MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les automatismes sur les grosses : Votre expérience ?

25680
Bonjour,

Avant-hier j'ai passé une visite médicale obligatoire dans le club de sport/piscine où je me suis inscrite pour s'assurer que je suis apte au sport.

Le médecin très gentil 
line-height: normal"> (ce qui est assez rare pour que je le note) me fait l'examen simplifié (par exemple il n'a pas fait le taux de gras dans mon corps lol alors qu'il l'a fait à mon conjoint juste avant) et me pose quelques questions.

Seulement voilà, tout au long de l'examen je le sens comme passé en mode automatique !

Il n'était pas à l'écoute, il m'avait mis dans la case de la grosse vue par lui, sans motivation, qui ne s'occupe pas d'elle et qui a besoin d'être bousculé par une coach ferme (on a 2 séances gratuites)... alors que j'adore la natation et que j'ai jamais eu besoin qu'on me motive pour aller nager, en fait c'est même moi qui est poussée mon conjoint à nous inscrire dans ce club/piscine.

Cela vous arrive-t-il souvent avec votre médecin, vos collègues, vos amis, un passant, la famille ou encore une vendeuse de sentir que vous avez été mise dans une case juste parce que vous êtes grosse ?
Quelles expériences avez-vous eues ?
41 ans 91 1472
L'automatisme numéro 1 du médecin : proposer à la grosse en question de faire de la natation. et de dépasser ses complexes par rapport au maillot de bain.
J'ai rien contre la natation mais bon je ne trouve pas ce sport motivant pour 2 sous. Je respire mal donc je nage mal. et c'est particulièrement saoulant de s'entendre dire d'aller à la piscine surtout quand on a précisé 2 minutes avant qu'on aimait pas ça (pour les raisons suscitées).

automatisme numéro 2 : quand y'a des douleurs, dire à la grosse qu'on peut rien faire pour elle tant qu'elle ne perds pas de poids. => grosse = patiente de 2nde zone?

automatisme numéro 3 : demander à la grosse, si elle a un suivi nutritionnel (une thérapie pour les TCA n'en étant pas un).
Quelque soit le médecin ou le problème pour lequel je consulte, j'y ai droit!

Je déteste les médecins....
23 ans Bordeaux/ Cenon 331
Oui ses automatismes sont à la limite du crépage de chinion, c'est toujours la même chose :
"faut perdre du poids, faut perdre du poids, quand tu fais des efforts, bah c'est jamais assez "
=> faudrait limite que tu te prive de manger, et que tu fasse du sport 15h/semaine

peut-importe quelle spécialiste que tu vas voir, il vas toujours te dire la même chose!
la plupart du temps, il n'ont fait des "régime" que pour perdre 4 kilos! Donc bon, ce ne sont pas des lumière!

- Pareil, pour le sport, jamais un compliment, on te rebaisse au plus bas.
- En boutique, pour un conseil, tu as toujours l'impression de faire chier le monde!
- Et cette discrimination perpétuelle où tu ne peux pas trouver de tenus sexy à ta taille, de vêtements pas trop excessif et à la mode ... bref, un casse-tête
je bénis les magasins grandes-tailles qui existe tout de même! sans eux, je serais à poil :p
- automatismes fréquent :Le regard des gens!
- et j'en passe et des meilleurs!

En conclusion, même si tu asseyes de tout faire pour être bien dans ta peau, il y a toujours madame X ou monsieur Y pour te montrer que tu es un monstre de la nature ambulant!
42 ans Ile de France 556
Moi ce qui me gêne c'est mon psychiatre qui me parle de mon poids, logiquement c'est pas sa spécialité. Je sais pas si c'est les remords de m'avoir collé un traitement de cheval zombéifié qui m'a fait exploser la balance en quelques mois, ou l'idée de me coller une suspicion de TCA sur le dos ou encore s'il se voit un rôle d'assistant social (aider la petite grosse qui vient du monde ouvrier, quoi). Peut-être la première, vu que c'est un homme droit, humain et rigoureux en dehors de ça.
34 ans 180
tous les médecins pour eux je dois perdre du poids à chaque foi moi je m'en moque maintenant je fais ce que je veux de mon corps
j'ai rencontré ma femme qui aime mes rondeurs je ne travaille pas elle me paye nutella gâteaux frites tictac et pâtisseries (je mange des choses saines plus souvent mais je me fais plèz:))
je mange que 2 repas par jour donc je le dis cash et là ça casse direct et en plus je ne peux pas payer le métro donc je marche beaucoup et là craque le Dr ferme la bouche et toc!;)
voilà pour le regard des gens je m'en fou et je montre que je suis pleine d'assurance..y'a des choses plus grave dans la vie que le regard des gens:)
maintenant je fais gaffe à mon poids parce que je m'essoufle j'ai mal au genou à cause d'une malformation et j'ai dû mal à mettre mon vernis sur mes pieds si je fais gaffe c'est pour moi point;):p
les gens et les préjugés faut s'en moquer et les remettre à leur place gentilment:)
la vie est trop précieuse et trop courte pour se soucier des autres
34 ans 3267
Un automatisme: les vendeurs de régime ( démarcheurs de rue, personnes au régime qui propagent leurs idées) qui te tombent systématiquement sur le dos alors que tu vis ta vie, partant du principe que grosse=mal dans sa peau=veut maigrir=vente assurée. Et qu'ils continuent alors que tu as dit que tu allais bien, merci, parce que tu ne PEUX PAS t'aimer :evil:
45 ans Marseille 95
Hmmmm...je sais pas si je m'éloigne du sujet....moi si je devais parler d'automatismes dans le genre...je penserai aux vendeuses dans certaines boutiques : tu entres, la fille te regarde et là ça y est. Tu n'existes plus. Ça m'est arrivé plusieurs fois des boutiques où les vendeuses ne me disaient même pas bonjour....évidemment je suis hors norme donc je ne suis pas commercialement intéressante, je ne mérite pas d'égards puisque rien ne m'ira (parce que les accessoires c'est pas taille unique peut-être?)...au delà du fait que pour certaines pimbêches du genre les grosses représentent sans doute la dégénérescence la plus totale...(et pis c'est peut-être contagieux qui sait?)

Sinon il y a aussi, dans le même ordre d'idée les collègues de boulot qui se sentent obligées de prodiguer ds conseils diététiques (parce que évidemment la pauvre elle ne sait pas ce qu'il faut manger pour être svelte...elle est un peu limitée...la preuve elle veut pas faire de régime!?)

Mais avec le temps je constate avec satisfaction que plus je vieillis plus ce genre d'attitude m'agace...mais je ne me sens pas atteinte quand on voit le niveau de ces représentations...on est bien au dessus de ça les filles moi je dis... 8) ;)
42 ans Ile de France 556
Tiens, en parlant de vendeuses : j'étais dans une boutique où cinq ans après moi est arrivée une responsable qui avait un anneau, mais qui était encore ronde. Il y a des clientes qui croyaient que c'était ma mère (elle avait dix ans de plus que moi à tout casser...) et que forcément si j'étais là c'était qu'elle m'avait pistonné, parce que forcément deux grosses dans une boutique c'était pas possible autrement. Alors que j'avais eu la chance d'être engagée par une non-grossophobe, par contre la direction suivante était très grossophobe et pensais que entre mon poids et mes problèmes psys je nuisais à la vente mais ne voulait pas me licencier économiquement parce qu'ils voulaient embaucher une autre personne immédiatement après, alors ils m'ont harcelée mais je m'accrochais à mon boulot que j'aimais même si ça se répercutait sur ma santé mentale, ils ont finalement trouvé le truc en me faisant déclarer inapte par le médecin du travail en lui envoyant un courrier plein de demi-vérités et carrément de mensonges aussi pour faire paraître mon cas plus grave qu'il n'était.
48 ans Sarthe 369
J'ai mal à la hanche donc mardi mon médecin (qui n'a jamais fait aucune remarque sur mon poids)a voulu me prescrire une radio... Ah non, le radiologue va encore me dire "mais ma petite dame, comment voulez-vous qu'on voit quelque chose avec votre obésité?"... :bad-words:
26 ans Saint-Loup-sur-Semouse 6
Oh oui, cela m'est déjà arrivée malheureusement et à maintes reprises. Mais ce qui me chagrine le plus, c'est que ça vient pour la plupart de ma famille. Je précise que ça vient de ma famille qui n'habite pas sous le même toit que moi.
Je veux bien croire qu'elle s'inquiète pour ma santé mais elle ne se pose jamais la question de mon mode de vie. Elle ne sait pas que je fais un minimum attention à l'alimentation, que je mange de tout en me faisant plaisir quand il faut, que je marche régulièrement et que je bouge plutôt bien durant mon apprentissage...Du coup, j'ai le droit à certaines réflexions quand je pioche dans le récipient à amuse-gueules et quand on mentionne le sport...ou pire : quand on me compare à des filles de mon âge très maigres...
40 ans Rueil Malmaison 132
mama1 a écrit:
J'ai mal à la hanche donc mardi mon médecin (qui n'a jamais fait aucune remarque sur mon poids)a voulu me prescrire une radio... Ah non, le radiologue va encore me dire "mais ma petite dame, comment voulez-vous qu'on voit quelque chose avec votre obésité?"... :bad-words:


Ton radiologue est un connard, et un incompétent, il suffit de bien régler sa machine. Pour de l'os on peut voir autant de choses, gros ou pas (pour les tissus mous c'est plus compliqué).
30 ans La Ville Rose 2301
A mon ancien boulot je devais lever des cartons assez lourd et au bout d'un moment j'ai eu sacrément mal au dos. Plusieurs mois après je suis allé voir un médecin pour lui demande s'il était possible que je passe une radio. Elle m'a répondu que je devais perdre du poids. J'ai dis : " ok " et j'ai laissé mon mal de dos passer tout seul.

Avec ma Mère bon, j'ai déjà exposé le soucis. Mais quand j'étais plus jeune, parfois quand je mangeais j'avais droit à des : "Mais arrête de manger, tu t'es pas vu ? " " Si tu faisais un effort tu perdrais un peu de poids, regarde untelle comment elle est ! ça te fait pas envie ?! " " Un jour tu regretteras ". Hum ...

Mes amis ne me disent rien ... Je suis secrètement contente qu'il m'acceptent comme je suis. Particulièrement mon meilleur ami qui m'a présenté à ses amis de longue date sans la moindre hésitation ou qui me propose de sortir avec lui, qu'importe le lieu. Si moi je me prive de beaucoup de choses par rapport à mon physique, lui ne semble pas du tout y voir un problème. Et ça me touche beaucoup, même s'il ne le sait pas.

Sinon dans la rue je n'ai droit à aucune réflexion, aucun regard ( ou alors je ne les vois pas ). J'ai prit le bus une fois avec une pote, en descendant elle a entendu un très jeune garçon dire " la grosse " ou un truc du genre. ça l'a agacé mais sans plus. En revanche moi j'étais gênée, c'est embarrassant et je crois l'avoir dit ici, j'aurais peur que ça m'arrive avec un éventuel petit-ami. ça l'embarrasserait sûrement et je comprendrais par exemple s'il désirait mettre un terme à la relation.

Ah quand j'étais ado je marchais tranquillement, un mec est passé près de moi il a dit : " Dommage, beau visage mais bon ... " Dans ma tête j'ai dit " Bah y'a rien à sauver chez toi donc TG ". Mais bon, j'ai rien dit, il avait une dégaine chelou, j'étais en plein Pointe-à-Pitre devant mon lycée, je ne voulais pas d'ennuis.

En gros mon plus gros cauchemar actuellement c'est le corps médical. Bientôt il faudra que je consulte un gynéco, un dentiste, j'ai déjà peur des réactions.
M
30 ans 118
Récemment j'ai du me faire opérer du dos. Rencontre avec l'anesthésiste, qui m’envoie me peser.

Je lui dis mon poids : 118kg, 1m82.

Celui-ci dit "olala vous êtes beaucoup trop lourde, surtout à votre âge, il faut que vous perdiez du poids !" ce à quoi je réponds que j'ai déjà essayé (j'ai commencé mes premiers régimes stricts à 7 ans) et que ça n'a jamais marché, je m'entends donc dire sèchement "si ça n'a pas marché, c'est que vous avez mal essayé".

Finalement, il semblerait que cet anesthésiste se soit désisté pour mon opération et c'est donc un autre qui l'a fait à sa place. Peur que je crève pendant l'opération sans doute ](*,)

Sinon, par un peu près tout le monde : la grosse qui mange trop, qui kiffe le fast food (non, parce que de 1 je n'aime pas les fast food gustativement parlant, et de 2, j'ai une maladie intestinale qui fait que ça me rend malade, vomissements et tout le toutim), et qui ne fait pas de sport.
S
96 ans 4480
Un kiné que j'ai consulté pour mal de dos : le mec musclé, qui prend soin de sa petite personne et très imbu de lui même...

(pris dans les pages jaunes, ça me servira de leçon, je n'y suis jamais retournée !)

Il me regarde et me dit : "Entre nous, vous ne croyez pas qu'il faudrait perdre du poids ?"

Je lui ai répondu "Merci de m'avoir informée, je ne comprenais pas pourquoi je ne rentrais pas dans du 36 !"

Conn*** !
46 ans à la maison ! 10072
SunSet a écrit:

Il me regarde et me dit : "Entre nous, vous ne croyez pas qu'il faudrait perdre du poids ?"

Je lui ai répondu "Merci de m'avoir informée, je ne comprenais pas pourquoi je ne rentrais pas dans du 36 !"

Conn*** !


J'adore ta réponse ! :D

LovelyLexy a écrit:
Un automatisme: les vendeurs de régime ( démarcheurs de rue, personnes au régime qui propagent leurs idées) qui te tombent systématiquement sur le dos alors que tu vis ta vie, partant du principe que grosse=mal dans sa peau=veut maigrir=vente assurée. Et qu'ils continuent alors que tu as dit que tu allais bien, merci, parce que tu ne PEUX PAS t'aimer :evil:


C'est le truc qui me hérisse. Je ne suis déjà pas une grande fan du démarchage en général, mais ça, c'est le pompon.
Sinon, je ne me souviens pas avoir eu de soucis avec un médecin quel qu'il soit. Et ma kiné m'a juste dit qu'avec la poitrine que j'ai, il faut me tenir droite (ce qui est déjà le cas).
B I U