MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Mais en fait, pourquoi cherche-t-on l'amour?

33 ans 940
"Oh non, encore Tribulations qui nous pose une question existentielle-à-la-con!"

Eh oui... désolée... je peux pas m'en empêcher, c'est dans ma nature :lol:
Voyez-vous, ces jours-ci, je me  
pose cette question, qui est vraiment bateau en fait, mais: pourquoi est-ce qu'on recherche l'amour?

Que l'homme est un animal social et qu'il lui est donc naturel de rechercher la compagnie de ses semblables, mettons que c'est un fait admis (encore que... non bon d'accord, ne compliquons pas les choses :lol: ). Pour autant, pourquoi accorde-t-on tant d'importance à cet amour spécifique qu'est l'amour-amoureux?

C'est très très très débile comme question, ou disons que je comprendrais que ça puisse sembler bizarre de vouloir conceptualiser quelque chose qui a priori paraît normal/naturel à la plupart. Mais voilà, ce sont des questions que je me pose (pour moi les choses vont rarement de soi, c'est trop bête :lol: ), et je me rends compte que les réponses que j'y trouve sont conditionnées par mon vécu et mon expérience - et donc, que j'aurais besoin d'autres points de vue pour me faire une idée plus "objective", ou disons plus large, du sujet.
Tous vos avis/points de vue/expériences/réflexions m'intéressent donc vivement, car voilà, cette question me prend la tête (et le cours de philosophie de l'amour que j'avais suivi à l'uni ne m'a apporté que des débuts de réponse).

Merci d'avance! :D
(Vous avez deux heures. 8) :lol: :lol: :lol: )
C
47 ans là 2187
Parce qu'on nous conditionne à le chercher depuis tout petit.

L'amour comme on l'entend aujourd'hui existe de façon courante seulement depuis l'époque des chevaliers et de l'amour courtois (même si à ce moment là, il n'était pas question d'être marié avec la personne aimée, et longtemps on a jugé les amours basés sur les sentiments, comme peu fiables et pas durables, on lui préférait les mariages avec comme base l'intérêt).

Jusqu'à encore récemment, on devait absolument trouver à se marier car c'était mal vu de rester célibataire trop longtemps, sauf si on voulait rentrer dans les ordres religieux.

De nos jours, j'ai l'impression qu'on a un mixage des 2. La mise en couple et de surcroit avec un amour véritable.
49 ans Sur un gros arbre perché 7658
C'est un plaisir de la vie qui fait moins grossir à cours terme que la bouffe ?...
N
34 ans 357
oh cest drole on parlait de ca avec ma copine hier,
on se disait que l'être humain n'était pas fait pour être seul.
Quand on est jeune avoir plein de potes ca peut suffire mais après quand on est vieux et qu'on se retrouve tout seul dans sa maison la loose.
M
46 ans Ici et là... 2051
L'être humain étant un animal un peu plus évoluer que les autres, a commencé à un certain moment à vouloir "codifier" sa "reproduction", la religion passant par là et édictant le principe du mariage pour avoir des relations sexuelles, puis le mariage se transformant en moyen d’accroître les biens des familles sans forcément d'amour, puis les hommes, puissants, pouvant dominer les femmes, faibles, puis... de transformations en transformations, l'etre humain a du se dire que c'était quand même mieux de vivre et de se reproduire avec quelqu'un que l'on aimait, qu'avec quelqu'un qui avait une belle dot ou un territoire étendu à ses ordres... Mais ça reste très "périodique" à mon avis comme concept : à notre époque on cherche l'amour, peut être que dans quelques siècles on cherchera autre chose...
92 ans 9582
l'amour, l'amour... et le sexe dans tout ça ? :oops: :lol:
P
55 ans 3727
Je vais jouer sur les mots mais tout le monde ne cherche pas l'amour. Pour moi ce n'est pas quelque chose qui se cherche mais qui tombe dessus quand on ne s'y attend pas. La recherche de l'amour pour ne plus être seul, parce que les tous les potes ou copines y sont passés (du coup "moi-aussi j'y ai droit"), c'est comment dire.......... ;)
92 ans 9582
+ 1 je ne l'ai jamais cherché... il est venu, ou pas mais chercher un concept, ça a tellement peu de chances de fonctionner.
49 ans Sur un gros arbre perché 7658
En lisant Prax, j'ai une pensée pour Bambi. (Le dessin animé)
58 ans calvados 16079
a-nonyme a écrit:
+ 1 je ne l'ai jamais cherché... il est venu, ou pas mais chercher un concept, ça a tellement peu de chances de fonctionner.


Ca doit être pour ça que je n'aime pas le mot "chercher" en parlant de l'amour ;)

On le croise ou pas :?
58 ans calvados 16079
Un peu de lecture ?

29 ans Ici 284
C'est à mes yeux un besoin induit par la société, depuis tout petit comme dit Cool40. Si on réfléchit bien, depuis tout jeune on a toujours majoritairement eu des supports (films,jeux,..) où le héros/personnage principal part en quête avec moultes difficultés dont il arrive à se sortir après un certains temps pour vivre une libération,une vie heureuse en couple ("ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants")avec un personnage du sexe opposé rencontré durant ses péripéties. S'en est presque un besoin vital, "je ferai cette activité quand je serai en couple".. "j'irai là-bas quand j'aurais trouvé quelqu'un" .. on élève le couple comme indispensable pour certaines choses, qui au fond sont totalement faisable seul(e).

Sinon je pense comme Prax, l'amour débarque quand on s'y attend le moins, c'est vraiment une chose totalement incontrôlable. J'ai eu ma première histoire à 17 ans, et jusqu'à 16 ans être en couple ne m'attirait pas plus que ça à vrai dire. J'étais quand même intriguée car mes amis sortaient souvent avec des gens, alors quand un garçon est tombé amoureux de moi à 14 ans j'ai dit oui pour sortir avec lui en croyant que c'était ce qu'il fallait faire.. je l'ai amèrement regretté et je m'en suis voulue de m'être mise avec quelqu'un d'aussi attaché à moi alors qu'il ne me faisait rien de mon côté. Ça m'a vraiment confortée dans ma non envie d'être en couple, une non-envie qui a uniquement été brisée quand je suis tombée amoureuse à mes 17 ans donc. Cette histoire à duré un an et depuis sans être retournée au stade du non-couple, je préfère l'attente patiente d'une relation de qualité en m'épanouissant pour moi quoiqu'il arrive. Et si la relation de qualité ne vient pas, ça ne me dérange pas car j'arrive très bien à évoluer seule.
102 ans 591
a-nonyme a écrit:
l'amour, l'amour... et le sexe dans tout ça ? :oops: :lol:


Je sais pas si tu déconnes mais moi je trouve très juste de souligner que pour beaucoup la frontière est mince entre désir d'une relation amoureuse et désir purement physique.
49 ans Sur un gros arbre perché 7658
D'où le malaise de certaines personnes une fois les besoins charnels apaisés.
N
34 ans 357
C'est vrai que normalement on cherche pas l'amour toutefois on peut forcer un peu le destin moi je me suis inscrite sur un site de rencontre j'ai recherché pendant 2mois des garcons avec qui parler et voir si ca "colle" si on a plein de truc a se dire deja par mail tout ca ensuite j'en ai rencontré 6 en vrai et il y en a un avec qui direct j'ai sentie que ca pouvait le faire et donc on est ensemble et cest l'amour mariage bébé and co si j'avais pas cherché l'amour sur le net je l'aurai pas trouvé (ou alors je l'aurai trouvé autrement mais beaucoup plus tard hors moi j'étais pressée hihi)
B I U


Discussions liées