MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Mademoiselle,c'est fini !

54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
pour avoir connu une mademoiselle vielle fille dans mon enfance, j'avoue que c'était pas un cadeau de se faire appeler ainsi, cette dame n'aurait pas supporté d'être appelé madame, mais  
le regard des autres n'était franchement pas courtois, c'était plutôt sous entendu "pauvre fille qui n'a pas trouvé un pigeon prêt à se marier avec elle"
j'ai aussi vu le sous entendu protecteur de certains hommes: "tiens une mademoiselle envers qui je vais pouvoir rouler des mécaniques et la jouer super-mec"

en ce sens là moi je trouve que oui c'est féministe de le faire reculer dans le langage courant
53 ans Est 412
Si ce n'était qu'une "pauvre case" qu'on pourrait omettre sciemment de cocher pour soi aucun problème.
Le problème c'est que si on l'oublie, souvent ça bloque tout le processus d'inscription,
donc c'est plus qu'une pauvre case pour les autres. Il faut qu'on vous range quelque part sinon ça ne va pas.
Et si ça ne restait qu'une pauvre case dans un formulaire ça ne me poserait pas non plus de problème.
Mais quand ça se traduit en toute lettre sur une enveloppe à moi adressée, je le prend assez mal.

Bon maintenant comme toutes les services tendent à se passer totalement de courrier papier,
je ne reçois plus guère que quelques récapitualtifs annuels de ma banque, fournisseur électricité et impots adressés à une inutile mais discrète Mme Renarde Machin.
Je survivrais donc sans problèmes. Autrement j'ai une langue pour rectifier et choisir ma case puisqu'il en faut une, on se demande pourquoi.
Mais je trouve que les analyses de tout le monde en particulier Mi-K- L très pertinentes.

Maintenant j'attends vos explications sur pourquoi garder une "civilité" sur un document administratif puisque ça ne sert à rien, à part diviser les gens ?
C'est ça la coquetterie inutile pour moi.
31 ans Dans le sud ;) 5608
Renarde a écrit:


Maintenant j'attends vos explications sur pourquoi garder une "civilité" sur un document administratif puisque ça ne sert à rien, à part diviser les gens ?
C'est ça la coquetterie inutile pour moi.


Sur un document administratif il est clair que personnellement je trouve que ça n'a aucun intérêt . Après c'est vrai que quand je reçois un courrier , je vois ça comme une marque de politesse , je préfère voir une lettre commencer par " Mademoiselle " que par mon prénom , je trouverais ça trop familier
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Salammbo a écrit:
Franchement, je trouve pas que le langage qu'on utilise soit innocent. Il transporte tout un attirail idéologique. Et changer le langage, ce n'est pas du temps perdu pour moi

Merci Salammbo! Cocagne l'a dit également et c'est ce avec quoi je suis le plus d'accord ici. Libre à vous de me traîter de chienne de garde mais le smiley "yeux au ciel" accompagné d'un expéditif "Celles qui se sont battues pour le droit de vote doivent trouver ça risible", c'est passer à côté de la prégnance idéologique des mots.
Certes, y a l'argument par la vanité (ou la coquetterie pour utiliser le mot de Mi-k-l) qui consiste à dire "Ça m'insulte qu'on me trouve vieille", mais la différence entre "Mademoiselle" et "Madame", c'est quand même "Célibataire" et "Mariée". Et qu'on soit désigné sur les formulaires par notre statut matrimonial, ce n'est pas du tout, à mon sens, se tromper de combat.
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Comme je l'ai déjà dit, je suis pour la disparition de ce choix Madame/Mademoiselle, parce qu'il définit une femme par rapport à son statut marital. Après, qu'on supprime carrément le Madame/Monsieur, et qu'on mette Homme/Femme, ça me va très bien, même si je préfère encore mieux le Citoyen/Citoyenne, qui permettrait en plus aux trans de choisir leur genre.

Et oui, ça fait petite lutte inutile, mais pour les militants d'une cause, il n'y a pas de petit combat, et comme le dit Salammbo, le langage utilisé n'est jamais innocent. Certaines diront encore que c'est vain, mais perso, l'appellation "chef de famille" sur la déclaration des impôts, elle me heurte profondément et j'aimerais aussi qu'elle saute. Je fais également partie des personnes qui ont fait la demande de rajout du nom de famille de leur mère à leur nom de famille, parce que je suis le résultat de l'éducation de mes deux parents et pas seulement de mon père. Et si j'ai un enfant, il portera un de mes noms, et je suis ravie que des personnes se soient battues pour ce genre de "détail administratif" parce c'est quelque chose qui me tient très à coeur.
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Tecolote a écrit:
Comme je l'ai déjà dit, je suis pour la disparition de ce choix Madame/Mademoiselle, parce qu'il définit une femme par rapport à son statut marital. Après, qu'on supprime carrément le Madame/Monsieur, et qu'on mette Homme/Femme, ça me va très bien, même si je préfère encore mieux le Citoyen/Citoyenne, qui permettrait en plus aux trans de choisir leur genre.

Et oui, ça fait petite lutte inutile, mais pour les militants d'une cause, il n'y a pas de petit combat, et comme le dit Salammbo, le langage utilisé n'est jamais innocent. Certaines diront encore que c'est vain, mais perso, l'appellation "chef de famille" sur la déclaration des impôts, elle me heurte profondément et j'aimerais aussi qu'elle saute. Je fais également partie des personnes qui ont fait la demande de rajout du nom de famille de leur mère à leur nom de famille, parce que je suis le résultat de l'éducation de mes deux parents et pas seulement de mon père. Et si j'ai un enfant, il portera un de mes noms, et je suis ravie que des personnes se soient battues pour ce genre de "détail administratif" parce c'est quelque chose qui me tient très à coeur.

C'est exactement ce que je pense, mais en bien mieux écrit, j'étais en colère quand j'ai posté. Merci Tecolote, ce que tu écris me semble très juste et bien formulé, et je suis pleinement d'accord.
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Je n'avais pas vu l'intervention de Darlee-Doo, qui exprime bien ce que je pense.
43 ans Sous le chant des cigales ^^ 3642
Renarde a écrit:
Le problème c'est que si on l'oublie, souvent ça bloque tout le processus d'inscription

Ca ne m'est jamais arrivé, je ne vis pas sur une autre planète et moi aussi ça m'arrive d'avoir affaire à l'administration.
Donc quelqu'un pourrait-il me donner une exemple concret d'administration ou de formulaire ?
43 ans Sous le chant des cigales ^^ 3642
Bon je me suis trouvé un exemple toute seule :-k
Sur ma déclaration d'impôt préremplie il y a marqué Mademoiselle, mais je n'ai jamais fait attention au fait qu'on ait le droit ou non de choisir autre chose, et si c'est bloquant.

Par contre je n'ai pas trouvé de notion de "chef de famille". Je ne vois pas où c'est.
41 ans 490
ravie de sa disparition de nos formulaires administratifs ainsi que "nom de jeune fille" et "nom d'épouse"...ce terme, quel que soit les douceurs qu'on veut lui accoler, fait le distingo entre la mariée et la non-mariée, il permettait selon le très humiliant code napoléonien, de savoir à qui appartenait l'objet au père ou à un époux.
"Les personnes privées de droits juridiques sont les mineurs, les femmes mariées, les criminels et les débiles mentaux."
les mademoiselles étant incluse dans les mineurs.
le terme moyenâgeux damoiseau était l'équivalent de mademoiselle, l'un ayant été abandonné il y a belle lurette, l'autre persistant à nous rappeler à qui on appartient.
je précise aussi que tout cela n'est pas une lubie des vilaines féministes mais résulte des difficultés rapportés par de nombreuses femmes, l'on peut faire changer des petites choses anodines mais qui, si on s'intéresse de plus prés à la condition des femmes, ne le sont pas.
on peut aussi mener des petits et grands combats en simultanés comme la question des fermetures de centre IVG.

" Question écrite n° 24509 de Mme Dominique Voynet (Seine-Saint-Denis - SOC-R)
publiée dans le JO Sénat du 21/09/2006 - page 2420

Mme Dominique Voynet souhaite attirer l'attention de M. le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire, sur la persistance dans les documents administratifs d'une appellation différenciée pour les femmes, entre « madame » et « mademoiselle », que bien des intéressées jugent discriminatoire : elle affiche en effet leur situation matrimoniale alors que tous les hommes sont confondus dans l'appellation générique de « monsieur ». Le sujet a été maintes fois évoqué au cours des trente dernières années, et cette discrimination condamnée dans au moins trois circulaires ministérielles (circulaires FP 900 de 1967, FP 1172 de 1974, circulaire CNAF n° 1028 - 410 de 1978). En 1972, une décision du garde des sceaux autorise explicitement toute femme de plus de vingt et un ans, mariée ou non, à être appelée « madame ». Aujourd'hui encore, les logiciels administratifs qui constituent le fichier informatique national proposent comme seules options possibles concernant les femmes célibataires, « mademoiselle » et, pour une femme mariée, « madame ». Que deviennent dans cette configuration les femmes pacsées, les non-célibataires, les femmes qui vivent en concubinage, les femmes homosexuelles et, plus largement, toutes les femmes qui ont envie de garder pour elles leur vie privée ? Cette distinction, qui s'effectue à tous les niveaux de l'administration (préfecture, commune...), peut en outre avoir un caractère douloureux ou vexatoire pour les intéressées. Elle lui demande de bien vouloir lui indiquer ce qu'il entend faire pour mettre un terme à ce débat et proposer une loi de réforme du fichier informatique national afin de l'adapter à notre société, entérinant ainsi toutes les décisions antérieures.

>Transmise au Ministère de la justice


Réponse du Ministère de la justice
publiée dans le JO Sénat du 07/12/2006 - page 3058

Le garde des sceaux, ministre de la justice, fait connaître à l'honorable parlementaire que l'emploi des termes « Madame » et « Mademoiselle » ne repose sur aucune disposition législative ou réglementaire. Résultant exclusivement de l'usage et ne constituant pas un élément de l'état civil, l'utilisation de l'une ou l'autre de ces appellations selon la situation matrimoniale de la femme ne peut, dès lors, être imposée. Par le passé, deux circulaires ont été adressées à l'ensemble des ministères afin de sensibiliser davantage les administrations publiques et de les inviter à faciliter, pour les femmes qui le souhaitent, l'emploi du terme « Madame ». Plus largement, il est recommandé aux différentes administrations d'éviter toute précision ou appellation susceptible de contraindre la divulgation de l'état matrimonial de l'intéressée dans ses relations avec les tiers, ce qui, outre son caractère attentoire à la vie privée de l'intéressée, peut être perçu comme vexatoire. Enfin, il n'existe pas en France de fichier informatique national alimentant les logiciels des différentes administrations. En revanche, il existe un répertoire national d'identification des personnes physiques (RNIPP) dans lequel sont inscrites les personnes nées sur le territoire de la République française et en tant que de besoin les personnes nées à l'étranger. Ce répertoire, dont le contenu est défini par le décret du 22 janvier 1982, comporte pour chaque personne son état civil (nom, prénoms, date et lieu de naissance), ainsi que le numéro d'inscription au répertoire (NIR) de treize chiffres. Il ne comporte pas d'information relative à la situation matrimoniale. Par ailleurs, ses conditions de consultation sont strictement encadrées par la loi."

R
35 ans 15384
Raaaah la fameuse mention "chef de famille" sur la déclaration d'impots :roll:
Même mon homme était outré ...
C'est quoi ce délire,"chef de famille" ?!
On est plus en 1930 !!!
2137
Tecolote a écrit:
Comme je l'ai déjà dit, je suis pour la disparition de ce choix Madame/Mademoiselle, parce qu'il définit une femme par rapport à son statut marital. Après, qu'on supprime carrément le Madame/Monsieur, et qu'on mette Homme/Femme, ça me va très bien, même si je préfère encore mieux le Citoyen/Citoyenne, qui permettrait en plus aux trans de choisir leur genre.

Et oui, ça fait petite lutte inutile, mais pour les militants d'une cause, il n'y a pas de petit combat, et comme le dit Salammbo, le langage utilisé n'est jamais innocent. Certaines diront encore que c'est vain, mais perso, l'appellation "chef de famille" sur la déclaration des impôts, elle me heurte profondément et j'aimerais aussi qu'elle saute. Je fais également partie des personnes qui ont fait la demande de rajout du nom de famille de leur mère à leur nom de famille, parce que je suis le résultat de l'éducation de mes deux parents et pas seulement de mon père. Et si j'ai un enfant, il portera un de mes noms, et je suis ravie que des personnes se soient battues pour ce genre de "détail administratif" parce c'est quelque chose qui me tient très à coeur.


Je suis bien d'accord avec toi! Et rien que le fait de pouvoir mettre les deux nom de famille, ou seulement celui du pere, ou celui de la mere meme si le papa a reconnu l'enfant c'est un grand pas!
Et en plus on peut en tant que femme mettre notre nom de famille en premier pour l'enfant à naitre c'est vraiment bien, meme si je ne l'ai pas fait, rien que le fait d'avoir le choix, ca change tout!
43 ans Sous le chant des cigales ^^ 3642
Cute a écrit:
Raaaah la fameuse mention "chef de famille" sur la déclaration d'impots :roll:
Même mon homme était outré ...
C'est quoi ce délire,"chef de famille" ?!
On est plus en 1930 !!!

Je ne comprends pas, sur ma déclaration il y a deux colonnes : vous et conjoint.
Où vous voyez inscrit "chef de famille" ?
Quelqu'un peu mettre une copie écran ou un lien ?
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
DDounette a écrit:
Je ne comprends pas, sur ma déclaration il y a deux colonnes : vous et conjoint.
Où vous voyez inscrit "chef de famille" ?
Quelqu'un peu mettre une copie écran ou un lien ?


Très sûre de moi, j'ai ouvert ma pochette "Impôts" pour trouver l'objet du crime, et là.....rien ! :shock:
Dans mes déclarations récentes sur internet, il n'y a qu'une seule colonne (normal, je ne suis chef que de moi-même) et dans les anciennes, avec mon ex, il y a bien "vous" et "conjoint" et pas "chef de famille" comme j'en étais persuadée ....alors ça y est, je suis folle ? :crazyeyes:

Pourtant, je me rappelle bien avoir avalé de travers en remplissant un formulaire avec écrit "chef de famille". Je ne l'ai pas rêvé, mais les Impôts n'y sont pour rien ! Du coup, mon souhait de voir cette mention disparaître a donc été réalisé depuis quelques années déjà, et je suis une féministe has been.
Au fait, qui veut signer la pétition pour accorder le droit de vote aux femmes ? :mrgreen: .
107 ans Sous la neige au fond à droite 7534
Tecolote a écrit:
DDounette a écrit:
Je ne comprends pas, sur ma déclaration il y a deux colonnes : vous et conjoint.
Où vous voyez inscrit "chef de famille" ?
Quelqu'un peu mettre une copie écran ou un lien ?


Très sûre de moi, j'ai ouvert ma pochette "Impôts" pour trouver l'objet du crime, et là.....rien ! :shock:
Dans mes déclarations récentes sur internet, il n'y a qu'une seule colonne (normal, je ne suis chef que de moi-même) et dans les anciennes, avec mon ex, il y a bien "vous" et "conjoint" et pas "chef de famille" comme j'en étais persuadée ....alors ça y est, je suis folle ? :crazyeyes:

Pourtant, je me rappelle bien avoir avalé de travers en remplissant un formulaire avec écrit "chef de famille". Je ne l'ai pas rêvé, mais les Impôts n'y sont pour rien ! Du coup, mon souhait de voir cette mention disparaître a donc été réalisé depuis quelques années déjà, et je suis une féministe has been.
Au fait, qui veut signer la pétition pour accorder le droit de vote aux femmes ? :mrgreen: .

J'aurais dit sur les impôts aussi, mais la case "Profession du chef de famille", je me rappelle l'avoir remplie un très grand nombre de fois... sauf que je sais pus où...
B I U


Discussions liées