MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Jamais travaillé à 33 ans

34 ans 241
J'ai un peu de mal a comprendre aussi, je suis parti de chez moi tôt, je l'ai voulu, j'ai du assumer, j'ai été caissière pendant un an, malgré mon bac  
et tout ça, et maintenant je suis assitante médico sociale, ce que je voulais, si je n'avais pas fais ce boulot de caissière qui était a 1h30 de chez moi, commencant à 15h finissant a 23h avec 13 minutes de pause, et bien je n'aurais jamais eu mon boulot...
Mes parents ne m'aide pas, parce que je ne veux pas..
Même si tu habite dans le trou du cul du monde, sérieusement faut pas se lerrer, du boulot il y en a... Ok Macdo et touti quanti c'est ptète pas l'idéal, mais y'en a..
39 ans 3289
Bah moi j'en connais plein des gens qui vivent ou ont vécu grace aux aides sociales, mais qui à coté se bougent pour avancer et s'en sortir... et c'est pas l'impression que donne Aragatz, on a plutot l'impression qu'elle SUBIT sa situation.
et je pense donc que si c'est une problème plus profond qu'une simple recherche d'emploi, il faut se faire aider pour se faire mettre un pied à l'étrier, et si un discours franc peut l'aider ben tant mieux...

Je ne suis donc pas choquée par les propos de Sunshined, je suis relativement d'accord avec elle.
Faut aussi comprendre que ca peut énerver certains, surtout quand on en connait qui galèrent pour remplir (un minimum) leur frigo et dormir au chaud...

Pourquoi ne pas essayer de trouver ce qui te plairait de faire, d'essayer de soigner cette dépression qui te bloque visiblement... ta chance c'est justement de ne pas avoir d'activité pour le moment, pourquoi ne pas essayer de te former à un métier qui te plairait ?

Et juste un truc : je suis secrétaire et je ne considère pas mon métier comme un pis aller, ca m'énerve qu'on considère ca comme un vulgaire job auquel tout le monde peut postuler...
34 ans 241
Sue_ a écrit:
Et juste un truc : je suis secrétaire et je ne considère pas mon métier comme un pis aller, ca m'énerve qu'on considère ca comme un vulgaire job auquel tout le monde peut postuler...



Je suis entièrement d'accord avec toi, c'est clair et net sans moi, les médécin serait perdus (malgré leurs 8 ans d'études) si personne n'envoi les courriers, ou remplacer les cartouches des imprimantes c'est quasi la fin du monde...Il n'y a pas de sot métier, et sans les sécrétaires la terre aurait bien du mal a fonctionner.
R
38 ans 15384
Essaie de tenter autre chose que le secrétariat.
Malheureusement,tout le monde n'a pas la chance de faire le métier de ses rêves,parfois,on est obligé de faire un taf "alimentaire" histoire d'arriver a vivre,tout simplement ...
C'est une triste réalité mais voilà,y'a un moment faut se reveiller ! Ce
45 ans en Vendée 20
Bref je suis une feignante quoi !... J'espérais trouver un peu de soutien et de compréhension, je ne récolte que du mépris...
34 ans 241
Aragatz a écrit:
Bref je suis une feignante quoi !... J'espérais trouver un peu de soutien et de compréhension, je ne récolte que du mépris...



ce n'est pas ça, mais si tu te relis, tu verra que tu demandes beaucoup, un temps partiel, pas trop loin, dans le secétariat, même des filles avec 10 d'expérience n'arrive pas à trouver cela.
Donc on te di juste que si tu souhaites vraiment travailler, ce que je ne nie pas, tu prend ce qui passe, histoire d'avoir l'expérience qu'il te faut, pour ensuite envisager mieux, il faut commencer bas pour monter.
40 ans 5932
Et si tu essayais une formation en alternance ? Une formation qui te permette de mettre en pratique les connaissances que tu as acquises et de les compléter ? L'alternance ça peut aussi être accessible aux demandeurs d'emploi de plus de 26 ans. Bon après c'est sûr qu'il faut trouver un employeur prêt à embaucher quelqu'un qu'il devra payer un smic complet plutôt qu'un pourcentage du smic, mais ça s'argumente.
44 ans Bas Rhin 2894
Aragatz a écrit:
Bref je suis une feignante quoi !... J'espérais trouver un peu de soutien et de compréhension, je ne récolte que du mépris...


Sincèrement à quoi pensais tu en écrivant ce post?

Que les gens allaient te dire; "oui tu as raison d'être exigeante et de ne pas prendre le premier boulot qui vient, de vouloir seulement un mi temps pour avoir du temps pour toi, continue de profiter des économies de tes grands parents qui eux ont travailler" :roll:
39 ans In the middle of nowhere 1245
Aragatz a écrit:
Bref je suis une feignante quoi !... J'espérais trouver un peu de soutien et de compréhension, je ne récolte que du mépris...


Bin franchement oui si a 33 ans t'a jamais travaille ne serait ce qu'en Interim ou en tant que saisonnier c'est soit que t'es blindé de fric soit feignant!!
Tu voulais qu'on te dise quoi d'autre??? Un truc qui aille dans ton sens juste pour te faire plaisir??
40 ans 5932
Peut-être qu'elle s'attendait à des conseils sur ce qu'elle peut faire. Que 33 ans, certes, c'est tard pour commencer mais que mieux vaut tard que jamais. Un peu d'énergie positive pour l'encourager à se bouger. Des points de vue plus réalistes (dans le sens que les autres sont en plein dedans et pas elle) sur l'actuel marché du travail. Éventuellement les alternatives qui s'offrent à elles pour atteindre son but (formations, etc).

En quoi ça l'aide de savoir que pour vous c'est une feignasse ? Puisqu'elle a décidé de trouver un emploi, c'est qu'elle sait bien que rester sans travail ça ne va pas pouvoir être possible éternellement.

Oui, bon, ok, elle veut un poste à mi-temps et il n'y a visiblement que l'emploi de secrétaire qui l'intéresse. Mais bon, ça c'est comme les gens qui se présentent à Recherche appartement ou maison avec un budget un peu juste et une liste d’exigences longue comme un jour sans pain et qui ne tiltent pas quand on leur dit que c'est le mouton à cinq pattes. Ils visitent des logements qui correspondent à leurs critères mais qui sont largement au-dessus de leurs moyens, et des logements qui correspondent à leurs moyens mais pas à tous leurs critères, et puis ils finissent par comprendre qu'on ne peut pas tout avoir, qu'il faut redéfinir ses priorités. Et bien elle ce sera pareil : elle cherchera d'abord ce qui l'intéresse, elle s'y cassera peut-être les dents et, dans ce cas, elle finira par redéfinir ses priorités et par élargir ses horizons. C'est à chacun de vivre ses expériences.

D'autre part, je ne suis pas certaine qu'elle ait parlé du métier de secrétaire comme étant accessible à n'importe qui. Elle a dit avoir fait une formation de secrétaire médicale. Donc comme elle "connait" ça elle cherche là-dedans parce que c'est tout de même plus logique que de chercher dans un domaine qu'on ne connait pas du tout, non ?
48 ans 1896
Entièrement d'accord avec Lalwende. Reprocher leur passé aux gens ne les fait pas avancer, surtout qu'Aragatz a tout de même parlé de dépression, ce n'est pas rien (je ne vais pas souhaiter à celles qui la traitent de paresseuse de passer par là pour leur prouver qu'elles ont tort, si? :roll: ).

Par contre, je suis d'accord aussi sur le fait qu'il faudrait peut-être commencer par autre chose, au minimum une réactualisation des connaissances, et peut-être oui, accepter n'importe quel boulot dans un premier temps. Les structures qui font de l'insertion (entreprises, chantiers ou association) embauchent souvent des gens qui n'ont pas ou peu d'expérience, mais il ne faut pas être trop exigeant sur le type de poste.

Tiens, un lien sur ces structures en Vendée:
http://mavillesolidair...linsertion/index.html#bv000007
P
43 ans 1638
Lalwende a écrit:
Peut-être qu'elle s'attendait à des conseils sur ce qu'elle peut faire. Que 33 ans, certes, c'est tard pour commencer mais que mieux vaut tard que jamais. Un peu d'énergie positive pour l'encourager à se bouger. Des points de vue plus réalistes (dans le sens que les autres sont en plein dedans et pas elle) sur l'actuel marché du travail. Éventuellement les alternatives qui s'offrent à elles pour atteindre son but (formations, etc).

En quoi ça l'aide de savoir que pour vous c'est une feignasse ? Puisqu'elle a décidé de trouver un emploi, c'est qu'elle sait bien que rester sans travail ça ne va pas pouvoir être possible éternellement.

Oui, bon, ok, elle veut un poste à mi-temps et il n'y a visiblement que l'emploi de secrétaire qui l'intéresse. Mais bon, ça c'est comme les gens qui se présentent à Recherche appartement ou maison avec un budget un peu juste et une liste d’exigences longue comme un jour sans pain et qui ne tiltent pas quand on leur dit que c'est le mouton à cinq pattes. Ils visitent des logements qui correspondent à leurs critères mais qui sont largement au-dessus de leurs moyens, et des logements qui correspondent à leurs moyens mais pas à tous leurs critères, et puis ils finissent par comprendre qu'on ne peut pas tout avoir, qu'il faut redéfinir ses priorités. Et bien elle ce sera pareil : elle cherchera d'abord ce qui l'intéresse, elle s'y cassera peut-être les dents et, dans ce cas, elle finira par redéfinir ses priorités et par élargir ses horizons. C'est à chacun de vivre ses expériences.

D'autre part, je ne suis pas certaine qu'elle ait parlé du métier de secrétaire comme étant accessible à n'importe qui. Elle a dit avoir fait une formation de secrétaire médicale. Donc comme elle "connait" ça elle cherche là-dedans parce que c'est tout de même plus logique que de chercher dans un domaine qu'on ne connait pas du tout, non ?

Merci Lalwende, tu as parfaitement exprimé ce que je voulais dire.

J'ajouterais que pour moi, dire que si tu n'as jamais bossé à 33 ans, c'est parce que tu es une faignasse, c'est exactement le même type de raccourci que ceux qui disent que parce que t'es grosse t'es une faignasse. On ne connait pas sa vie, son éducation. Il y a des tas d'obstacles psychologiques au fait de trouver un travail, surtout quand on a passé un certain âge et que l'on a jamais travaillé.

Un de mes amis est dans cette situation. Il est un peu plus jeune, certes, mais il n'a jamais travaillé et sincèrement, je pense qu'il n'est pas près de trouver. C'est quelqu'un qui a de gros problèmes de sociabilité, il est extrêmement timide et je pense qu'en entretien c'est très très difficile pour lui de faire une bonne impression. Du coup, lui aussi se met des critères 'irréalisables', mais je pense que dans la réalité, son vrai problème c'est qu'il est paralysé de peur. C'est plus facile de dire qu'il n'y a pas de boulot près de chez lui.
44 ans Bas Rhin 2894
Mais nombreuses sont les filles à lui avoir dit que si on veut bosser il faut parfois passer par la case MacDO, Caissière ou autre ... mais il semble pas qu'elle l'aie relevé...Il lui a également été conseillé de rendre des études ou de se réorienter....

Je pense également que si la peur paralyse à ce point il ne faut pas hésiter à se faire aider par un psy par exemple.
P
43 ans 1638
Oui mais là la plupart des réponses sont des critiques plutôt que des conseils. Et certaines sont carrément insultantes je trouve.
104 ans 1277
Lalwende a écrit:
Peut-être qu'elle s'attendait à des conseils sur ce qu'elle peut faire.



Il y en a eu des conseils, mais elle n'a meme pas pris le temps de les relever, sympa pour les gens qui prennent le temps de répondre ...
On lui a parlé de formation, d'alternance, de boulot autres que secrétaire, entre autres ...

Parfois il faut savoir mettre de l'eau dans son vin, ce qu'elle demande est un peu irréaliste, c'est ce que voulaient dire certaines personnes mais apparemment ça ne l'interresse pas.

Et puis elle dit aussi qu'elle va mieux et qu'elle n'est plus en dépression (pour la personne qui semblait avoir compris le contraire, désolée je n'ai pas relevé le pseudo)
B I U