MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Trop de Facebook tue la communication ?

40 ans Angers 1764
De toute façon, est-ce qui se trouve sur FB est la réalité ? Comme dit Sibell, le plus souvent, c'est un concours..

Autant je comprends l'ouverture au monde (mais ça, ce  
n'est pas FB, c'est internet), la facilité à garder contact, à partager des trucs qui nous intéresse, autant je ne comprends pas tout le reste, la course au plus grand nombre d'amis, le partage du moindre petit pet de mouche, le fait de s'exhiber..

Bref, j'suis pas sur FB et je ne comprends pas vraiment l’engouement pour cette plateforme. Au final, ça isole plus qu'autre chose j'ai l'impression.
P
31 ans 858
Camillou14 a écrit:
Oui, biensur qu'il faut bien une origine à tous ragots, mais je trouve qu'un ragot venant du marché ou d'un magazine est plus "vivant" que venant d'une phrase écrite sur un profil facebook, même si je suis d'accord qu'au fond c'est un peu la même chose. C'est plus la forme que ça prend qui me dérange, le fait qu'il n'y ait pas de réelles conversations. Après, je ne sais pas si c'est ainsi à tout âge mais au mien je me rend compte que ceux qui n'ont pas de facebook sont mis de côté, qu'ils ne sont pas "dedans" et ça, ça me choque ! J'ai du mal à être claire désolée ;)


Il y a encore des groupes de réfractaires ou de gens qui gèrent facebook sans étalage de vie si ça peut te rassurer, même chez les jeunes. :)
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
(Moment de "fouinage" où je relis de vieux posts que j'avais écrit.)

Et j'ai envie de remonter celui-ci qui date un peu car un nouveau débat m'intéresserait, les vélériens d'aujourd'hui ayant un peu changé (nouveaux membres je veux dire ^^).

En fin d'année, je fêterai mes 3 ans sans compte FB. Ce post date donc de quelques mois avant la fermeture de mon compte (compte qui n'est réellement pas fermé puisque FB aime bien stocker les comptes désactivés quelque part si j'ai bien compris). J'en ai eu marre, j'ai eu ma dose. Et étant trop entière, j'ai pas su composer en prenant du recul donc ma prise du recul a été radicale, j'ai disparu de la sphère facebookienne.

Et ce que je peux dire c'est que j'avais pleeeeeeeinsss de contacts sur FB qui commentaient sur mon mur, des contacts pour la photo, des potes qui venaient me papoter et tout. Eh bien, à la fermeture, au fil des années, un tri sélectif s'est fait et j'ai perdu tous mes contacts ...

Il y a des périodes où j'ai l'impression que le fait de ne pas avoir de FB m'isole de la société (je trouve ça "grave" que FB puisse avoir cette importance d'ailleurs), surtout quand je vois tant de gens collés à leur téléphone dans la rue, au restaurant, en attendant le bus ou ailleurs, juste pour combler un temps mort, juste pour voir les nouveautés du mur, juste parce qu'ils ne supportent pas de rester sans rien faire sans doute ? Doudou du quotidien dirait-on ...

J'ai l'impression d'être dans ma bulle, de vivre sur ma planète anti-FB à observer ceux qui vivent sur la planète réseaux sociaux (remarquez, vu ce que j'ai écris sur mon post "le sentiment d'être inadaptée socialement", je suis plutôt fidèle à moi-même pour le coup :lol: )

Et à de rares autres moments, je croise des personnes, des ovnis comme moi, qui eux aussi, miracle, n'ont pas été facebookisé et du coup je me dis que Facebook, on va peut-être finir par en revenir ?

M'enfin non, pas quand je vois les jeunes d'aujourd'hui qui pourraient se greffer leur téléphone en extension de main qu'ils le feraient tellement leur vie sans Facebook c'est "no way quoi" !

Enfin voilà, je veux pas passer pour celle qui voit tout en noir, je souhaitais juste évoquer mon ressenti sur l'hégémonie d'un FB dans un monde où limite si t'as pas de FB, t'as rien compris .. et avoir votre ressenti à vous, ceux qui ont un compte ou qui n'en ont pas.

Désolée du pavé, le sujet m'a inspiré :twisted:
39 ans Sous les pins!!! 7782
J'ai un compte FB mais même si j'y vais régulièrement je suis pas super active (aller peut être un peu plus depuis que je suis arrêtée mais ça passe le temps quoi). J'ai pas une liste d'ami à rallonge et je fais du tri très régulièrement. La majorité sont des personnes que je connais en réel et ça me sert surtout pour garder le contact avec des gens qui sont pas à côté géographiquement.
J'ai l'impression qu'aujourd'hui il existe plein d'autre réseaux sociaux non? Après perso je ne me suis jamais inscrite ailleurs et par exemple je sais même pas à quoi ressemble Tweeter ou instagram!
47 ans à la maison ! 10072
En même temps, ces "amis" facebook, de forum (ou tout mode de communication virtuel) sont des gens qu'on aurait sans doute pas forcément rencontré autrement, ça ne me choque pas spécialement que ces personnes disparaissent de notre vie quand on disparait du réseau. ça ne veut pas dire que ce sont des personnes qui ne sont pas importantes, juste que ça reste dans l'environnement de départ.

Comme lorsqu'on déménage, on arrive un jour à ne plus avoir de contacts avec certains voisins avec qui on s'entendait pourtant bien. Seul une toute petite part de ses voisins vont rester de vrais amis.
La seule différence pour moi est que ça élargit le voisinage et permet d'entrer en contact avec des personnes qu'on aurait jamais croisées.
36 ans 2809
Je fais partis de ces ovnis sans facebook et surtout antifacebook.
Si j'avais lu ton post en 2012, j'aurais écris la même chose qu'aujourd'hui.
ON se reconnait, nous sommes gales à nous mêmes....

C'ess clair que lorsque je dis que je n'ai pas de facebook, les gens me regarde ahuris!!!
Chéri à un compte, j'avoue que je me laisse tenté par cette curiosité terriblement malsaine, parfois, de savoir ce que untel ou unetelle à posté... quand je vois ce qu'il y a à voir.... ça me fiche la trouille!!!! je me dis que les gens n'ont vraiment pas de vie pour arriver à raconter leur vie avec autant d'indiscretion ou de truc completement ininterressant " aujourd'hui, j'ai mangé une pomme!", " cet aprem, je suis allé à Ikéa", "j'aime pas les gens méchants".... Waouh.... mais c'est vrai que c'est interresant dis donc!!!!

POur moi, il y a 2 types de gens sur facebook: les exhibitionnistes et les voyeurs!!! Plus j'observe plus je m'aperçoit que c'est ça.... Vous savez les personnes qui n'affichent sur leur mur mais qui sont au courant de tous ce que leur contacte ont affichés. Ou l'inverse, ceux qui ne passe pas une heures sans poster un truc sur leur vie....

Mais quel interêt... mais très sérieusement quel interêt????

Le coup du " on retrouve des gens perdu de vue, c'est trop bien!!!"
Pour moi, si j'ai perdu quelqu'un de vue c'est que je n'ai rien fait pour garder contact, non? donc l'interêt virtuel de renouer un lien.... Surtout comme cela a été dit, c'est toujours un lien virtuel.... le jour où tu n'as plus de comptes facebook, tu n'a plus ce contact.....
Waouh!!!!

vous l'uarez compris, je n'ai pas facebook et je suis archi contre cette m*rde.... un peu radical comme propos, mais je ne trouve pas que la société, de manière collective ou individuelle, fasse un grande avancée avec ce bidulle qui a tendance à abrutir les gens....
Ou comment les téléphone portable et facebook sont devenus les objets transitionnel du 21ème siècle....!!!
35 ans Orgrimmar 6511
Moi j'ai un compte.

J'y vais régulièrement, à chaque fois que j'allume mon ordi quoi, soit tous les jours sauf exceptions :p . Et j'y reste quelques minutes le temps de voir les posts de mes connaissances ou amis (j'ai fait un gros tri, déjà ceux qui montraient de façon ostentatoire leur amour du bleu marine par exemple ont été virés, et ceux qui adorent raconter leur vie dans le moindre détail ou mettre des phrases hautement philosophiques sur fonds noeudnoeud, ben je ne "suis" plus leur fil. En gros, quand je me connecte, je n'ai que des posts soit intelligents, soit drôles, soit militants, soit qui me renseignent sur un événement important dans la vie de quelqu'un que j'apprécie.
Mais dans ce cas, pourquoi garder autant "d'amis" si c'est pour ne pas les "suivre"? Ben déjà, il y en a plein qui me soulent sur facebook et que j'aime bcp irl(j'ai un pote qui remplit son mur de phrases cruches avec des minions partout, alors qu'irl il n'est pas cruche du tout... par exemple), et en plus, parfois j'ai envie de prendre des nouvelles d'une ancienne copine de classe, discuter un peu, se remémorer nos souvenirs communs, et je trouve ça plus facile, plus fluide par écrit que par téléphone -que je n'ai pas forcément d'ailleurs- ou de vive voix (vu que la plupart sont trèèèès loin).

Bref, des anti-facebook j'en connais (mon homme, ma tante, mon beau-frêre...) mais ils ne voient souvent que le côté voyeur/exhib.
Certes, il existe, il m'a fait assez mal à une époque, mais on peut s'en affranchir assez facilement avec quelques précautions.
Moi, je vois que je peux discuter tranquillement avec une copine perdue de vue comme si on ne s'était pas quittées, je vois que de nombreux "amis" facebook" mettent des réflexions profondes qui me font réfléchir, partagent des liens instructifs ou émouvants (non, je ne parle pas de vidéos kawai d'un chaton qui fait un câlin à sa maman) que je n'aurais pas eu l'idée d'aller chercher, etc.
Bon, et je suis contente d'apprendre que mon binôme de terminale va devenir papa ou que le stage au Canada de ma cousine se passe bien!

Ce qui me gêne le plus avec facebook en fait, c'est les images choquantes qu'on m'impose parfois. Comme à la tv, vous me direz. C'est pour ça que je ne la regarde plus depuis 4ans.

Voilà pour mon opinion, qui contraste un peu avec le reste^^
35 ans Orgrimmar 6511
Et puis facebook ne remplace pas la vraie vie ou un coup de fil pour moi, il le complète.
Exemple? L'annonce de ma grossesse. Je l'ai dit de vive voix à mes proches, j'ai téléphoné aux moins proches ou plus loin géographiquement, ET mis un message sur facebook pour ceux que ça intéresserait...(en fait je me rends compte que sur facebook je ne l'ai mis que bien plus tard en plus).

Bref, comme toutes les "inventions", c'est plus l'usage qui fait que c'est quelque chose de positif que négatif plutôt que l'invention en elle même...
(et là je pense à mon papy archi contre le portable à ses débuts jusqu'au jour où il est tombé en panne en pleine cambrousse...^^)
36 ans Par ici 916
Yuutsu a écrit:
Et puis facebook ne remplace pas la vraie vie ou un coup de fil pour moi, il le complète.
Exemple? L'annonce de ma grossesse. Je l'ai dit de vive voix à mes proches, j'ai téléphoné aux moins proches ou plus loin géographiquement, ET mis un message sur facebook pour ceux que ça intéresserait...(en fait je me rends compte que sur facebook je ne l'ai mis que bien plus tard en plus).

Bref, comme toutes les "inventions", c'est plus l'usage qui fait que c'est quelque chose de positif que négatif plutôt que l'invention en elle même...
(et là je pense à mon papy archi contre le portable à ses débuts jusqu'au jour où il est tombé en panne en pleine cambrousse...^^)


Je suis tout à fait d'accord avec le fait que FB (ou ce forume d'ailleurs) est un complément à la vie sociale.

FB est aussi révélateur de la personnalité de certains (je trouve qu'il met en exergue les jaloux, les envieux et les prétentieux - c'est peut être même une qualité de FB finalement). Ceux qui mettent un point d'orgue à démontrer qu'ils vivent dans un conte de fée, et ignorent sciamment les petits bonheurs des autres. Ce stratagème est souvent tellement visible que ça en devient ridicule. Dans la sélection des images et du discours.
C'est caricatural et un peu puéril comme constat, je l'avoue, mais je ne peux pas m'empêcher d'avoir cette pensée quand je vois certains "posts" FB. Ceci pour rebondir sur ce que Yutsuu dit quant à l'usage que l'on en fait, qui fait le positif ou le négatif du truc.
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
C'est marrant de voir comme on apprécie ou on déteste Facebook, y'a pas de demi-mesure on dirait :lol:

Je comprends vos points de vue les filles (surtout le tien Marie :lol: mais les autres aussi hein ^^ ). En fait, ce doit être tout simplement le fait que j'y suis devenue complètement hermétique et que je ne suis pas assez sociable pour ce genre de réseau. Alors forcément, j'aurais tendance à n'y voir que des inconvénients.

Mais je comprends tout à fait après que certains membres en font un usage sain et heureusement d'ailleurs !

C'est plutôt le fait que FB est vraiment devenu incontournable aujourd'hui qui me dérange et que ce soit si addictif pour certains adultes et beaucoup de jeunes et je trouve ça triste au fond.
J'ai dû mal avec les trucs de masses quasi imposés où quand tu l'as pas, ben on te fait sentir que tu devrais.
30 ans 1489
Je n'ai pas facebook, mais je ne suis pas non plus anti-facebook.
D'ailleurs, j'ai plutôt l'impression que les gens autour de moi en font un usage majoritairement social, dans le sens ou ils s'en servent plutôt pour garder contact comme dans l'exemple de Yuutsu, ou encore organiser des événements, plutôt que de l'utiliser comme outil exacerbateur de narcissisme ^^
Si j'ai choisi de ne pas avoir de compte, c'est principalement pour deux raisons:
- Les avantages que j'y vois, c'est-à-dire le partage d'informations et le contact avec mes proches, j'estime déjà en être satisfaite par ce que je connais dans ma vie privée.
Si je vivais dans un coin paumé ou que j'étais constamment occupée par mes obligations familiales, peut-être que je verrais les choses différement.
- J'ai peur d'y passer trop de temps. J'ai remarqué que les gens ont assez vite tendance à "checker leur facebook" dès qu'ils ont une minute de libre, voire carrément à se retrouver tout d'un coup au fin fond de l'album du mariage de la belle-soeur de leur ex du lycée sans forcément s'en rendre compte. Je ne suis pas spécialement voyeuriste mais j'ai un peu peur de me faire avoir.
P
53 ans 3720
J'ai un compte mais je n'y étale pas ma vie et mes contacts sont tous des personnes que je côtoie réellement (aucun "ami virtuel" du net).

Mais je trouve que c'est bien souvent un outil qui désocialise les gens plus qu'il ne les rapproche, d'autant plus qu'ils sont intimes. Tout comme le téléphone portable, on ne compte plus les anniversaires souhaités par SMS ou par commentaire sur le statut. C'est bien dommage.
36 ans 2809
je suis tout à fait d'accord avec l'ensemble des messages postés depuis ma dernière intervention ;)

J'ai bien conscience qu'il y a des gens qui font un usage " raisonné et raisonnable" de facebook, mais j'ai tellement l'impression que la majorité des gens un fond un usage extreme...

Il y a encore qq temps, tout mes mais ont facebook, et l'ensemble des invitations et autres se passait sur facebook....
La dernier evenement qui m'a littéralement fait fumé c'etait l'année dernière. Invitation à un méga anniversaire surprise sur facebook. Les protagonistes pensent quand même à m'inviter par téléphone mais à aucun moment on ne me donne l'heure; Il a fallu que je les harcele pour obtenir l'heure de l'a surprise, et réponse obtenu seulement la veille au soir. La réponse qu'on m'a donné : " mais j'ai tout mis sur facebook!!!!" sur un ton exaspéré. Je tiens à preciser qu'il s'agit de trèèès bons amis qui sont plutôt corrects et sensés... mais sur le coup.... comme tout était sur facebook , j'ai bien ressenti m'a mise à part du fait de ma non presence sur ce réseau.... Très agréable...
J'ai vraiment poussé ma gueulante cette fois ci et le semaines qui ont suivis, j'ai eu l'impression que les gens faisait attention.

Depuis, c'est reparti comme en 14!!!! j'ai bien conscience que mes amis sont au courant de la vie des uns et des autres par facebook. Eux non plus ne prennet plus la peine d'avoir de mes nouvelles, car je n'ai qu'à être sur facebook.


C'est donc un isoleur social en soi ( chacun va jeter un oeil sur ce qui se passe dans la vie des autres sans echanger reellement) et une manière d'isoler les gens qui n'ont pas de comptes...

Concernant l'annonce d'une grossesse, j'ai une ami qui a annoncé sa grossesse à J+1 (j'exagère à peine). Tout les facebookeurs étaient informés qu'elle était enceinte. Les potes me l'ont dit mais je part du principe qu'une copine doit nous le dire en direct et non pas par des moyens detournés. Peut de temps après, on l'a voit à un repas, et la nana ne dit rien..... et chaque facebookeur qui arrivait la félicitait. Et quand j'ai joué la naive " mais pourquoi il te félicité", sa réponse " je suis enceinte, tout le monde le siat je l'ai mis sur facebook"...
Ah ouais, excuse moi de pas connaitre ta vie ma fille!!!!

Vous sentez mon agacement hein? lol

Disons que mon expérience au loin, de facebook, n'a rien de très positif.
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Marie, tu as résumé parfaitement ce que je pense sans arriver à le traduire !
M
90 ans 1565
J'ai bien un compte facebook mais je ne m'en sers que pour parler anglais et suivre un artiste que j'apprécie :lol: Je n'ai aucun ami-e ni famille dessus et je ne vais jamais sur leurs profils non plus.
B I U