MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Défouloir...

35 ans Paris 232
poupoule a écrit:
Peu d'intérêt de savoir si on a une stéatose? :shock:


Dans la mesure où il n'y a pas de traitement en dehors de la perte de  
poids, je vois pas l’intérêt de stresser les gens à leur dire qu'ils ont du gras dans le foie...

Pour répondre à a-nonyme : le gras dans le foie peut l'empêcher de bien fonctionner. Une "petite" stéatose n'a aucun retentissement, une stéatose modérée provoque des perturbations plus ou moins importantes du bilan hépatique - mais on peut très bien vivre avec, et au stade le plus avancé c'est l'insuffisance hépatique.
Le traitement ? perdre du poids ou la greffe ...
91 ans 9582
ah oui quand même... et il y a des symptômes ? ou ça te tombe sur le coin de la figure comme ça le jour où le médecin a envie de faire une écho ?
35 ans Paris 232
a-nonyme a écrit:
ah oui quand même... et il y a des symptômes ?


Non...
par contre des gens qui ont des stéatoses (IMC normal ou non), j'en ai vu plein. Des qui avaient de réels problèmes les empêchant de vivre une vie normale à cause de ça... aucun.
46 ans à côté de Rouen ;-) 5361
a-nonyme a écrit:
le chir qui fixe une date au premier RDV, oskours ! et les 6 mois un an de parcours ? et l'avis des spécialistes ?
va sur des groupes ou des forums dédiés, tu verras des dates fixées par le chir au 1er RDV pour à peine 3 mois plus tard.... :?

J'ai même lu un témoignage : la nana appelle le chir pour un premier RDV qu'elle obtient pour 3 semaines plus tard, 1 mois et demi après le RDV, elle est opérée... :?
y'en même une qui se vantait d'avoir eu l'opération 3 semaines après le RDV...
Et le pire, c'est qu'elles sont ravies, youpi...

Personnellement, j'ai sciemment choisi le CHU car je sais qu'ils y ont une équipe pluridisciplinaire.
J'ai appelé pour prendre RDV en avril et j'ai RDV le 28 octobre.
En attendant, j'ai commencé le parcours et vu endocrinologue et psychiatre, fait un bilan sanguin. Je ferai la fibro mardi et j'attends le RDV pour la détection de l'apnée du sommeil.
Vu le délai d'attente, j'espère quand même ne pas avoir à attendre 6 mois de plus pour être opérée mais je ne compte pas non plus être opérée avant la fin de l'année.

Si j'avais choisis clinique, je reste persuadée que j'aurai déjà ma date d'intervention...
36 ans Paradise 559
Je confirme qu'il y a bien des contrôles.

J'ai été suivie dans le public pendant un an, puis j'ai choisi de partir dans le privé, parce que je trouvais le suivi trop chaotique dans le public.

Arrivée dans le privé, j'ai eu un premier rdv avec le chir, qui m'a dit qu'il y avait en général un délai de 6 mois, le temps de passer tous les examens. Sauf que moi tout était fait, j'avais vu tout le monde, fait tous les exams, je connaissais les techniques opératoires par coeur.

Comme j'avais super mal au dos depuis des mois, j'ai demandé à être opérée assez rapidos.

Il m'a quand même fait repassé la visite avec le psychiatre, une réunion d'infos en groupe et deux visites psy et diététicienne avant, qui ont validé le processus fait dans le public.

Là dessus 2 mois et demi aprés j'avais un nouveau rdv avec le chir. J'ai demandé une date assez rapide, il m'en a donné une 1 mois aprés.

J'ai eu mon premier rdv en Février je crois, opérée mi Mai.

J'ai revu l'équipe un mois aprés l'opé, le chir m'a montré une feuille qu'il avait reçu de la sécu, il se faisait engueuler sévère parce qu'il m'avait opéré avant les 6 mois de délai recommandé !
Alors qu'il a fourni tous les justificatifs prouvant que j'avais été suivie dans le public avant.
36 ans Paradise 559
Aprés il y a privé et privé. J'avais entendu dire énormément de choses sur le privé.

Perso j'ai détesté le public ou j'ai eu l'impression d'être un numéro. Le suivi était basique, convoquée à la journée, j'attendais dans une salle d'attente les 3/4 du temps pr qu'au inal on me dise que le doc ou le coach sportif n'était pas là...
Quand je recontrais un doc il ne se présentait pas, ne me parlait pas... Et je finissais par recevoir un compte rendu par la poste super interessant ou on me dressait un tableau super sympa de mes pathologies, tout ça envoyé à des gens que je ne connaissais pas !
Genre à un pneumo désigné d'office, alors que j'avais bien précisé que j'avais le mien !

Quand je posais des questions (Genre "Est ce que l'opé aura des répercussions sur l'alimentation déjà chaotique de mes deux petites filles, qui vont se rendre compte que je mange moins etc..., "Fait il avoir tjrs des toilettes sous la main quand on veut manger dehors, en cas de diarrhées intempestives ?") on s'est moqué de moi.
Et aujourd'hui, aprés deux mois et demi, je peux vous dire que les réponses je les ai eues, et c'est pas drôle tous les jours !

Dans le privé j'ai trouvé ça plus personnalisé, moins fouilli et brouillon. On était en plus petit groupe donc plus facile de parler.
La psy et la diét bcp plus dispo. Dans le public ça a duré 3 secs et ils n'ont su que déblatérer sur le dos du privé...

Avec la psy du privé je suis restée une heure, et on a parlé de mes compulsions. Et la diét du privée est affilié au GROS, elle a travaillé avec Zermati, à une spé en TCA, alors que la diét du public ne connaissait pas du tout.

Comme quoi faut pas croire tout ce qu'on entend partout et il faut se faire sa propre opinion.

Là j'ai encore rdv avec la psy et la diét, j'ai des séances de sport en salle avec leur kiné, et quand j'y vais le mec est là. De l'autre coté il m'a posé un lapin deux fois.

On a le suivi qu'on recherche.
35 ans Paris 232
AnaElia a écrit:
Aprés il y a privé et privé. J'avais entendu dire énormément de choses sur le privé.


Je pense qu'avec le privé soit c'est la cata soit c'est une prise en charge optimale. Le problème étant que lorsqu'on ne connait pas trop, c'est pas toujours facile de savoir où aller...

(et moi aussi j'ai entendu des trucs ahurissants sur le privé, heureusement que c'est pas partout pareil!)
46 ans à côté de Rouen ;-) 5361
:evil: :twisted: :evil: rhhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa :evil: :twisted: :evil:

ah, ça fait du bien! :lol:

Je reviens ici car j'ai de nouveau rencontré au fil d'une discussion la fameuse nana qui se vante d'avoir été opérée à IMC 34.5...

Encore quelqu'un qui débarque et qui demande si elle peur être opérée à IMC 33.

Plusieurs filles et moi-même, on lui sort "recommandations de la HAS", "IMC>40", "IMC>35 si comorbidités", etc.

Et l'autre arrive encore une fois, la bouche en cœur (bon c'est à l'écrit mais c'est mon ressenti :roll: ): mais oui, pas de pb, j'ai été opérée à 34.5! Et puis les autres, vous êtes que des méchantes à décourager les gens qui viennent demander du soutien, vous vous prenez pour des médecins et bla bla bla...
A plusieurs, on rétorque pas de prise en charge sécu sans ces conditions là, certains chirurgiens refusent même d'opérer à moins d'IMC 38... Je trouve même le témoignage de médecins sur un blog qui refusent toute opération à moins de 35.
Et elle qui continue, mais si, mais si, c'est possible...

Et je finis pas poser cash LA question qui me brûle les lèvres "prise en charge sécu?"

Et là enfin, elle lâche le morceau, "non, je n'ai pas eu de prise en charge sécu"!!

Et voilà, je lui dis que c'est quand même une info d'importance quand elle répond que c'est possible et elle, elle trouve que ce n'est pas très important comme info...
35 ans 243
Il y en a qui n'ont pas peur et/ou on de l'argent car je ne sais pas si l'opération n'etait pas pris en charge. Je n'aurai pas les moyens financier de payer le chirurgien, anesthésiste etc ... c'est pas rien quand meme.. rien quand je vois les depassement d'honoraire de certaines personnes prise en charge par la secu.

Je pense qu,il y a des filles qui se la joue et s'invente des choses aussi. Je pense qu'avec le trou de la sécu il y a de plus en plus de surveillance je ne peux pas croire qu'une fille puisse accéder a des chirurgies ou il y a des listes d attentes :(

On dirait que pour certaines personnes c'est une "mode" les chirurgie bariatrique :(
46 ans à côté de Rouen ;-) 5361
Quand j'avais une IMC à 34, j'étais loin de penser à la chirurgie... Et je n'étais pas forcément bien dans ma peau.

Quand je vois ces filles répondre de prendre RDV avec un chir quand même et de dire "qui ne tente rien n'a rien" ça me met hors de moi!

On parle de chirurgie, pas de la loterie!!!

Et quand elle me dit "mon chirurgien est très bon et très renommé" alors qu'il opère à l'encontre de toutes les recommandations (IMC 34.5 et aucune comorbidité), j'avoue avoir de sérieux doute sur le sérieux de ce dernier....

Quand on disait plus haut que certains chir. ne voient que le tiroir-caisse...
46 ans à côté de Rouen ;-) 5361
Quand tu lis aussi que certains chirurgiens laisse le choix aux patientes entre sleeve et by-pass...

Ce n'est quand même pas les mêmes indications et conséquences, c'est au corps médical de décider selon le profil... non?
M
91 ans 1565
Je ne trouve pas. C'est à eux d'indiquer au patient les tenants et aboutissants de chaque opération,les effets secondaires mais au final,le choix doit appartenir au patient.
Il s'agit de sa santé après tout.
Je comprends les chirurgiens qui refusent de poser un by pass à quelqu'un qui n'aurait pas un imc <45 par exemple,à cause des risques encourus mais de là à imposer une opération,il y a une marge.
Ce serait de l'infantilisation.
91 ans 9582
ben perso, si j'en arrive à me faire opérer (je ne suis pas contre, juste pas "encore" assez grosse mais si ça continue comme ça j'y serai bientôt), je ne veux pas d'anneau, impensable pour moi. Et le bypass me terrifierait...
46 ans à côté de Rouen ;-) 5361
MaudK a écrit:
les tenants et aboutissants de chaque opération,les effets secondaires mais au final,le choix doit appartenir au patient.
oui mais quand tu vois des filles débarquer et demander lequel choisir, demander quels sont les inconvénients de chaque, les conséquences de chaque, etc. , c'est que le chir n'a pas tenu son rôle de conseil... et ça, ça fait peur...
35 ans 243
Oui je suis d'accord avec toi que pour certains chirurgien c'est les $$$ qui voyent avant la santé des patients malheureusement.
Surtout comment peux tu faire des statistiques sur les différentes chirurgies quand certaines vont a l'encontre des "normes/critères" établies auparavant par des chercheurs et autre professionnel.

c'est exactement ca pour certaine c est une mode donc elles le font et pensent que c'est la solution miracle.
B I U