MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

nympho ou pas?

P
43 ans 1638
Fougasse a écrit:
Je suis choqué !:p non sérieusement, vous entendez quoi dans nympho ?
Si vous voulez dire :est nympho une humaine lambda qui à des envies/envie de SON  
mec comme tout humain, le mot fille/femme suffit.
Car pour moi nympho c'est une fille qui couche abondement avec des hommes differents(forcement) sans rénunération finale et si c'est de ce nympho la que l'on parle la gente féminine baisse grave dans mon estime :o

La gente féminine s'en remettra va!
M
48 ans Paris 51
Je me permet ma petite réflexion, en référence à une discussion passée avec des amies qui étaient plus que choquées des préjugés que nous avions nous, mecs, sur l'appétit sexuel féminin moyen dirons-nous :

- Il apparaît clair que, en terme d'évolution, de survie de l'espèce, autrement dit en terme biologiques, que les mâles éprouvant le sexe comme un besoin aient survécu à ce point sans que les femelles n'en fassent un peu de même, ça paraît surprenant

- Culturellement, c'est très très très dur à dire, à avouer, même sur le net, dans n'importe quelle discussion, l'envie, le besoin, pour une femme, ça ne se fait que dans un cercle intime ou dans un contexte de type huis-clos ou la confession est de mise

- Plus généralement, l'influence chrétienne, en particulier catholique, tend à nier ou refouler les pulsions sexuelles, là où d'autres courants philosopiques tend à les valoriser, ou sans ça les conscientiser. Beaucoup de gens se pensent totalement à l'abri des idéologies alors que tout dans leur famille, leurs tabous, leurs principes, a conduit à exterminer chez la femme toute envie, alors que chez l'homme c'est très souvent toléré

Pour revenir sur les propos de Fougasse, pour moi la deuxième définition que tu donnes ne peut pas être nymphomane, si? Si c'est l'incapacité à ressentir l'impact de l'infidélité, c'est psychopathe, non? Et si c'est l'absence totale d'estime de soi et de son corps on est entre le mal de soi, le nihilisme et la pulsion de mort, non? Et là en plus, on ne sait pas si ce sont les causes de la nymphomanie ou ses conséquences, enfin peut-être que je m'y perd...

Pour mettre un peu de légèreté là-dedans, la définition du mot :
http://fr.wiktionary.org/wiki/nymphomane
Grand moment de lol...
Remarquez comme la définition est subjective, et entièrement tournée vers la femme, en effet on a jamais inventé une maladie masculine qui consiste à avoir un appétit sexuel démesuré (sinon cette maladie s'appellerait la masculinité :-), ou masculinitude à la limite...)

Pour ceux/celles que ça intéressent, un documentaire qui explique comment l'homme et la femme sont passés du stade polygame à ... ce qu'ils sont maintenant, des nymphomanes, moi perso je ne connais personne qui soit en couple et qui n'ait jamais ressenti de l'attirance vis-à-vis de qq1, à part dans les Walt-Disney, on peut s'en cacher ou l'accepter, travailler dessus, en parler, construire... http://www.france2.fr/...00862/506d7473bb9478413d000dc5
M
48 ans Paris 51
Attention, ça ne veut pas dire que je cautionne l'infidélité ou même dans la fidélité la recherche de multiples partenaires, au contraire.

Le monde n'est pas manichéen, il n'y a pas le bien et le mal, d'ailleurs ces notions n'existent pas ou ne sont presque jamais applicables, presque jamais pertinentes, malheureusement dans notre éducation ce sont les seuls repères possibles.

Le gros risque de ce sujet est la tentation de juger qui minimise ou maximise la portée de ce terme et ce qu'il induit chez quiconque s'y reconnaît.
34 ans La Ville Rose 2324
mongo a écrit:
Pour mettre un peu de légèreté là-dedans, la définition du mot :
http://fr.wiktionary.org/wiki/nymphomane
Grand moment de lol...
Remarquez comme la définition est subjective, et entièrement tournée vers la femme, en effet on a jamais inventé une maladie masculine qui consiste à avoir un appétit sexuel démesuré (sinon cette maladie s'appellerait la masculinité :-), ou masculinitude à la limite...)


Le masculin de " nymphomane " est " satyriasis ". De manière globale on parle d'hypersexualité. Donc il est normal que cette page wikipédia traite seulement des femmes.
51 ans Sur un gros arbre perché 7658
C'est plus dur à caser dans une conversation.

Éventuellement dans une grille de mots croisés...
34 ans 2571
ZouZou-X3Again a écrit:
mongo a écrit:
Pour mettre un peu de légèreté là-dedans, la définition du mot :
http://fr.wiktionary.org/wiki/nymphomane
Grand moment de lol...
Remarquez comme la définition est subjective, et entièrement tournée vers la femme, en effet on a jamais inventé une maladie masculine qui consiste à avoir un appétit sexuel démesuré (sinon cette maladie s'appellerait la masculinité :-), ou masculinitude à la limite...)


Le masculin de " nymphomane " est " satyriasis ". De manière globale on parle d'hypersexualité. Donc il est normal que cette page wikipédia traite seulement des femmes.


Je ne savais pas! Merci de l'info, il faudrait que le terme soit davantage connu, car c'est vrai qu'on dirait que c'est propre aux femmes :?
49 ans région parisienne 5831
ZouZou-X3Again a écrit:
Le masculin de " nymphomane " est " satyriasis ". De manière globale on parle d'hypersexualité. Donc il est normal que cette page wikipédia traite seulement des femmes.


Je ne connaissais pas ce mot! J'ai appris quelque chose aujourd'hui, merci. :)

Sinon, Mongo, il existe effectivement des hommes qui ont un appétit sexuel démeusuré. Il me semble que c'est la maladie dont souffre David Duchovny, par exemple.

Ce n'est pas drôle du tout pour eux, car ils passent énormément de temps à satisfaire leurs désirs sexuels, au point de n'avoir plus le temps de rien ensuite, et quitte à se mettre en danger (maladies, perte de travail...etc...). C'est une vraie maladie dont les hommes et les femmes peuvent souffrir.
51 ans Out of nowhere 3834
mamykro a écrit:
ZouZou-X3Again a écrit:
Le masculin de " nymphomane " est " satyriasis ". De manière globale on parle d'hypersexualité. Donc il est normal que cette page wikipédia traite seulement des femmes.


Je ne connaissais pas ce mot! J'ai appris quelque chose aujourd'hui, merci. :)

Sinon, Mongo, il existe effectivement des hommes qui ont un appétit sexuel démeusuré. Il me semble que c'est la maladie dont souffre David Duchovny, par exemple.

Ce n'est pas drôle du tout pour eux, car ils passent énormément de temps à satisfaire leurs désirs sexuels, au point de n'avoir plus le temps de rien ensuite, et quitte à se mettre en danger (maladies, perte de travail...etc...). C'est une vraie maladie dont les hommes et les femmes peuvent souffrir.

On en connaît un autre qui aurait même pu devenir président de la République.
49 ans région parisienne 5831
ah? Qui ça?
51 ans Sur un gros arbre perché 7658
Félix Faure ?...
49 ans région parisienne 5831
:lol: ben non, lui, il a vraiment été président, il n'a pas "failli l'être". ;)
51 ans Sur un gros arbre perché 7658
L'homme s'est tué à la tâche.
38 ans 3267
Vu que Marguerite Steinheil a été surnommée la Pompe Funèbre et que lui qui voulait être César ne fut que Pompée, il a plutôt fait l'étoile de mer...
6
Bon alors finalement le topic ne se qu'à constater que les femmes ont une libido en fait ?
38 ans 3267
Tu en doutais?
B I U


Discussions liées