MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Est-il un pervers narcissique ?

46 ans 58
Attention, long message :lol:

Bonjour à toutes et à tous,

Ce message ne me concerne pas directement. Plus clairement, j'ai besoin de conseil car je pense que le compagnon de  
ma collègue est un pervers narcissique.

Pour expliquer le contexte, elle est en couple depuis 7 ans avec cet homme et elle a une fille ado. Ils ont tous 2 des vécus précédents très compliqués et très douloureux (deuil d'époux, d'enfants...).

Cela fait plusieurs mois que ma collègue souffre dans son couple, elle me raconte que son ami n'est jamais content, qu’il ne fait que râler, il a toujours quelque chose à dire, qu'il critique toujours sa fille, qui même si elle n'est pas l'enfant modèle, fait des efforts (à ses yeux elle ne fait rien de bien). Elle me confie qu'en société, devant les autres il est adorable, ouvert, gentil et que les gens l’adore. D’ailleurs moi-même je le trouve très sympathique.

Chez eux, c'est tout le contraire, il peut passer des heures, voir des jours à faire la tête (le mot est faible selon ses dires). Comme elle le confie, elle n'est pas parfaite mais elle travaille toute la journée puis rentre le soir pour faire le ménage, les courses et le repas. Lui dès qu'il rentre est une vraie "tornade", il ne respecte rien et lorsqu'elle lui fait remarquer, il lui dit qu’elle n’est jamais content et que de toute façon elle n’a pas à s’en faire elle sera bientôt débarrassée de lui.

Je sais aussi qu’il est très jaloux, mais elle aussi et je pense que lui en profite, car ça ne le dérange pas le soir d’aller sur des forums discuter avec des femmes alors qu’elle lui a dit que ça lui déplait fortement. Il passe ses matinées de repos (il travaille dans un magasin d’habillement), à faire du sport, regarder la télé, aller sur internet, se prendre du bon temps en somme. Cela fait quelques années qu’il essaye de créer son entreprise et comme il n’arrive à rien, il s’en prend à elle, il dit qu’elle ne le soutient pas, qu’elle n’a pas l’air ravie pour lui.

Lorsque tous 2 se disputent, il lève facilement la main sur elle sans la frapper, ou alors il la pousse contre des meubles. Il est aussi plus que radin, est elle commence à devenir comme lui et le vie très mal. Par contre, pour lui, ça ne le dérange pas de dépenser de l’argent pour ses loisirs.

A côté de ça, parfois il peut être adorable, mais ça n’est que de courte durée.

J’aimerais l’aider ou plutôt essayer de la conseiller, je la vois souffrir mais elle l’aime, elle le dit, pourtant en contradiction, elle dit qu’elle sait qu’elle ne finira pas sa vie avec lui.

Désolée pour ce long message, mais vous, pensez-vous que c’est un pervers narcissique ?

Merci d'avance pour vos réponses.
39 ans BanLieuSarde 1213
Le mien l'était.. Mais pas de cette manière..
Il ne m'a jamais rabaissé..
L'homme de ton amie l'a rabaisse constemment et je crois que c'est une partie du caractère du pervers narcissique..

Certaines filles sur le forum pourrons te répondre bien mieux que moi ;)
Je lui souhaite du courage, le courage de partir...
S
31 ans 3465
Je crois surtout que c'est difficile de poser un tel diagnostique sur quelqu'un à travers les écrits d'une tierce personne et sans avoir les compétences requises. Ce qui est certain, c'est que ta collègue ne semble pas heureuse avec lui. Partant de là, que ce soit un pervers narcissique ou pas, je ne vois pas ce qui change... Elle ne s'épanouit pas dans cette relation.
48 ans 35 10308
Sibell a écrit:
Je crois surtout que c'est difficile de poser un tel diagnostique sur quelqu'un à travers les écrits d'une tierce personne et sans avoir les compétences requises. Ce qui est certain, c'est que ta collègue ne semble pas heureuse avec lui. Partant de là, que ce soit un pervers narcissique ou pas, je ne vois pas ce qui change... Elle ne s'épanouit pas dans cette relation.

J'allais dire pareil. Savoir si c'est ou non un pervers narcissique, c'est difficile à dire comme ça, mais ça ne me semble pas le principal problème de la situation. Le principal problème, c'est que ton amie est avec un homme qui est violent psychologiquement et physiquement avec elle et que je n'ai pas l'impression que la relation soit satisfaisante pour elle (et c'est rien de le dire).
S
85 ans 4896
Sibell a écrit:
Je crois surtout que c'est difficile de poser un tel diagnostique sur quelqu'un à travers les écrits d'une tierce personne et sans avoir les compétences requises. Ce qui est certain, c'est que ta collègue ne semble pas heureuse avec lui. Partant de là, que ce soit un pervers narcissique ou pas, je ne vois pas ce qui change... Elle ne s'épanouit pas dans cette relation.


+ 1000

je crois que le diagnostic ne peut pas se poser autrement que par un professionnel, par contre on peut quitter un homme avec qui on est très malheureux, sans qu'il en soit un.

Apparemment, ton amie est en train d'en prendre conscience puisqu'elle te dit qu'elle ne finira pas avec lui, elle doit atteindre certainement ses limites avant de le décider.
43 ans 93 1174
Heu ce que tu décris ça ressemble pas mal à mon ex mari.

Mais je n'ai jamais pensé qu'il était PN, juste faible et con .....
46 ans 58
Merci pour vos réponses, moi-même je suis dans l'incapacité de pouvoir porter un jugement.

Il y a quelques mois elle a tenté de le quitter mais n'y est pas parvenu, tout comme je lui ai dis, on ne peut pas le faire pour elle, car il s'agit de sa vie.

Disons qu'ayant connu le deuil de son époux très jeune, elle a peur de finir sa vie seule.

Et pourtant comme tout à chacun, elle n'est pas obligée de continuer de faire sa vie avec lui car il est toxique.

En même temps elle manque de confiance en elle, elle pense qu'à 40 ans elle ne rencontrera plus personne :shock: alors c'est le serpent qui se mord la queue.

Le seul soutien que je peux lui apporter c'est de l'écouter, le reste, c'est à elle de passer le pas.
35 ans 886
BelleEtoile a écrit:


Disons qu'ayant connu le deuil de son époux très jeune, elle a peur de finir sa vie seule.

[..]

elle pense qu'à 40 ans elle ne rencontrera plus personne :shock: alors c'est le serpent qui se mord la queue.


Je reprends ces 2 phrases car ce genre de pensées me choque et on l'entend souvent. Ce n'est pas inscrit dans la constitution qu'on doive être en couple que je sache.
Ce genre de phrase veut dire qu'elle pense qu'il vaut mieux être en couple avec quelqu'un qui la traite mal, la rend malheureuse, que seule? Mais pourquoi, parce que c'est moins socialement accepté d'être célibataire? Si effectivement elle finit sa vie seule et qu'elle ne rencontre plus personne à 40 ans, c'est pas ce que l'on souhaite le plus je peux le comprendre, mais n'est-ce pas tout de même mieux que de vivre encore toute sa vie avec cet homme qu'elle finira sans doute par haïr?
Peut-être lui faire comprendre que son bonheur ne dépend pas que d'une seule vie de couple pourrait l'aider. Elle pourrait peut-être sortir de ce schéma "vaut mieux un mec nul que pas de mec du tout" que je trouve très triste.

(Sans compter évidemment, qu'elle aura plein de possibilités de rencontrer des gens à 40 ans, mais je suppose que tu lui as déjà dit)
S
85 ans 4896
Ali-a a écrit:
BelleEtoile a écrit:


Disons qu'ayant connu le deuil de son époux très jeune, elle a peur de finir sa vie seule.

[..]

elle pense qu'à 40 ans elle ne rencontrera plus personne :shock: alors c'est le serpent qui se mord la queue.


Je reprends ces 2 phrases car ce genre de pensées me choque et on l'entend souvent. Ce n'est pas inscrit dans la constitution qu'on doive être en couple que je sache.
Ce genre de phrase veut dire qu'elle pense qu'il vaut mieux être en couple avec quelqu'un qui la traite mal, la rend malheureuse, que seule? Mais pourquoi, parce que c'est moins socialement accepté d'être célibataire? Si effectivement elle finit sa vie seule et qu'elle ne rencontre plus personne à 40 ans, c'est pas ce que l'on souhaite le plus je peux le comprendre, mais n'est-ce pas tout de même mieux que de vivre encore toute sa vie avec cet homme qu'elle finira sans doute par haïr?
Peut-être lui faire comprendre que son bonheur ne dépend pas que d'une seule vie de couple pourrait l'aider. Elle pourrait peut-être sortir de ce schéma "vaut mieux un mec nul que pas de mec du tout" que je trouve très triste.

(Sans compter évidemment, qu'elle aura plein de possibilités de rencontrer des gens à 40 ans, mais je suppose que tu lui as déjà dit)


+ 1

Quand tu écoutes ton amie, dis lui bien qu'elle n'a de pouvoir que sur elle meme, que sur sa vision du couple que sur ses limites etc..

Si la solitude lui fait plus peur, à elle de voir ce qui lui fait peur dans cette solitude, ne pas etre en couple, ne veut pas dire etre seule et on peut etre en couple et se sentir très seule.
46 ans 58
Ali-a tu as tout à fait raison et tu as posé le doigt là où ça fait mal.

Elle pense elle-même qu'il vaut mieux être seule que mal accompagnée mais pourtant elle n'arrive pas à se détacher de lui.

Je lui ai dis et je ne suis pas la seule, que si elle le quitte, elle aura la possibilité de rencontrer à plus ou moins longue échéance quelqu'un de bien.

Déjà le fait qu'elle en parle c'est qu'elle sait que sa relation est loin d'être épanouissante et qu'elle en souffre. Le problème c'est qu'elle pense qu'elle est en partie responsable de ce qui lui arrive :cry:
48 ans 35 10308
BelleEtoile a écrit:
Le problème c'est qu'elle pense qu'elle est en partie responsable de ce qui lui arrive :cry:

Les personnalités manipulatrices sont très fortes pour faire culpabiliser leur "victime".
Et quand bien même? Quand bien même elle aurait fait des erreurs ou des choses qu'elle regrette, ça ne justifie par pour autant d'accepter d'être maltraitée.

Est-ce qu'elle se voit supporter cette situation encore des mois? Des années? Comment elle pense que ça va évoluer, est-ce qu'elle pense que ça peut s'arranger? Est-ce qu'elle pense que son mari peut changer? Comment elle imagine que cette situation affecte sa fille? Quelle image elle veut donner à sa fille? Je pense qu'il faut qu'elle arrive à se poser ces questions lucidement (mais ça peut être douloureux).
46 ans 58
Elle sait qu'elle ne vivra pas toute sa vie avec lui qu'il ne changera jamais car elle avoue qu'il est de pire en pire.

En ce qui concerne sa fille elle voit bien qu'il n'aime pas, pour lui se n'est "pas sa fille" et de son côté, elle ne l'aime pas non plus, donc en plus mon amie fait souvent tampon entre eux 2, et il lui reproche de choisir le plus souvent le parti de sa fille. Sa fille s'est déjà interposée entre eux lorsqu'il est violent.

Sa fille à 17 ans, attend-elle qu'elle quitte le domicile faire sa propre vie pour quitter son compagnon ? je ne sais pas, peut-être mais ça, elle ne l'a jamais évoqué.

Que c'est compliqué tout ça, je suis une oreille attentive, une épaule sur laquelle s'appuyer mais de peur de mal m'exprimer, je ne sais pas toujours que répondre.

En tout cas je vous remercie toutes énormément de vos réponses sensées, elles me permettent de trouver quelques petits conseils et arguments.
45 ans derrière toi!! 3399
huitre a écrit:
Heu ce que tu décris ça ressemble pas mal à mon ex mari.

Mais je n'ai jamais pensé qu'il était PN, juste faible et con .....


Carrément d'accord avec la dernière phrase; le "pervers narcissique" est mis à toutes les sauces de nos jours, bien souvent les gens sont juste cons, et méchants.
48 ans Lorraine 4326
Missco a écrit:
huitre a écrit:
Heu ce que tu décris ça ressemble pas mal à mon ex mari.

Mais je n'ai jamais pensé qu'il était PN, juste faible et con .....


Carrément d'accord avec la dernière phrase; le "pervers narcissique" est mis à toutes les sauces de nos jours, bien souvent les gens sont juste cons, et méchants.



Tout à fait d'accord aussi .
J'ai entendu deux psy dire aussi que c'est un peu le truc à la mode et qu'on colle à toutes les sauces .
48 ans Lorraine 4326
BelleEtoile a écrit:


Que c'est compliqué tout ça, je suis une oreille attentive, une épaule sur laquelle s'appuyer mais de peur de mal m'exprimer, je ne sais pas toujours que répondre.


je crois que le principal est qu'elle sache que tu l'ecoutes . Elle ne te demande peut-etre pas plus .

(bon apres, je sais pas depuis combien de temps tu es sa confidente , moi ca dure depuis 2 ans et j'en ai ma dose ... se plaindre pendant des années sans agir .... )
B I U