MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Qu'est ce qui vous cale ?

134
Coucou,

Selon vous qu'est ce qui vous cale entre les repas ou à la fin du repas pour éviter d'arriver "affamer" au repas suivant. Car oui j'évite le grignotage mais du  
coup au repas je mange beaucoup trop.. :/ alors faut que j'arrive a me caler, mais avec quoi ?

Ciao !
45 ans Paris 9866
Pas besoin de te "caler", mange à ta faim.
Ce que tu décris, c'est un repas simplement trop léger pour tenir jusqu'au repas suivant.
134
Je dirais pas léger car je mange varié , légumes, féculents, protéines fruits etc mais en trop grande quantité malgré que le repas précédent soit complet.
56 ans île de France 1421
Moi j'ai surtout remarqué que le fait de manger moins de sucre fait que j'ai faim plus tard après le précédent repas.
ça peut être une piste pour toi aussi.

Essaie d'éviter tout produit sucré pendant une journée ou deux pour voir ce que ça donne sur toi.
134
Je vais essayer merci :)
34 ans 3196
Je crois que c'est Zermati qui explique dans son livre, Maigrir sans régime, un truc tout simple qui tord le cou à une idée répandue par les régimes : une calorie, c'est une calorie, point. Si tu manges le même nombre de calories, que ce soit issu d'une plaquette de beurre ou d'un paquet de haricots verts, c'est la même chose. C'est le principe du kilo de plumes et du kilo de plomb.

Une amie m'expliquait l'autre jour qu'elle préférait manger un petit-déjeuner "complet" le matin plutôt qu'un croissant, "parce que ça la tient plus longtemps". Ben non, à calories égales, la durée de rassasiement sera la même. Après, il y a sans doute un effet psychologique : "je mange plus de choses moins grasses, ça me tiendra plus longtemps".

Il explique aussi que le sucre n'appelle pas le sucre. En revanche, le "faux sucre", oui. En gros, quand tu bois un soda light, ton cerveau enregistre le goût du sucre, mais ton corps lui envoie des infos contradictoires ("hey, en fait non, j'en ai pas eu, donnez-moi du sucre !" >>> envoi d'un signal au cerveau pour obtenir... du sucre >>> fringale, même après un gueuleton conséquent). Un test tout con très probant, qui a en tout cas été révélateur pour moi : prendre de l'eau ou du coca pas light dans son menu au McDo, au lieu de la bassine de coca light. Ben non seulement tu es rassasié plus vite, mais en plus la sensation de faim revient moins vite par la suite.
35 ans 886
Ça m'étonne quand même Aphasie? Parce que pour moi, des sucres lents mettent plus de temps à être digérés et permettent de se sentir rassasié plus longtemps, contrairement aux sucres rapides. A mon sens la faim reviendra plus vite si on mange uniquement du sucre blanc plutôt que son équivalent en calories en pain complet par exemple. Ça me rend perplexe du coup :-k
34 ans 3196
Autre chose : tu dis "éviter" le grignotage. Penses-tu que ça pourrait être parce que tu t'interdis le grignotage que tu te jettes sur le repas suivant ? C'est comme se préparer, psychologiquement, à la traversée du désert... Du coup, on "anticipe", puis on "rattrape", puis on anticipe, etc.

Les rythmes de repas imposés par les conventions sociales ne conviennent pas forcément à tout le monde... Certains grignotent un peu toute la journée, sans gros repas. D'autres font des gros gueuletons suivis d'une sorte de "jeûne". Personnellement, j'alterne un peu l'un et l'autre, ça dépend notamment de mes envies, de mon humeur, et de mon cycle.

Peut-être faudrait-il que tu sois plus attentive à ton rythme à toi ?
34 ans 3196
Ali-a a écrit:
Ça m'étonne quand même Aphasie? Parce que pour moi, des sucres lents mettent plus de temps à être digérés et permettent de se sentir rassasié plus longtemps, contrairement aux sucres rapides. A mon sens la faim reviendra plus vite si on mange uniquement du sucre blanc plutôt que son équivalent en calories en pain complet par exemple. Ça me rend perplexe du coup :-k


Ca m'a étonnée aussi, mais c'est que j'ai compris de Zermati (et constaté aussi). Je mange souvent des sucres "lents" car avec les sucres rapides, le sentiment de satiété arrive bien plus vite, et l'écoeurement aussi (pas agréable finalement, j'aime bien passer du temps à table). Je me suis tournée vers du qualitatif, mais pour des raisons de plaisir gustatif et de bien-être aussi. Mais concrètement, un repas à base de chips me cale aussi longtemps qu'un repas plus "sain".

Essaie de faire le test peut-être, tu me diras ? Par exemple essaie de manger un matin un petit-déjeuner "complet" (oeufs, pain complet ou ce que tu veux), dont la valeur calorique est égale à celle d'une viennoiserie. Puis un matin, prends une viennoiserie, en la dégustant, en étant attentive à tes sensations alimentaires. Puis observe ta faim. Normalement, tu verras que ça te "tient" aussi longtemps.

Caroline, du blog "Pensées de ronde", avait constaté la même chose : elle mange un demi-flan le matin ou un truc comme ça, à la grande surprise de ses amies, et pourtant elle a moins faim qu'elles dans la matinée.

Mais je serais ravie d'avoir d'autres retours d'expérience sur le sujet !
34 ans 3196
Et puis ça fonctionne par phases aussi... Dernièrement j'ai eu une phase pain/fromage (salée, donc, avec quasiment zéro sucres), puis une phase chocolat (chocolaaaaat !!! j'aurais mangé que ça ! et avec des biscuits !), puis phase re-salée où le sucre m'écoeure, et là, bizarrement, ben j'ai envie de goûts plus simples et plus "neutres" (riz complet, légumes, pas de viande) :lol:

Ca paraît port nawak, mais chez moi "l'équilibre" se fait sur le long terme manifestement ;)
47 ans à la maison ! 10072
Ali-a a écrit:
Ça m'étonne quand même Aphasie? Parce que pour moi, des sucres lents mettent plus de temps à être digérés et permettent de se sentir rassasié plus longtemps, contrairement aux sucres rapides. A mon sens la faim reviendra plus vite si on mange uniquement du sucre blanc plutôt que son équivalent en calories en pain complet par exemple. Ça me rend perplexe du coup :-k


L'un n'empêche pas l'autre. Aphasie parle des sucres rapides. Le temps de digestion et d'assimilation compte, évidemment.
En fait, si tu manges un sucre rapide, tu seras rassasiée rapidement (car les calories sont assimilées immédiatement). Par contre, très vite, ton organisme aura à nouveau besoin d'énergie et donc tu auras faim plus tôt. Alors que si tu manges des sucres lents, il faudra plus de temps pour assimiler ces calories, donc tu es rassasié plus tard (tu en auras donc mangé plus). Par contre, ces calories étant absorbées progressivement, tu auras à nouveau faim moins vite.
Tu as donc faim moins vite si tu consommes des sucres lents que si tu consommes des sucres rapides, mais si tu écoutes ton organisme, tu auras consommé autant de calories sur une journée dans les deux cas.
C'est d'ailleurs pour ça que les sportifs mangent des sucres lents qui leur permettent de tenir sur la durée de l'effort.

Conclusion : à partir du moment où tu écoutes ton organisme, "grignoter" n'a aucune importance à partir du moment où tu grignotes par faim et uniquement jusqu'à satiété.
34 ans 3196
Ah, Trashrap explique mieux que moi, c'est beaucoup plus clair (et pour moi aussi ! :lol: ) Effectivement, je peux me faire toute une journée avec des sucres rapides (par exemple une cannette de soda hyper sucré) en petites prises. Ce me convient mieux notamment pour les journées où je fais beaucoup d'efforts et où j'ai besoin de pics d'énergie un peu constants. Les repas trop longs à digérer ont tendance à m'assoupir dans ce cas-là. Du coup techniquement, je ne "mange" pas de la journée, mais je ne ressens pas la faim jusqu'au soir.

Merci pour ton explication Trash !
47 ans à la maison ! 10072
_Aphasie_ a écrit:
Ah, Trashrap explique mieux que moi, c'est beaucoup plus clair (et pour moi aussi ! :lol: ) Effectivement, je peux me faire toute une journée avec des sucres rapides (par exemple une cannette de soda hyper sucré) en petites prises. Ce me convient mieux notamment pour les journées où je fais beaucoup d'efforts et où j'ai besoin de pics d'énergie un peu constants. Les repas trop longs à digérer ont tendance à m'assoupir dans ce cas-là. Du coup techniquement, je ne "mange" pas de la journée, mais je ne ressens pas la faim jusqu'au soir.

Merci pour ton explication Trash !


Normalement, les sucres lents ne se prennent pas juste avant l'effort, mais au moins deux à trois heures avant pour que la digestion (qui fatigue car consomme de l'énergie) soit avancée.
La risque avec ton mode de consommation de sucres rapides par des sodas pendant l'effort est que tu risques de faire plusieurs petites hypoglycémies durant la journée (mauvais pour l'organisme mais surtout pour le cerveau), mais surtout là ce ne sont pas les sucres qui te permettent de tenir l'effort, mais la caféine. C'est d'ailleurs considéré comme du dopage chez les sportifs.
35 ans 886
Merci pour l'explication Trashrap, du coup on pourrait conseiller à la posteuse de manger un peu plus de sucres lents pendant les repas?

Aphasie je ferai peut-être le test mais je ne te promets rien car les oeufs etc. le matin j'ai un peu de mal mais aussi parce que je n'ai aucune idée des correspondances en calories entre un croissant et d'autres trucs.. Et je n'ai pas trop envie de savoir en fait, j'ai peur que ça me travaille après ;)
56 ans île de France 1421
Je suis d'accord avec Trashrap, je coup de la canette de soda hyper sucrée me parait mauvais pour la santé à long terme.
Ca crée des pics d'insuline, des hypoglycémies et ça fait le lit du diabète sucré, bon moi je ne suis pas du tout boisson sucrée à la base donc ça ne me prive pas mais je ne trouve pas ça sain.

Tout cela en dehors de considération du nombre de calories, il va sans dire.
B I U


Discussions liées