MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Sandrine Rousseau de #BalanceTonPorc condamnée pour diffamation

44 ans Barcelona (Espagne) 25373
reinette81 a écrit:
Pour avoir été une victime quand d'autres connaissaient l'agresseur et l'avaient dit mais sans aucune suite parce que des attouchements c'est pas si grave et pas  
"prouvable" j'aurai été contente de pouvoir être mise en garde. Mais ça non plus le système ne le permet pas. Donc le système ne protège pas, même des mineurs.
Alors si dans l'absolu je suis OK il n'empêche que le système protège violeurs et agresseurs. On ne traite pas pareil un viol qu'une autre agression physique. Qui ira demander à une personne victime de tentative d'homicide s'il ne l'a pas cherché aussi avec sa façon de s'habiller? Lui demander si il a dit qu'il ne voulait pas être frappé? Mettre en doute même jusqu'à dire en fait t'aimes ça et t'était OK juste t'assumes pas? Personne... hors avec ces "excuses" on classe combien de viols?


Mais où mettre la limite ?
À partir du moment où l'on décide de "prévenir" cela veut dire qu'une personne qui potentiellement n'a peut-être rien fait se retrouve avec cette suspicion sur elle.
Tu imagines une personne mal intentionné faire cela et les répercutions sur sa vie, l'enfer si cette personne est innocente.

Moi aussi j'ai été une victime tu sais, mais je pense que ce qui aurait pu m'éviter le souci c'est que le sujet du sexe ne soit pas un tabou chez moi.
Avec une éducation sur le sujet j'aurais sans doute pu éviter bien des choses, mon innocence m'a porté préjudice.
Il n'y a aucun moyen d'excuser un viol, aucun, ceux qui le font d'avoir apprendre à se contrôler, à respecter, à écouter.
Mais comme on ne peut pas compter sur les violeurs pour d'un coup se conduire correctement, encore une fois l'éducation que ce soit sur la sexualité, les rapports homme vs femmes ou l'autodéfense sont des solutions que l'on peut mettre en place dès maintenant
P
52 ans 3554
Anne a écrit:
Même si je suis contente que le débat se soit ouvert, je pense que cela devrait apporter une véritable remise en question du système

Il n'y aura pas de remise en question du système : ou c'est à l'accusation d'apporter des preuves de culpabilité (état de droit), ou à l'accusé d'apporter des preuves de son innocence (dictature). Je ne vois pas quelle troisième voie ou système "hybride" il pourrait y avoir. D'autant plus que si le système devait être modifié en profondeur, il concernerait tous types de crimes et délits, pas spécifiquement ceux liés à l'agression des femmes.

Dans le meilleur des cas, les policiers sont compétents et à l'écoute des victimes. Mais ils ne peuvent pas juger ou croire l'un plutôt que l'autre en fonction de leur intime conviction. Ils ont besoin d'éléments tangibles pour approfondir (ces éléments étant le plus souvent très minces ou inexistants, c'est pour cette raison que tant de plaintes sont classées sans suite) et de preuves ou d'aveux pour placer les suspects en garde à vue et transmettre à la Justice.
44 ans Barcelona (Espagne) 25373
Et l'éducation on en fait quoi.
Le sujet est-il encore si Taboo qu'aucune association n'existe ?
Aucune intervention dans des écoles pour faire de la prévention auprès des jeunes adolescents et des parents ?
C
34 ans Pas de tchat mariée 1 enfant heureuse, dragueurs s'abstenir, en plus je suis un mauvais coup. 2041
Il y a les cours d'éducation sexuelle à l'école. Tu peux dire que c'est ridicule car trop peu d'heures dispensées, mais c'est pas rien pour ceux qui les mettent en place. Donc, il n'y a pas "rien du tout". Après, il y a un programme scolaire à caser dans les heures allouées à chaque matière...donc si le sujet est de confier cette mission à l'éducation nationale, il faudrait voir à tout refonder. Et batailler contre certaines associations (coucou Familles de France).
46 ans Out of nowhere 3593
Sur ce sujet des dénonciations ma position a un peu évolué. Je trouvais vraiment pas ça terrible, avec le lot de dénonciations mensongères qui peuvent être dévastatrices. Et aussi les petits faits qui deviennent des crimes avec l’effet lynchage des réseaux sociaux (le fameux effet « répété, déformé, amplifié »).

Pour autant il y a tellement de comportements inacceptables, et qui le sont pour moi d’autant plus que la personne a du pouvoir. On a tous en tête le dernier exemple de Patrick Bruel même si la justice ne s’est pas encore prononcée. Et ce ne sont pas forcément des faits très graves, mais la manière et le contexte rendent la chose inacceptable et choquante.

J’ai un exemple très récent vécue par une personne dans ma famille. Elle, jeune femme de moins de 30 ans, jolie, sociable et agréable, un physique affriolant... Elle aime bien chanter et se débrouille très bien et voudrait prendre des cours pour améliorer sa technique. Dans une soirée, elle rencontre un chanteur classique pro, charismatique, avec une petite notoriété nationale. Le courant passe bien et il accepte de lui donner des cours (ce que curieusement il ne fait plus a priori!). Et puis lorsqu’il s’agit de prendre le premier cours, il envoie des SMS un peu ambigus... Elle clarifie aussitôt la situation et lui, comprenant qu’il n’arrivera pas à ses fins, ne répond plus et fait le mort.

J’avoue que j’avais très envie de le dénoncer, à défaut de lui casser la gueule lol.
36 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 665
Coucou :-)

je ne suis sur aucun réseau social du style facebook, insta, twitter et tout ça donc je ne sais pas clairement comment ce mouvement a fonctionné
Je pensais qu'il servait à dénoncer des faits mais pas forcément en nommant les personnes :-)
si "la règle du jeu" c'était de toujours donner les identités je trouve ça moyen pour les mêmes raisons que les précédents posteurs,
le risque que certaines personnes dénoncent abusivement quelqu'un
(d'ailleurs pour ceux/celles qui ont eu accès aux publications,
des hommes ont-ils dénoncé d'autres hommes ?! Des femmes ?!
Question bête mais comme je l'ai dit je n'ai pas accès à ces publications)

MAIS il y a un grand mais pour moi c'est essentiel de laisser la parole se libérer, de dénoncer sur la place publique
et d'essayer de remettre la honte sur la personne qui la "mérite " l'agresseur
Pour une question de protection et de prévention aussi,
y'en a marre que certains se permettent impunément d'avoir des comportements odieux, voire criminels, sans aucune répercussion

Quant à ceux qui comptent sur la justice pour faire le job j'ai envie de leur rappeler certains "faits divers" "jugés" ces derniers mois
5ans avec SURSIS pour un mec qui a AVOUÉ l'agression sur une petite de 4ans https://www.europe1.fr...-dune-filette-de-4-ans-3520991
18 mois AVEC SURSIS pour un autre qui a violé sa fille durant des années https://www.lavoixduno...ursis-pour-le-viol-de-sa-fille
2 ans ferme cette fois pour ce violeur https://www.lyonne.fr/...lle-en-etat-divresse_13557546/

Et il y en a des centaines comme ça!!
Elle est où la justice ?!
De quelle justice vous parlez en fait ?!

Parce que dans les faits les jugements, quand il y en a ,
quand l'affaire n'est pas directement classée sans suite
ou même quand un flic ou un gendarme accepte de prendre la plainte sans faire subir de nouvelles violences à la victime,
la justice estime souvent, trop souvent qu'il est moins condamnable de violer quelqu'un que de voler une banque,
lui voler sa voiture ou même ... De porter un gilet jaune
donc bon le jour où la justice fera son boulot là ok je serais open pour la laisser bosser
pour le moment comme les lois ne sont pas respectées
et/ou les représentants de "l'état de droit", en l'espèce les flics/gendarme, les juges...,
sont corrompus ?!
Aussi pourris que les gens qu'ils doivent arrêter ?!
Dans leur monde de bisounours où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil ?!
Je me dis que si les victimes ont besoin de ce mouvement pour reprendre le pouvoir sur leur vie
et faire peser les conséquences, minimes, de leurs actes sur leurs agresseurs alors qu'elle ne se gênent pas :-)

(Mais je maintiens "balancetonporc" je trouve ce "slogan" con et insultant pour les pauvres petites bestioles à qui on compare les violeurs,
metoo c'est plus juste, plus représentatif d'une réalité, je trouve :-))

laetitia
18 ans Canada/Québec 334
Mitigé... Vraiment mitigé
Sur le coup, je dirais que le #balancetonporc serait une excellente idée
Si seulement on pouvait savoir qui sont les agresseurs, ça éviterait à beaucoup de victimes de tomber dessus...
Mais en même temps, c'est très risqué à cause de, comme beaucoup l'ont dit, ces personnes de merdes qui veulent juste se venger en inventant une fausse histoire...
Il faut toujours des gens pour tout fouerrer et il serait profondément apprécié que ces gens réalisent que non seulement, ils pourrissent l'image d'un innocent, mais en plus, ils enlèvent toute crédibilité aux réelles victimes...
Et en même temps, avec tout ce que j'ai entendu avec la justice et les plaintes ignorées, ça fait peur...
Alors je sais plus... 😞
B I U