bien faut il encore pouvoir s'offrir se privilèges, je vais essayer d'aller mieux petit à petit on verra bien
<3


le psy est là pour t'aider à trouver les ressources en toi pour t'en sortir, pas pour te donner des conseils ;-)
psychoterapeute ca veut pas dire grand chose , tout le monde ou à peu pres peut s'installer en tant que psychoterapeute.
un psychiatre n'est pas obligatoirement un psy qui file des medocs, il y en a qui proposent des therapies, des psychanalyse .
tu n'as peut-etre par rencontré le bon , ou tu n'etais peut-etre pas prete à faire la demarche avant. tu avais quel age quand tu en as consultés ?

t'as pas l'air d'avoir digerer que ton pere soit gay si ?
C'est confus en fait, tu as l'air de lui reprocher d'etre gay (alors que c'est pas une tare, et pas de "sa faute ) , de pas avoir eté present pour toi, d'etre drogué et ivrogne , de tjrs te reprocher ton poids .
Tu lui as donné une chance d'etre un vrai pere quand tu es allée vivre vers chez lui . Grace à cette mauvaise experience , tu sais à quoi t'attendre avec lui .

Il n'est helas pas si facile de se detacher d'un parent juste par la volonté. p'tet que tu reves encore qu'il soit là pour toi et c'est legitime.

Pour tes kg , ils ne sont pas là par hazard , ils ont sans doute une raison, un rôle, il est d'autant plus difficile de les perdre.


tu es allée voir le sous-forum 'futures mamans' ? y'a des discussions sur les fiv and co, certains gyneco ne demandent pas forcement de perdre bcp de poids il me semble.



alors je ne lui reproches pas qu'il soit gay, mais y être s'est être différent, et il devrait pouvoir accepter mes rondeurs tu comprends? il me reproche tout un tas de chose mais lui ne se repproche rien, il a pu traiter ma mere de salope et ma grand mere egalement, alors que lui est une merde (pas)fini, j'ai la rage contre lui, l'homosexualité ne me dérange pas ;) c'est le fait qu'il devrait comprendre (logiquement) et pas m'enfoncer et me menacer, de tout facon la page est (presque) tourné avec lui, je penses que malgrer que ce soit une mauvaise expérience j'ai bien fait de faire cette erreur, après pour se reconstruire sa risque d'etre plus long, car j'ai quasiement toujours eu des problemes, et lui a couronné le tout en me détruisant, ca va etre long mais on va garder espoir, comme on dit l'espoir fait vivre, bon j'avoue que ses derniers temps je survis, j'essai de m'accrocher un peu je ne sais pas trop à quoi, mon mari surement, pour les thérapeute l'an dernier quand j'étais en cure j'en ai vu une super, mais j'ai pu que la consulté une fois donc en gros c'est en stand by ma guérison, les psy que j'ai vu j'en ai vu pendant l'enfance et l'adolescence, et comme je disais à part écouter et laisser des gros blancs, je n'en vois pas l'intérêt; tout ceux que j'ai vu je me dis que faire psy ce serait presque donner à tous vu ce qu'ils n'ont pas fait pour m'aider.... et oui l'absence d'un pere a tout de meme etait difficile mais j'étais bien entouré par mes grands parents, le truc c'est que ma mere a tellement souffert a cause de ce connard que j'ai souffert avec elle, combien de fois elle a pleurer!! quand elle grossissait je grossissais avec elle, c'est de la que sa a commencer ;)
33 ans 65 33
et là on se dit mais si elle a souffert tellement à cause de lui pourquoi elle y est retournée! ben je l'ai connu jusqu’à mes deux ans je voulais connaitre de là ou je venais, même si au final on se dit y aurais surement mieux fallut ne pas savoir quand on voit ce mec narcissique et égoïste et sa famille de faux culs superficielle, mais bon c'est comme ça, il faut faire des erreurs dans la vie, j'en ai fait beaucoup déjà, je me demandes juste quand es ce que cette saleté de roue va finir par tourné :shock:
48 ans A cheval entre deux pays 264
Aïe....beaucoup beaucoup de haine....c'est normal...

Mais du coup, j'ai l'impression que tu as vraiment du mal à trier tout ce qui se passe dans ta tête...

Idéalement, ça serait bien que tu puisses partir un week-end avec ton mari, te détendre et décider que pendant ce laps de temps, tu t'interdis de penser à ton père...

Tu sais des casseroles tout le monde en traine....des plus ou moins lourdes, certes. Et chacun les traines comme il peut.

Moi mes casseroles, je les combats, tous les jours...je fais avec, elles me donnent la force d'avancer, elles me rendent chaque jour plus fortes, plus ambitieuse, plus sûre de moi, plus fière de moi, plus déterminée...

C'est comme ça que j'ai choisi de vivre pour avoir toujours le dessus.

Il faut que tu fasses face (wéééé.....) à ton problème une bonne fois pour toute...

Bon ton père est homo mais c'est pas grave dans le fond.
Ton père est un salaud, un con, un tout ce que tu veux...mais tu auras beau te masturber le cerveau toute ta vie avec ça, rien n'y changera...c'est un fait, c'est comme ça.

Alors soit tu vas chez lui, tu lui craches ton venin à la gueule et tu lui fait la nique en repartant, soit tu fais avec et tu choisis de retourner la situation à ton avantage.

La troisième solution étant celle que tu appliques maintenant. Te morfondre, ressasser (suis par sûre de l'ortho sur le coup mais suis speed là), de ruminer, de te plaindre...

Allez, hop, debout, les poings en avant, on lève le montant, on gonfle la poitrine et on se bat.

La vie est chienne pour tout le monde si on se laisse faire...

La roue ne tourne pas toute seule, c'est à toi de lui donner le bon sens.

Si tu restes impassibles à attendre, ça peut rester comme ça un bon moment.

N'attends pas sur les autres pour régler ton problème (je parle des psy par exemple). Ils peuvent t'aider, t'écouter, te guider mais ils ne pourront jamais se battre à ta place.

Pour le reste, le bébé, le poids, sooooouuuffle un bon coup avant...

Moi je n'attaquerais pas un bébé dans l'état d'esprit dans lequel tu es.

Allez courage Tasha
B I U