MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Préparation premier RDV Zermati

41 ans 821
Bonjour,

Je vais aller voir Zermati pour la première fois courant octobre je pense (quand la secrétaire me rappellera ...). Pour faire un bref portrait : IMC supérieur à 50 peut-être  
60, je ne peux plus me peser car ma balance ne suit plus .... diabète en vue si ce n'est déjà installé, fatigue physique immense dûe - en partie - au poids, obligation de développer un très fort caractère pour faire face à l'hostilité de notre charmante société etc. etc.

Je suis de loin en loin ce que Zermati fait depuis un bon moment déjà mais sans m'investir. J'ai compris qu'il prône le non régime, en cela, il a ma parfaite adhésion et de manger quand on a faim, ce dont on a envie (ce dont le corps a besoin) et jusqu'à ce qu'on ait plus faim. Si on mange plus que sa faim car on est pas encore très sûre de ses sensations ou qu'on a laissé une émotion faire, pas grave puisque il suffit d'attendre qu'on ait de nouveau faim pour manger de nouveau et réguler tout ça. etc. + la différenciation de l'envie de manger émotionnelle et la faim physique. Bref de la positive attitude à tous les étages.

J'ai donc compris les grandes lignes mais pour arriver à reconnaître la faim, la satiété, gérer les émotions (bonnes ou mauvaises), j'ai besoin d'aide voire d'encadrement.

Auriez-vous des conseils pour un peu structurer ma préparation au premier RDV avec Zermati sans que cela me prenne trop de temps ?
- livres : pour Zermati : je l'ai tout un post hier dont j'ai ressorti que "maigrir sans régime" était le livre le plus complet. A votre avis : est-ce le meilleur pour débuter ou il fait le compléter/remplacer par d'autres ?
pour Apfeldorfer : "Mangez en paix" ?
- carnet alimentaire pendant 15 jours ou est-ce précipité ?
- attendre la faim ? la satiété ? (je n'y arrive pas, résultat je jeûne depuis avant hier soir : j'ai très envie de manger mais pas faim).
- autres ?

Merci à celles qui pourront m'apporter quelques éclairages ;)
48 ans 35 10308
"Maigrir sans régime" je pense que c'est un bon début mais en fait je n'ai pas lu les autres ;) donc quelqu'un d'autre sera sans doute de meilleur conseil (Poupoule?).

Le carnet alimentaire pourquoi pas, ça peut te servir de toute façon, mais attention à bien l'axer sur tes sensations et tes ressentis. Ce n'est pas la peine de peser tout ce que tu manges par exemple, mais essayer de comprendre ton état d'esprit avant/après manger (pour voir si tu manges par habitude/parce que c'est l'heure/parce que émotion particulière), et essayer aussi de ressentir ce que tu peux au niveau sensations alimentaires (faim, pas faim?). Mais du coup je ne sais pas si il faut déjà essayer de changer comment tu manges, simplement manger comme tu le fais tout le temps mais en essayant de comprendre ce qui déclenche chez toi le moment de manger et comment tu te sens avant/après.

Et ne te prends pas la tête avec non plus, si tu ne sais pas ce que tu ressens tu peux juste noter que tu ne sais pas! ;) Mais comme ça tu pourrais avoir une vision de "là où tu en es".
41 ans 821
merci angia ;)

Pour les modos, j'ai par erreur poster deux fois le même message. Serait-il possible de les fondre avec les réponses dedans ?


Merci par avance ;)
48 ans 35 10308
J'ai signalé ton dernier message, juste pour les modos viennent jeter un oeil à ta demande, parce que je ne pense pas qu'ils lisent toutes les discussions.
45 ans Paris 9866
1) Bravo! bravo! bravo!
2) Ne prépare rien, sauf peut-être une réponse TRÈS HONNÊTE à l'éventuelle question: qu'attendez-vous de moi? ou qu'attendez-vous de ces consultations?
3) Come as you are! :D

PS: ton poids est stable? J'espère que tu nous raconteras tout ça en tout cas!
41 ans 821
Merci pour vos réponses.

Non, mon poids n'est pas stable du tout, je grimpe sans cesse (je ne peux plus me peser mais j'ai pris deux tailles de vêtement en 2 ans).

Pour ce qui est de lui répondre honnêtement, je pense que ce post m'a permis déjà de poser les choses comme me l'a fait remarquer Papille (j'ai posté le message 2 fois :oops: donc vous me répondez en parallèle)

je me contenterai de lui dire ça :
Pas de déclic pour me lancer dans la démarche, si ce n'est l"envie de ne plus avoir de TCA ... et c'est vrai essayer de faire la paix avec la nourriture avant le diabète ou à son tout début. Je ne ferai jamais de diète pour diabétique, je ne pourrais pas la tenir(quelque soit ma volonté et ma peur et l'urgence et les conséquences) aussi équilibrée soit-elle. Donc, pour ma santé et me donner la chance de vivre un peu plus longtemps, je souhaite juste rééquilibrer, ne pas avoir de crises alimentaires ; et après ce sera anti diabétique oraux, insuline puis ..... on verra

Si j'écoute les médecins je me mets à la diète tout de suite, je vais tenir 6 mois suivi de 6 mois de pulsions incontrôlables suivi de 3 mois de diète suivi de 1 an de crise ... je parie juste que ce système me tuera plus rapidement ou du moins me coûtera plus rapidement une amputation ou la cécité que manger à ma faim ce dont j'ai envie sans excès.

En lui avouant aussi que je n'ai pas abandonné l'espoir, l'envie de perdre du poids.

Merci pour vos encouragements.
56 ans Région parisienne 2154
Sois le plus honnête et le plus sincère possible. Demande toi pourquoi tu consultes ? Et essaye de te faire un rapide topo de ton histoire côté poids et régime. Bonne consultation !
48 ans 759
As-tu été voir là ?: http://www.linecoaching.com/ Apfel. et Zermati y expliquent leur "méthode".

Sinon si ça peut te rassurer (mais non ça ne te rassurera pas !) tu n'es pas seule. Moi aussi je n'arrête pas de grossir (j'ai du prendre 8-10 kilos en 2 ans). D'ailleurs plus je me dis que je dois maigrir et plus je grossis !

Bon courage pour ta démarche, au moins tu as la volonté de faire quelque chose !
45 ans Paris 9866
Des nouvelles vivi?
41 ans 821
Des nouvelles.

J'ai vu Zermati ce vendredi pendant 3/4 d'heures. Bon contact. Il m'a fait faire mon historique de poids et un peu un historique personnel (dépressions ,troubles du comportement alimentaire, poids dans ma famille).

Il pense que ça vaut la peine d'essayer, que ça ne va pas être facile ... tant mieux je pense pareil.

Il me propose de m'apprendre à manger.

Je lui ai dit franchement que je n'ai pas perdu l'envie de perdre du poids. Ce à quoi il m'a dit que ça ne marchait pas comme ça. Bref, pas de surprise :D


Je commence donc le cheminement : carnet alimentaire avec ce que je mange et les sensations.
31 ans 52
Merci Vivi75 d'avoir ouvert ce fil et de partager ton expérience. Je viens de découvrir via ce forum le concept de RA (je pensais naïvement qu'en fait Zermati était du même genre que Dukan, et j'ai la phobie des régimes). Du coup ton retour d'expérience m'intéresse beaucoup car je pense moi aussi à prendre rendez-vous. Je viens d'acheter Maigrir sans régime, pour voir un peu de quoi il s'agit, même si l'objectif n'est pas foncièrement de maigrir (IMC de 32 environ avec lequel je vis plutôt bien) mais bien de ne pas prendre du poids sans cesse (j'ai également pris une dizaine de kilos en presque deux ans).

En tous cas bravo à toi d'avoir commencé la démarche! Et merci de partager ton expérience. Et merci au forum tant que j'y suis, enfin un endroit où je me sens en paix et bien entourée :)
45 ans Paris 9866
vivi75 a écrit:
Je lui ai dit franchement que je n'ai pas perdu l'envie de perdre du poids. Ce à quoi il m'a dit que ça ne marchait pas comme ça.


Dans quel sens? que l'envie de perdre n'empêche pas forcément la perte?
31 ans 52
Moi je l'ai compris comme "l'objectif n'est pas la perte de poids mais bien la rééducation alimentaire"...
29 ans 16
Citation:


vivi75 a écrit:

Je lui ai dit franchement que je n'ai pas perdu l'envie de perdre du poids. Ce à quoi il m'a dit que ça ne marchait pas comme ça.


Dans quel sens? que l'envie de perdre n'empêche pas forcément la perte?


Je pense plutôt que c'est pas parce que tu désire perdre du poids et que tu considère que c'est très légitime dans ton cas que ça va être le cas...ce qui ne veux pas du tout dire que c'est exclu...au contraire ;) Juste qui faut essayer de se défocaliser au max de ça pour que justement ça ait une chance de marcher! ;)


C'est sympa en tout cas de nous faire un petit topo de tes scéances! :P

Je m'étais posé la question de faire un suivi diet avec quelqu'un du GROS (parce que ce n'est pas toujours hyper évident avec ma RA) mais en fait la seule dans leur annuaire près de chez moi n'a pas l'air beaucoup plus RA que Cohen ou autre... :? D'après son site hein, c'est peut être trompeur mais j'ai pas voulu tenter au final car je la sentais vraiment pas! :roll:
Et puis j'ai un suivi psy par ailleurs pour d'autres trucs au départ et tout comptes faits je pense que ça peut le faire pour ça aussi! ;)
41 ans 821
Avec beaucoup de retard :lol: J'interprète ce qu'il m'a dit comme : on est là pour régler votre relation à la nourriture, c'est sans garantie sur la perte de poids. Certaines obésité étant irréversible. Mais perdre du poids est une possibilité.

Bon je vous propose un topo des 4 séances faites depuis novembre (normalement je devrai avoir un RDV tous les 15 jours mais entre mes annulations et les siennes, on ne s'est pas beaucoup vu :( )
- historique poids et TCA et vie en générale
- carnet alimentaire sur 10 jours, le plus important étant de voir ce qu'on ressent quand on mange : faim, satiété, émotions avant, pendant, après
- exercice de pleine conscience : exercice de respiration, essayer de repérer mes émotions physiquement.

Il m'a donné aussi un bodyscan mais je ne l'ai pas fait. Je fais du refus d'obstacle, je ferai un mauvais cheval de compet'.

Ce qui ressort de ces RDV c'est que je ne peux pas attaquer les questions de nourriture directement :
- je dois améliorer ma tolérance émotionnelle puisque je mange beaucoup par les émotions (c'est un euphémisme). Et déjà, avant de l'améliorer, il faut repérer les émotions ... et rien que là je bloque complètement puisque je bloque toute émotion depuis si longtemps.
- je ne connais pas la faim. Je ne sais pas ce que c'est et je dois confondre plein de chose avec. Je ne la vois jamais, je me demande toujours si c'est pas des aigreurs d'estomac ou juste la digestion. Il ne m'a donné qu'un exercice pendant lequel je ne devais pas manger pour reconnaitre une petite faim, d'une moyenne, d'une grande. Le problème c'est que je n'ai pas faim ou du moins je ne sais pas ce que c'est. Donc la consigne, c'est si au bout de la journée, je n'ai pas reconnu la faim, je mange une collation (pas d'autres indication)le soir. QUand je suis venu le voir, j'avais jeuné 48h en attendant la sainte faim ....... (d'ou le conseil de la collation quand même).

Il y a donc beaucoup de travail sur les émotions et sur la faim (je ne regarde même pas le rassasiement .... c'est une notion totalement inconnue pour moi et pour l'instant inatteignable).

Voilà, ça se passe bien, lentement.

Mon seul problème et il est de taille :evil: , c'est qu'à force d'attendre la faim et donc de ne pas manger je maigris et ce genre d'amaigrissement ne me plait pas du tout car l'effet rebond va être terrible. Il ne m'a pas demander de faire quoique ce soit sur la faim, hors un petit exercice, mais j'ai commencé toute seule comme une grande :cry: et je pense que j'ai fait une connerie ....
Je ne me suis pas rendue compte de la perte de poids car chez moi il faudrait perdre 20 kilos pour voir un petit changement, c'est la pesée de mon généraliste à un mois d'intervalle qui m'a alerté hier. J'ai perdu 4% de mon poids et j'ai très peur, non pas de reprendre les kilos (m'en fous) mais du bonus. Il va falloir aussi que je me débarrasse de cette pensée, ce n'est pas en ayant peur que je vais guérir de mes TCA, c'est fait c'est fait, tant pis.
B I U