MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Bonjour,J'ai connu l'inceste de mon frère de mes 12 ans à mes 1

47 ans 295
Je vous remercie à tous de votre aide et de votre soutien!!

Là: je vais dormir un peu!

Cela m'a fait beaucoup de bien à vous témoigner de ce sujet tabou qu'est:  
l'inceste!

Il y a aussi une vérité qui est stupéfiante:
Il y a encore peu: le terme "inceste" n'est pas "défini" pour l'Etat Français et le système judiciaire!!!!!
Et donc, l'inceste n'est pas à être traiter sur le plan judiciaire de ce fait comme étant de: l'inceste!!!!...

Je crois avoir compris aussi qu'il existe en ce moment un "projet de loi" pour "traiter des dossiers sur les viols sur mineurs"?...
A ce que j'ai entendu: dans ce "projet de loi", la possibilité pour des victimes à avoir recours à la Justice serait alors "plus limitée qu'elle ne l'était encore"!!!!....
Et donc, moins de dossiers à traiter pour l'Etat via le système judiciaire...

Portez vous bien!!

Et Mercis!

Caroline
46 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4389
Caro , tu ne peux plus continuer ainsi .Il faut te libérer de cette famille plus qu'ignoble avec toi .
Couper les ponts définitivement avec eux !!!
Ça me fend le coeur de lire tout ce que tu as déjà subit pendant toutes ses années..
Cela m 'a bouleversé, tant par la souffrance que l'on peut ressentir dans tes mots que le courage dont tu as fais preuve durant ces longues années .
Et un autre courage, celui d 'en parler ouvertement ici .
J 'espère que tu trouveras l 'aide et le soutien qu' il te faut.Que ce soit sur le forum ( malgré que l 'on ne soit pas des spy)Ou d 'ordre médical.
46 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4389
Il existe de centre médico psychologique ( CMP) c 'est gratuit. Tu devrais les appeler pour prendre rdv avec eux. Ils pourront t 'aider au mieux .Je pense ...
2513
Bonjour. Concernant le besoin financier, pourquoi ne pas lancer une demande de crowdfunding (financement participatif) ? Ça paraît idiot, mais il y a aussi des demandes de financement personnel sur ces plateformes. Aussi, on peut trouver un job ailleurs et surtout ailleurs que chez Pôle Emploi. Essayer les plateformes en ligne ou l'intérim. Pour le reste, je ne sais pas manier les mots aussi bien que les camarades.
39 ans très au sud 7887
Raycaro, si j'ai bien compris ta famille veut que ta mort pour s'assurer ton silence... et si tu veillais à ce que ta mort soit la garantie de l'exposition publique des méfaits de ta famille?
Ils se sentent forts car ils te menacent mais et si toi tu avais un moyen de pression sur eux, ça ne te mettrais pas plus à l'abri?
Si par exemple tu contactais une personne de loi et/ ou de confiance (dont tu tairas le nom au besoin) en lui confiant une lettre expliquant ce que tu subis, les menaces, les expertises médicales autant que tu peux en avoir et accuser ouvertement et demander la poursuite de ta famille s'il t'arrive la moindre chose "suspecte"? Qu'en gros s'il t'arrive quoique ce soit ils ont la garantie d'être poursuivis et pas de manière discrète?
Au final leur "solution" s'avèrerait non seulement inutile mais à l'opposé des résultats voulus.

Ensuite, ne peux tu pas obtenir une mesure d'éloignement envers ta famille, ton père surtout? Je sais ça ne sert pas à grand chose mais les constats de non respect ajoutés à d'autres preuves constitueront un dossier pour la justice.
As tu gardé des traces des menaces? As tu des témoins? Fais en la liste et tu verras apparaitre l'évidence: tu as du soutien et si ta famille a peur c'est qu'au final ils savent que ça peut leur retomber sur la tronche (et c'est amplement mérité!).
Puisque tu ne peux pas fuir pour le moment, renverse la pression en faisant en sorte qu'une action de leur part se retourne contre eux. Dis toi que pour agir ainsi ils ont surtout peur et pas juste de la réputation de la famille mais de répondre de leurs actes.
Ton père a enfreint la loi en ne dénonçant pas ce qui se passait sous son toit dès le départ (même si c'est vrai on peut comprendre qu'il est difficile de dénoncer son enfant et qu'il a du faire quelque chose pour que les viols cessent, mais ce n'est pas suffisant). Il a ensuite moult fois enfreint la loi par ses violences morales et physiques. Il le sait.

Une dernière chose, niveau judiciaire ton frère est il connu? je veux dire a t il fait d'autres victimes (je doute fort qu'il se soit arrêté après une réprimande familiale sans vraie sanction et vu le niveau de perversité du contexte familial)? Commis d'autres crimes/ délits?
47 ans 295
...

Dernière modif par le 775j; modifié 1 fois
47 ans 295
Il existe aussi une autre vérité à tenir en compte:
"La cousine éloignée-juge d'instruction" a fait "carrière" dans le système judiciaire!!...
A dire que, elle a connu par la suite, un poste plus important dans le système judiciaire...

D'après les termes des postes juridiques que je vois de sa carrière via internet: je n'y comprends pas grand chose!...
Je sais que par la familia à l'époque de la procédure judiciaire, elle s'était présentée, face à moi, comme étant une :"juge d'instruction" à Paris.

Je sais qu'une fois, elle m'avait donnée RDV devant le palais de justice de Paris et devant ce bâtiment:
elle avait eu le besoin de m'affirmer, fièrement, qu'elle allait, peut être: être la "présidente" de ce palais, soit de ce bâtiment là...

Je n'y avais rien compris ce jour là, à ce RDV et cette supposée information qu'elle voulait me dire à l'époque!!
Je crois, avec du recul: que j'avais eu peur d'elle!!!

Ma réaction dans ma tête, était alors une volonté de me réfugier par du "déni" et donc, de la diagnostiquer, elle aussi, "d'une personne délirante de plus dans la familia"!!!
C'était alors, selon mon interprétation de l'époque, qu'elle était en plein dans un "délire utopique"!!!

J'avais été témoin de tellement de délires de la familia que je ne pouvais pas prendre en compte que...: d'après internet, les infos que j'ai sur elle de sa carrière dans le système judiciaire sont que:
- elle avait pu réellement, évoluer dans sa carrière, dans le système judiciaire!!!

Je crois que:
- à mon ancien avocat en 2014, je lui avais parlé de ce poste supérieur dans le système judiciaire, qu'avait connu la "cousine éloignée juge d'instruction"...
Il m'avait répondue par A+B que:
- il me fallait rester en vie!
- me refaire une santé!
- et donc couper les ponts de façon physique et psychique avec la familia!!!
- ensuite: je crois me rappeler, qu'il m'avait ajoutée à la fin de la consultation:
- qu'il ne voulait plus être mon avocat!...
Du fait que: pour lui, j'avais fait trop de tentatives de suicide!
Alors!...
Il se justifiait alors qu'il avait une peur (intrinsèque en lui) pour moi; que j'en refasse une autre!
Et qu'alors: il ne voulait plus être responsable de mon dossier s'il devenait à nouveau "mon avocat" au risque que je sois de nouveau, en danger d'une autre tentative de suicide ...
C'était une et la dernière consultation avec mon ancien avocat, c'était en 2014.

C'est en 2017, que je suis allée demander conseils: à une juriste d'une association ADAVIP dans un commissariat...
La juriste m'avait répondue, par un ton "dépité", par un:
- "C'est peine perdue de déposer plainte."

Ceci, lorsqu'elle a su:
- qui était "la cousine éloignée juge d'instruction" et de "sa carrière" dans le système judiciaire par la suite!...
La juriste était alors partie de la pièce, qui était son bureau au commissariat; comme si, par sa démarche, elle était dans un état de colère et de fuite du fait de son: verdict/conclusion oral!!!

Je sais, maintenant, en 2018: avoir besoin d'un autre conseil / verdict d'un autre professionnel du système judiciaire!!!
Je sais aussi que, dans les commissariats, ils sont tellement surbookés!!!
Et pour certains, sûrement aussi que ce dossier doivent, peut être, les impressionner, que: constats de "fuite" question comportement de leur part à me venir en aide.

"Etre ou ne pas Etre?..."
C'était Shakespeare je crois?...

Pour moi, en 2018, ma question première était:
1) "Parler ou ne pas parler à la société via internet?"...
Je viens de vous écrire une partie des secrets de ma familia depuis hier!...

2) "Témoigner ou ne pas témoigner?"...
Je l'ai fait depuis mes travaux de reconstruction via des médecins spécialistes et en victimologie!!!
Ceci depuis au moins 2000.
J'ai pu aussi, via mon dépôt plainte, témoigner au moins à la Justice officielle: de délits et de crimes subis!!!

3) Depuis que je suis de nouveau en danger réel depuis 2016, je parle à des personnes de mon quartier qui m'ont connue depuis, pour certains, lorsque j'étais une enfant!!!
Et à d'autres, des personnes de mon quartier qui me sont inconnus!!!

Je n'ai plus rien à perdre de témoigner depuis 2016!!!!
(Surtout depuis cet été 2018: j'avais refusé de me rendre à la maison de campagne de mes parents malgré leurs ordres!!!
J'avais refusé aussi d'aller à me rendre à la maison de campagne de mes parents malgré les manipulations psychiques perverses de ma marraine!!!)

Témoigner = faire de la prévention !!!!
= arrêter les processus des "non-dits" = faire évoluer ce sujet sur ce qu'est :
l'inceste!!!
= faire en sorte qu'ils existent moins de victimes aussi bien question quantités que longévités!!!
= faire en sorte de "neutraliser" des hors la loi et donc: à mettre en application réelle de ce que peuvent être la sécurité et la protection des citoyens de toutes sortes via la Loi appliquée par: la Justice!!!
= ne plus donner "champs libre aux hors la loi" de passer outre la Loi Française!!!

=>
Je constate alors: que...
- l'inceste est "courant"!!!

Face à mes témoignages, les personnes de mon quartier osent alors me dire aussi des "cas", des "non-dits", des "sujets tabous" dont ils ont été victimes, et je suis stupéfaite d'entendre par leur témoignage; qui est pour eux, alors, une occasion libératrice d'émotions à venir me témoigner de même, que:
- l'inceste a toujours existé,
- c'est courant,
- et je sais par mon vécu que c'est aussi du: "quotidien" et sur "du long terme"!!

PS:
Je passais à la "casserole", à dire que je subissais l'inceste de mon frère, à raison:
- d'une heure, une fois par semaine, pendant l'heure de la "messe", sauf... :
"pendant les périodes scolaires"!!!

- de même: les victimes ont souvent la même réaction = ne pas en parler!!!! = Ceci, pour se préserver du "Quand dira t'on de la société?" => peu d'entre elles ont oser simplement en parler, puis oser ou non déposer plainte; et aussi: pouvoir couper les ponts radicalement avec leur famille biologique toxique et entourage proche toxique!!!

4) J'ai besoin de conseils au moins pour:
- "neutraliser" mon père pour qu'il ne soit pas un personnage dangereux pour autrui"!!!!

Depuis que le frère de mon père est diagnostiqué par Alzheimer
=> impact très négatif sur le psychisme de mon père!!!!
Mon père a peur!!!!
Une peur viscérale de connaître aussi Alzheimer!!!!
Il ne sait plus "se contrôler" de par sa peur à connaître Alzheimer ou bien sa part à ce que je témoigne sur ce qu'est sa "famille", et que par ce fait: "l'honneur de sa famille soit remise en cause!!!"

Mon père officiel pour la société soit son identité qu'il revendique être:
- un patriarche
- un chef de famille
- un homme religieux pratiquant!!!!
=> un homme pouvant, du fait de sa religion intégriste à l'extrême: pouvoir faire la morale à autrui!!!

Mon père officieux est:
- un homme qui se veut être "sans défaut" = un égo très important de sa personne!!!
- un homme très macho!!!!!
- un homme de pouvoir = pour lui, il faut qu'il puisse avoir autorité et contrôle sur toute personne qui plus est: sur sa famille!
Ceci, par tout moyen qui soit!!!
A dire que, pour lui: il est "au dessus des lois"!

- un pervers face à moi: il est jouissif lorsque, volontairement, (lorsqu'il existe alors aucun témoin), à vouloir me faire du mal! Cela se confirme de plus en plus depuis 2016!!!
- un comédien hors pair!!!!!
ex: l'homme qui se met à pleurer car il a des émotions (soit disant et qu'il n'arrive pas à les maîtriser!...) = l'homme qui joue le personnage du victime/martyr!!!
ex: l'homme qui se fait soit disant du souci pour sa fille à mon voisin de palier en 2017
ex: l'homme parent/martyr/victime d'avoir selon lui: une enfant "débile mentale"!... (Encore en 2017)
- l'homme qui m'a menacée en 2016 par un couteau de cuisine, dans sa cuisine, comme quoi, il fallait que je lui obéisse à son injonction:
= "Il faut que tu crois en Dieu"!!!

- l'homme qui m'a harcelée, harcelée, harcelée à ce que j'ouvre un dossier à la MDPH pour que je puisse avoir soit disant: l'AAH!!!
Son objectif?...
Du fait de ma dépression de l'époque, alors que je sois "officiellement statuée de personne handicapée" (même si c'est : à faible niveau comme handicap car pour le médecin de la MDPH: "j'ai la tête sur les épaules")... => Volontés perverses de mon pater à ce que je sois reconnue "handicapée"!!
Résultats:
* En 2017/2018: par le biais de la MDPH, lorsque "je travaillais officiellement pour 33h00/semaine d'après un contrat signé, mais officieusement: je devais faire de la présence physique à 95%" (car pas de commande pour travailler)=
Alors, question finances: pas de quoi être autonome!!!
1) AAH = 00€00 / mois!!!!
2) Bulletin de paye selon les mois de 400€00 ou 500€00 ou 600€00/mois!...
3) début 2018: devoir rembourser, soit disant: un trop perçu d'AAH des années précédentes!!!
Et donc: devoir rembourser environ 4000€00 sur le champs en début 2018!!!!
PS: la CAF est incapable de me démontrer, preuve à l'appui: le pourquoi de leur calcul sur le montant de l'AAH qu'il verse puis le montant qu'il réclame des années plus tard!!!
Même les assistantes sociales n'y comprennent rien!!!
Et donc: "il faut s'y résigner à payer"!!! Comme me le disent des associations qui travaillent sur les fraudes/les maltraitances!!!

PS: Lorsque les médias informent sur ce qu'est la MDPH:
- soit refus d'informer sur le fonctionnement et l'état réel de la MDPH à 100%!!!
- soit les médias n'y comprennent rien à la MDPH!!!!
- pour les médias: les informations sur la MDPH sont sans importances et donc, pas la peine pour les médias d'informer réellement le public à ce sujet là!!!
- ce qui est un constat: lorsque les médias informent sur ce qu'est la MDPH: "sélection volontaire" alors à diffuser que des informations sur ce qu'est la MDPH "que pour les personnes handicapées les mieux prises en comptes" :
sur le plan financier et sur le plan: humain!!!
Pour les autres informations à diffuser sur les personnes handicapées les moins prises en compte = silence!!
Pas d'information écrite orale là dessus!!

J'ai découvert par moi même que l'"être humain handicapé" = "article à traiter" = "dossier à traiter" = mais la conception des travailleurs sociaux (qui obéissent au doigt et à l'oeil aux décisions des dirigeants politiques) sur ce sujet là est tel que:
- le terme "humain" n'a plus de signification réelle!!
39 ans très au sud 7887
raycaro a écrit:


Je n'ai plus rien à perdre de témoigner depuis 2016!!!!
(Surtout depuis cet été 2018: j'avais refusé de me rendre à la maison de campagne de mes parents malgré leurs ordres!!!
J'avais refusé aussi d'aller à me rendre à la maison de campagne de mes parents malgré les manipulations psychiques perverses de ma marraine!!!)


Donc ça veut dire qu'après 2014 et ton ancien avocat et le suivi tu as continué à obéir à ta famille?
Excuse moi mais je comprends qu'ils aient préféré arrêter là avec toi.
Personne ne peut rien pour toi tant que tu n'as pas complètement coupé les ponts avec eux, et là à te lire ça fait à peine quelques mois alors que cette affaire dure depuis des années.
En restant en contact avec eux tu te mets en danger et personne ne peut prendre la décision de couper les ponts à ta place. Tout le personnel soignant, toutes les personnes aidantes du monde ne peuvent pas faire cette démarche à ta place.

Une seconde chose, pourquoi vouloir à tout prix "neutraliser" ton père et au final avoir le pouvoir sur lui? Il est un danger pour autrui, mais par autrui tu veux dire qui? Toi? Dans ta description je ne vois rien de surprenant entre ton père officiel et ton père officieux, c'est le profil type du fanatique qui utilise la religion pour assouvir sa soif de pouvoir et ses pulsions pas avouables.
Pourquoi tu ne réponds pas sur ton frère qui est lui le coupable premier, c'est lui qui a commis l'inceste, mais tu ne parles que de ton père...?
38 ans Rennes 293
J'ai lu tout ce que tu as écrit Raycaro et je pense que le plus important est de savoir où tu en es par rapport à ce passé. Comment l'acceptes-tu? Te sens-tu encore victime? Tu as le droit de vivre autre chose.

Nous autres, commun des mortels (au centre de l'expression populaire, dans un forum), manions très souvent mal certains sujets car nous ne pouvons pas en parler sans les soustraire de toute idéologie, croyance ou opinion. Ainsi, nous ne pouvons généralement pas trouver les mots pour t'aider à sortir de ta peine. Nous allons même très souvent faire exactement l'inverse. Trouver la voie de l'acceptation est la chance que t'offre la vie pour vivre libre et heureuse. Avoir le droit de te détacher de ton passé.

Si ce que je viens de dire ne te semble pas complètement dépassé sur le plan personnel, voir violent par rapport à ton histoire je crois qu'il te faut de l'aide. Quand je te lis, je me dis que le temps est peut-être enfin venu que tu te fasses justice à toi-même.

Je t'invite simplement à accepter les autres dans leurs faiblesses, je pense que tu y trouveras ta force.

Dernière modif par le 775j; modifié 8 fois
46 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4389
Pourquoi ne pas écrit sur un livre ?
Comme une sorte exsutoire sur ce qui t'aies arrivée. Peut être en couchant les mots sur du papier ..
47 ans 295
A Reinette,

Si aujourd'hui, ce 11/10/2018: besoin de faire des démarches pour que mon père soit diagnostiqué comme "pouvant être dangereux pour autrui", c'est que:

1) lorsque j'ai été menacée de par son couteau de cuisine en 2016, avec cette injonction comme quoi:
"il faut que tu crois en Dieu"!!!!
(J'étais alors entrain de faire de la vaisselle. Il n'y avais eu aucun élément déclencheur de ma part, pour que mon père me menace d'un seul coup, comme cela!!!)

= cela a été un état de choc tel en moi que c'est comme si: "il en est capable encore!!!..."

Si je suis en vie en 2018: c'est que il n'a pas pu aller jusqu'au bout de sa menace hystérique délirante car il a entendu à tant quelqu'un arriver!!!
=> Il a simulé alors en une seconde: l'attitude d'un personnage qui tronchait du pain, même si: il restait extrêmement en colère et nerveux!!! ("question comportement non verbal")!!...

Je dois ma vie à ma mère!!!!
Ma mère a marché en 2016 avec ses talons d'escarpins sur du parquet!!!!
Et que ce jour là: mon père avait ses appareils auditifs qui fonctionnaient!!!!
Et ce jour là aussi: le tapis de sol, habituellement disposé au centre de la pièce où il y a un piano, était disposé alors...: plus côté du piano que du centre de la pièce!!!
Raison pour laquelle: ma mère a marché sur du parquet!!!

Ma mère n'a pas du tout été témoin de cette menace via un couteau de cuisine de mon père sur moi, du fait de cette attitude simulée en une seconde à trancher du pain!... Attitude adoptée et réussie le temps à ce que ma mère arrive à la cuisine!

Il y a que: tout avait été préparé pour mon père comme quoi:
- menace avec son couteau de cuisine
- avec: impossibilité physique à pouvoir l'éviter et à fuir la cuisine!!!

J'ai volontairement rien dit à ma mère car: l'état mental de mon père était tel, alors!
Lors de cette menace avec son couteau de cuisine; que alors, j'avais eu peur et j'avais aussi la certitude à 100% que ma mère et moi y passions alors, si je témoignais à ma mère, in vivo, sur le champs de la menace effective de Marc, mon père sur moi, sa fille cadette, via un couteau de cuisine, ceci en 2016!!!
Pour protéger de ce fait ma mère: je ne lui ai rien dit!!!
J'avais compris et je l'ai vécu que: mon père est prêt à tout!!
Plus 2016 s'éloigne, plus le temps passe, et plus mon père Marc vieillit, et plus il a peur et plus rien ne l'arrête!


+ depuis 2016: événements anormaux "de plus en plus fréquents"!!!

ex: volontés par deux fois à ce que mon père me dise:... de me suicider!!!
J'ai réussi à en parler à des médecins car: en état de choc!!! Et aussi: volonté de trouver du secours!!!

ex: volonté perverse de mon père en Mai 2018 comme quoi: besoin pour lui de venir me témoigner que: il s'est marié avec ma mère à contre-coeur, car en fait: c'était pour avoir des enfants!...
Mais en fait, il n'a jamais aimé ni appris à aimer son épouse officielle, avec en plus, dans son témoignage: sa volonté à se définir comme étant un époux "martyr" car selon lui: ma mère est une femme définie comme étant "perfectionniste" d'après son terme!... et donc, il souffre beaucoup d'après son témoignage de ce mai 2018 à devoir (soit disant) se soumettre au perfectionnisme de sa femme!!!!

PS: dans les faits réels: ma mère ne sait pas du tout s'affirmer face à son époux officiel!!...
Elle est soumise et elle est conditionnée à lui obéir au doigt et à l’œil!!!...
La seule fois où je l'ai vue "s'affirmer" à son mari, c'était par une révolte de sa personne face à son époux comme quoi: "ce n'est pas grave si l'on arrive deux ou trois minutes en retard à la messe!"

<=> Témoignage de ce Mai 2018, que je n'avais rien fait pour l'entendre!!!!
Mais importances pour mon père Marc à avoir fait cette démarche à me faire ce témoignage!!!
Visage content, satisfait, heureux de mon père lorsque je l'ai regardé et que nos regards se sont croisés!!!!
Je sais et je savais avant Mai 2018: que mon père est un mauvais modèle mais de là à devenir maintenant ouvertement pervers face à moi, question maltraitance psychologique: c'était la deuxième fois depuis 2016!!!

ex: mon père a voulu avertir au moins deux voisins de mon nouvel immeuble en 2017 comme quoi, il voulait les mettre en garde car j'étais "handicapée mentale" d'après lui, et donc: mon père s'est défini devant moi comme ayant été un "papa martyr" car il a souffert à devoir s'occuper de moi car j'aurais été une charge pour lui car une enfant: "débile mentale", etc...

ex: Août 2018: harcèlement hystérique de mon pater pour que j'accepte de travailler pour une fondation "X" qui s'occupe de personnes malades mentales...
Suite à des enquêtes sur cette fondation "X": j'apprends par mon médecin spécifique et par une association qui travaille sur de la maltraitance que:
- cette fondation "X" est déjà "fichée" pour être "dangereuse"!!!
Elle est dirigée par des personnes intégristes hystériques d'une religion qui fait que par certains des dirigeants, ils ont eu déjà "des délires hystériques".
Cette fondation "X" est sous "surveillance", "fichée", car constat déjà de maltraitances venant des dirigeants intégristes délirants!!!

ex: harcèlement sur 3 jours en Août 2018 pour mes parents pour que je vois mes parents chez eux ou chez moi ou dans le quartier!! + Démarches par mon père à manipuler mon voisin de palier pour qu'il puisse avoir accès à la porte de mon appartement!!!

ex: dimanche (pas dernier mais celui d'avant): j'apprends que mes parents revenaient vers chez eux, pas loin de chez moi!!!
=> Je téléphone à ma mère sur son portable:
* discussion ferme et affirmée de ma part comme quoi:
- je ne veux plus les revoir et donc, je les interdisais à devoir effectuer des démarches quelconques pour que je les revois!!!
Ma mère: "on verra cela plus tard!"
Moi: "ce n'est pas du: plus tard! C'est du définitif!!!""
Ma mère essaie de changer de discussion et de me poser d'autres questions sur mes démarches en termes d'emplois ou administratives comme si j'avais des comptes à lui rendre.
=> Discours de sourd entre elle et moi à dire que:
Moi à ma mère:
- je refuse de les revoir!
- j'ai ma vie privée et donc je n'ai pas à lui en parler de ma vie privée.
- Je lui expliquais par un :"je fais en sorte d'assurer ma sécurité!" vue qu'elle ne comprenait pas!
- je finis par lui nommer tous les pervers géographiquement proches de mon domicile comme quoi: refus net à avoir à faire à ces "pervers"! (Soit: sa famille + la marraine) = refus à nouveau affirmé de ma part à ne plus les revoir!!!
PS: en Juin 2018: je leur avais envoyé un courrier comme quoi: je ne voulais plus les revoir.

ex: j'ai averti le même jour à ma soeur de la Drôme (par téléphone): le papa officieux depuis 2016!
Soit: notre père génétique!
Incapacités à ma soeur d'entendre ces vérités = état de déni important pour elle car...
Elle aussi a beaucoup souffert pour d'autres raisons: de la famille!!!
Elle avait réussi à couper les ponts physiquement avec sa famille il y a 30 ans!
Mais je sais qu'elle a beaucoup souffert aussi!!!
Psychologiquement, en 2018, ma soeur est une femme qui a été aussi meurtrie et donc: il est inconcevable pour elle de devoir faire face à la réalité!!!
Besoin vivace en elle à se "persuader" comme quoi: ce n'est pas vrai!!!
Elle est en état de choc de vouloir concevoir que c'est vrai!!!
Et donc: dénis importants car peur aussi, sans doute, pour elle, à ce que cela réveille des souffrances enfouies qu'elle a aussi vécues et qu'elle fait tout pour se reconstruire et donc: tout pour oublier ses souvenirs douloureux qu'elle a connus aussi!!!

Pour elle: le papa officieux depuis 2016 que je lui ai retransmis, est tout le contraire du concept de la religion officielle de notre père!
Et donc: pour elle : ce n'est pas vrai!!!

En théorie: mes parents sont chez ma soeur pour deux semaines à compter du 08/10/2018!...
Je suppose que, pendant ces deux semaines: discussions entre ma soeur et ses parents...

2) Mon père Marc est maintenant une personne âgée or son frère claude a maintenant : Alzheimer. (et je ne savais pas du tout que cette pathologie pouvait évoluer aussi vite sur mon oncle!!!)
=> Peurs importantes pour mon père à ce qu'il connaisse lui aussi sa fin de vie avec Alzheimer car volontés depuis son père biologique (soit mon "grand père paternel Louis") à perpétuer la valeur de :
* "Ce qu'est un Homme"!!!
* et donc "à devoir perpétrer selon eux, ce qu'est leur dynastie!!!"

Soit, selon eux, un Homme =
- un patriarche
- un exemple modèle
- un pratiquant intégriste qui veut donc, exprimer selon ses interprétations du moment: ce qu'est la/sa moral!! D'après son concept religieux du moment!!
- un chef de famille avec "sans défaut aucun"!!!...
Or:
- Alzheimer = pathologie où le malade a des amnésies importantes et imprévues + incapacités pour le malade à être autonome mais à devenir dépendant d'autrui de plus en plus que la pathologie évolue!!....
Or pour mon père: Alzheimer = pathologie où le malade ne soit plus en mesure de "raisonner"!!!
Soit: l'antithèse de ce qu'est un Homme qui aurait gardé toute sa tête toute sa vie durant, ceci jusqu'à sa mort naturelle!...
Claque psychologique virtuelle pour mon père à connaître cette épée Damoclès, soit qu'il puisse connaître lui aussi: la pathologie d'Alzheimer!!!

3) L'"honneur de la famille" est très importante pour la famille dont je suis issue!!!!
Surtout pour la génération de mes parents!!!!

<=> Il est impensable pour mon père que je puisse témoigner de la famille officieuse que j'ai subie et non de cette famille officielle dont je suis issue!...
=> Peur pour lui que je témoigne!! <=> "Volonté pour lui que je décède avant sa propre mort"!!!
Lors de la menace avec son couteau de cuisine, il était: "hors contrôle de lui même", "hystérique" et donc: "fou"!
Ex:
Je me souviens très bien de tout son corps arquée et musclé à l'extrême: prêt à passer à une action par son couteau de cuisine, en 2016 !!!

Côté maternelle: besoin pour la fratrie de ma mère à se revendiquer comme étant des :
- "bourgeois" et donc, dans leur concept: des personnages "respectables" et "respectueux"!!
- selon eux, depuis mon enfance et encore en Juillet 2018: re-témoignages identiques comme quoi:
ils sont aussi: des "aristocrates"!!!!

En Juillet 2018, témoignage de la cousine éloignée ancienne juge d'instruction qui me relate la même théorie que j'entends toute petite dans cette famille côté maternelle comme quoi: ce sont des "aristocrates"!!!

Elle m'a expliquée (et alors, j'ai appris seulement en Juillet 2018!!!!): pourquoi selon eux, ils ont cette volonté à se prétendre comme étant: des aristocrates!!!?...

L'argument de la cousine éloignée/ancienne juge d'instruction =
L'ancêtre commun que j'ai avec elle est un type qui aurait vécu, ou travaillé ou serait mort, ou tout cela en même temps à :"Bourbon L'Archambault" en 1756!!! (Soit dans l'Allier)
Dans leur raisonnement à eux, il est important pour eux de faire croire que =
"Bourbon l'Archambault est la capitale des Bourbons!!!"
C'est burlesque à lire!!!
Mais c'est leur délire à eux!!!

Pour eux: c'est "une Vérité Indiscutable" à dire: "à ne pas remettre en cause"!!! "A ne pas discuter là dessus!"
Si tentative à ce que j'essaie à ce qu'ils reprennent pieds sur terre: alors, risque à connaître des engueulades pouvant dégénérer!!!
Et donc, selon leur théorie: il faut que les gens du coin les considèrent comme étant: "des aristocrates" car issus d'après eux: "de la descendance pour eux des Bourbons!!!..."

PS:
"Bourbon L'Archambault" n'est, ni une capitale, ni une ville, mais un minuscule...: village!!!!!!
Une église (+ peut être : un cimetière?....) + quelques maisons!!!!
Par contre, question géographie = c'est un village proche de 30 ou 40 voir 50 km d'un village "X" que j'ai connu étant enfant puisque: Juillets de mon enfance = Maison de campagne de mes grand parents maternels à côté de ce village "X"!

La famille maternelle et la cousine éloignée ont connu la seconde guerre mondiale à Moulins!
La cousine éloignée ancienne juge d'instruction était dans une maison côté "zone libre" de Moulins!

A 20 ou 30 mètres de distance de la maison de ma famille maternelle!!!!

Ma famille maternelle a connu la "zone occupée" de Moulins à dire que: ils ont dû faire avec, habiter et être sous les ordres des allemands SS lors de la seconde guerre mondiale soit: connaître de l'insécurité à 100%.

A mon sens: si pour cette famille de cette époque là, il n'y aurait pas connu la seconde guerre mondiale: les termes "bourgeois" et "aristocrates" auraient sûrement une autre "dimension" dans leur tête, aujourd'hui, en 2018!!!...
Je suppose que, pour eux, "bourgeois" ou "aristocrate" équivaut à assurance pour eux de connaître de la sécurité, du respect d'autrui, ceci, par se définir comme étant des bourgeois et des aristocrates!...
Et donc, c'est comme si ces termes auraient de la valeur pour eux, comme étant : des sortes de "boucliers psychologiques" pour assurer leur vie quotidienne et leur avenir en terme de sécurité!

Côté Paternel, le grand père paternel Louis à éduquer ses fils (qui étaient alors avec lui en Indochine) comme devant être :
- des patriarches hors pairs!!!!!!
- avec devoir de perpétrer leur dynastie!!!!
Il s'agit pour ces hommes de transmettre la valeur de la dynastie de leur famille représentative!!!
Mon oncle paternel aîné Gabriel, n'a pas grandi avec ses parents biologiques, car: deuxième guerre mondiale!...
De ce fait: Gabriel a grandi en France, et donc: à l'abri de son papa totalement délirant!...
Selon mon avis: mon oncle aîné paternel Gabriel a été, de cette fratrie: la personne de cette fratrie la plus équilibrée de tous par rapport aux autres!...
Car il n'a pas tellement connu in vivo et au quotidien son papa biologique!!!

PS: mon grand père paternel Louis est décédé d'un arrêt cardiaque à une époque où il était encore "jeune" soit vers je crois ses 50 ans; et donc: ma tante paternelle n'a pas de souvenirs concrets de son papa biologique car décès de son papa lorsqu'elle était un bébé de quelques mois à ses 8 ou 10 ou 12 mois?...

Ma tante paternelle Marie-Thérèse a été mise au monde car "accident de conception": à l'époque, où les moyens de contraceptions n'existaient pas encore!...
= mon père est né de 1929.
= ma tante est née après la seconde guerre mondiale. Je ne sais plus si c'est en 1945 ou 1946 ou peut être: 1950?...
=> Décalage d'âge important entre les oncles et ma tante cadette!!!
=> Du fait que mon grand père paternel Louis est décédé tôt: ma grand mère paternel Aliette a eu l'occasion d'éduquer sa fille et elle l'a aimée et elle s'en était très bien occupée question affection, éducation, ...
Il y a simplement que mon oncle Claude a eu besoin de se substituer à son papa, alors décédé; comme quoi, pour mon oncle Claude il devait "remplacer" son papa biologique auprès de sa soeur cadette!
Et donc, pour Claude: il devait être un homme devant avoir pouvoir, autorité, éducation,... sur sa soeur cadette, soit ma tante paternelle Marie Thérèse!!
PS: Mon oncle Claude est aussi macho. => Il est interdit pour lui que sa soeur le remette à sa place!
Ma tante paternelle est quelqu'un qui a toujours refusé à ce que son frère Claude se substitue à son papa biologique.

Voici à peu près: les principes de la génération de mes parents et de leurs fratrie respectives!!!
47 ans 295
Si je me focalise en ce moment à témoigner de mon père: c'est que depuis 2016: il est un danger immédiat!!!

Mon frère, du fait de la procédure judiciaire, même si il y a un "non lieu" du système judiciaire, cela ne m'empêche pas de témoigner à la famille paternelle de qui est "mon frère officieux" et aussi, de "ses complices pour qu'il y ait eu "corruption judiciaire"!"

Le 14/04/2018: j'ai envoyé un e.mail à ma nièce, la fille de ma soeur et de mon beau frère (décédé depuis environ depuis 10 ans d'un cancer)
J'ai compris qu'aussi bien, elle et des enfants de mes cousins se posaient beaucoup de question!
Ma nièce m'a téléphonée en 2016, je crois, pour me poser des questions sur la famille.
De cet appel téléphonique: prise de conscience en moi qu'elle se posait des questions sur sa famille.

Mon cousin germain Gilles côté paternel a été extrêmement pédagogue pour ses propres enfants.
Ses enfants sont au courant "des secrets de famille", et de ce fait: ils sont équilibrés par rapport à d'autres qui se posent de tas de question!!!

Gilles comme moi avions la même logique:
- dans notre famille ont eu lieu déjà deux suicides!!
- volontés de tout faire pour que cela ne continu pas!!!
- et donc: parler des "non-dits", des "secrets de famille"...
Le 14/04/2018: j'ai témoigné alors par e.mails "de secrets de famille" à ma nièce.
Je sais que la vérité a moins d'effet secondaire, même s'il existent des vérités dures à entendre; que laisser l'imagination croître en tout sens lorsqu'ils existent des "secrets de famille"!

- si j'avais déposé plainte contre mon frère en 2001: c'était pour être reconnue victime et pour que mon frère ne soit plus en danger pour autrui s'il avait fait la prison, pour qu'il ne puisse pas être de nouveau un hors la loi sur quelqu'un d'autre!!!
2513
Sans rire, je vous conseille un passe-temps passionnant : la généalogie. Geneanet.org . Mon beau-père est très actif dans le domaine, et il a rencontré de la famille éloignée par ce biais. Peut-être que rencontrer d'autres branches de votre famille qui savent vous comprendre ou reconnecter les non-dits vous ferait du bien.
47 ans 295
J'ai lu cet été 2018:

A) - "Notre corps ne ment jamais!" de Alice Miller.

Ce livre explique très bien: le pourquoi du comment, même si la victime cherche à se protéger physiquement et psychiquement de ses bourreaux et complices en voulant couper les ponts de façon définitive de ces personnes toxiques ; c'est le plus souvent du domaine de l'impossible pour elle.

En résumé:

1) une victime est avant tout: un être humain!!!!....

(Aussi surprenant à le lire: je suis née comme étant définie de l'espèce des: "êtres humains"!!!)
Une victime n'est pas: une "super woman"... (= soit un concept qui n'existe pas et n'a jamais existé...)
Elle connaît des émotions !!!!! Et heureusement pour elle!!!!
Des émotions dans les deux sens: positives et négatives.
(PS: Elle ne connaîtrait pas d'émotions que cela pourrait être diagnostiqué de "grave" pour des médecins!!!)
Lorsque les émotions sont plus négatives que positives = hypothèse pouvant être formulée sur de la dépression.
Elle connaît aussi "des limites d'épuisement", suites au harcèlements continuels et intenses des bourreaux et de leurs complices!!!
(Pour moi: cela fait depuis mes 3 ans 1/2 que je connais des maltraitances. J'ai 45 ans en 2018)

2) pour couper les ponts de façon physique et psychique des bourreaux & de leurs complices:
il faut, dans le concret:

* avoir des moyens financiers stables et sur le long terme, ceci pour pouvoir:
=> Trouver dans l'immédiat:
- un futur logement où il existe aussi de la sécurité!!! (Sinon: cela ne sert à rien.)
- trouver sur le champs, dans l'immédiat, un job pour assurer son autonomie!

* Question santé:
- question santé physique: retrouver sa santé et donc de l'endurance à pouvoir travailler!
- question santé mentale: faire un travail énorme sur soi à combattre sur ce qu'est devenue en elle, de la "phobie sociale" à dire: reprendre confiance en ce qu'est l'"être humain"!!!!?....
A dire, re-découvvrir sur ce qu'est capable de faire un "être humain" dans le bon sens!...
A dire: reprendre confiance, en ce que l'être humain est capable de "construire"!!!!
Et non plus à être obnubilé car victime sur le long terme: à ce que des "êtres humains" sont capables à s'acharner de façon intense et sur le terme pour effectuer un processus de "destruction"...


Par exemple:
Les animaux maltraités sont comme les êtres humains maltraités!!!....
Ils ont été "dressés", par la force, de façon continu et sur la longue durée: à se soumettre et à obéir, à terme, au doigt et à l’œil à: leur bourreau!!!!

Il ne s'agit pas simplement "d'intelligence" ou de "simple volonté" là dessus; à pouvoir couper les ponts de façon physique et psychique des bourreaux et de leurs complices!!!!
Il s'agit aussi de "capacité"!...

Dans mon cas: Il s'agit à pouvoir: "tenir tête à toute une coalition qui constitue la familia; soit: la famille génétique + la marraine + les personnes témoins du quartier lorsque j'étais une enfant du CP au CM2 qui voyaient tout et n'ont jamais dénoncé les actes de maltraitances à quiconque et encore moins: à la police!!!+ la cousine éloignée ancienne juge d'instruction, qui a eu un poste supérieur ensuite dans le système judiciaire..."

Qu'est ce que évoque pour vous le terme de "dressage" pour les animaux.
Qu'est ce que évoque pour vous les termes de "maltraitance" que des êtres ont connus et subis?
Et connaissent encore aujourd'hui?...


B) Je commence actuellement à lire le livre de:
- "La Cause des Enfants" de Françoise Dolto!!!

Dès les premières pages de son livre: je suis d'accord déjà sur beaucoup de points avec elle!!!

Dans l'Histoire de l'Education en France:...
Le bébé, puis l'enfant , n'étaient pas considérés par leur famille et la société dès le moyen âge;...
comme étant des: "êtres humains" !!!!!
Mais comme : des "objets", des "articles à devoir s'occuper", et lorsque l'enfant, à l'époque du moyen âge, était alors exploitable et donc rentable, alors: il devait "obéir"!
Ex: faire des travaux agricoles,...

C) J'ai lu en Septembre 2018:
- "Sauve toi!!! La vie t'appelle!" de Boris Cyrulnik!!!
C'est l'autobiographie de l'auteur.
Il a connu la seconde guerre mondiale et en a survécu!!!!
Aujourd'hui, en 2018, je crois qu'il travaille encore!!!

Toute une partie de son livre: je n'ai pas pu la lire...
C'était l'époque où il témoignait de ce qu'a été alors la seconde guerre mondiale.
C'est à compter de 1945 que je me suis intéressée à lire son livre autobiographique!!!

Il décrit très bien ce qu'a été: la société française de 1945 jusqu'à récemment je crois.
Cela m'a fait du bien de lire que,
Lorsqu'une victime témoigne:
=> Déclenchement de toutes sortes d'émotions pour ceux qui l'entendent!!!
- incompréhensions pouvant mener à du rejet ou de l'agression...
- dénis
- refus d'oser concevoir que des maltraitances existent ou ont existé!
- état de fuite
- agressivité pour certains (car cela peut faire écho en eux à leur propre vécu...)
...
Selon moi, ces émotions sont "humaines" à dire qu'elles témoignent d'une réaction de "révolte et de colère"... face au fait que de la maltraitance existe et qu'elle puisse exister aussi, auprès de chacun d'entre nous, sans qu'il existe le moindre soupçon pour la population locale!

Vos conseils et vos réponses à mes post me font du bien!!!
Et je tiens aussi à vous remercier là dessus!!!

Je sais que, la théorie serait d'aller à l'autre bout du monde et donc: de fuir dans l'immédiat!

Je sais aussi que, cela fait écho en moi à ce que j'ai vécu dans le foyer d'hébergement d'urgence de 2001 à 2003, soit à de l'insécurité importante et quotidienne, même si l'équipe des éducateurs faisaient tout pour y palier!!!

Je me souviens du 11 septembre 2001, soit lorsqu'il y a eu l'attentat aux Etats Unis!!!
=> On a tous eu peur!!!!
Que ce 11 septembre 2001, cet attentat déclenche alors : une troisième guerre mondiale!!!!

Une ou deux semaines après le 11 septembre 2001:
= Prise de conscience que tout le foyer où j'étais alors, a été, lui aussi: en danger!!!!
Des CRS sont intervenus d'urgence!!!

C'est alors que j'ai appris que, je co-habitais: avec des personnes anciens détenus, fraîchement libérés de leur prison, qui étaient dans ce foyer d'hébergement d'urgence, ceci, le temps qu'ils puissent se réinsérer dans la société française!!!
Grâce au fait qu'un éducateur avait découvert dans des affaires de l'un des usagers du foyer d'hébergement d'urgence: des armes à feu, il a fait tout de suite le nécessaire pour que des CRS interviennent!

Cela avait été un choc pour moi!!! Et je me souviens aussi: pas simplement pour moi d'ailleurs...
Toutes les personnes du foyers avaient été: "marquées"!!!

D) Je sais aussi que de la maltraitance est "inter-planétaire".

A dire que: la fuite serait une solution à éviter un danger et dans ce conseil/théorie: un raisonnement censé.
Dans le concret et pour l'avoir vécu, je sais aussi que c'est: une "illusion"...

Surtout le fait que, dans la famila: existe cette cousine éloignée ayant eu un poste haut placé dans le système judiciaire!!!
47 ans 295
Je tiens à vous dire aussi que:
- si j'ose parler de l'inceste, c'est que je sais, je l'ai appris, j'ai été confronté à une réalité commune que: des types de maltraitances comme l'inceste, ont comme effets secondaires, au niveau santé!...
A ce qu'ils sont des éléments déclencheurs à ce que la personne victime se renferme dans de la "boulimie"!!!!

Et donc: prise de poids importantes pour essayer de faire "carapace" via de la "nourriture / réconfort / exutoire" à ce que la victime puisse endurer, endurer, endurer encore et encore de la maltraitance!
B I U


Discussions liées